Le contrôle de l’inconscient, ce n’est pas un mythe

Le contrôle de l’inconscient, ce n’est pas un mythe

Il y a une énonciation : « Celui qui est prévenu est prémuni 1 ». Vraiment, la personne équipée de connaissances, non seulement est invulnérable, mais aussi est invincible! Et si c'est une connaissance sur soi-même, elle est indépendante des tentatives d’être utilisée par quelqu'un dans les buts intéressés! La personne n’est pas soumise au contrôle des diverses structures, des Bohémiennes, des devineresses, des charlatans de rues, des pseudo-hypnotiseurs, etc. Elle est un maître de son destin et de sa vie. Pour devenir tel Maître, il faut apprendre à contrôler les processus conscients comme les inconscients, ainsi que réagir adéquatement à toutes les variantes des influences possibles des Flux de la Vie sur nous (diriger le Monde des Causes).
Et jusqu’à ce que vous vous rouliez par le monde des conséquences, dirigiez vous-mêmes, en contrôlant tous vos processus sur une échelle de 2 à 5 pour-cent, 95 – 98 pour-cent resté, votre bien jacent, est dirigé par quelqu'un ; il non seulement peut diriger, mais aussi il est obligé, les lois de la physique et l'Univers lui obligent à faire cela! La nature ne supporte pas le vide. C'est pourquoi il ne vaut pas la peine de s'affliger que quelque gobe-mouches est intervenu dans vos processus (dans votre vie) et a fait tout pas du tout comme vous auriez voulu, ce sont vos problèmes personnels : il ne faut pas disperser votre « Moi Supérieur » n'importe comment! « On peut faire avec la personne seulement ce qu'elle permet de faire avec elle-même ». Dirigez vous-mêmes et vos processus – et il ne faudra accuser personne. Le Monde des Conséquences s'appelle ainsi puisque la personne, ne sachant pas prévoir, programmer les événements s'approchant, n’est pas capable de réagir à  eux dûment. Bien que les événements se forment à ses yeux, elle ne les voit pas, parce que cela se passe dans autre Dimension de la Conscience, inaccessible pour lui, autant que sur le Mars. La personne arrive seulement à temps pour réagir aux conséquences de ces processus, pour ainsi dire – post-factum, quand ils, ayant mûris, tombent à sa Dimension, directement sur la tête.
On peut illustrer ces processus par mille exemples de la vie. Le plus évident est un destin de l'Humanité dans la situation présente. Les avertissements de l'Apocalypse vont de tous les côtés, cependant les entend et perçoit sérieusement pas plus d'un pour-cent des gens. La personne se comporte comme un piéton accédant au-devant d’un camion allant à toute vitesse, quand la personne est assurée fermement que le camion simplement doit s'arrêter et lui contourner ou qu'il sera arrêté par Dieu. 
Nous connaissons déjà : pour unir la Conscience avec la subconscience, il faut constamment entretenir dans l'état actif le Pendule de la Vie au niveau de la mentalité, qui unit, synchronise le travail des deux hémisphères. Notre tâche est apprendre à diriger ce Pendule et le contrôler.
Diriger la Conscience – cela signifie apaiser les émotions, et par conséquent – toutes les habitudes, les complexes, les stéréotypes.
Diriger la Subconscience – cela signifie soumettre le travail de tout l'organisme, sa chaque cellule, apprendre à diriger les événements se passant autour de soi-même (mais exerçant l'influence souvent indésirable pour nous). Ayant soumis les événements, nous pourrons diriger la vie, la former à notre guise et ne pas dépendre du cas.
Nous apprenons à faire tout cela graduellement, petit à petit, à partir du moment de la connexion au Système. En concentrent l'attention sur n'importe quel organe, en travaillant avec lui, nous non seulement ramenons à la vie sa capacité de percevoir l'énergie de vie, mais aussi nous forçons à accomplir un certain travail donné par la pensée. Ayant entré nos actions « dans un automate », par cela même, nous subordonnons tous les processus (passant dans l'organe) à nous-mêmes, à notre encéphale, qui commence à diriger cet organe déjà selon le programme donné par nous. Dans un certain temps nous commençons à entendre les organes et les sentir.
Cela signifie que pour la première fois de la vie s'est établi le lien direct et inverse entre les organes et nous. Il faut se rappeler ici que de temps en temps il faut l'entretenir, rétablir, renforcer dans soi-même tout les réflexes conventionnels et inconditionnels, contrôler, car les processus non réclamés s'écroulent. C’est une propriété de la Nature : tout ce qui n’est pas nécessaire, qui n'est pas réclamé – il doit libérer la place aux processus nécessaires pour ne pas dépenser pour ceux-ci l'énergie précieuse de vie – l'énergie psychique de Dieu et de la personne. C'est pourquoi continuez à maintenir de temps en temps la relation avec vos organes. Qu'elle soit instantanée, donnée par une pensée, mais elle doit être.
Ayant établi le lien avec les organes intérieurs, par cela même nous contrôlons le Pendule de la Vie au niveau de l'organisme, en unissant le corps énergétique au physique. Maintenant il est temps de commencer à former le corps tel comme nous le voudrions voir : sain, beau, fort. Tous les systèmes de salubrité sont bons : wushu, le Yoga, le qi gong, la gymnastique, l’endurcissement, etc. À ce niveau toute sorte des entraînement apportera le succès. 
Cependant, pour obtenir la santé idéale, il faut apprendre à diriger le Pendule de la Vie au niveau de la mentalité de manière que son mouvement soit constant et ne s'éteigne pas avec le temps. Pour cela, il faut faire la Conscience libre, savoir diriger l’hémisphère gauche et développer l'intuition – la réceptivité à l'information extérieure (apprendre à diriger l'hémisphère droit). Il faut dire à la fois que ce travail est difficile, c’est la lutte avec soi-même. Vous commencez consciemment à former en vous-mêmes un Individu, en forment une Personne conformément aux connaissances acquises. 
L'hémisphère droit a une propriété : il se développe activement alors quand la personne développe dans elle-même la capacité de sentir le beau, de comprendre la langue des animaux et des oiseaux, il développe la finesse de la perception de la Nature et de tout le vivant, et – c’est l'essentiel! – il se développe quand la personne a libéré la Conscience des stéréotypes, croit à la vie et à son intuition. En élargissant la latitude de la Conscience, l'hémisphère droit découvre ses capacités automatiquement et constamment. Au moment où vous sentirez que vous êtes libéré des stéréotypes, vous sentirez la nouvelle et bonne attitude à la vie et aux gens. Vous pouvez être assuré que votre hémisphère droit est devenu actif!
Il y a une parabole orientale :

Un professeur et son élève allaient par le chemin. L'élève pria le professeur d’apprendre à guérir les gens. Le professeur répondit : « Adresse-toi à Dieu, seulement il peut la satisfaire ». Quand ils s'approchèrent de un bosquet ombreux, le professeur s'allongea pour se reposer. L'élève, en passant le temps, se promenait à l'ombre des arbres. Ici il rencontra Dieu qui, dans la conversation, lui promit de réaliser son désir le plus secret. L'adolescent Lui demanda de lui donner le don de guérir les gens. Sa demande était satisfaite sur le coup. Quand le professeur se réveilla, l'élève lui raconta de son acquisition. Ce à quoi le professeur répondit : « Il vaudrait mieux demander le don de voir tes péchés! »

Les péchés sont nos stéréotypes à titre des vérités illusoires subjectives. Pour apprendre à les voir en vous-mêmes et en se libérer – sollicitez l'aide de Dieu, sans oublier sur vos pas pratiques vers Lui.

1 lat. « Praemonitus, praemunitus ».
 
 
Précédent Contenu Suivant