Le critere de la Conscience dormante

Le critere de la Conscience dormante

Ayant lu tout ce qui précède, cher lecteur, vous probablement posez la question : « Il serait intéressant de regarder l’homme avec la Conscience dormante et comparer, à quel point je le dépasse dans le développement selon les différents paramètres ?» 
Pour cela nous définirons un critère de la Conscience dormante. Il ne faut pas penser que c'est une procédure très complexe, en manière de la définition de l'indice de l'intelligence. Mais les choses géniales sont toujours simples! Comment, par exemple, un neuropathologue définit l'état du système nerveux de la personne ? Il se trouve que il n'y a rien plus facile : il faut prendre un marteau et donner un coup au genou! Comment la jambe a réagi involontairement, le médecin juge de l'excitabilité du système nerveux. Et tout aussi simplement on peut déterminer l'état de la Conscience. 
Son critère est votre relation à la vie – à quel point vous l'estimez et vous réalisez vous-même dans elle. La vie est le don inappréciable donné par la nature. Le gaspillage irréfléchie de ce don est punissable. Tel viveur tombe du processus de vie, tout cela influe inévitablement sur l'état de la Conscience et la viabilité de l'Âme. Cette attitude malhabile et indifférente à la vie baisse le potentiel de l'Âme (en bloquant les programmes assurant la survie) qu'entraîne la passivité de l’encéphale, et donc, l'état indifférent dormante de la Conscience.
Le critère de l'état de la Conscience est simple : si vous vous trouvez dans le fouillis des événements, cherchez les voies vers la santé, la prospérité, comprenez constamment les événements, si vous vous perfectionnez dans la connaissance de la vie, sans éprouver la peur face à sa nouveauté quotidienne, votre Conscience ne dort pas. Mais si vous êtes paresseux de l'esprit et du corps, si tout vous est indifférent, pourvu que cela ne vous dérange point ; si vous attendez qu’on doit vous apporter tout nécessaire comme sur un plateau, c’est donc que votre idée est paralysée par l'indifférence et la Conscience dort!
Vous avez lu tout à l'heure telles horreurs sur l'état des affaires sur la Terre, sur l'Apocalypse et sur ce que survivra moins d'un pour-cent des habitants de la Terre. Vous êtes choqués, votre première réaction est de s'adresser quelque part d'urgence, de faire quelque chose, entreprendre les pas pratiques pour le sauver votre vie et les vies de vos proches, les enfants, les petits-fils ? Dans un tel cas, on peut vous féliciter : votre Conscience ne dort pas, elle réagit à stimulus!
Et au contraire, vous avez lu toutes ces passions, vous étirâtes paresseusement et donnâtes le résumé : « Eh bien, quoi ? Sait-on ce qui peut être écrit ? » – Tiens, tiens! Nous brûlons, il y a l'incendie dans la maison, sauve qui peut! En effet, justement ainsi réagit à l'incendie l’homme raisonnable et sensé. Il entreprend les pas pour sauver son habitation, mais si il y a déjà tard – au moins il sauve sa vie et ses proches! 
Que la personne dormante fait en cas de l'incendie ? C'est juste, rien! Il dort ensuite. Il est probable que vous avez l'argument de poids : « Mais en effet, il y a des instances correspondantes, des instituts, des hommes de science, des hommes d’état, qui doivent donner l'alarme ?» Oui, ils existent, mais ils dorment aussi paisiblement, ils voient des « films » plus beaux que vous voyez, et donc, il sera encore plus difficile de les réveiller, parce qu’au chevet de chacun d'eux est accroché le transparent : « Fragile! Dans le cas de l'alarme ne pas retourner, à l'incendie – il faut porter le premier! » Ayant reçu l'information exhaustive sur notre Système, telle personne, au mieux ayant étudié consciencieusement l'introduction, donne le résumé : « Si Dieu désire, je m'occuperai de cela ». Au pis aller – se jette de côté de l'information semblable, court comme si on avait le diable aux trousses.  
Il est très simple de distinguer l’homme avec l'Âme peu sensible et la Conscience dormante : il a peur de n'importe quels changements, n'importe quelle nouveauté dans tous les aspects de la vie. Donc, au lieu de faire le pas à la rencontre de nouveau ou la personne portant la nouveauté, il, avant tout, voit en elle la menace à « sa prospérité et sa stabilité ». Le porteur de la nouveauté pour lui est un ennemi numéro un.
Il arrive qu'un tel homme, il a réussit à nous venir quand même, et il se risque à être connecté au Système, mais la Conscience dormante l'emmène facilement : il peut s'adonner au pratique des guérisseurs, n'ayant résolu aucun des ses problèmes. Il peut, en ayant eu peur pour le destin des enfants et des petits-fils, s'installer avec eux sur le territoire contaminé de la zone de Tchernobyl pour apprendre à survivre dans les conditions extrêmes. Mais aussi en pareille occasion il transforme sa vie et la vie de ses enfants et ses petits-fils en sport extrême, en l’origine de l'adrénaline. Autrement dit, il s'empresse de créer « de bonnes affaires », en continuant à bouleverser, en réalité, toutes les idées reçues. Il est possible une multitude des variantes de la « création » semblable!


Tchernobyl est une ville située en Ukraine et à environ 130 km au nord de Kiev. Elle est connue pour la catastrophe à la centrale nucléaire de Tchernobyl qui a eu lieu le 26 avril 1986, provoquée par la fusion du réacteur.
1 Tchernobyl est une ville situee en Ukraine et a environ 130 km au nord de Kiev. Elle est connue pour la catastrophe a la centrale nucleaire de Tchernobyl qui a eu lieu le 26 avril 1986, provoquee par la fusion du reacteur.
 
 
Précédent Contenu Suivant