Un peu sur le Karma

Un peu sur le Karma

On parle et on écrive beaucoup de ce phénomène, mais au fond toutes les connaissances du Karma aboutissent aux interdictions – on ne peut pas faire cela, on ne peut pas penser ainsi, etc. Le mécanisme du Karma reste un secret pour l'Humanité et un prétexte pour les paroles oiseuses. Personne ne peut expliquer distinctement ce mécanisme, dans le cadre du tableau total. 
Que représente le Karma en fait ? Auparavant s'enregistrait que l'Âme est un ensemble des programmes psychoénergétiques assurant notre développement. L'Âme passe le développement évolutionniste – de Dieu jusqu’à la personne – sans pertes, sous les ordres immédiats de la Conscience de Dieu. À l'incarnation à la personne dans elle se réalisent les programmes de l'autocompréhension (le développement de la Conscience).
Le mouvement inverse d’Âme – de la personne vers Dieu – cela déjà dépend autant que la Conscience s'est développée. Justement la Conscience de la personne doit la forcer à faire les premiers pas pour de nouveau se connecter à la Conscience de Dieu, mais déjà délibérément. Dans l'intervalle de la affectation des programmes du développement – de ceux-ci qui sont dirigés par Dieu aux programmes personnels (individuels) – le développement évolutionniste de l'Âmes éprouve les pertes destructrices énormes. La sélection fait plus de quatre-vingt-dix neuf pour-cent, c’est d'où est venu un pour-cent des gens qui pourront survivre sur la Terre.  
C'est lié à l'insuffisance des connaissances. L'Âme peut comprendre elle-même, concevoir elle-même et le monde environnant, en se trouvant seulement dans le corps de la personne. Les programmes se trouvant dans l'Âme, la forcent constamment à chercher la voie vers le Canal de Dieu au nom des réceptions des Connaissances Véritables. Cependant dans la plupart la Conscience de plusieurs gens ne veut rien savoir de cette voie. Dans ce cas les programmes corrigeant qui s'appellent le Karma prennent part au travail. Sa tâche est contrôler l'état de notre Conscience et assurer son orientation juste, car en dépend l'Évolution de l’Âme et de la personne.
La manifestation du Karma est un paramètre du développement évolutionniste, plus exactement, un critère de la dérogation à ce développement, un degré du détachement de la Chaîne de Dieu. Plus grande est cette déviation plus forts sont les coups du Karma, et vice versa. L'influence corrigeant du Karma se réalise au moyen des idées-formes destructives. Vous connaissez que les idées-formes sont liées aux stéréotypes. Justement les stéréotypes déconnectent la personne de la Chaîne de Dieu, en forçant sa Conscience à s'enfoncer dans la composante matérielle de l'Être. De ce fait l’Âme cesse son développement évolutionniste.
 Pour arracher la Conscience du piège, le Karma prend part au travail ; tout d'abord il réalise un « truc » (un examen) de contrôle. Il attire chez la personne l'idée-forme liée aux stéréotypes à titre des désirs et la force à les réaliser. La personne reçoit ces désirs. Tout cela est fait dans le but de contrôler – à quel point la personne s'est fait une obsession du stéréotype. Comme d'habitude, la Conscience de la personne se délecte de son bon droit. Elle s'attache encore plus au stéréotype, sans comprendre que fait l'erreur.
Ensuite le Karma commence sa correction. Elle attire chez lui les idées-formes qui forment autour tels événements pour qu'elle comprenne qu’il faut casser ses attachement et ses persuasions. Les coups du Karma en attendant sont insignifiants, prévenants, cependant, si la personne comme auparavant ne comprend rien, ils sont plus forts.
La Loi Karmique principale dit: « Tous à quoi nous nous attachons, de quoi nous nous faisons une obsession – c’est on enlevé ». Comme vous le voyez, on dit juste: « En effet, l'ascétisme ne consiste pas à ce que vous ne possédiez pas quelque chose, l'ascétisme consiste en ce que rien ne vous posséderait ».
Les idées-formes destructives, avec l'aide de qui se réalise la gestion corrigeant de notre Conscience – un des Niveaux de l'Univers – accomplissent à la fois quelques fonctions, desquelles nous parlerons dans le chapitre suivant.
Et pour le moment tâchez de comprendre que jusqu'à ce que nous nous trouvons sous l'empire des idées-formes destructives (c'est inévitable à la présence des stéréotypes, à la Conscience immaturée), toutes les connaissances dans le domaine de l'ésotérisme, de la science, tous les succès dans le développement intellectuel, « de bonnes et mauvaises affaires », la piété et les prières à Dieu – tout cela reste en dehors de la Chaîne de Dieu. En étant déconnectés de Ses énergies créatrices, nous nous trouvons dans le champ d'activité des idées-formes destructives.
Les pensées de la personne (bonnes ou mauvaises), engendrées par les stéréotypes, sont captées par les idées-formes, en augmentant leur potentiel de vie. Plus le grand potentiel était accumulé par l'idée-forme destructive, plus la grande influence corrigeant du Karma est reçue par la personne!
Notre malheur consiste en ce que la Conscience dormante n'est pas capable de contrôler le Monde des Causes. Les idées-formes sortent des bornes de notre compréhension du Monde (elles sont invisibles, impalpables, inconscientes – comme la radiation), et nous nous trouvons tout à fait non protégés d'eux! Bien que de tout temps on nous a prévenu de Diable et de sa perfidie, de son adresse, que ce qu'il attrape chaque personne aux réseaux. Plus les péchés (les stéréotypes) il y a chez la personne, plus Diable l’accapare. À cause d’une telle ignorance des dessous véritables des événements, les gens ont une certaine image mythique du monstre ignivome qui se trouve à l'opposition par rapport à Dieu et a eu l'intention de perdre la personne, ainsi que toute l'Humanité dans son ensemble! 
En réalité le tableau est beaucoup plus prosaïque. Les idées-formes est notre miroir reflétant ce que nous sommes. Vaut-il la peine de lui reprocher ? Il est possible de refuser la tutelle et la dépendance de ce monstre énergétique et informatique, ayant déconnecté l'influence du Karma, seulement dans le cas où nous nettoierons notre Conscience des stéréotypes!
La différence des stéréotypes des idées-formes consiste en suivant : le stéréotype est une pensée arrêtée, sa statique. L'arrêt de la pensée se passe quand elle s'attache à certain désir, à l'action, dont la satisfaction est le moyen de la survie de la personne. Le stéréotype ne forme pas les événements. Le stéréotype une fois créé, il n'est pas supprimé, il existe simplement, en limitant la façon de voir, l'horizon de la personne – et pas plus. Le stéréotype une fois créé, il n'est pas supprimé!
L'idée-forme naît comme une pensée active et dynamique s'appuyant sur la satisfaction des désirs. Elle est capable de former autour de la personne les divers événements, établir les contacts entre les gens et les faire heurter l’un contre l’autre, c'est-à-dire les diriger comme des marionnettes. L'idée-forme privée de votre suralimentation, elle est capable de s'atrophier et disparaître!
Ayant éliminé dans lui-même les stéréotypes, l’homme se déconnecte automatiquement de l'idée-forme. Le stéréotype ne s’efface pas et ne s'écarte pas de lui-même, simplement la Conscience en est déconnectée! Pour cela il faut avoir l'honnêteté et le courage pour comprendre et reconnaître sa présence chez soi-même. Chaque personne se considère comme idéale, toujours droit et assez autocritique, cependant le critérium dans ce cas est la correction karmique. Si elle « presse », sans faute, vous avez un stéréotype, et ne pas un stéréotype! Dans le cas où autour de vous il y a des événements irritants, vous vous sentez sans confort, – vous avez un stéréotype et vous êtes corrigés par le Karma! 
Ne cherchez pas des coupables autour – en premier lieu comprenez vous-mêmes, définissez – de quel stéréotype le Karma veut vous arracher, avez pleine conscience de cela et acceptez la situation telle qu’elle est. Vous l'avez mérité! Pardonnez vous-mêmes que grâce à votre manque de bon sens, vous vous êtes trouvé sous l'effet du Karma, vous vous remerciez vous-même (votre Âme) de la leçon suivante. Prenez la décision ferme, définitive que vous ne répéterez jamais une telle erreur.  

 
 
Précédent Contenu Suivant