Le neuf naît toujours du vieux – c’est la Loi de la Continuité de l'Être

Le neuf naît toujours du vieux – c’est la Loi de la Continuité de l'Être

En parlant sur l'Évolution, il faut noter que tout le neuf naît dans le vieux, en en découlant. Le vieux et le neuf sont deux contraires du développement évolutionniste de n'importe quel processus. En l'exemple des mayas et des olmèques, comme dans la goutte de l'eau s’est reflété tout le mécanisme de la maturation de la nouvelle civilisation dans les couches profondes de la vieille. La situation est loin pour être idyllique, puisque la Loi de la Lutte des Contraires fait force de loi. Et en outre ce sont les contraires non abstraits, spéculatifs, mais manifestés en la personne des gens concrets vivants, se trouvant sur les pôles opposés – du vieux et du neuf. Des gens qui divisent l'un avec l'autre l'abri et la couche conjugale. 
La lutte des Contraires concerne les enfants et les parents, les maris et les femmes, les citoyens et leurs États. Certes, cette Loi se manifeste le plus vivement dans les familles. Justement dans la famille se manifestent les germes du neuf au fond du vieux. Dans la famille on observe le plus nettement la naissance de la nouvelle race et la destruction d'autre race, de la vieillissante. Tout se passe précisément comme Jésus-Christ disait : « Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l'épée »1 . « De deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé »2 . « Car je suis venu mettre la division entre l'homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère »3 . Et encore : « et l'homme aura pour ennemis les gens de sa maison »4 .
On ne peut pas surmonter l'impasse évolutionniste quelque peu autrement. Jusqu'à ce que la personne se trouve sous l'emprise de la Loi de la Lutte des Contrariétés, – il est impossible d’éviter des cataclysmes ni dans la famille, ni dans la société. Et en outre les conflits existeront.
Mais, quand l’homme amorce dans lui-même et dans sa Conscience la Loi les Unités des Contraires (l’Évolution), deviendra réalisable la possibilité d’éliminer les conflits, d’obtenir le pardon véritable et la compréhension l'un de l'autre. 
La Conscience dormante met en action la Loi de la Lutte des Contraires qui affecte tous les aspects de la vie de l’homme ; le délimitation a lieu aussi au front idéologique. En effet, il ne peut pas être que le vieux et le neuf, celui-là qui se meurt et celui-là qui naît, professent une morale, une idéologie. Cette divergence augmentera graduellement jusqu'aux échelles du précipice. Que pour un est le sauvetage, pour l'autre c’est la destruction. Par exemple, la pluie fine pour un jeune chêneau est une humidité vivifiante, mais pour un chêne-patriarche se desséchant, c’est une pourriture et un moisi approchant son décès...
La même chose a lieu avec nos races. Les valeurs éternelles, fondamentales de la vieille race qui fait son temps, elles s'avèrent des meules au cou de la race jeune, qui naît à peine. À son tour, les idées et les principes de la jeune race est rien d'autre que l'épitaphe pour la vieille. C'est pourquoi aux représentants du monde périssant, au niveau subconscient, se fait entendre la menace dans les idées du Monde Nouvel, la menace qui rappelle vaguement les coups du marteau sur le couvercle du cercueil personnel...
Justement ainsi la verticale impérieuse de la race vieille perçoit nos livres et le Système – le Testament Plus Nouveau de la nouvelle race! Les tentatives de publier quelque chose reflétant les nouveaux regards qui ont la valeur éternelle pour le Nouveau Monde, rencontrent du côté des médias l'aliénation sourde et l'incompréhension. Elles sont perçus par ceux-ci comme quelque chose étrange, bien que pour plusieurs gens notre Système serait un sauvetage.
Il est étonnant qu’avec cela, plusieurs journaux et revues s'intitulent comme les indépendants. Le caractère péremptoire du choix, et non la nouveauté de l'information, choque les gens – la nouveauté qui squeeze la personne, qui l’oblige de choisir. Tout qu'elle propose, il est impossible d’unir avec le vieux. Cela n’est pas un complément de vieilles idées, méthodes, recommandations et principes, mais c’est leur démantèlement complet et le remplacement, et non comme un destruction sans réserve à titre de la révolution, mais comme le processus évolutionniste!
Et de nouveau, dans une telle méthode il n'y a d'aucune divergence avec les canons bibliques : « Personne ne coud une pièce de drap neuf à un vieil habit; autrement, la pièce de drap neuf emporterait une partie du vieux, et la déchirure serait pire. Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement, le vin fait rompre les outres, et le vin et les outres sont perdus; mais il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves »5 . Mais encore est dit que les enfants ne sont pas responsable des parents. Cela signifie qu'il ne faut pas demander du neuf compte de des péchés et de l'imperfection du vieux élevé à l’absolu. Il ne faut pas aussi demander du neuf l'identité, la ressemblance au vieux qui fait son temps. Le neuf se trouve en contradiction avec le vieux, il vraiment doit faire cela.   
Autrement suivra l'arrêt de l'Évolution et la destruction instantanée du vieux, ainsi que du neuf! Le plus surprenant est ce que nos livres et le Système de l'Harmonisation de l’Individu ne contredisent pas ni les plus récentes découvertes de la science, ni les Saintes Écritures, mais ils découlent, se cristallisent d'eux!  
Le désaccord chez les gens est lié seulement à ce que « l’enfant » se trouva pas du tout semblable aux parents. Est-ce que ce n’est pas ainsi dans la vie ? De plus, il ne faut pas oublier que c’est encore l'enfant de l'Évolution. Et il vaut mieux ne pas « contacter » avec cette dame sévère : elle réduira en poudre chacun (ayant rendu de nouveau au corpuscule). Le seul pas raisonnable de notre part, serait l’obéissance absolue à Elle! Chacun de nous sera obligé de faire le Choix personnel, en décidant pour soi-même – avec quelle race, avec quelle civilisation il ira. Avec cela, rappelez-vous que le neuf est toujours lié à l'Évolution et a la protection, l'aide et le soutien de son côté! 
Convenez qu’il serait très difficile de protester ce qui précède par les contre-arguments distincts. La chose unique que les lecteurs tentent nous reprocher, c’est le caractère péremptoire du contenu justement du premier livre. Avec cela, ils saisissent l'occasion pour énumérer le bouquet entier des malheurs poursuivant obstinément les adversaires eux-mêmes, ainsi que leurs parents. Il faut leur expliquer sans ambages la raison de la confusion dans les définitions. Ce qu'à la lecture émotionnelle de nos livres est perçu comme le caractère péremptoire, en fait est une chose concrète qui à l'état pur, non dilué par la publicité et par les émotions, pour la Conscience dormante, c’est l'irritant le plus fort. Mais pour ce qui concerne le caractère péremptoire, nous sommes pas plus catégoriques que la statique de la vie des interrogateurs et de la hache karmique au-dessus de leurs familles!

Bonjour, Alexander, Tamara!
Je demandais votre conseil, comme on peut aider mon cousin (52 ans, il meure du cancer). Merci immense pour votre réponse. Je lui ai raconté tout ça, il écoutait attentivement, selon ses yeux je lisait qu'il absorbe chaque mot, est d'accord avec tout ça, déjà su le moment disait que a modifié l'interprétation de plusieurs choses, maintenant croit en Dieu qui rejetait autrefois... Je lui ai laissé la littérature, vos accessoires, le livre, j’ai raconté du Système.  
Je ne le voyais plus, maintenant on l'emmène au village, pour mourir, il est au plus mal, ils ne veut pas parler par téléphone. Alors je ne voulais pas le forcer à connecter de force – j’ai laissé le droit de son choix. Mais il n’en a pas profité,  ne lisait rien. 
Je sais, vous écrivez qu’il faut beaucoup de temps pour comprendre l'importance et la nécessité de la Doctrine et du Système, et cela doit être leur Choix. Mais quand même j'éprouve que je n'ai pas eu de la suite dans les idées …
Cela me dérange, comment faire – d'une part je possède l'information, avec l'autre – personne ne veut entendre cette information. C'est ma faute qu’ils ne m'entendent pas – je n'ai pas formé en moi-même le leader ?
Je plains beaucoup aussi sa mère, elle a enterré déjà son fils et mari. Que-ce que c’est, un moyen pour faire entendre raison ou une disparition de la famille ???
En effet, je suis aussi la représentante de cette famille, comment puis-je influencer son renforcement et le développement par mon évolution ?
Je veux voir mes parents, ma soeur et tous sains, forts, courageux, riches et réussis ... Mais en leur présence je ne l'ouvre pas sur des sujets sérieux – il y a un stéréotype de la petite dernière dans la famille. Cela se manifeste aussi dans le travail …
Avec mes sentiments distingués, Natalie.

Le but du Système est l’unification des gens de la Terre en la communauté commune à qui seront ouverts toutes les perspectives sur le futur par voie de l'utilisation raisonnable de la ressource interne inappréciable. Mais que faut-il faire si les porteurs exclusifs de cette ressource dans le cadre de la famille et de la lignée sont les membres tout à fait privés de droits (« les vilains petits canards »), et dans la société, ces gens n’ont pas de l'autorité et du pouvoir?
En son temps a commencé le processus de l'intégration dans la société à l’échelle de toute l'Humanité. S'unissent les villes, les pays, les continents. L’unification se passe dans le domaine de la politique et de l’économie. Mais la conception du monde des gens se trouva intacte par les processus d’intégration, elle n'a pas du tout changé, étant resté différenciée, braquée sur les intérêts de l’individu, de certain clan, du groupe des gens! C’est uniquement pour cette raison qu’on fait encore les guerres, grandit l'agression, prospère le terrorisme, etc. Et en outre, ils est impossible de solutionner ces problèmes par une décision résolue et par la force! 
La priorité des intérêts de clan a mis l'Humanité sur la borne de l'anéantissement de soi-même. Pour survivre, toute l'Humanité doit s'unir – dans la perception du monde et de la vie, ayant élaboré la conception du monde commune. Seulement dans l'intégration de la Conscience de toute l'Humanité, de tous les gens de notre planète, se cache la clé de la vie et de la prospérité. Les gens avec une nouvelle mentalité créeront une nouvelle société des gens parfaits qui ont appris les habitudes et le savoir-faire de vivre dans l'action réciproque avec la vie.
Celui qui tente d'être isolé, de prendre les distances de l'exécution de la tâche commune mise devant tous les participants du Système, celui-là perd automatiquement le droit à la réception de la vie dans le futur! La vie simplement « ne prolonge pas le contrat avec lui sur la coopération ». Ce n’est pas l’intimidation. Le fait est que l’homme qui a pris la position semblable, il développe dans lui-même l'isolement, la superbe et l'orgueil. Par cela même il non seulement contredit la Loi de l'estimation de la vie, mais se met lui-même au-dessus d’elle! Ces trucs passaient et étaient tolérants pendant les 2000 années précédentes, mais maintenant, pendant l'Apocalypse, tout cela est considéré comme le dédain non dissimulé des intérêts totaux et de ce fait l’homme tombe du Système commun!

1 Matthieu 10 : 34.

2 Luc 17 : 36.

3 Matthieu 10 : 35.

4 Matthieu 10 : 36.

5 Marc 2 : 21, 22.

 
 
Précédent Contenu Suivant