Le développement évolutionniste de la Conscience va graduellement

Le développement évolutionniste de la Conscience va graduellement

Donc, le processus de la réunification avec Dieu, avec Son Chaîne dans le Champ Énergétique et Informatique de l'Univers va aussi graduellement.
La voie vers l'embrayage du développement évolutionniste de la Conscience dans la compréhension de ce que le niveau d'information et l'instruction ne nous ont pas fait plus sagement et n'ont pas donné les Connaissances. Et même au contraire – contribuaient à l'embrayage du mécanisme de l'anéantissement de soi-même. Donc, il faut accepter inévitablement ce que nous ne savons rien et nous devons apprendre. De plus, il faut reconnaître, comme un professeur, chacun qui a soulevé le rideau de l’inconnu, même s'il ne fait pas partie des autorités diplômés un diplôme et des idoles.
À propos, l'admiration devant les autorités est aussi le stéréotype. Comme on le sait, la sagesse se trouve le plus souvent dans les mains du peuple, puisque la pratique de la survie le force à connaître la Vérité non en paroles mais en actes, non selon les livres. Non sans raison s'adressaient Grand de ce monde à cette source inépuisable, rendant célèbre aux siècles, – Pouchkine1 et Gogol2 , Cholokhov3 et Choukchine4 , Tchaïkovski5 et Glinka6 et plusieurs les autres. Justement du peuple simple naissent Léonard de Vinci7 et Stradivari 8, Lomonossov 9 et Kulibine10 . Les savants japonais, ayant passé les études sérieuses, ont éclairci que neuf de dix grandes ouvertures sont faits par les hommes du peuple, mais non par les aristocrates et par les savants.  
Dans un tel arrangement des forces de cognition on cache une grande sagesse de la Nature, plus exactement, on cache sa loi fondamentale : « Tout de que la personne se fait une obsession, à quoi elle s'attache, tout cela doit être enlevé d’elle-même »,autrement il n'y aura pas le développement de sa Conscience. Les hommes des science, comme on le sait, se focalisent sur ses idées, c'est pourquoi les années s'écoulent pour leur réalisation. Ils créent les idées-formes correspondantes, mais la réalisation de l'idée est reçue non par celui-ci qui pense, mais par celui-là qui pratique.
Celui qui va par le chemin évolutionniste du développement de la Conscience (mais non de l’idée) il doit ressembler au folklorique, qui cherche dans le peuple la sagesse et la recueille les grains, la remettant aux générations ultérieures. Comme le grand compositeur russe Mikhaïl Ivanovitch Glinka dit : « La musique est créée par le peuple, mais nous, les compositeurs, nous l'arrangeons ».
À notre époque appelée « l'Apocalypse », l'art populaire s'est déplacé imperceptiblement du domaine des recherches spirituelles, de la musique, de la peinture, de la quête de Dieu, de la poésie, des métiers et s'est concentré sur les problèmes de la extrasensorialité, des phénomènes anormaux, de la pratique des guérisseurs et des contacts avec la Raison Supérieure (sur les problèmes de la survie qui se sont dressés devant l'Humanité).
C'est pourquoi l'intérêt vers toutes les choses anormales n’est pas accidentel : « Le peuple connaît non tout, mais sent tout ». Pour l'État et pour toutes les structures « servant » ses intérêts, le problème de la survie du peuple est intéresse exactement autant qu’elle blesse les intérêts de l'État. La science, la religion et les médias appartiennent à telles structures. 
Le fait est que toutes les acquisitions du peuple, l’essor de sa création et de l'Âme, ils étaient vrai populaires jusqu'à ce qu'ils restaient indissolublement et directement liés avec la vie réelle et la vie quotidienne du peuple. Après la Deuxième guerre mondiale, à l'arrivée du progrès technologique, le tout fait par le peuple s'est déplacé imperceptiblement à la possession des structures d'État, ayant dégénéré à « l'art populaire », aux arts, aux métiers et à 10.000 sectes, confessions et religions légalisées, canonisées.
S'étant trouvé dans la catégorie de la culture de masse, étant détaché de son parent – le peuple, ses créations à l'aide des technologies plus récentes se sont transformées en rumination, mais parfois – en drogue, de qui on régale avec zèle tout le même peuple. Pour les certaines structures c'est une bonne mangeoire, une source du bénéfice!
Mais il n'est pas temps d’enterrer l'Âme du peuple. Son Union avec la Nature, avec le Monde Subtil est mise génétiquement dans chacun de nous. C'est pourquoi dans le peuple sont restées les forces saines, réussissant à tenir tête à la poussée farouche de la culture de masse. L'Âme du peuple, à une fois suivante, étant libre de l'intervention de quelques structures, pour ainsi dire, crée en cachette son sauvetage. Elle trouve sa place personnelle dans la situation formée pendant les dernières décennies, dans un nouveau Système des Coordonnées, dont compréhension vient seulement maintenant. Mais pour cette fois – ayant reçu la possibilité de solliciter l'aide de l'Instance, vers qui elle montait pendant plusieurs mille années – du Monde Subtil, du Monde de Dieu et de Dieu même!
À partir de cela, il faut attendre la percée dans le domaine de la survie non du côté des structures d'État (la religion, la sciences, l'art ou les médias), mais du milieu du peuple. Parce que seulement dans lui peut naître et mûrir quelque chose vivante, réellement nécessaire.
Notre Système est une telle percée dans le domaine de la survie. Il était créé et il mûrissait, étant inaccessible pour l'intervention de quelques structures. Notre tâche ne pas s'agiter, ne pas s'empresser, en remettant cette sagesse. D'abord il faut comprendre et saisir le sens par soi-même, ayant absorbé le potentiel reçu, se perfectionner soi-même, ayant appliqué cette sagesse dans la vie pour recevoir le résultat positif, – et seulement après cela la transmettre à d'autres personnes. Absolument sans vanité, sans l'agiotage superflu et avec précaution. Par tous les siècles la sagesse populaire mûrissait et se cristallisait dans le peuple ainsi, petit à petit, au début n'étant pas reconnue et comblée de caresses par les princes qui nous gouvernent. Justement en cela, et non en le rôle dirigeant des partis et des présidents, consiste le secret de l'invincibilité et la résistance du peuple, car est dit : « Les régents viennent et partent, mais le peuple reste! »
Nous, les gens sur la Terre, qui sommes mêlés à la création du Systèmes de l'Harmonisation de la l'Individu et de la Santé, nous ne nous attribuons pas tous les lauriers et le mérite! L'idée-forme de ce Système était créée par le Peuple, par voie des recherches séculaires, au prix des privations et des souffrances énormes! Nous eûmes le rôle de l'incarnation pratique de ce travail imperceptible titanique – déjà par notre compréhension, bien que la multitude de telles tentatives avait été entreprise jusqu'à nous. 
Il est un fait évident que tout ce qui est à propos, il est utile. Peut être, plus tôt l'Idée-forme du Système de l'Harmonisation n'était pas encore prête ou les candidats à sa réalisation pratique étaient insuffisamment persistants. Il est tout à fait possible que l’humain lui-même n'était pas encore prêt à sa perception, sans avoir pour cela les motivations à titre de l'Apocalypse!

L'inventeur de l'ampoule électrique (la parabole moderne)
Pour Thomas Edison, l'inventeur de l'ampoule électrique, il lui a fallu plus de 2000 tentatives avant de réussir son invention... Un journaliste lui a demandé pendant la conférence de presse : « Qu’est-ce que ça fait d’avoir échoué 1399 fois, avant de réussir à inventer l’ampoule électrique ? » et Edison répondit : « Je n'ai jamais échoué, j'ai trouvé avec succès 1399 manières qui ne fonctionneraient pas ». 

Seulement en connaissant constamment le Monde, en orientant constamment nos pensées vers Dieu, nous pouvons mettre en marche le processus de l'Évolution de la Conscience. L'erreur la très profonde de la religion consiste en ce qu’on appelle la personne à aller vers Dieu, croire en Dieu, sur-le-champ en coupant n'importe quelle possibilité d'admettre Dieu à sa vie, aux affaires journalières, par une seule violente apostrophe : « Tu ne prendras point le nom de l'Éternel, ton Dieu, en vain! »11 Par cela même on discrédite l'idée elle-même de la connexion de la personne chez Dieu par la religion!
L'orientation constante des pensées vers Dieu signifie : quoi que nous commencions à faire ou à connaître, chaque minute nous devons faire le travail avec le pensée que nous en faisons non pour nous-mêmes, non pour nos intérêts personnels, mais pour que notre Union avec Dieu doive plus parfaite et fructueuse! Pour que nous et Dieu, nous soyons confortables dans cette union, les relations se basent comme dans la famille : tout se fait pour le bien total. Ce processus, une fois en étant embrayé, ne doit cesser jamais. Justement en cela consiste le gage de l'évolution fructueuse de l’Humain! C'est le Chemin du développement dans de la Raison Supérieure en soi-même, la Compréhension Supérieure du Monde! 

1 Alexandre Sergueïevitch Pouchkine (1799 – 1837) est un poète, dramaturge et romancier russe.

2 Nicolas Vassiliévitch Gogol (1809 – 1852) est un écrivain ukrainien d'expression russe.

3 Mikhaïl Aleksandrovitch Cholokhov (1905 – 1984) est un écrivain russe.

4 Vassili Choukchine (1929 – 1974) est un acteur, réalisateur et scénariste soviétique.

5 Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840 – 1893) est un compositeur russe de l'ère romantique.

6 Mikhaïl Ivanovitch Glinka (1804 – 1857) est un compositeur russe, fondateur de l'école musicale russe moderne.

7 Léonard de Vinci, dit Leonardo da Vinci (1452 – 1519) est un peintre florentin, qui fut un homme d’esprit universel, à la fois artiste, scientifique, ingénieur, inventeur, anatomiste, peintre, sculpteur, architecte, urbaniste, botaniste, musicien, poète, philosophe et écrivain.

8 Antonio Giacomo Stradivari (1644 – 1737) est un luthier italien (fabricant de violons, et autres instruments à cordes), le plus important de sa profession.

9 Mikhaïl Lomonossov (1711-1765) est polymathe et écrivain russe.

10 Ivan Kulibine (1735 – 1818) est un mécanicien et inventeur russe.

11 Exode 20 : 7, Deutéronome 5 : 11.

 
 
Précédent Contenu Suivant