L'énergie sexuelle

L'énergie sexuelle

C'est encore une sorte de l’énergie libre et, peut-être, la plus puissante dans notre organisme, qui est élaborée par les organes génitaux. L'énergie sexuelle est nécessaire pour donner une puissante impulsion à la procréation. De son potentiel dépend le potentiel de l'énergie Parentale remis à la descendance. En connaissant une telle importance de l'énergie sexuelle, plusieurs peuples, en se souciant de la descendance saine, cultivaient et implantaient, parmi ses concitoyens, la chasteté et la fidélité conjugale. Certaines traditions chrétiennes en général interdisaient le sexe « pour le plaisir ». Il était permis seulement dans le cas où les époux voulaient se procurer un enfant.
Beaucoup de lecteurs connaissent le livre de Peter Calder « L’œil de la renaissance ». Rappelez-vous que l'auteur écrit au sujet de la sixième exercice de cette pratique. Il parle qu'elle est destinée à la conservation de l'énergie sexuelle dans l'organisme, et si vous avez commencé à l'accomplir – il faut renoncer entièrement au sexe!  
Nous allons comprendre cela. En effet, pendant l'acte sexuel il y a un puissant rejet de l'énergie sexuelle. Cependant cette sorte de l'énergie est élaboré constamment dans l'organisme, c'est une fonction naturelle des organes génitaux. Uns gens, en soi, ils peuvent la diriger facilement, la dissiper avec l'aide de la volonté. Les autres ne peuvent pas faire cela, c'est pourquoi ils tâchent de se réaliser dans le sexe. Tous les deux moyens de la dissipation de l'énergie sexuelle sont indésirables : la dissipation par l’effort de la volonté demande la dépense de l'énergie psychique. La dissipation de l'énergie sexuelle à l'aide du sexe – ce n’est pas aussi l’issue, puisque il y a des circonstances où les situations quotidiennes ne permettent pas le sexe. C'est pourquoi nous devons apprendre à diriger cette sorte de l'énergie.  
Avant tout – il faut déconnecter la Conscience du stéréotype lié au sexe. Un temps les médecins prêchaient activement l'importance des relations sexuelles. Finalement chez beaucoup des personnes c'est formé le stéréotype: « S'il n'y aura pas de sexe – je serai malade ». Vraiment, les gens avec une faible mentalité, en l'absence du sexe, étaient malade! Ils liaient tous les problèmes de la santé justement à cette raison. Il faut dire que la présence du sexe ou son absence n'est en aucune manière lié à la santé! L'énergie sexuelle nuit à la santé seulement dans le cas où nous ne savons pas la diriger. C'est pourquoi ôtez-vous de la tête tous les problèmes liés au sexe. Vivez-vous et vous réjouissez-vous de la vie!
La remarque. En s'occupant de la pratique de la direction de l'énergie sexuelle, il n'est pas du tout obligatoire de refuser le sexe. Le sexe est nécessaire aux gens. Le fait est que nos liens de parenté se trouvent sous le contrôle du système hormonal. Quand la femme porte à terme, dans son organisme et dans l'organisme de l'enfant se forment les hormones incitant la mère à aimer son enfant et l'enfant – à aimer sa mère. Chez le père les hormones semblables sont élaborées quand il contemple sa descendance, la tient dans ses bras, sent la chaleur et l'odeur de son corps, c'est-à-dire par les organes de sens et par sa Conscience.
Les hormones de l’unification de l'homme et de la femme à un tout unique se forment seulement durant l'acte sexuel. Dans ce cas l'énergie sexuelle, en influençant tous les canaux énergétiques des époux, engendre leur union mentale, spirituelle, céleste. En années de la vie conjugale c'est l'union prend une telle force qu'ils continuent à garder l'unité même en l'absence du sexe.
Pour comprendre définitivement les questions liées aux relations sexuelles des gens, qui peut apparaître après la lecture de ce chapitre, nous noterons la chose suivante.
Dans l'apparition de l'inclination de l'homme et la femme l'un à l'autre les organes de sens et les considérations mentales jouent un rôle important. Pour peu que la Conscience reconnaisse que cette personne lui est nécessaire pour la vie, comme le cerveau commence à élaborer les hormones de l'inclination. Entre l'homme et la femme il y a ce que nous appelons l'amour, qui puis s'affermissent dans les relations sexuelles. Ensuite entre eux il y a une union. Les liens de parenté deviennent encore plus étroits, quand l'union se passe au niveau du Canal céleste. Dans le peuple, dans ce cas, on dit sur la consécration divine des liens conjugaux. Voilà dans quoi se trouve le secret de la sentence « Les mariages se font dans les cieux ». Pour aider les gens qui n’ont pas le Canal céleste, l'église a inventé le rite du mariage religieux – il aide aux nouveaux mariés à se lier.
Pour assurer l'union constante de l'homme et de la femme, il est nécessaire non seulement la présence du sexe – il faut avoir la satisfaction constante des organes de sens, de la Consciences et de l’Âme. Pour peu qu’apparaisse l'inassouvissement, pour ainsi dire, dans le plan spirituel, la violation de l'union conjugale aussitôt commence. Un des époux (mais peut être, les deux) commence à chercher le chaînon manquant ailleurs. Et ce n'est pas à la fois nécessaire de tromper sa femme, son mari. 
En quoi consiste l’aide, dans ce cas, de l'union au niveau du Canal Céleste? Le fait est que, comme il était noté, le Canal Céleste est le produit du Corps Radial développé. La présence de ce Corps engendre dans la personne le développement du sixième sens psychique (mental). Justement il aide aux époux à sentir le besoin constant l'un de l'autre, et donc, en présence de l'union, se développe le besoin de changer conformément aux exigences (aux désirs) d'un des époux. C'est le mariage harmonieux. Dans ce cas les époux trouvent l'un dans l'autre la satisfaction constante de tous les besoins. Il est inutile de chercher quelque chose ailleurs.

 
 
Précédent Contenu Suivant