В чем разница Эволюции людей Запада и Востока?

En quoi consiste la différence de l'Évolution des gens de l'Occident et de l'Orient ?

Nos pensées dans l'état de vigilance sont contrôlées par la Conscience, c'est pourquoi leur qualité dépend entièrement de ces convictions, des dogmes, des stéréotypes qui se trouvent dans notre Conscience. Donc pour recevoir les pensées qualitatives, nous devons nettoyer la Conscience des stéréotypes. C’est cela qui est dit dans notre Système. Cependant les stéréotypes est notre expérience, sur qui nous nous guidons dans l'activité pratique, comment peut-il se passer sans eux ? Dans le Monde énergétique nous formons des « adjoints » mobiles qui aident à décider nos problèmes, en maintenant la Conscience propre et libre. Cette technologie est aussi dans le Système (dans la cinquième partie), c’est notre exclusivité.
Ayant formé pour nous-mêmes les adjoints dans le Monde Subtil, nous économisons la consommation de l'énergie psychique, nous recevons l'économie supplémentaire de l'énergie de vie, en gardant avec cela l'indépendance, le calme, l'esprit rationnel, l'assurance de soi-même, mais l'essentiel est que nous commençons à diriger les rapports de cause à effet. Seulement de cette façon l’homme ouvre la Conscience et l’emmène en dehors de l'influence de la Noosphère. Alors l’homme part du Monde des Conséquences au Monde des Causes. L’homme de l'Orient, il peut faire cela plus beaucoup  facilement, parce qu'il ne s'est pas éloigné tellement de la Nature à un tel degré. Il ne peut pas voir en rêve, même en le plus terrible, le slogan « Nous ne devons pas attendre la faveur de la nature, notre tâche est la prendre ! » Il resta un enfant de la Nature, pour les relations avec elle il ne doit pas faire « des sorties à la nature » avec feu et barbecue. Il ne comprendra pas l’homme occidentale et son aspiration à la réunification avec la Nature à titre de la maison à la campagne ou la vie d'ermite. On peut être solitaire dans la foule et rester arraché à la Nature, ayant vécu toute la vie dans le village! 
Nous, les gens de l'Occident, percevons l'union avec la Nature comme un fait, mais les gens de l'Orient le perçoivent comme un processus.  À la différence de nous, ils a eu la sagesse de ne pas en tomber. Et en outre, il est plus facile de tomber que revenir. Le processus est un flux, dans qui il est plus facile de nager sans bagages. La charge de nos dogmes et des stéréotypes est rien d'autre que « la meule au cou », qui est mentionné bien des fois dans la Bible. Presque 2.000 années les gens conjecturaient, qu'est-ce que c'est, mais c’est devenu clair seulement maintenant. Il peut s'imaginer le tableau sauvage quand les gens, avec la meule au cou, l’un après l'autre, avec l'obstination enviable, ils se jettent à la rivière orageuse et, certes, se noient. Il se trouve, ils apprennent à nager ainsi, « font ses classes », ayant transformé l'étude routinier en sport extrême!
Les gens de l'Orient, avec leur spontanéité, de notre point de vue, ce sont des petits enfants. Mais ce sont les « enfants » sages qui regardent tout les événements de bas en haut, de la position de l'élève. Ils ne s'inquiètent pas de leur statut, leur image et comment ils ont l’air. Ils ne savent pas, qu'est-ce que c'est « la mentalité positive », puisque ne sont connaissent pas la mentalité négative! Et nous tourmentent justement ces problèmes. Notre ordre public et social, en nous soignant, a établi les normes définies, les règles, les lois de toute sorte, les commandements, qui est un critère de notre « justesse » et la « sainteté ». Ce sont ces mêmes œillères imperceptibles à la personne qui ne les remarque plus. Mais dans l'assortiment, avec les œillères, en ordre obligatoire il y a encore la bride et le fouet.  
L'Évolution doue automatiquement de ces attributs pas trop agréables la personne qui a mis les œillères. Le fait est que toutes les normes énumérées, les règles, les lois et les commandements signifient seulement une chose : à la personne sont imposés les programmes rudimentaires, surannés, les programmes évolutionnistes des cafards, même s'ils se nomment la « démocratie ». Ces programmes (sous forme de l'habitude de l'instinct grégaire) ne se joignent aucunement, ne se marient pas avec le statut d’un homo sapiens, le plus beau fleuron. C'est donc que se raccrochant à ces programmes, l'Humanité freine absolument l'Évolution, en entrant avec cette dame intransigeante dans la polémique et les débats.
« Et alors, comment nous devons vivre dans la société ?» – vous demanderez. En se fondant sur les principes de l'autodétermination et l'autogestion! Mais pour cela, chacun de nous doit encore devenir l’Individu indépendant, à qui personne ne doit rien. Nous étions élevés exactement ainsi que les fourmis élèvent des puceron pour les manger plus tard. Et en outre nous sommes « avalés » non par des extraterrestres mythiques, mais par notre socium natal. Le principe « La croissance pour la croissance » qui est confessé avec cela, il est une idéologie de la cellule cancéreuse.
Et maintenant, revoyez la voie évolutionniste qu’aura à faire la personne qui a pris la décision d’éviter le sort du puceron. À notre temps difficile, dans les conditions du manque de temps et de l'Apocalypse, en surmontant la résistance rigide du côté des gens environnants et du socium, il nous faudra passer la voie évolutionniste du cafard jusqu’à l’Humain. Dans ce cas, comme vous comprenez, il est impossible de se passer sans démantèlement de tous les mécanismes, les règles de la conduite, les normes, les lois et les recommandations qui ont tombé en désuétude. Mais s’ils étaient établis à la mesure de la maturation, automatiquement, il nous faudra réaliser le démantèlement personnellement, volontairement et de sa main! C’est une procédure difficile et douloureuse, puisque tous les mécanismes énumérés rudimentaires (à titre des dogmes et des stéréotypes qui ont tombé en désuétude), ils étaient devenu notre substance.  
C'est pourquoi toutes les technologies orientales sont des mécanismes qui ne se joignent pas complètement aux mécanismes occidentals! Ils sont en conflit l'un avec l'autre, comme, par exemple, les nanotechnologies informatiques – avec la hache en pierre. Et en outre sous les nanotechnologies nous avons en vue justement les technologies orientales qui permettent à la personne de se réaliser au niveau inaccessible pour l'Occident. Toutes les « valeurs » occidentales (à titre de la démocratie et des acquisitions dans les technologies) est rien d'autre que le retour de la personne à la hache en pierre …

 
 
Précédent Contenu Suivant