La nécessité de la direction de l'énergie libre du corps

La nécessité de la direction de l'énergie libre du corps

Les cellules de l'organisme génèrent une certaine quantité d'énergie qui se dépense par elles pour la garantie des processus de l'activité vitale. Cependant dans l'organisme il y a des systèmes qui génèrent l'énergie non seulement pour eux-mêmes, mais assurent par elle tout l'organisme. Selon la capacité à générer l'énergie, tels systèmes se divisent en les actifs et en les passifs.
Avant tout, le système musculaire est au nombre des systèmes actifs. La viabilité physique dépend du degré du développement et de l’entraînement du tissu musculaire. Non sans raison, quand le virus se trouve dans l'organisme, nous sentons faibles, l'indisposition et l’atonie commencent. Les gens ayant le système musculaire non entraîné, éprouvent aussi le malaise constante et l'impuissance.
Le tissu musculaire est de deux sorts : le tissu musculaire strie et lisse (le sort spécial du tissu est le myocarde, nous ne l'examineras pas). Le tissu musculaire strie forme tout le corps (comme on dit – la « viande »). de lui dépendent la force physique et la résistance. Elle est dirigée par le système nerveux central.
C'est autre chose avec le tissu musculaire lisse. Elle couvre tous les systèmes liés au déplacement et à l'acheminement de n'importe quelles substances dans l'organisme, en donnant ces systèmes le caractère lisse, l'élasticité, la flexibilité. Par exemple, ils sont : les vaisseaux, l'intestin, la peau etc. Le système musculaire lisse est dirigé par le système nerveux végétatif et par nos pensées.  
Si le tissu musculaire strie saisit les vibrations grossières du cerveau, sans changer ses fonctions, la musculature lisse, en les saisissant, réagit douloureusement, en changeant ses fonctions, tombe dans le collapsus! C’est justement pour cette raison que chez les gens exposés aux stress, se développe la dystonie vasculaire, l'atonie de l'intestin, il y a un déplacement des vertèbres, se développe l'obésité (la peau et son tissu cellulaire sous-cutané changent sa fonction)...
La fonction naturelle principale du tissu musculaire est saisir l'énergie vitale et la diriger pour la conservation vers les réservoirs, avec l'acheminement ultérieur au point de destination. Un des réservoirs énergétiques est la cavité abdominale.
La cavité abdominale par dessus (du côté du cœur et des poumons) et d'en bas (du côté des organes génitaux), elle est couverte par de grands muscles faisant la structure sous le nom « le diaphragme ». Le tissu musculaire lisse entre dans sa composition. Le diaphragme est abondamment approvisionné des vaisseaux sanguins et des récepteurs. Dans la littérature médicale on donne peu d'attention au diaphragme, cependant, si la Nature l’a assuré une telle puissante circulation sanguine – signifie, sa fonction est assez grande.
En effet, le diaphragme saisit toute l'énergie libre dans l'organisme et la dirige vers le réservoir – à la cavité abdominale (le canal abdominal). Le plus activement le diaphragme travaille à la respiration. Dans notre organisme il y a une multitude immense de flux énergétiques. Plusieurs d'eux sont cachés de notre attention entièrement, mais il y a trois flux (canaux) principaux de l'entrée de l'énergie à l'organisme, qui nous connaissons et qui assurent notre activité vitale. Deux d'eux sont liés à l'entrée à l'organisme de l'énergie avec la nourriture et avec l'eau, le troisième canal assure les entrées de l'énergie pendant la respiration.
Nous comprendrons certaines particularités de ce phénomène. La personne peut se passer de la nourriture pendant assez longtemps temps. Sans eau – aussi on peut vivre quelque temps, mais voilà nous ne pouvons pas nous passer de la respiration tout à fait. Donc la nourriture n’est pas le canal principal de l'entrée de l'énergie! Un plus important fournisseur de l'énergie est l'eau, mais sa plus importante source est la respiration.
 C'est pourquoi les yogis font une large place à la gymnastique respiratoire. Les organes de la respiration de l'air aspiré saisissent les vibrations subtiles de l'énergie vitale. Sa partie est remise au sang, mais la partie – au réservoir abdominal. De l'état du diaphragme dépend le travail de tous les organes intérieurs : du foie, des reins, du pancréas, de l'intestin, de la rate, des poumons, des cœurs et des autres. Ils sont contigus au diaphragme, qui les masse, grâce à quoi augmente leur tonus et l'échange d'énergie.
Donc, toute l'énergie libre formée dans l'organisme, « coule » au canal abdominal et se concentre là. Il y a ici encore un moment. Si dans l'organisme pour quelques raisons il ne suffit pas de l'énergie (par exemple, en cas du tissu musculaire sous-développé), sa partie manquant est retirée des organes de la cavité abdominale (certes, non sans préjudice pour eux-mêmes). Si non pour cette raison à présent il n'y a pas de gens n'ayant pas les problèmes avec l'estomac, l'intestin, le foie... 
Non sans raison la cavité abdominale s’appelle le « ventre » – du mot la « Vie ». Il y a longtemps il est observé que de l'état du ventre dépend entièrement notre santé. C'est pourquoi il est très important de donner l'attention voulue à cette partie de l'organisme – avec l'aide de la gymnastique respiratoire et des exercices physiques. Il sera dit que la Nature a ordonné ainsi: elle a donné au ventre les fonctions très importantes, mais elle a fait ses muscles passifs, La gymnastique physique et les exercices respiratoires sont nécessaires pour leur intensification.  

 
 
Précédent Contenu Suivant