Notre santé est une réalité objective

Notre santé est une réalité objective

Dans le monde il y a une vérité absolue : « Il est intéressant non pas ce qui est intéressant, mais ce sans quoi il n'est pas intéressant ». Il n’est pas intéressant sans santés et l'argent. Nous commencerons par la santé.
S'enregistre ces dernières années l'aggravation brutale de l'état de santé des gens. La science et l'opinion publique perçoivent cette circonstance comme un malentendu regrettable au fond de la prospérité totale : notre vie est belle et surprenante! Quant à la santé, là aussi tout est simple – ce sont des conséquences du progrès technologique! C'est-à-dire tout est dans nos mains – « on est pas encore le soir pourtant ... », voilà seulement nous rétablirons l'écologie – et nous commencerons une vie …
Mais la raison de l'écroulement actuel de la santé se trouve non seulement, et non tant, dans les conséquences du progrès technologique et dans une manière de vivre erronée. Tout est lié avec les processus se passant dans l'Espace, avec leur influence sur notre maman la Terre. Il y a une seul chose qui dépend de nous : si nous accepterons les nouvelles règles du jeu et si nous les respecterons, ou elles commenceront à nous « faire concorder avec eux ». Comme s'est exprimé Og Mandino: « Agis, autrement tu deviendras l'objet de l'action ». Et il semble que nous n’aurons pas d'alternative.  
Ces dernières années les savants ont découvert les singularités extraordinaires dans la conduite de notre bonne vieille Terre. Elle manifeste l'énergie extraordinaire, et à cause de cela, la science terrestre est plongé dans une grande rêverie. En 1999 les astronomes français ont annoncé que la Terre est retirée de l'orbite et s'approche du Soleil. Cette approche vers 2005 a atteint les valeurs anormales, inouïes!
Il faut mentionner que toutes les données amenées dans cet article, sont pris des médias. Il est nécessaire aussi de souligner que les avertissements des changements prochains naturels, ils sont portés constamment jusqu'à l'Humanité. Seulement cette « Voix d'en Haut » reste la voix qui prêche dans le désert. Personne ne l'entend, en y considérant comme une « lubie » habituelle des contacteurs anormales, toqués. Et encore n'entend pas que ces avertissements se trouvent chez nous non par les médias, non des bouches des autorités ou du pape romain (d'où nous nous sommes habitués à recevoir l'information digne de l'attention), mais par les gens ordinaires et simples. Vous prendrez connaissance ci-dessous d'un de tels Appels à l'Humanité.
En 2000 les savants russes ont proclamé les faits : en décembre 1998 – 2000 la Terre a reçu les coups énergétiques d’une source inconnue de l'énergie. Cela a été décelé par l'eau, qui à ce temps-là a changé tellement sa structure énergétique que sans sa capacité de rendre une énergie reçue graduellement, pendant trois semaines, l'eau et tous les liquides sur la Terre pourraient bouillir. Il ne faut pas oublier que la personne est composée du liquide plus que sur quatre-vingt-dix pour-cent. Naturellement, tels changements se sont reflétés brusquement  aussi sur l'état de santé des gens.
Le même 2000 ont été publiées les données des savants européens sur ce que la tension des champs magnétiques du Soleil et la Terre a augmenté deux fois plus, c'est-à-dire de cent pour cent. On pourrait penser que tout cela n'a pas importance spéciale pour nous, mais l'Humanité a grandi et s'est formé à la valeur constante du champ magnétique. De l'histoire on sait que les différences beaucoup moins considérables de sa tension à une partie plus petite ou grande, elles provoquaient des guerres, des insurrections, des révolutions, des épidémies.
Le pôle magnétique de la Terre (le point d'intersection de l'axe magnétique de la planète avec sa surface) s'est déplacé de 200 kilomètres, et ce fait est fixé par les appareils de l'Institut russe de Génie Militaire. Comme a annoncé le collaborateur principal de l'institut, le déplacement semblable des pôles magnétiques s'est passé aussi sur les autres planètes du Système Solaire. À l'avis des savants, cela s'est passé puisque les planètes du Système solaire passent une nouvelle zone de l'espace galactique et éprouvent l'influence des autres systèmes galactiques. Le savant a mentionné aussi que ce phénomène peut exercer son influence sur le temps et l'état de santé des gens.
L'automne de 2000 dans les médias ont été publiées les données reçues par les astronomes du Chili, qui ont découvert la raison de la conduite anormale de notre planète et des changements dans le monde environnant. La fautrice de tous ces changements a été la planète sous le nom de « Bernard-1». Elle surpasse considérablement la Terre par la grandeur. Notre planète par rapport à elle est comme un grain de sable. Ce voyageur s'approche du Système Solaire. Comme les savants ont établi, la planète est venue à nous des profondeurs de l'Espace lointain. La science ne sait aucun système stellaire ou la Galaxie, à qui elle appartiendrait.
L'apparition de ce voyageur a provoqué les changements globaux sur la Terre et dans le Système Solaire. Le coup énergétique qui est assumé par la Terre, il provoque les changements globaux des processus géophysiques, chimiques, biologiques ; grandit le nombre des inondations, des tremblements de terre, des ouragans.
Cette énergétique hors norme influence en la technique – l’ouvrage et la création de l'Humanité : les avaries et les accidents du caractère technogène se sont accrues sensiblement. Plusieurs processus technologiques passent avec les rejets des paramètres donnés et s'achèvent souvent par un résultat imprévisible – par les catastrophes.
Le coup énergétique porte dommage aux gens, en provoquant l'effondrement catastrophique de la santé. Il brûle les organismes engorgés, infectés par l'alimentation excessive. Il influence en la mentalité, en provoquant chez les gens la conduite inadéquate : l'agression injustifiée, les actes imprévisibles, les meurtres immotivés, les guerres. Dans cela se manifeste l'influence du cyclone énergétique apporté par la planète « Bernard-1».   
On appelle notre époque « l'Apocalypse », ainsi est appelé le dernier livre du Nouveau Testament. Les gens plus de 1,5 mille d’années conjecturent, à quoi attribuer les prédictions terribles décrites dans ce livre : ou aux remplacements des siècles, des millénaires, ou aux phénomènes du niveau spatial ou au deuxième avènement de Christ ? Tout les événements et les changements passant sur la Terre à présent, ils s'inscrivent dans le délai fixés de 25 ans réservés à l'Apocalypse. Son début – en septembre 1997. Justement alors la Terre est entré dans le cyclone énergétique gravitationnel et a commencé à s'approcher du Soleil (mais dans 1998 les savants américains ont découvert son aplatissement sur les pôles et la dilatation rapide sur l'équateur).
Cette approche n'est pas accidentelle, avec son aide la Terre minimise le préjudice de la planète volante. Au moment du danger elle se donne, avec nous, aux bras de la gravitation solaire. Et, néanmoins les pronostics des savants pour les 25 prochaines années, ils ne sont pas du tout beaux: les savants considèrent que la petite partie des habitants de la Terre survivra dans le cataclysme arrivant. Les organismes de la plupart des gens ne peuvent pas et n'auront plus le temps de s'adapter aux processus du milieu ambiant qui changent rapidement. Les systèmes de tels gens tombent dans le collapsus – la personne périt (si n'a pas voulu ou n'a pas eu le temps de s'adapter aux nouvelles conditions).
Ayant lu un tel, on peut facilement imaginer que l'Espace menace à l'Humanité. Nous n'oublierons pas cependant que toutes les passions énumérées dans cet article, elles sont seulement des conséquences. Il est absurde de chercher leur raison dans l'Espace, elle est absente là-bas, parce que l'Univers est la Source de la Vie, éternelle et qui ne meurt pas. La Vie sur la Terre ne meurt pas et est éternelle, comme est éternelle la planète elle-même. Cependant pendant cinquante ans de la révolution scientifique et technique l’homme, ne doutant pas du tout, est intervenu dans les processus planétaires. Il s’agit non de frapper l'astéroïde avec une massue de fer, qu'est présenté par les médias comme un début de l'époque de la direction des processus universels. L’homme, en pompant des entrailles du sol la composante énergétique à titre du pétrole et le gaz, ainsi en tirant la masse des minéraux, a rompu l'équilibre des planètes de tout le Système Solaire. Précisément pour cette raison la Terre s'approche du Soleil, et il n’y a rien à faire, il faut payer pour tout.  
Quant à la planète Bernard-1, elle dans le spectacle joue le rôle du revolver, à l'aide de lequel le héros malchanceux (l’Humanité) à la fin du spectacle met le point, en tirant sur sa tempe. Ainsi il y avait déjà cent cinquante millions d'années, quand Bernard-1 a aidé aux Atlantes à partir de la Terre sans souffrir mille morts. Comme vous le voyez, l'Univers manifeste l'humanité pour ne pas nous faire le coup de feu de contrôle à la tête. Mais puisque sur la Terre le processus de la compréhension s’a activa, le pèlerin spatial est arrêté à une distance respectable de la Terre.
Et encore il y a une « nouvelle » d'une même série, imprimé dans le journal « Mégalopole Express », dans la livraison de novembre de 2002. L'article s'appelle « Les gens vivront moins longtemps ». Voici son contenu :
« Il semble que les généticiens de tout le monde se sont entendus de se taire de la sensation terrible découverte par les savants japonais et confirmée par les investigateurs américains. Pour la première fois, ces dernières années, les études scientifiques ont apporté une mauvaise nouvelle. Une moyenne durée de vie humaine diminuera très bientôt. Le délai de la vie de chaque individu séparé peut être raccourci, sur les données des dernières découvertes, de 15-20 ans!
Et, en outre, cela concernera tous les gens, et non seulement les habitants des pays sous-développés. Ni le niveau du développement de la médecine, ni la qualité de la vie, ni les bons produits, rien ne sauveront personne! Le gène spécial, qui répond pour la durée de vie, comme il c’est avéré, est capable de modifier environ une fois en mille années. Sur cette fracture génétique de la durée de la vie humaine, il y a des changements brusques : d'abord ce paramètre grandit par les rythmes extraordinaires, mais puis – est réduit aussi précipitamment.
Le gène de la durée de vie était découvert par les savants américains de l'Université Johns-Hopkins 1 récemment – seulement en février 2002, il était appelé en l'honneur de la déesse grecque du destin Clotho. C'est une de ces déesses qui filent le fil de la vie de la personne, mais Clotho la coupe soigneusement, en mesurant la vie humaine. Le nom pour le gène était choisi poétique, cependant déjà dans un mois des recherches le gène a commencé à présenter des surprises pour les savants. Dans les échantillons de l'ADN (l’acide désoxyribonucléique) pris des différents gens, on découvrait les versions changées de ce gène – des gènes-mutants. À juger par les analyses, résultait que les gens ayant dans l'organisme des copies de ce gène, vivront 20 années en moins de ceux chez qui le gène de Clotho assiste à l'état pur. Et, en outre, chez les gens de 50 ans et plus tels gènes, ils ne se rencontrent pas, par contre chez les enfants nés après 1990, on observe le rejaillissement des mutations!  
Cela signifie que la durée de vie fera bientôt environ 57 ans pour les femmes et 54 ans pour les hommes. Et tout! Et ainsi sur toute la Terre – les japonais ont reçus les mêmes résultats et la même distribution des gènes-mutants selon les âgés! Les retraités japonais actuels vivront le plus longtemps sur la Terre – en moyenne jusqu'à 82 ans. Mais déjà la vie de leurs enfants et les petits-fils sera beaucoup plus courte!
Il est étonnant qu'en la Russie les démographes, sans toutes études génétiques, ils sont reçu les mêmes chiffres de la durée de vie! Selon les données du Comité Statistique d'État, « le processus de la réduction de la durée de vie en la Russie n'a pas les analogues dans le monde : ce paramètre (en tout par le pays) a diminué de six ans, par comparaison aux années soixante ». Nos statisticiens pensaient que nous vivons mal et peu, parce que nous buvons la vodka de mauvaise qualité par les doses excessives. Maintenant, après les découvertes sensationnelles des savants américains et japonais, il est claire que ce processus a blessé tout le monde – tout bonnement ,nous l’ont remarqué, comme toujours, un peu plus tôt.
Il est curieux que découvert par les généticiens « l'effondrement » de la durée de vie se confirme par les données historiques. Ainsi, dans les annales du moyen âge est mentionné sur le siècle étrange, quand les gens soudain « ont cessé de mourir  » et vivaient même jusqu'à 70 ans, c’était une vrai fantastique pour ces temps! Et ensuite (selon les données des annalistes) le « moment de payer» est arrivé – il y avait peu d’enfants des centenaires qui vivaient jusqu'à 30-35 ans. C'est-à-dire environ au dixième siècle de notre ère le mécanisme de la mutation du gène Clotho fonctionnait déjà – d'abord la croissance de la durée de vie, ensuite la réduction brusque.
La confirmation de la justesse des pronostics et les découverts des savants des différents pays du monde est la déclaration officielle du Premier ministre russe Kassyanov faite par lui à la fin de mars de 2002. Il a reconnu le fait de la décroissance de la population de la Russie à telles échelles que sans l'afflux des immigrants aptes au travail la Russie comme l'État ne pourra pas exercer ses fonctions! Et cela, notez, la cinquième année de l'Apocalypse, sans grandes guerres et les cataclysmes globaux! En Allemagne, par exemple, le manque de la population apte au travail fait déjà 1,5 millions de personne … ».
C'est-à-dire l'Apocalypse n’est pas un fait à titre du cataclysme naturel ou le coup de l'astéroïde, mais c’est un processus routinier, au première regard non remarquable, excepté la perte catastrophique de la population et la grande quantité des cataclysmes naturels. Seulement, paraît-il, les savants de tout le monde en effet se sont entendus de ne parlons pas des découverts terribles, en raison de l'inconsistance complète et l'incapacité d’expliquer distinctement quelque chose, commenter les événements. Les gens veulent recevoir l'explication des événements et voir les voies de la résolution de leurs problèmes, naturellement, au niveau des États et les gouvernements. S'il vous plaît – elles sont, mais le médicament n’est pas toujours sucré! 
Notre livre est un appel à un pour-cent des gens capables de comprendre à la fois de quoi il s’agit, dont Conscience n'est pas encore gagné par le rêve. D'ailleurs, le Choix est donné à chacun, mais un pour-cent prend le départ immédiatement. Les autre penseront longtemps, chercheront le mauvais tour (la justification de l'inertie), chercheront la confirmation de son bon droit dans les sources canonisées et dans les cercles scientifiques. Parceque « chacun veut que l’on informe honnêtement, impartialement, avec beaucoup de sincérité – et en pleine conformité avec ses regards ». (Gilbert Chesterton 2 ). Seulement l'Évolution est implacable et n'attendra personne.
« La force plus sauvage se fraie le chemin, d'abord en détruisant; mais, malgré cela, son activité est nécessaire …  Les énergies épouvantables – ce qu'on s’appelle le mal – elles sont des architectes cyclopéens et des constructeurs des chemins de l'Humanité »(Friedrich Nietzsche 3). C'est la définition la plus exacte jamais donnée à l'Apocalypse.
Tout au début de 2002 avait été publié la découverte des savants négligeant : « La molécule de l'ADN d’un pour-cent des habitants de la Terre s'affermit ». Malgré tous les événements! Comme vous le voyez – tous est réduit au même dénominateur, en ce qui concerne les faits comme le pourcentage!
À présent nous vivons en paix des « messieurs je-sais-tout » qui n’ont pas été effrayés par les autres. La plupart de ceux-ci sont parmi les gens ayant un niveau d’instruction supérieur et l'érudition. Dans les années prochaines ils (dans la plupart) ou se réduiront à néant, ou, en conséquence des processus énumérés, leur aplomb se réduira à néant. Voici alors les gens commenceront à comprendre tout le sens de la Doctrine et le Système. Et pour le moment nous travaillons avec le contingent le plus heureux, pour qui le déséquilibre entre la théorie et la pratique comme telle n'existe pas en général. Ce sont les gens qui sont venu chez nous comme en la dernière instance, quand il est « midi moins cinq », quand leur foi en la religion, en la science avec sa médecine et la pharmacie est déjà ruinée à fond, si ne pas dire – irrévocablement.   
Chez eux d'habitude la théorie ne s'accorde pas avec la pratique, c'est-à-dire ils ont la possibilité heureuse de voir l'union absolue de la théorie avec la pratique. Justement ils ne plient pas les doigts en général. Au départ pour cela ils n’ont pas ni les forces, ni les désirs, ni le temps, parce que « l'âme quitte le corps ». Et ensuite il ne reste plus des prétextes pour les doutes. Si étrange que cela soit, mais dans la plupart précisément ils survivront, et non pas les jeunes gens, ceux qui sont sûr d’eux, sur sa sécurité absolue et les connaissances. « Les pots fêlés sont ceux qui durent le plus  ». Le Monde Subtil, avec telle manière de voir le problème, il n’est pas une exception! 

1 L’université Johns-Hopkins (en anglais, Johns Hopkins University) est une université américaine, située à Baltimore.

2 Gilbert Keith Chesterton (1874 – 1936) était un des plus importants écrivains anglais du début du XXe siècle.

3 Friedrich Wilhelm Nietzsche (1844 – 1900) est un philosophe et un philologue prussien. L'œuvre de Nietzsche se rattache principalement à la métaphysique. Ses écrits incluent des critiques de la religion, de la moralité, de la culture contemporaine, de l'art et de la philosophie.

 
 
Précédent Contenu Suivant