L'utilisation de la force de l'idée est le gage de la santé

L'utilisation de la force de l'idée est le gage de la santé

Une bonne idée opère des miracles. Elle est capable de neutraliser les conséquences des émotions négatives, agit à la façon du médicament, guérit et donne des nouvelles forces, restaure la structure de la cellule, en restaurant son ADN. Les savants traitaient les semences du froment et de l'orge par le rayonnement de 2-10 mille R. Après cela à l'aide du mot on réussit à restaurer l'appareil génétique des semences : les chromosomes rompus se sont liés, les semences ont germé et par la suite se développaient normalement. Les semences irradiées ont été guéri!
La force de l'idée a prouvé pratiquement Luther Burbank, un horticulteur américain connu. En influençant les plantes seulement par la suggestion mentale, les orientations mentales, encore au dix-neuvième siècle, il a su cultiver, sans le croisement et sans les greffes, des nouvelles espèces des pommes de terre, de la prune, des diverses fleurs, des plantes fruitières et des arbres. Avec cela les nouvelles qualités des plantes se transmettent. Plusieurs de ces espèces sont connues jusqu'ici.
Outre cela, on est prouvé que l'idée est capable de donner le nouveau programme pour l’ADN. Cet effet se propage à n'importe quelles cellules biologiques, y compris à celles-là de qui la personne est composée. Et en outre la personne peut influencer non seulement l'ADN de son organisme! Au moyen de l'idée elle peut changer l'état du génotype des cellules de l'autre personne (elle peut, mais ne doit pas!). Une telle capacité est inculquée à nous par la Nature.
Les psychologues ont élaboré il y a longtemps les formes effectives d’entraînement par autosuggestion, aidant les gens à venir à bout leurs problèmes. Pendant l'autosuggestion la personne influence ses gènes par l'idée. Quand nous causons, par exemple, au foie, chaque cellule (plus précisément – l'ADN de chaque cellule), commence à travailler selon un nouveau programme. Selon quel – cela dépend de notre idée. L'idée de l'optimiste qui croit en ses forces, en le succès du traitement – cette idée traite. L'idée du pessimiste, ne croyant à rien, – elle achève. Les expériences de Luther Burbank et de Pierre Gariaev ont amené les savants à la conclusion que, en influençant nos gènes personnels par les idées et les émotions, nous pouvons changer notre code héréditaire. Sans doute, cela ne se fait pas soudainement et du premier coup. Comme dans n'importe quelle affaire sérieuse, on demandera le temps et les efforts constants.  
Tout est très simple. La voie vers la santé se trouve à travers la compréhension et la conception de ce processus, se trouve a travers le savoir-faire de diriger son idée, en recevant avec cela le profit énorme certain. Ici il faut mentionner que votre organisme peut entendre et comprendre seulement votre idée personnelle. Les flux d'information allant du cerveau à vos cellules, ils ont la signification prioritaire. La force de l'idée est capable de bloquer des autres flux étrangers de l'influence qui sont indésirables.
À la fin de 2004 dans les médias a passé le message sur ce que chez tous les croyants est découvert le gène commun. De cela on tira la conclusion que justement ainsi sont marqués les élus par Dieu. En fait on identifiait un soi-disant gène du fanatisme qu’il y a chez tous les terroristes musulmans. Aimez-vous cette parenté, cela ne vous trouble-t-il pas ? 

Plusieurs ont peur du mauvais œil, des malédictions, de la zombification. Le domaine de l’inconscient (puisqu'elle n'est pas contrôlée par la personne) est la place la plus vulnérable et non protégée – son talon d'Achille. Ici chacun de nous est tout à fait sans défense et ouvert pour l'intervention du dehors. Tout interviennent dans nos processus inconscients, le premier venu. Par exemple, ayant pensé mal à nous, en grondant, en maudissent et cèlera. Mais telles interventions ne pourront pas pénétrer dans votre organisme, si vous apprenez à diriger consciemment son idée, en devenant invulnérable pour eux.
 
 
Précédent Contenu Suivant