Le sixième sens psychique

Le sixième sens psychique

Les énergies psychique et vitale sont dépendantes l’un de l’autre. Une telle corrélation y est initialement mise par la Nature. Plus l'énergie psychique s'accumule, plus l'énergie de vie existe. Où est dirigée notre idée – là-bas coule l'énergie vitale.
L'énergie psychique est le résultat commun, final du travail de notre cerveau. La Conscience est une des parties de son travail. L'énergie psychique, selon sa nature, est hétérogène, différente. Les ondes générées par le cerveau se divisent en deux classes : les ondes alpha et les ondes bêta. Les ondes alpha sont générées par les vibrations subtiles du Champ Énergétique et Informatique. À ce niveau travaillent toutes les cellules de notre organisme. Ces ondes dirigent le travail de plusieurs organes et systèmes. Justement elles nous lient à notre Moi Supérieur.
Les ondes bêta sont générées par des vibrations plus grossières du Champ Énergétique et Informatique. Ils assurent notre activité active, sont directement liés à la veillée et à la Conscience. À ce niveau les commandes générées par le cerveau, elles sont présentées à titre des pensées. Les pensées sont directement liées à la Conscience, sont contrôlées par elle. Nous pouvons utiliser la force de l'énergie accumulée en eux et la diriger. Si nous n'apprenons pas à diriger nos pensées, l'énergie qui se trouve en eux se diffuse inutilement.
L'énergie psychique du cerveau engendre le sixième sens (nous l’appellerons « psychique »), avec l'aide de qui nous pouvons nous adapter à la vie. Justement il nous fait des individus. Grâce à lui nous aimons, nous souffrons, nous sympathisons, nous nous réjouissons ou nous nous affligeons, nous sommes en colère, nous nous vexons. Notre mode et style de la vie, la façon de voir, ils sont liée justement à ce sixième sens.
Le sens psychique est engendré par les ondes alpha, ainsi que par les ondes bêta du cerveau, c'est pourquoi il se manifeste ou à titre de l'intuition, ou à titre de la compréhension d'une certaine habitude et de la nécessité de sa manifestation. Dans le premier cas, le sixième sens est lié à l'information reçue de la subconscience, de notre Moi Supérieur. Dans le deuxième cas, il est lié à la partie matérielle, physique, de notre vie, à la Conscience, aux pensées.
N'oubliez pas que la Conscience est formée par cinq organes de sens destinés par essence à la perception des vibrations grossières. C'est pourquoi le sens psychique formé dans ce cas, il a des caractéristiques grossières. De là sont tous nos stress, le mécontentement par la précarité de la vie etc.
Les ondes bêta sont générées par les parties inférieurs du cerveau qui sont responsable de la survie dans le monde physique, de la faculté d'adaptation dans lui. C'est pourquoi la Conscience et le sixième sens sont directement liés à ces parties du cerveau. C'est pourquoi nous utilisons facilement, d'une manière qualifiée, les habitudes liées aux émotions et sentiments négatifs.
Quelques désirs que nous eussions, en se trouvant dans ce niveau, nous ne sommes pas capables d’apprendre à diriger la colère, l'irritation, les stress! Au départ, dans l'emportement des passions, nous faisons quelque chose et ensuite nous pensons, nous regrettons, pour ainsi dire, « après la bataille » ...  En  nous se manifestent les traits de caractère qui ne sont pas les meilleurs.
Pour la manifestation des bonnes qualités de la personnalité, il faut apprendre à générer le sixième sens psychique par les parties supérieurs de l'encéphale – par le néocortex. Et non simplement générer, mais il faut savoir diriger ce processus! Le néocortex est directement lié à l'utilisation par notre Conscience des habitudes évolutionnistes, acquises par nous-mêmes en avançant de Dieu vers l’Humain.  
Ces habitudes se trouvent dans nous-mêmes, mais pour le moment elles restent non réclamées, car, en les acquérant, l'Âme ne ce comprenait pas, puisque ne possédait pas la Conscience. À présent nous n'en comprenons pas uniquement parce que nous ne nous sommes pas encore heurtés, nous ne nous sommes mis au courant pratiquement, et donc ne nous avons pas empreint, ne nous avons pas imprimé dans la Conscience. Il faut dire que plusieurs gens ne comprennent pas même de ces habitudes acquises durant la vie sur la Terre, c'est pourquoi ils ne peuvent pas s'en servir, ne savent pas s'adapter à la vie dans les nouvelles conditions. Pourquoi dans n'importe quelle société, il y a toujours des gens mécontent par la vie, particulièrement à présent ? Parce que leur Conscience n'embrasse pas et ne contrôle pas tout le volume des habitudes acquises. Donc, elle lui donne le jugement porté sur soi-même minimisé, en diminuant les possibilités de l'adaptation à la vie. C'est lié à ce que la personne n'entend pas son sixième sens – personne ne nous apprenait comment faire cela! En fin de compte, chez la plupart des gens ce sens est atrophié. La Conscience s'est trouvée sans soutien, c'est pourquoi pour la survie elle tâche de s'accrocher à cette habitude, de qui elle se sert au moment donné. Il se créé ainsi un stéréotype de la peur de n'importe quelle nouveauté. Tout le temps nous parlons de la Conscience Développée, mais en réalité il faut développer le sixième sens!
Analogiquement, sans s'appuyer sur les fréquences du niveau alpha, le sixième sens n'est pas capable de lier la Conscience à la compréhension de l'expérience évolutionniste acquise. Nous ne pouvons pas en profiter. On peut corriger cette position, en développant seulement le sens psychique, et avec lui en apprenant la Conscience, extraire de la mémoire personnelle les habitudes correspondantes prêtes pour les appliquer en connaissance de cause. Nous apprenons cela, en commencent par la première partie du Système. 
Les auteurs modernes appellent les gens au changement de la conception du monde, en croyant erronément qu'un ce pas contribuera au développement de la Conscience. Cependant la conception du monde peut changer, mais la Conscience restera dormante, car pour elle, il y aura fermé un accès aux programmes de l’Être énergétique et informatique! Comme vous comprenez, ce n’est pas lié à la Conscience – elle est  seulement une propriété forcée du cerveau. La cause se trouve dans le développement insuffisant du sixième sens psychique formé par le cerveau lui-même.
C'est pourquoi plusieurs pratiques ne donnent pas cet effet pour qui elles sont calculées. Le changement de la conception du monde est réduit à l'accumulation du volume immense de l'information. La personne lit beaucoup, étudie, se rend compte de ces connaissances accumulées, mais elle ne peut pas en se servir : il n'y a pas des habitudes de la flexibilité, de la faculté d'adaptation! En voilà « le malheur d'avoir trop d'esprit» ou « avec beaucoup de sagesse on a beaucoup de chagrin »! 
Dans le Monde tout a le lien direct et inverse (le principe du travail du condensateur : la charge – la décharge). La Conscience n'est pas ainsi privée de cette caractéristique. Quand dans le cerveau se forment et s'expliquent n'importe quelles images du monde extérieur – c’est un lien direct. Le lien  inverse consiste en ce que la Conscience, mais plus exactement, les centres définis du cerveau, ils ne peuvent pas éteindre l'activité des images (dans ce cas nous parlons que nous nous trouvons sous le coup de ces images). Notre sens psychique (généré dans ce cas) s’attache à ces images, et puis sont stimulés ces organes de sens, avec l'aide de qui elles étaient créées.
Ces organes sont maintenus dans le régime actif et génèrent les fréquences définies. Nous nous trouvons sous l'empire des sentiments et des émotions, mais la Conscience s'attache à ces images. Un tel attachement s'appelle le stéréotype. La Conscience est capable de créer les stéréotypes en tout et pour tout. La personne se trouve dans le monde des illusions, elle ne peut pas évaluer réellement la situation et la vie elle-même. Les efforts certains de la volonté sont nécessaires pour sortir d'un tel piège.
La cause de l'apparition d'une telle position se trouve dans le développement insuffisant du sixième sens, dans l'incapacité de l’aiguiller dans le travail avec les vibrations subtiles, dans le niveau alpha du cerveau. En se trouvant seulement sur lui, la personne est capable d’être lucide, sensé et en possession de ses facultés. En comparaison de lui, la présence au niveau bêta est rien d'autre que le jeu à la limite de la faute et la folie volontaire! Mais pour compenser, combien d'adrénaline dans le sang, quel éclat dans les yeux, quelles émotions!
En commencent par la première partie du Système, nous élargissons systématiquement notre Conscience, en développant graduellement le sixième sens psychique. Selon le régime du travail (les « horaires de travail ») du cerveau, il est lié ou à l’hémisphère cérébral gauche, ou au droit. L’hémisphère gauche est lié, au fond, à la Conscience, à l'état de la veillée, aux ondes bêta. Notre lien avec le Moi Supérieur, avec le Champ Énergétique et Informatique, il se réalise par l'hémisphère droit – signifie, le sens psychique est lié aux ondes alpha, quand nous manions l'information de ce Niveau.   
En développant le sens psychique, nous assurons le fonctionnement du cerveau selon le principe du travail du condensateur : la charge – la décharge, nous réalisons le changement: les ondes alpha – les ondes bêta. Ce processus devient dépendant de la Conscience. Quand il nous faut – nous sortons au niveau alpha, quand il nous faut – nous adoptons le niveau bêta. C'est la direction raisonnable de soi-même, de son 'état. C'est la Faculté Supérieur d'adaptation à la Vie!   
Justement ce savoir-faire, et non le progrès technologique, l'érudition et l'intelligence – du point de vue de la Conscience dormante, il aidera à survivre à chacun de nous. En dirigeant consciemment le régime du travail du cerveau, nous connaissons les processus de la vie qui nous influencent. Nous définissons facilement, librement, comme un poisson dans l'eau, notre place dans ces processus et nous leur adaptons aussi facilement, nous devenons les maîtres de notre destin, nous nous dirigeons nous-mêmes.  
L'homme célèbre de théâtre Vsevolod Meyerhold (1874 – 1940) a émis un jugement au sujet de la maîtrise (véritable, et non spéculative): « La maîtrise Véritable, c’est quand « que » et « comme » viennent à la tête simultanément ». La vie et le dynamisme donnent à la personne l'aide, en expliquant simultanément le tableau commun des événements et en donnant les recommandations pour sortir de la situation formée. Comme vous avez déjà compris, ce sont soi-disantes les questions maudites de l'Humanité : « Qui est coupable et que faire ? (Que ? et Comment ?) ». Elles sont devenus maudites dès le moment de l'arrêt de l'Humanité de son Moi Supérieur etde Dieu, quand la personne s'est trouvée sous la dépendance complète, est tombée sous le joug des idées-formes de la Noosphère.
Finalement ni les sages, ni les parents, ni la société avec ses instituts d'État, avec la science et avec la religion, ni les foules des contacteurs – ils ne sont pas capables de donner à la personne les réponses intelligibles à ces deux questions. Et ils ne donneront jamais, parce qu’ils sont dirigés par la statique (par le Diable) demeurant dans un régime de la Dualité. Elle peut donner la réponse à la question « Que », que même avec la multitude des versions et des refrains à titre de toutes les connaissances terrestres, à titre de toutes les sciences, les religions, les révélations des contacteurs et des prophètes.
Mais c’est rien d'autre que la notion biblique « un temps pour lancer des pierres »1 , parce qu'ellesne donnent pas la réponse à la question « Que faire ? (Comme ?) On estime, comme de bien entendu que quand nous serrerons la bride aux coupables de nos malheurs, il s'éclaircira à la fois – que faire.
Cependant la réponse à la question « Qui est coupable ? » à la personne est donnée par le principal coupable – par les idées-formes de la Noosphère, ou par le Diable. Il même ne désignera jamais du doigt, c'est pourquoi on réussira un cercle fermé. Chaque personne doit rompre personnellement ce cercle vicieux (l'ayant transformé en spirale évolutionniste).
Il n'y a qu'un moyen de faire cela: apprendre à recevoir l'information uniquement fidèle, véritable, du Moi Supérieur. Pour cela, il y a aussi seulement une voie – développer dans soi-même le sixième sens psychique, l'intuition. Apprendre à recevoir, par l'intermédiaire des Êtres Véritables personnels, l'aide de Dieu. Ce sera la deuxième Venue ainsi attendue! Autrement il est impossible de se rencontrer avec Dieu, avec tout notre bon vouloir. Il n’a pas d'une autre possibilité de venir à chacun de nous! Comment on peut faire cela ? La réponse à la question « qui est coupable ? » est donnée dans ce livre. Mais que faire – c’est donné d'une manière détaillée, à fond et pas à pas, du simple vers le complexe, dans le Système de l'Harmonisation de l’Individu et de la Santé. 

1 Ecclésiaste 3 : 5.
 
 
Précédent Contenu Suivant