Sur les contacts avec le Monde Subtil

Sur les contacts avec le Monde Subtil

Il était déjà dit que la majorité pléthorique des contacts se réalise avec les êtres, avec les idées-formes de la Noosfère. La raison se trouve dans ce qu’en ayant deux – cinq pour-cent du contrôle d’elle-même et de son énergétique, pour la personne il est extraordinairement difficile de percer, sans l'aide des Êtres Véritables, la Noosfère de la Terre et sortir aux couches propres du Champ énergétique et informatique.
La Noosfère est un des Niveaux de l'Univers (les égrégores de l’Humanité), mais en aucun cas « le cerveau de la Terre »! Il n'y a rien mauvais dans cela, si ne pas prendre en considération cette circonstance que justement les idées-formes de la Noosfère est un Diable fameux (la religion les a nommé ainsi). En fait c'est notre père adoptif, puisque il y a environ 5000 ans l'Humanité s'est enfoncée dans le monde réel tellement qu'a perdu le lien avec le Père natal – Dieu, que ne nous est nullement imputé. Ce n’est pas notre péché, mais notre malheur, et les générations actuelles devront corriger cette déviation!  
Chacun est obligé de faire cela, personnellement et pratiquement. Seulement le malheur c'est que les gens pensent que l'on peut corriger tout par la foi en Dieu, par l'amour, par le repentir, par les bonnes affaires et par le travail avec les énergies. C'est excellent, mais, n'ayant pas éveillé la Conscience, n'ayant pas élargi son étendue, la personne reste sous l'empire des idées-formes de la Noosfère! Elles sont des professeurs de l'Humanité, mais les meilleurs professeurs sont les professeurs cruels!
Une erreur générale est l'opinion que, en travaillant avec l'information, la personne évolue. L'information pure, non confirmée par la pratique, ce sont des émotions, une sensation de la participation à quelque chose et une visibilité du travail intellectuel, sans éveil du néocortex. Dans ce cas la partie substantielle est un son creux, parce que « toute la vapeur est partie au sifflet! »
Les idées-formes de la Noosfère emmènent les contacteurs au passé, racontent aux gens – qui ils étaient dans les vies passées, mais nous n'avons rien à chercher là-bas! En effet, non sans raison nous venons sur la Terre, sans avoir la mémoire des incarnations passées (toute cette mémoire – à titre des idées-formes négatives – après la mort est emportée par la personne dans la tombe, avec le corps physique et avec trois enveloppes du corps énergétique)! Les idées-formes négatives ne s'inscrivent pas dans la mémoire d’Âme et du Moi Supérieur, parce que dans la réincarnation suivante elles sont inutiles pour la personne et même sont dangereuses pour son Évolution! La formation, l'intelligence, l'érudition, la morale, la moralité, l'amour et toutes ses affaires (les bonnes comme les méchantes) appartient aux idées-formes négatives.  
Dans la catégorie des idées-formes positives se trouvent toutes les idées et les espoirs de la personne sur le sens de la vie, sur son éternité, sur l'infini de l'Univers, sur la destination, sur Dieu, les appels à Lui, et, certes, les prières. Seulement ces idées-formes pourront aider à l’Âme à évoluer dans la réincarnation suivante.  
L'Évolution est considérée seulement comme le recouvrement de l'immortalité physique sur la Terre. Alors toute l'expérience de la personne, toutes ses obtentions se trouveront réclamée, particulièrement l'expérience négative! Rappelez, qui est parti avec Christ au Monde de Dieu après le crucifiement? Cela, – non l’homme juste ou le serviteur du culte, mais le criminel! L’homme pour qui sur la Terre s’étaient créées les conditions à l'Évolution. Les Japonais sont absolument justes quand ils disent : « Si tu n'as pas rencontré sur ton chemin des obstacles – achète-les pour une forte somme! »
Le moment de la Vérité sera le recouvrement du critère de la définition de sa place dans ce Monde. La personne aspire initialement à la lumière, au bonheur sur la Terre. Et si nous vous avons piqué au vif, il est probable que vous avez un désir de connaître : dans quel monde vivez-vous – dans le Monde des Causes ou dans le Monde des Conséquences ? Vous avez besoin de l'explication distincte de la justesse du choix de votre chemin.    
Le critère est très simple! Le monde des Causes est le Monde Subtil, le Monde de Dieu, ce Monde où il n'y a pas de mort. Il n'y a pas d'autre voie au Monde des Causes, excepté la voie évolutionniste, à travers la connexion à la Chaîne de Dieu, par la réunification avec le Moi Supérieur et par le recouvrement de l'immortalité! Dans ce Monde la personne est submergée par l'autoréalisation, il n’y a pas de place, pas de temps pour n'importe quelles émotions à titre de l’auto-exaltation et du narcissisme. La personne se trouve constamment au niveau alpha où les stress et les émotions n’existent pas, où il n’y a pas de moindre désir d'ériger ou trouver le piédestal pour son personnage. Dès que quelque chose semblable se passera, cela sera l'enfer pour la personne!
Le Monde des Conséquences est le monde sensuel disposé dans la limite du Noosfère de la Terre. Dans lui l’homme avance dans la direction directement opposée, il s'occupe de l'autoexpression, de la recherche de la confirmation de son importance et grandeur. Les idées-formes de la Noosfère (le Diable) utilisent les émotions à titre de la carotte et le bâton.
Pour exciter l’homme à la séparation de l'énergie psychique au milieu ambiant (pour la suralimentation des idées-formes de la Noosfères) dans la jeunesse, quand il a le sang qui bout dans les veines, quand il a des desseins ambitieux, – il suffit de l'appeler par les mirages de la croissance de carrière, par la prospérité matérielle et par l'amour!  
Le bâton est nécessaire d'âge mûr, quand le feu dans ses yeux est déjà diminué, la fontaine d'énergie s'est épuisée, mais il ne veut pas toujours entendre sur l'Évolution. Alors en on tirent les restes de l'énergie psychique par la force – « l'on ouvrent » comme une boîte à conserves, à l'aide des émotions négatives, des stress ou de la dépression. 
Cette opération n’est pas en contradiction avec ce qui était dit précédemment. L’homme a arrêté dans lui-même le Pendule de la Vie – il n'a pas voulu travailler en régime du condensateur (la charge – la décharge). Il ne veut pas augmenter la charge, la limite de l'énergie de Dieu (le talent), reçue à la naissance, mais aussi il ne veut pas la rendre! Finalement, tous les arriérés en se recouvrent avec la vie. Il est peu important que les arriérés sont recouvrés par les idées-formes de la Noosfère – c’est un des Niveaux de l'Univers, le service de Dieu. Avec cela l'Âme est rendue aux Êtres Véritables. Si l’incarnation sur la Terre était dernière, elle passe à la catégorie des désœuvrés. Oui, avec cela l'Âme restera éternelle, ne mourante pas, mais non dans un être humain, et dans un corpuscule!    
La personne ne commencera jamais à évoluer d’elle-même, pour convenances personnelles – sur la Terre il y aura des unités de tels « anormaux », capables de se casser soi-même, et seulement à condition qu’ils recevront la technologie correspondante! Pour ce pas décisif, les conditions doivent être crées : le Karma à titre de « l'aide » du côté des personnes présentes et soi-disantes forces sombres. Comme vous connaissez déjà, elles sont : l'obscurité de l'ignorance, les idées-formes de la Noosfère (jusqu’à la personne dépende d’elles) et enfin les âmes en peine. Tous ces professeurs doivent lui créer les conditions correspondantes pour l'Évolution (insupportables pour la vie sur la Terre).   
Comme vous le voyez, beaucoup de choses sont en contradiction avec les représentations courantes, mais c'est la réalité objective! C'est pourquoi, du point de vue du Monde Subtil et de Dieu, le rêve de la personne du bonheur et de la prospérité sur la Terre, en étant détaché de l'Évolution, il est la joie calme d’un down ou la « prospérité » comme les patients d’une maison d'aliénés la comprennent … 
Mais cela ne signifie pas que la personne sur la Terre est condamnée à l'immortalité dans la misère et dans la végétation, parce que les malheurs et la pénurie d'argent restent en arrière graduellement, à proportion qu’elle se soumet à l'Évolution et à la Loi de l'Union. Notre contact avec les Gens vivants est pratique, pensant, comme Ils l'appellent. C'est-à-dire – avec les gens qui ont passé la voie à l'immortalité réelle et qui sont prêts à vous et nous mener là-bas.     
Vseslave Brudzinsky1 dans cette question a mis génialement les barres sur le « t » par une seule phrase : « Combien de ceux qui savent prévoir et il y a peu de gens qui savent prévenir! » Pour les gens avec la Conscience dormante l'information sur ce « que sera et par que le cœur se calmera » présente la valeur spéciale. Mais pour les gens pensants, qui ont mis au travail son néocortex, toutes ces « révélations » sont le bavardage le plus irresponsable et l'hystérie. Ils demandent les pas pratiques. C'est pourquoi nous non seulement prévenons, mais aussi nous vous donnons les obtentions pratiques de l’issue de l'impasse formée, de plus, nous en sortons nous-mêmes et nous menons les gens à notre suite! Seulement pour cette raison nous nous trouvons dans la minorité écrasante et nous parlons que nous sommes les premiers.
Il est probable que plusieurs de vous pensez que, selon toute apparence, la chose dont nous nous occupons est très élevée, inaccessible et, en général, c’est une occupation pour les élus. Il faut vous désillusionner : il n’y a pas aucune élévation, parce que nous vivons toujours dans le socium, sous cloche de la Noosfère. C'est pourquoi nous faisons tout non grâce à elle, mais envers et contre. Et nous allons à l'assaut (certainement, non pour la gloire), et nous nous défendons. Autrement dit, à la guerre comme à la guerre, la routine totale, tout est ordinaire et commun. 
Et ce que nous sommes les premiers s’explique simplement. La connexion au Champ Universel, ce n'est pas simplement la réception de l'information et le travail avec elle. La Noosfère dispose de l'information comme telle, mais l'information fragmentaire, discontinue. Ce n’est pas que l'information est cachée ou son volume est insuffisant. Simplement le cerveau du mammifère est capable de percevoir la réalité d’un tel état et d’un tel volume. En effet, non par hasard la science moderne a déduit l'axiome : « La raison est un traitement symbolique de la réalité », ayant reconnu par mégarde la forme discontinue de la mentalité comme l'acquisition supérieure de l’homme moderne.   
Mais pour peu que l’homme amorce son néocortex et connecte au Champ Universel énergétique et informatique, le problème de la recherche de l'information se détache entièrement. Le Champ déverse sur toi un torrent d'information et il n’est pas intéressant de soutire les petits faits séparés. D'autant plus qu'elle est présentée là à titre du tableau épique de l'Univers qui est continuellement en dynamisme constant. Et ce n'est pas du tout accidentel que la fonction du néocortex est justement l’analyse des images et des processus, et non la recherche d'information sous forme du fatras des formules et des symboles.  
Mais ne pensez pas que tout est si simple – tu as pressé le bouton nécessaire et tu t'es déjà connecté au Champ. C'est un processus difficile et douloureux. Le cerveau de la personne normale, non préparée, ne supportera pas cinq minutes d'une telle charge. Le critère de « l’adjonction » est simple. La personne connectée au Champ, elle sent le besoin sauvage d'exposer le tableau reçu sur le papier. 
Et en outre il doit résulter une toile épique, volumineuse, panoramique, selon son volume et l'importance non moindre de notre Doctrine. Et si dans le passé accessible une telle toile n'était pas observée, donc rien ne menace à notre priorité. Son secret consiste en une bonne mémoire.

Sur le crayon (la parabole)

Avant de mettre le crayon à la boîte, le maître des crayons l'a mis de côté.
– Il y a cinq choses que tu dois connaître, – dit-il au crayon, – avant que je t'expédie dans le monde. Toujours retiens bien ceci et n'oublie jamais, et alors tu deviendras le meilleur crayon.
La première : tu pourras faire beaucoup de grandes choses, mais seulement dans le cas où tu permettras à Quelqu'un de te tenir dans Sa main.
La deuxième : de temps en temps tu endureras le profilage conique douloureux, mais cela sera nécessaire pour devenir le meilleur crayon.
La troisième : tu seras capable de corriger les erreurs que tu fais.
La quatrième : ta partie la plus importante se trouvera toujours à l'intérieur de toi.
Et la cinquième : quelle que soit la surface, tu dois laisser toujours ta trace. Indépendamment de ton état, tu dois continuer à écrire.
Le crayon comprit et promit de se rappeler cela. Il était placé à la boîte avec la vocation dans le cœur.

Nous avons retenu notre promesse et nous l’avons tenu!

Les idées-formes de la Noosfère s’intéressent seulement à leur survie personnelle, puisqu'elles se nourrissent de l'énergie psychique de l’homme (« les repas de chair humaine »), leur slogan est « Divise et domine » (pour recouvrer l'arriéré). Elles ne pensent pas à aucune Évolution de l’être humain, pour eux notre Évolution signifiera la mort. Sur cela la mission des idées-formes de la Noosfère, comme du Niveau de l'Univers, s'achèvera et ne sera plus de besoin de leurs services. Mais avec cela il ne sera plus de possibilité de la vie sur la Terre de l’homme satisfait par les services seulement du cerveau de mammifère. 
Quant aux contacts en général, la connexion au Canal de Dieu, de sa nature, pendant une année passe au contact de la personne avec ses Êtres Véritables (la partie intégrante du Champ) – et c'est la forme supérieure du contact et de l'autoréalisation. Par exemple, chez Tamara il y a le contact avec Dieu lui-même et moi, je n’en ai pas, mais cela ne m'attriste pas. À quelque moment chez moi s'est ouvert le canal intuitif avec mes Êtres Véritables. Avec cela je nentends aucune voix, mais pour peu que je réfléchisse profondément sur quelque chose, une information détaillé et développé commence à aller. Alors je me mets à l'ordinateur et j'écris les articles et les traités entiers.
La différence consiste en ce que l'information reçue à l'aide de n'importe quel contact, elle doit être « digérée » par la personne qui doit la faire passer à travers elle-même, l’ayant adapté à son Univers Virtuel, sous forme de la conception du monde, à titre de l’érudition, de la morale, de la moralité, de l'intelligence. Et tout cela se passe, en ayant deux – cinq pour-cent de la Conscience! Dans la plupart des cas, à une telle « traduction » d'une langue à l'autre, il se te trouve un « jeu du téléphone », indépendamment de ce qui est en contact avec vous.
Il faut encore ajouter à cela cette circonstance que les Gens du Monde Subtil, étant en contact avec la personne, Ils sont mis par elle au corset de sa Conscience dormante de 2 pour-cent. La personne sur la Terre a soif de la Vérité, mais elle la comprend à titre du niveau d'information et le fatras de l'information. Avec cela, tout ce que ne se joint pas à sa conception du monde (qui est entièrement composé des stéréotypes), cela sera rejeté et sera reçu par elle comme une offense personnelle, jusqu'à la rupture du contact. 
Pour les représentants du Monde Subtil – nos Parents sages – la Vérité consiste en comment mener la personne, ayant tenté de réveiller petit à petit sa Conscience. Ils lui donnent l'information par les petites doses, et seulement celle-là à qui est prête sa Conscience. Seulement dans cela consiste sa valeur pour Eux. Cela pas encore le contact sous forme de la Vérité apportée pour la personne, mais seulement l'entretien! 
Si l’homme veut s'intituler l’incarnation vivante de Jésus-Christ, ils lui font chorus complaisamment, chantent les chansons sur sa grandeur, avec un seul but: un beau jour il peut se réveiller et devenir raisonnable pour rire de sa « grandeur » ancienne! En notre contact avec Dieu, nous avons passé heureusement tout cela, excepté la folie des grandeurs. Nous avons passé l'entretien, nous sommes arrivés à la compréhension que nous ne connaissons rien, nous avons pris la liberté de reconnaître cela et nous avons demandé de nous apprendre.   
Seulement après cela ont commencé les études « du simple au complexe ». Les études pratiques, mais non à titre de porter jusqu'à nous un certain fatras des connaissances. Au cours des études, les choses les plus élémentaires de qui la personne sur la Terre n'a pas la moindre idée, elles étaient pour nous la découverte et la Vérité. Tous nos livres se composent de ces petites Vérités. Les autres contacteurs « se sont recalés » pendant l'entretien.
Je reçois aussi l'information de Dieu, parce que chaque personne est unie avec Lui par ses Êtres Véritables, mais je n’ai pas besoin des interprètes et des truchements. Les Êtres Véritables (la grande partie de mon Moi les appartient) font ce travail. La différence dans la qualification est incommensurable, ils surpassent les possibilités de la Conscience (avant son réveil) presque jusqu’à 33 fois. Si à cela ajouter que le potentiel de ma Conscience pendant 12 ans a augmenté de deux – cinq pour-cent jusqu'à cent, nos possibilités totales ont encore augmenté environ jusqu’à 30 fois! 
Au total, selon les comptes les plus modestes résulte la supériorité sur le potentiel initial intellectuel jusqu’à 100 fois.
Il y a ici un mais : pour recevoir l'information véritable, il faut connaître à fond l'objet selon les sources terrestres, avoir une notion du tableau commun et pour quoi tu as besoin de tout cela.
Par ailleurs, les Êtres Véritable comme pas un sont profondément intéressés pour que je reçoive d'eux l'information véritable (nécessaire et opportune seulement pour moi) et que je fasse à sa base le choix uniquement juste dans n'importe quelle affaire. Et c'est le Moment imperceptible de la Vérité, quand « Que » et « Comme » viennent à la tête simultanément. Ils comparaissent non par intuition ou par l'inspiration rare, comme les visiteurs accidentels rares, mais à mon premier appel.
Ainsi, les Êtres Véritables avec moi, nous avons des visées sur notre résultat positif commun, sur notre l'immortalité. C'est le critère de notre maîtrise commun. Justement – commun! C'est pourquoi je ne trouverai pas les adjoints plus fidèles et sûrs dans l'Univers! Dieu ne compte pas, cela s'entend de soi-même, sans Lui l'eau ne sera pas consacrée.  
C'est pourquoi la Vérité pour n'importe quelle personne est une information de son Moi Supérieur, à titre du sixième sens psychique. Chacun qui voudra survivre doit apprendre à la recevoir. Pour le moment, il y a pour cela seulement un moyen – maîtriser le Système de l'Harmonisation de l’Individu et de la Santé. En effet, il faut déchiffrer n'importe quelle autre information – elle pour chaque personne est éloignée de la vérité, parce qu’elle va en régime de la statique et lui donne seulement « Que », sans expliquer « Comme ». Cela concerne ainsi les contacts avec les Gens du Monde Subtil.
Le pendule des processus psychiques, ayant commencé son mouvement dès mes sensations subjectives d'enfant des processus physiologiques, en 50 ans de ma vie a fait le mouvement au point mort opposé – vers la compréhension objectif, vers l'étude du Monde réel, de l'Univers. Pendant les dernières deux années il est revenu au point de départ, vers la compréhension des mêmes choses subjectives, et non à titre de la compréhension des processus physiologiques, des sensations du corps physique, mais sous forme de la sensation de mon Moi complet, dans l'ensemble avec les Êtres Véritables placés sur tous sept Niveaux de l'Univers.
C'est bien cela l'élargissement de l'Univers Virtuel jusqu'aux l’étendue du Véritable, c’est leur liaison. Cela se manifeste à titre de l'apparition chez la personne du sixième sens psychique. Ensuite le Pendule se balancera avec l'amplitude qui estcalculéeenjours et en heures : le mécanisme de la Mentalité Continue Logique s'est embrayé!
Si prendre les contacts avec la Noosfère, en général là-bas il est difficile de soutirer quelque chose pratique. L’homme est emmené dans le monde des émotions, on lui montre ses vies passées, on organise les excursions aux autres mondes, en initiant soi-disant aux secrets cachés. Cependant avec cela l’on mène dans la limite de la Noosfère, en laisse, jusqu’à devienne plus sage – c’est qu’ils sont professeurs!
Nous avons une demande aux contacteurs : n’acceptez pas nos mots comme une offense, parce que cela est aussi la réalité objective. Vous vous donnerez du mal pour résoudre un problème pendant les années – et vous ne recevrez pas même un millième de ce que les gens connectés par notre Système à la Chaîne de Dieu reçoivent en six mois! 
Le secret est très simple : la personne est connectée au Dynamisme de la Vie, à la Vie Véritable, en se déconnectant de la Statique. Et qui plus est, les parents, les grands-mamans et les grands-papas par le seul fait de leur connexion initient l'ouverture des superpossibilités et des supercapacités chez les enfants et chez les petits-fils! Ainsi, on peut appeler comme le contact véritable seulement celui qui est légué! Comme, d'ailleurs, toutes les autres valeurs humaines – les connaissances, les titres, l'immobilier, les fortunes etc.
Nous sommes arrivés à la interprétation et à la compréhension d'encore une facette de la Vérité. Pour les générations ultérieures, seulement cette richesse aura véritable que nous réussirons à leur porter et remettre. Et les histoires sur ce que nous possédions, mais n’avons pas réussi à porter jusqu'à nos descendants, elles provoqueront de leur côté, au maximum, l'incompréhension et le mécontentement. Voilà où gît le problème des pères et des enfants au niveau subconscient! 
Dès sièclesantédiluviens, toutes les générations précédentes, ayant reçu le don (le talent) à titre du talent, l'enfouissaient dans la terre ou dispersaient par le vent avec la persévérance digne d'un meilleur emploi. Finalement notre génération a hérité seulement les souvenirs de l'âge d'or de l'Humanité, de la puissance ancienne et de l'immortalité de l’Humain!
Notre tâche est de cesser cette pratique vicieuse, gagner le talent de nouveau, d’en remettre aux enfants et aux petits-fils, ayant rendu l'âge d'or et l'immortalité! Et avec cela il faut absolument prendre soin de ce qu'ils aussi nous doublent, en augmentant le don. 
Peut-être, vous avez déjà quelques capacités – dans ce cas, vous ne vous passionnez pas pour la pratique des guérisseurs : sans savoir se défendre et nettoyer vous-même, vous accrocherez des toutes sortes de choses! Un des postulats de l'Apocalypse dit : « La pratique des guérisseurs est punissable. Chacun doit devenir le guérisseur pour soi-même! » Bien sûr que vous objecterez que vous vous défendez et vous vous nettoyez et, en général, connaissez et savez beaucoup de choses! Nous vous assurons que d'abord un bon nombre de personnes qui viennent à nous pensent ainsi et disent – mot à mot! Et ensuite ils avouent que ce qu’ils ont appris durant la vie, cela était seulement une préparation pour l’assimilation du Système. Une telle énonciation de nouveau peut vous sembler indiscrète, mais cela est ainsi.   

1 Vseslave Brudzinsky (est né 1920) est un écrivain polonais.

 

 
 
Précédent Contenu