Chapitre 2 - La notion de la Dimension

Chapitre 2

La notion de la Dimension

Dieu est une triple puissance, une source de toutes les vibrations, de la dualité des interdépendance (des coopérations).

La triple puissance, le principe triple, de Dieu se manifeste dans l’unification de telles composantes universelles, comme l'Être, le Néant et la Conscience Universelle de Dieu. Cela signifie que la Conscience de Dieu saisit les processus dans le Monde manifesté (de l’Être), ainsi que dans le Monde non manifesté (du Néant), c'est-à-dire tous les processus se passant dans les deux Mondes, sont sous contrôle de Dieu, sont dirigés par Lui. Cette vision sensée (d'étalon), qui est comprise par Dieu, la vision de tous les processus de la Vie en tout – c’est qui s'appelle une réalité objective de l'Être.  
La présence des composantes opposées,  comme sont l'Être et le Néant, mène à la Dualité des composantes du Monde. Il y a toujours quelque chose avec les caractéristiques déterminées et il y a quelque chose avec les caractéristiques opposées : la particule – l’antiparticule, l'électron – le proton, l'ordre – le chaos, la cause – la conséquence, la création – la destruction, le mouvement – le repos, etc.
Si l'Être est la manifestation de la matière comme des certains matériaux de construction de l'Univers, le Néant est non-manifestation de l'Être (de l’existence). Les caractéristiques principales de l'Être sont la matérialisation obligatoire des particules, des corps et de tout l'Être (de l’existence), ainsi que le mouvement, l'ordre, la création, l'harmonie. L'Être se manifeste à titre de la Vie vivante (organique) et l’inanimée (l'inorganique). 
Le Néant, naturellement, a les propriétés opposées selon sa nature. Si l'Être se compose des particules, le Néant – des antiparticules. Lui sont inhérents : le chaos, la destruction, la disharmonie et le repos (de cimetière). La coopération de l'Être et du Néant engendre la Vie. Le pivot de ce processus est la Conscience universelle de Dieu, Son Idée engendrée par la Conscience.
L'espace de la Vie peut être seulement en trois dimensions. L’action réciproque de trois composantes de Dieu (l'Être, le Néant, la Conscience) saisit absolument tous les processus de la Nature! La capacité de la Conscience à saisir les processus de l'Être et du Néant définit la Dimension (la latitude) de la Conscience et la Dimension de ce monde, dans lequel la personne vit, comme elle le voit. 
La Dimension de la Conscience définit la possibilité de la réalisation des capacités manifestées par la personne au plan de la gestion des processus de la Vie.
La naissance de la Vie organique et son existence, elles sont possibles seulement dans la Dimension égale au nombre p « + pi », c'est-à-dire, dans l'espace à trois dimensions. Cela signifie que l'espace, dans qui se matérialise l’Être (l'existence) et la Vie organique existe, il peut être seulement en trois dimensions. La différence de sept Niveaux de l'Être est définie seulement par la latitude (la Dimension) de la Conscience et par les processus (qui sont liés avec lui) mentaux (psychiques) des gens vivant dans tel ou tel Niveau. Et avec cela dans chaque Niveau de la Conscience il y a sa compréhension de la vérité et du bon droit comme le degré de la réflexion, du point de vue de la réalité objective. L’ouverture de la latitude de la Conscience dans une mesure de deux – cinq pour-cent, ce n'est pas un témoignage de l’inutilité ou de la médiocrité, c’est un standard de notre monde réel, c’est notre capital de départ!
Le sens de l'Évolution (dans notre Niveau, comme dans chacun autre) – c’est la capacité de la personne à sortir des bornes du standard (de la zone confortable, de la Dimension) de son monde. Elle doit trouver dans elle-même les forces et le courage pour sortir des bornes de « la norme généralement reçue », établie par l'opinion publique, par les lois non écrites dans le milieu de ses pareils, ne pas avoir peur de devenir dissemblable à eux ou ridicule dans les recherches de la vérité, dans une plus grande mesure exprimant la réalité objective. Trouver les forces et le courage de se séparer de ce milieu (« va là-bas où je ne connais pas, trouve ce que je ne connais pas » 1).
Puisque l'Évolution est une nouveauté éternelle, cette épreuve n’est pas pour les nerveux! Et ainsi que dans chaque marche, dans chaque Niveau du Chemin infini sur les pas du Standard de Dieu.
Le nombre p « pi » n’est pas la constante universelle. Sa valeur est approchée du nombre « 3 », mais n’est pas égale à trois. Pour le compte de cette approche (la déclinaison, la divergence) sont créés de différents Niveaux de l'Univers.
Si la vie organique naît à la valeur de p « pi », approximativement égale au nombre 3, le Niveau de l'apparition de la Conscience dans notre monde, sur la Terre, est défini par p « pi » +0,1 (à la valeur de « pi » = 3,1). La dimension de la Terre dans la limite de 3,00017 parle que l'Humanité, en usant d'euphémismes, n’atteint pas au recouvrement de la Conscience. Il faut se rappeler que la manifestation de l'Être ne se limite pas par cette latitude. Elle est le départ, le point de départ pour l'élargissement continu de la Conscience, pour la formation des divers Niveaux de l'existence de la Vie organique dans l'Univers (à chaque Niveau de l'Univers correspond sa latitude de la Conscience et les normes – les vérités, souvent subjectives, qui portent la déséquilibre, comme un stimulant pour l'Évolution de le Conscience). D'ici change, grandit la Dimension de l'espace.   
Par exemple, dans le Monde de Dieu la Dimension de l'espace et la Conscience fait de 4 jusqu'à 4,5. La dimension de la Conscience de Dieu fait près de 5,5 unités, et elle ne reste pas sur place, puisque l'Évolution ne Lui permet pas de rester longtemps. Sa Dimension grandit, augmente la Dimension de tout Son Univers (et notre aussi), et donc toute sa population est tenue d’augmenter sa Dimension pour aller au pas avec Dieu! Dans le Monde de Dieu il y a seulement une Vérité objective ressemblant à tout le monde – la Loi de l'Union. L'intrigue consiste dans ce que sur la Terre comme dans le point de départ de la Dimension de la Conscience et de l'espace, Il est invisible, n'est pas lu et n'est pas respecté. Pour l'information. La Dimension de la Conscience de Dieu de l’Univers supérieur excède 10 unités, la Dimension de la Conscience du Créateur, de Dieu le Père Sabaoth, fait 100 unités. 
Nous aussi tâchons de ne pas rester en arrière. Pendant dix ans du travail nous avons levé la Dimension de la Conscience jusqu'à 3,98 unités (90 %). Les gens, qui suivent les traces de nous, elles atteignent a notre niveau. Comme vous le voyez, nous sommes à mêmes de faire tout cela! L’objection de principes de quelqu'un à la Loi de l'Union, elle met en prise automatiquement dans lui les programmes de la destruction (indépendamment du Niveau sur lequel il se trouve!) avec la perspective de se trouver après cela dans le Néant.
La science affirme que l'espace est multidimensionnel. En fait, à chaque Niveau du Monde Subtil l'espace de la même façon que sur la Terre, est en trois dimensions : la longueur, la largeur, la hauteur. Cependant à chaque Niveau correspond sa latitude ou sa Dimension de la Conscience, qui s'élargisse du Niveau vers le Niveau. La distance, la gradation ou le pas entre les Niveaux a une valeur 0,2. Si dans notre Niveau la latitude de la Conscience fait de 0,1 jusqu'à 0,3 (3,1 – 3,3), le Niveau suivant aura la latitude jusqu'à 0,5 (tous les comptes sont construits en ce qui concerne le nombre « pi » = 3, qui est la constante). Et avec cela la question sur la stabilité dans l'Univers est vidée. Toutes les autres Lois et les Processus sont relatives et se trouvent dans le mouvement continu mutuel. Seulement ce n’est pas le chaos, mais le mouvement contrôlé et dirigé par la Conscience de Dieu, avec le résultat programmé, qui peut être prédit!
Le nombre « pi » montre la Dimension de l'espace, dans laquelle nous vivons, et la valeur du chiffre décimal après la virgule définit la Dimension de notre Conscience. Le niveau de la Conscience Développée dans notre monde oscille entre 3,1 et 3,3. Le Niveau de Vie suivant des essentiels raisonnables (ou, comme l'appellent encore, le « rythme ») fera 3,3 – 3,5. 
En tout, l'Univers a sept Niveaux de l'existence des êtres raisonnables. Le plus haut Niveau de la manifestation de la vie organique (pour les gens nés et vivant sur la Terre) est défini par la valeur du nombre « pi » = 3,9. C'est le quatrième Niveau de l'Univers ; pas du tout, ce n’est pas la Quatrième Dimension!
Trois Niveaux suivants commencent ou sont définis par la valeur du nombre p « pi » = 4. Le niveau de la Conscience aux eux fait 4,0 – 4,5. C'est le Monde des Gens Parfaits – le personnel de direction de l'Être, de l'Univers. La forme de l'existence des gens dans ce Monde pour nous est incorporelle, invisible, énergétique ou, comme l'a appelé Tsiolkovski2– radiale. Mais l’un pour l'autre ces gens sont semblables, comme tous nous sommes, dans les corps denses matériels, vivant sur la même terre ferme.
Encore ce Monde s’appellent comme le Monde de Dieu, ou le Paradis. Voici, c'est une soi-disante Quatrième Dimension. Les gens dans ce Niveau accomplissent le travail de la correction, du maintien de l'Être. La Quatrième Dimension ne sera pas envoyée à nous à titre d'un certain saut quantique ou du Deuxième Avènement du Christ, il était toujours sur la Terre et il est peuplé par les collaborateurs du Monde de Dieu. On accorde à chacun de nous la possibilité d'y entrer, mais non dans l'ordre serré et non en foule, mais dans le groupe des adhérents, des partisan des mêmes idées, à l'aide de son Évolution. La rudesse d'une telle manière d'aborder un problème est conditionnée par l'impossibilité de principe d'apporter les processus destructifs (la mort) de notre monde physique à ce Paradis convoité.  
Le fait est que l'Être dans l'Univers est maintenu par la Conscience de Dieu, Ses processus mentaux, par l'énergie psychique (ou par l'Esprit Saint). Les gens vivant au Niveau le plus bas de la Conscience (tous nous), existent exceptionnellement pour le compte de la consommation de cette énergie, en la diffusant sans talent pour leurs émotions, les ambitions et les « problèmes ».
C’est une autre affaire quand la personne non seulement apprend à consommer rationnellement l'énergie psychique de Dieu, mais aussi l'augmente, en maintenant l'existence personnelle. Une telle capacité de la personne élargit considérablement ses possibilités. Elle devient le maître de son destin, de sa Vie. Justement en cela consiste l'Évolution de la personne à notre étape – la capacité de se transformer d’un viveur et d’un quémandeur en le Créateur. Notre Système enseigne à faire cela justement!

1 la phrase du conte populaire russe.

2Constantin Edouardovitch Tsiolkovski (1857 – 1935) est un écrivain russe considéré comme le père de l'astronautique moderne.

 
 
Précédent Contenu Suivant