L'importance de la connexion au Moi Supérieur

L'importance de la connexion au Moi Supérieur

Nous déjà répétions plus d'une fois que notre Système de l'Harmonisation est supervisé par le Monde Subtil – et concrètement, par le Monde de Dieu et par Dieu lui-même (en étant Sa création), c'est pourquoi chacun qui veut travailler à soi-même selon ce Système, il passe « la procédure de la connexion ». 
La connexion se réalise par les représentants de Dieu, ils font la correction invisible pour nous de notre Conscience, en l’orientant vers le lien avec le Moi Supérieur et avec Dieu. La correction consiste en ce que le secteur de la Conscience à 2–5 % (dirigé sur le schéma à gauche, à la direction du monde réel) se tourne par Eux sur 90 degrés (à droite – en haut, à la direction du Moi Supérieur et de Dieu). Et jusqu'à ce que nous, dans notre développement, franchissions les bornes de la Noosphère, nous ne nous libérerons pas du Karma, (jusqu'à ce que nous prenions assurément la voie de l'union avec Dieu). Ils nous retiennent sur cette verticale, on peut dire, sur le Canal de la Vie.
On demande de nous faire seulement une chose – travailler à soi-même, sur la Conscience. S'ils voient que l’homme travaille, mais qu'il encore ne réussit pas dans cette affaire, la compréhension avance lentement, mais il se met en quatre et demande assistance – Ils l’aident, sans permettre à cet homme de se déconnecter de la  Chaîne de la Vie.
S'il n'a même pas tenté de comprendre et d’accepter l'essentiel du Système (le travail sur la Conscience), mais a saisi seulement les technologies (comme la panacée), il ne reçoit pas cette aide et son lien avec le Moi Supérieur et avec Dieu s'interrompt. Il perd dans sa vie le compas et se trouve dans le tourbillon du Karma, parce que « Le ciel n'assiste jamais à ce qui n'agit pas » (Sophocle1 ). 
Le bilan du travail doit devenir la réunification complète avec le Moi Supérieur et avec Dieu, le savoir-faire d'entendre son Être Supérieure Véritable (Jésus Sauveur) et se soumettre à ses exigences. Seulement alors l’homme reçoit la santé, le succès et l’on donne les techniques contribuant à la transformation du corps physique en la forme radiale, en passant la mort.
Comme vous vous rappelez, dans chaque Niveau de l'Univers les paramètres du développement évolutionniste de l'Univers se fixent dans notre Supérieur, où ils sont corrigés constamment et sont contrôlés par la Conscience de Dieu. Donc, notre Conscience qui développe, elle doit être mis en accord avec Lui justement, et cela est possible seulement par la connaissance de Dieu, par l'étude de Ses Lois et par la soumission à Eux.
Cela signifie que nous devons constamment nous contrôler et ces connaissances que nous recevons. Le critère est un : si les connaissances reçues et l'expérience nous donnent le résultat pratique à titre de la santé, l'acquisition des désirs, mènent au succès, et, surtout, aident à se libérer de la correction karmique, c'est donc que nous se trouvons dans l'union avec les Lois de la Nature et de Dieu. Nous évoluons.
Le cycle de l'Évolution d’Âme s'achève par l'acquisition dans son développement évolutionniste du Monde de Dieu. Elle reçoit le droit à la Vie. La Vie est une Évolution, c'est pourquoi l'Âme à la fois prend part au travail de l'Évolution des Ordres Supérieurs. La personne pendant tout ce temps vit sur la Terre. La tâche d’Âme dans le Processus Supérieur Évolutionniste consiste en garantie de l'unité de ses deux composantes – matériel et spirituel, c'est-à-dire du corps physique (avec le corps énergétique) et de la Conscience. Cela signifie que l'Âme apprend à vivre et à diriger la forme de la vie nouveau pour elle (dans sa nouvelle qualité) – radiale. Mais c’est à l'avenir et attend à ceux qui arrivera à cette étape. 

1 Sophocle (496 ou 495 –  406 avant J.C.) est un des seuls auteurs de tragédie grecque dont l'œuvre nous soit partiellement parvenue.
 
 
Précédent Contenu Suivant