Qu'il est nécessaire d'entreprendre pour mettre en marche la photosynthèse ?

Qu'il est nécessaire d'entreprendre pour mettre en marche la photosynthèse ?

1. Utiliser la force de l'idée personnelle, la force de l'énergie psychique. En mettant en marche notre ressource interne inépuisable, nous mettons en marche dans l'organisme le processus de la photosynthèse, nous créons dans le corps énergétique le potentiel nécessaire de programme qu'aide considérablement à réduire la quantité de la nourriture consommée, donne la possibilité de s'écarter de sa diversité.
Il est à noter ici que dans la deuxième partie de notre Système la personne apprend à mettre en marche dans son organisme le processus de la photosynthèse. La transition définitive vers l'alimentation énergétique deviendra possible seulement après qu'elle apprendra à diriger entièrement ses émotions, libérera la Conscience des dogmes habituels et des stéréotypes, ayant appris à les découvrir et contrôler. Seulement alors s'ouvrira la possibilité de la réduction considérable de la quantité de nourriture consommée. La transition définitive vers l'alimentation énergétique deviendra possible alors quand vous éliminez entièrement de votre vie l’hypodynamie – la vie sédentaire.
Il est nécessaire de faire ici une explication petite, mais une très importante : chez plusieurs lecteurs après avoir pris connaissance de cette information la discorde intestine prend naissance, et même la protestation. On vous appellent à passer vers l'alimentation végétale, et puis – vers l’énergétique, ayant refusé tout ce à quoi vous étiez accoutumés par vos parents. C'est tout à fait illogique, c’est irrationnel, puisqu'il était plus facile de vous apprendre à faire toutes ces choses dès les premiers jours de la vie sur la Terre! Oui, tout serait beaucoup plus facile, si nos parents étaient enseignés : « Si la jeunesse saurait, si la vieillesse pourrait! » (Si la vieillesse pourrait refuser ses stéréotypes). Et ce n'est pas encore tout.   
 
2. Votre Conscience doit être déconnectée des problèmes de la nourriture. La nourriture pour la personne moderne est un moyen de neutraliser les stress, de réduire et de tenter au moins quelque peu compenser la dépense de l'énergie psychique.
Dans la région de l'estomac on dispose un assez puissant faisceau des récepteurs nerveux (le plexus solaire). Pour prévenir l'influence destructive du stress et de l'énergie mortelle non réalisée psychique (qui avec cela est lancée dans l'organisme), son influence sur l'encéphale et sur les organes vitaux, – la Conscience (appelé à protéger l'encéphale et la personne) commute cette influence sur le plexus solaire et, donc – sur tout l'estomac (comme sur le système autonome de la protection), en provoquant alors le désir de mâcher.
Mais puisque la personne moderne dépense constamment l'énergie psychique en vain, en demeurant dans l'état constant du stress, elle tout le temps mâche! Cette habitude est devenue la partie intégrante de la vie. Pour réduire la consommation de la nourriture au minimum, il faut apprendre à dépenser économiquement l'énergie psychique et commuter la Conscience de la nourriture vers n'importe quel autre problème, par exemple, vers l'activité musculaire.
Vous vous rappelez, comme vous-mêmes, vous vous comportiez dans l'enfance. Les enfants se passionnent tellement pour le jeu qu'oublient tout à fait la nourriture! Les parents demandent avec un grand effort d'arracher l'enfant de ses études pour nourrir! Il est à noter qu'ils font un tort considérable, en commutant graduellement sa Conscience vers l'importance de la nourriture. Elle commence à devenir pour lui le problème vital!
Au niveau subconscient, de la nature, la tâche vitale pour l'enfant est le jeu. Il croit que si n'apprendra pas quelque chose dans ce jeu, ne fera pas pour soi-même quelque chose très importante, le jour d’aujourd'hui est dépensé par lui inutilement! La nourriture n’entre pas dans sa Conscience comme quelque chose digne de l'attention, il a l’autosuffisance complète par la nourriture grâce à la synthèse intérieure des substances nutritives! Ayant solutionné ses problèmes, l'enfant mangera, mais avec cela mangera exactement tant, combien il lui faut pour cela, et seulement ce qu'il lui est nécessaire en réalité. En effet, il, comme des petits des animaux, est connecté en tout point à la Chaîne de la Maman Nature et l'écoute attentivement!
La jalousie subconsciente des parents contre la Nature et leur peur que l'enfant est affamé, elles sont transmis graduellement à l'enfant et à mesure qu’il grandit, quand le jeu s'efface et les tâches de moins importance remportent la première place, sa Conscience adopte la nourriture. C'est pourquoi pour apprendre à manger moins, il faut trouver pour soi-même n'importe quelle tâche d'une importance vitale et commuter sa Conscience des problèmes de la nourriture vers cette tâche. Une telle tâche peut devenir, par exemple, l'activité musculaire.
L’hypodynamie – c’est un fléau de l'Humanité, et donc, les gens ôtent à son organisme la possibilité de générer l'énergie vitale, en troublant alors l'échange des énergies. Le fait est que cette énergie est générée par le tissu musculaire. Si vous donnez pour tâche à la Conscience : « Dès que aurai faim – c’est un signe de ce qu'il m'est nécessaire d'augmenter le niveau de l'Énergie de Vie dans l'organisme grâce à la gymnastique. Om, om, om », l’approvisionnement des muscles en la charge deviendra le problème vital, la Conscience adoptera sa résolution et commencera à oublier de la nourriture. Et plus souvent vous commencerez à aiguiller votre Conscience à la gymnastique, moins mâcherez! N'oubliez pas d’entrer toutes les idées « dans un automate ».  
Certes, cela se fait non pas à la fois et non soudain, mais graduellement. Le tout est d’apprendre les premiers temps à contrôler la Conscience : dès que vous sentez le besoin de la nourriture – faites de la gymnastique. Si vous vous trouvez dans une telle situation qu’on ne peut pas faire la gymnastique, servez-vous de la technique de la gymnastique statique ou accomplissez les exercices au niveau mental. Si c'est irréalisable – aiguillez votre Conscience à n'importe quoi, seulement pour que ce problème soit vital pour vous. N'oubliez pas de solliciter l'aide de Dieu, pour recevoir Son conseil et l’appui en n'importe quelle situation.  

3. Quand vous commencez à manger, orientez votre Conscience vers un petit volume de la nourriture. Avant le repas buvez l'eau chaude, vous persuadez à vous-mêmes que vous avez déjà reçu le volume nécessaire de la nourriture. On peut tromper la Conscience par la mastication imaginaire, imitez la mastication par la pression alternative sur la mâchoire par les dents molaires. Vous pouvez imaginer que vous mâchez quelque chose. Seulement ne tentez pas de tromper l'estomac par le chewing-gum : ne recevez rien excepté la gastrite ou l'ulcère de l'estomac!   

4. Oubliez l'estomac. Transférez-le à la bouche, d'autant plus que le processus de la digestion commence en effet dans la bouche! Prenez à la bouche, par exemple, une datte ou une figue, ou quelque chose de sucrée (naturelle) et sucez dans la bouche jusqu'à ce que déconnectiez la Conscience de la nourriture. Vous pouvez mâcher ainsi un morceau de carotte ou de chou. Orientez la Conscience vers ce qu'il vous est important de recevoir les substances nutritives non de l'estomac, mais de la bouche!

5. Les gens qui maigrissent vite, ils ne doivent pas se limiter profondément dans la nourriture jusqu'à ce que restaurent le poids nécessaire grâce au développement des muscles. Bien qu'il faut se rappeler que l'organisme perd le poids jusqu'au moment défini. C'est-à-dire vous maigrirez jusqu'à votre limite et après vous ne maigrirez pas! Plusieurs avec cela ont un problème de la peau flasque, des muscles mal développés, surgissent des rides etc.
Tous ces problèmes seront éliminés, si vous en déconnecterez votre Conscience, ne s'en ferez pas une obsession, mais dirigerez la Conscience sur leur prophylaxie et résolution. Chacune technologie conviendra, vous devez l’accepter, c'est l'essentiel. En se faisant une obsession de quelque problème, vous fixez dans votre Conscience cet état comme final, d'impasse, et il est très difficile de lui quitter! 

Le choix conscient (la parabole de Paulo Coelho)
« Un patient de 32 ans est venu vers le thérapeuteRichard Crowley.
– Je ne peux pas cesser de sucer mon pouce, il s'est plaint.
– Ne soyez pas trop intéressés par cela,  Crowley lui dit. – Mais sucez des différents pouces chaque jour.
Le patient a tenté de faire comme il était indiqué. Mais tout fois, quand il portait la main à la bouche, il devait faire le choix conscient : quel pouce il faut faire l'objet de l'attention ce jour ? Avant que la semaine s'achève, l'habitude était guérie. 
– Quand le vice devient l'habitude, il est difficile d’avoir affaire à lui, Richard Crowley dit. Mais quand cela nous est demandé à la formation des nouvelles relations, à prendre de nouveaux partis et choix, nous comprenons que cet effort n’est pas acceptable».   

6. Si vous avez limité la quantité de la nourriture et avec cela l'estomac et l'intestin ont commencé à être malades – c’est donc que vous n'avez pas encore mis en marche le mécanisme de la photosynthèse et votre Conscience est encore orientée vers la nourriture. Changez l'orientation par votre travail dans cette direction, changez le style de l'alimentation graduellement, sans s'empresser.

7. Si vous avez réduit la quantité de nourriture utilisée et avec cela ne maigrissez pas, le travail plus sérieux sur lui-même ici est nécessaire. On peut résoudre ce problème, seulement ayant restauré le statut hormonal de l'organisme et ayant normalisé l'activité des organes de la sécrétion interne. Cela signifie que le rythme du travail de ces organes est ralenti considérablement. Sans charge physique, et en outre considérable, il est impossible de se passer en ce cas! L'essentiel est ne pas désespérer, mais orienter la Conscience vers l'acquisition du but et l'obtenir. On peut atteindre les normalisations du poids seulement pour le compte de l'activité musculaire, augmentant le potentiel énergétique de l'organisme. Vous proposez : à votre potentiel très bas la Conscience ne permettra pas à l'organisme de maigrir! Activez par votre idée le travail de la « bonne » microflore. Faites assez souvent « la respiration naturelle nettoyante », décrit dans le Système.
On peut tromper la Conscience (le « déconnecter », détourner son attention, des problèmes de la nourriture) avec l'aide des diverses exercices respiratoires, par exemple, avec l'aide de la respiration abdominale. Il faut le faire tant qu’il est nécessaire, il y aura seulement un profit. La respiration abdominale est simplement nécessaire à chacun. Ce moyen de la respiration, il active le travail du diaphragme qui masse à son tour tous les organes de la cavité abdominale et les poumons, en améliorant par cela même leur activité. Le massage de l'estomac éloigne le spasme du plexus solaire, donc il élimine le sentiment de la faim fausse. En accomplissant cette exercice, vous aiguillez votre Conscience à elle et par cela même l'emmenez des problèmes de la nourriture!

 
 
Précédent Contenu Suivant