L'aperçu du livre

L'aperçu du livre

Ne portez pas un coup à ma main – il vaut mieux que vous regardiez ce qu’elle indique!

Chers lecteurs, nous vous proposons de faire connaissance avec ce Monde-là dans qui nous vivons, non inventé, illusoire, mais réel! Nous demandons pardon par avance pour ce que l'information est portée jusqu'à vous dans un tel aspect et de nous, les simples gens. Toute l'Humanité a soif et est prête à entendre quelque chose de pareil de bouche du souverain pontife, les présidents des États, les ministres de la santé publique, des centres de presse des Académies des Sciences, mais non des gens ordinaires, semblables, simples, vivants! Pour beaucoup de personnes c'est le coup plus douloureux à l'amour-propre, mais nous n’en sommes pas coupables du tout! Il n’y a rien à faire, si pour la science et les autorités un TEL ce n’est pas une affaire d'un intérêt ?! Mais: « Chaque civilisation en certain âge a la possibilité de s'élever ou se ruiner elle-même. Si se fait le choix au profit de l'élévation, il y a une impulsion permettant d'apparaître aux doctrines sur les Lois perdues d’Être ».
Pour avoir une représentation plus concrète sur les voies de s'affranchir des coups du Karma 1 , apprendre à développer en lui-même la Conscience de Christ (la Conscience élargie), orienter l'activité de la raison vers l'Évolution, c'est-à-dire vers la Vie, d'abord nous analyserons cette information-là qui est connue à l'Humanité.

 

Les illusions et la réalité du Monde Subtil

Les gens qui ont reçu l'éducation athée, ils se questionnent souvent: « Si Dieu existe, pourquoi il est invisible ? » Non seulement Dieu estinvisible pour nous, mais aussi tous le Monde Subtil, ce Monde-là où vivent les mêmes Gens que nous, mais possédant des autres possibilités. La raison de leur dissimulation se trouve non seulement dans les possibilités limitées de nos cinq organes de sens et la Conscience. La vraie raison est l'existence de ces gens dans un tout autre continuum espace-temps, la partie principale de qui est le vecteur du rythme (la dimension) de la Conscience.  
Nous, les gens de la Terre, vivons dans le continuum espace-temps fondé sur la signification du nombre p « pi » = 3 qui assure l’apparition, le devenir et le développement de la Conscience. Dieu de notre Univers et les Gens du Monde Subtil vivent dans le continuum espace-temps fondé sur la signification du nombre p « pi » = 4, déjà comprenant la nécessité d'acquisition du niveau défini du rythme (la dimension) de la Conscience.   
Les Gens du Monde Subtil sont capables de nous voir, être côte à côte, en nous aidant à nous, mais avec le développement insuffisant de notre Conscience nous ne pouvons pas les voir. Notre perception de Dieu et le Monde Subtil, l’action réciproque productive avec eux est possible seulement avec l'élargissement des possibilités de la Conscience. La chaîne de communication avec Dieu et le Monde Subtil, elle existe en chacun de nous, elle s'appelle le Moi Supérieur. Seulement à cause de l'ignorance de la connaissance du Monde personne ne sait se servir de ce Chaîne, quoique la connaissance de lui et les schémas de la découverte étaient apportés en son temps par Jésus-Christ. Précisément en l'honneur de Lui ce Chaîne est appelé comme la Chaîne du Sauvetage, la Chaîne de Jésus-Christ.
Plus en détail vous l'apprenez de nos livres.

 

L'histoire de la Création du Monde

Aux temps immémoriaux il y avait une situation quand le Monde manifesté comme tel n'existait pas, mais il y avait le Néant absolu, selon nous – l'Antimonde. Le Monde n'existait pas pour cette raison qu'il n'y avait pas son Créateur qu’il d'abord fallait se créer lui-même, former la Conscience et la Raison.
Dans l'Antimonde, quoique c’est le Néant, il y avait toujours un mouvement en forme des flux des énergies. C’est donc qu’il y avait toujours des antiparticulesélémentaires comme les porteurs de la charge définie, le potentiel déterminé. Ces antiparticulesétant en mouvement continu, se heurtent constamment l'un avec l'autre. À quelque moment dans ce chaos originel il y avait une particule qui a commencé à attirer les particules heurtées à elle, en les unissant au condensé d'énergie, pour le moment informe. Cette particule qui s'est chargé de la fonction créatrice, inévitablement devait évoluer, en activant les éléments de la raison initialement mis dans chaque particule de l'Antimonde. C'est-à-dire les conditions de l'apparition de la raison, et donc, de la vie, existaient toujours. Tout le reste est secondaire, ce son déjà les détails et l'affaire de temps.  
Le condensé originel de la matière-ancêtre grandissait, était formé à une certaine base, une « pierre angulaire », une « brique », sur qui ont commencé à être formés des individus, volant de ses propres ailes du condensé, qui ne rappellent en rien des êtres vivants, et vraiment surtout raisonnables. Mais toutefois c'était déjà la vie réglé et dans une certaine mesure raisonnable, en comparaison avec le chaos entourant.
Donc en étant transformé graduellement et en évoluant, pour la période que l'on peut appeler comme l'abîme du temps, notre Créateur – Dieu le Père Sabaoth formait lui-même et son pareils – le collectif des adhérents, d'abord dans l'Antimonde et puis dans le monde manifesté, réel, où graduellement se transformaient eux-mêmes en les Personnes en son état moderne. Ceux-là de vous, chers lecteurs, qui évolueront ее atteindront le Niveau des Dieux, où on apprennent à créer les Univers, étudieront la discipline sous le nom de « Création du Monde » d'une manière plus détaillée et à fond, en passant les examens, et pour le moment nous vous donnons seulement l'idée de la Création, et la raison humaine peut la contenir à grand-peine. 
Graduellement le Créateur et ses camarades ont appris à former et développer l'Univers matériel manifesté (pour le moment soit primitif) avec ses formes radiales et albuminées de l'existence de la vie. Il y avait une multitude des problèmes. Par exemple, il fallait isoler la matière de l'Univers de l'antimatière hostile, en gardant avec cela leur union en forme de la suralimentation du monde réel par les énergies de l'Antimonde, pour le compte de qui il existe. S'est révélé encore un problème – comme éviter l'apparition dans le monde réel de la masse critique de l'antimatière, parce que là-dessus commence l'annihilation – l'explosion instantanée, supprimant tout l'Univers. Avec cela que notre monde manifesté représente le mirage, formé par la transition constante d’antiparticule à la particule, et à l'inverse. A présent les problèmes sont résolus et les solutions entrées dans l'automate.
Le Système de l'univers dans son aspect moderne se compose de la chaîne de sept Univers installés dans le Rayon de la Vie, la source de qui est notre honorable Créateur, Dieu le Père Sabaoth, le seul Homme dans tout le Monde (le système de l'univers) qui ignore la réincarnation, et donc, ignore la mort elle-même. Toute la chaîne inimaginable des transformations de l'antiparticule élémentaire à l’Homme à titre du Créateur, il a fait cette voie non par les réincarnations, en forme de la chaîne immense des morts avec les transformations ultérieures, mais par voie de la transformation de lui-même. Vous direz que c'est impossible! Oui, il est impossible pour la masse des gens de tous les Univers, mais cela a été possible pour le Créateur, Dieu le Père Sabaoth. Ce ne serait pas mal de prier un tel Homme avec une majuscule en signe de reconnaissance pour tout ce qu'il a créé. C’est ce qui nous faisons en disant la prière « Notre Père ». Nous nous adressons dans elle justement au Créateur.
Mais sept Univers, ils ne sont pas apparus d'emblée. Il est vrai que tout commençait par le premier Univers minuscule, avec le seul Système solaire, par le premier astre créé et allumé par les mains. Les retentissements de la description de ce procès se rencontrent dans la Bible, où Dieu a créé le Monde pendant sept jours. Seulement les auteurs de la Bible n'ont pas trouvé nécessaire de déchiffrer qu’on se propose de mentionner le mot « Monde ». Par le Monde on peut entendre la Terre, l’Univers ; et on peut entendre tout le Système de l'univers peuplé qui, pour le moment, comporte sept Univers. Ensuite on ne précisait pas la durée du « jour », mais elle, comme il est apparu, a une signification très différente. À notre sens le jour est un intervalle de temps depuis l'aube jusqu'au coucher, qui est égal en moyenne à 12 heures. A sens des Dieux le jour est une étendue de la vie de l'Univers depuis sa naissance jusqu’au enroulement. Mais s'il y a un jour, doit être la nuit ? Or c'est justement cela. La nuit pour une « relève » (ou le sept des Univers avec leurs Dieux) – est le temps du repos et la compréhension de l'expérience, la totalisation du travail fait. Pour autre « relève » du sept des Dieux c’est un commencement du travail, le retraçage, le développement de leurs Univers. 
Ainsi, si compter le temps de la création du premier Univers jusqu'à notre septième, selon les mesures des Dieux, en effet, résultent sept jours (les relèves, les cycles), c'est-à-dire la Bible a raison jusqu'à un certain degré.
Ainsi qu'est-ce qu'il est, ce Monde ? Notre Univers est un immense organisme vivant, peuplé étroitement par les gens. Dans l'Univers, il y a près d'un million des Galaxies, dans chacun d'eux il y a près du milliard des systèmes solaires. Seulement dans la Galaxie qui s'appelle la Voie lactée, il y a près de 200 milliards des systèmes solaires. Au total dans l'Univers vit la population qui se mesure par l'unité avec dix milliards des zéros. Selon la forme l'Univers est proche de la forme du globe, selon la structure est présenté en forme de pyramide retournée (voir le schéma 2). Le Monde de Dieu – son appareil administratif, ou, à notre sens, le Paradis, – sur le schéma est la base de la pyramide. Le Monde de Dieu est un Monde des possibilités illimitées, où existe seulement une forme de la vie – non protéique, radial, immortel, invisible pour nous. Ce Monde fait la dixième partie du pour-cent de la population de l'Univers.
Tous les gens de l'Univers, et Dieu lui-même, sont aussi que nous tous sommes – vivant et incarnés, qui vivent sur la terre ferme semblable. Elles s'installent à sept Niveaux énergétiques de l'Univers, invisibles pour nous, mais l'un pour l'autre, sont dans les corps denses. Nous, les habitants de la Terre, au contraire, sommes exposés devant eux à l'intention de tous et nous sommes un objet de grande attention, une sphère de l'application et la réalisation de leurs efforts et leurs travaux.
Pour ceux-là de vous qui n'aviez pas encore le bonheur de voir Dieu de notre Univers Jéhovah, nous proposons Son portrait.


La Terre est un berceau de l'Univers et un jardin d'enfants de Dieu, la seule planète habitée dans l'Univers, en trouvant dans notre monde réel, dans la Troisième Dimension! Sur le schéma elle est disposée sur la pointe de la pyramide. Au-dessous de notre espace la vie consciente ne peut pas être, en principe, ni protéique ni radial. C'est le Néant absolu, bien que les virus et les bactéries puissent survivre là-bas. D'une part, la vie sur la Terre se trouve constamment dans l'état limite, c'est-à-dire dans l'état de la destruction permanente. Mais, d'autre part, seulement dans notre monde réel peut naître la vie nouvelle – des enfants, des chatons, des petits chiens, des grenouilles et autre volaille. 
Tout l'Univers est un Monde des grands gens, des animaux et des oiseaux, des originaires de la Terre et de ces planètes qui autrefois remplissaient ses fonctions. Ils vivent non simplement dans autres Dimensions, ce Monde se distingue seulement par le degré de l'ouverture (la capacité de voir clair), le rythme de la Conscience.
Mais pour que dans notre monde périssable, tombant en ruines, puisse naître la vie, tout l'Univers immense et Dieu lui-même, pour son maintien, sont obligés de diriger sur la Terre toute l'énergie libre. C'est pourquoi notre Terre est la seule telle planète dans l'Univers! Il n’y aura assez de la ressource de l'Univers pour la deuxième, semblable, mais cela signifie que le rêve de la rencontre dans le monde réel avec les êtres doués de raison restera pour toujours seulement comme le rêve ... 
Notre monde se distingue de sept Niveaux du Monde Subtil seulement par le rythme de la Conscience des gens vivant sur la Terre. Son clavier de deux – cinq pour cent de l'ouverture de la Conscience et la compréhension permet de percevoir et voir l’environnement en spectre extraordinairement borné du monde matériel, vu pour nous. Sans avoir la possibilité de voir et apprécier l’immense Monde Véritable, la personne ne peut pas (et ne désire pas) jouir de tous Ses avantages, ses biens et ses possibilités de l'aide et la protection de Son côté.
Bien que il fasse seulement nous protéger de nous-mêmes, puisque il n’y a pas de danger de dehors! Mais pour recevoir l'impulsion pour son Évolution, les gens du Monde Subtil (les habitants de l'Univers) sont obligés de venir pour la renaissance suivante à nous, sur la Terre. Tous nous sommes les mêmes extraterrestres, l’uns d'entre eux!
Puisque le Monde de Dieu est peuplé par des Gens possédant des possibilités illimitées (y compris la matérialisation à l'aide de la pensée, pour eux il ne serait guère difficile à matérialiser tels que nous sommes, sans naissance sur la Terre, dans l'état prêt. Ce seraient non les gens – les partenaires, les disciples et les successeurs, mais les biorobots, privés de l'essentiel qu'est dans la personne – l’Âme. Tous seront obéissants, bons et heureux downs, et déjà Dieu, il sera forcé de courir d’eux-mêmes à toutes jambes.
L'Âme est un produit de programme, le porteur des programmes du développement et de l'Évolution de la personne, est son sanctuaire. Elle naît dans le Monde de Dieu. Et avec cela l'Âme ne se laisse pas recopier et dupliquer, mais elle doit recevoir l'expérience de la conduite du sujet (dans qui elle s'installe) et du monde environnant d’elle-même, de sa propre autorité, en étudiant « du simple vers le complexe ».
Par exemple, il y a deux spécialistes dans quelque domaine. Un d'eux a gagné son diplôme par le travail, à la sueur de son front, assimilait la profession en commençant par l'abc, mais l’autre l'a acheté. La différence entre eux, comme vous comprenez, est très essentiel.
Il en est ainsi de l'Âme: ça ne vaut pas un sou, si elle n'a pas passé la voie du développement évolutionniste du corpuscule élémentaire jusqu’à personne, et n'a pas passé dans chaque Niveau l'examen correspondant. Pourquoi la personne n’aspire pas à entendre tels objets simples – c’est une grande énigme. On estime, comme il va sans dire, que l'Âme à nous est envoyée d’en Haut pour profiter d’elle une fois, mais que sera avec nous et avec l'Âme plus tard – ces sont les problèmes de Dieu. C'est-à-dire l’attitude est exceptionnellement utilitaire, de consommateur, comme à l'égard du papier hygiénique et des couches.  
Initialement l'Âme naît dans le corpuscule élémentaire qui comporte, comme tout l'Univers, l'énergie de Dieu. Le sens de sa naissance et son 'Évolution consiste en la nécessité de faire la voie du corpuscule jusqu‘à personne ( voir le schéma 1 ), ayant passé les millions des incarnations et des transformations. Comme vous avez déjà compris, cette voie commence tout en haut, dans le Monde de Dieu. En descendant graduellement, l'Âme est fixée successivement, se fait à tous sept Niveaux du Monde Subtil, en acquérant les habitudes de la vie dans eux. Ainsi, elle s'enfonce graduellement dans le monde réel, en acquérant les pratiques de la conduite des corps matériels, de plus en plus denses.   
Après le corpuscule, tout à fait invisible à nos yeux et à nos appareils terrestres, il y a l’incarnation dans un quantum d'énergie lumineuse, dans un électron, puis suit un atome. Mais cela est déjà le système. Graduellement l'Âme apprend à diriger la molécule, le cristal, la pierre, et puis la cellule végétale, après cela se succèdent les herbes, les plantes, les arbres. Puis suit l’assimilation graduelle des habitudes de la gestion des organismes vivants : l'Âme apprend à diriger les virus, les microbes, les bactéries, maîtrise la conduite des insectes, des oiseaux, des reptiles, des poissons et enfin, des mammifères.
Les insectes, les poissons et la partie des petits  oiseaux sont dirigés par la raison collective, par les égrégores, puisque son cerveau (son encéphale) se trouve à l'état embryonnaire. Dans les reptiles, les oiseaux et les mammifères l'Âme déjà maîtrise la conduite de son cerveau individuel.  
Ayant pris connaissance de cela, notre raison commence à protester. Maintenant sont tournés beaucoup de films sur la nature vivante. L’homme qui les a visionné, il sent un arrière-goût désagréable parce que, malgré toutes les beautés et les appâts, la vie dans la nature est la chasse ininterrompue accompagnée par les meurtres pour se manger l'un l'autre. Est-il possible que c’est l'Évolution ?  
L'Âme évolue au cours de la compétition et la lutte pour la survie, et non pas par trop plein de sentiments en respirant le parfum des fleurs. Le fait est que les scènes cruelles de la chasse, qui gâchent les paysages décents, remplissent beaucoup de fonctions. La vie de l'organisme dans le monde physique demande l'alimentation et l'utilisation. Si tous les animaux s’avaient nourri de l'herbe, la végétation sur la Terre serait exterminée, et la planète se serait transformée en décharge complète des cadavres puants. Pour l’éviter, l'Évolution de l'Âme est accompagnée par l'utilisation. 
Et enfin, dans les animaux domestiques,en vivant quelques incarnations à côté de la personne, l'Âme s'approprie l'expérience de la vie de la personne, étudie, c’est à dire, « en regardant », inscrit dans la subconscience son mode de vie, sans ne rien manquer et sans ne rien jeter. C'est pourquoi la vie du chat paresseux qui vit dans l'oisiveté, en fait, c’est un moment très responsable.        
Tout ce chemin infini, épineux, qui parfois prend quelques millions des années, l'Âme le passe sous la conduite de la Conscience de Dieu, en passant de main en main des Gens, Ses collaborateurs. L'élèvent avec l'amour et le soin illimités. Avec l'arrivée à la personne son Évolution s'achève. Mais avant cela, la purifient de tous les programmes féroces du monde animal.
L'Âme passe sous la conduite de la Conscience de la personne, bien que ce soit seulement à deux – cinq pour-cent, mais de cela commence déjà l'Évolution de la Conscience et la Personne. La tâche de cette étape de l'Évolution est éveiller sa Conscience, l’ayant élargi et l'ayant joint à l'Âme pour délibérément venir avec eux à la Conscience de Dieu. Ensuite commence le chemin du retour de l'Âme chez soi, à la maison, dans le pays natal, au Monde de Dieu, mais déjà avec la Conscience et la personne elle-même dans le corps physique, qui à l'étape définie est transformé en corps radial, ou énergétique.
C'est-à-dire à la première étape l'Âme apprend à diriger tous les objets du monde réel (du corpuscule jusqu’à la personne) de l'intérieur, en faisant un tout unique avec eux. À la deuxième étape la personne apprend à diriger délibérément du dehors les objets du Monde Subtil comme du monde réel, déjà apprend à diriger l'Univers.
En revenant à la question sur le rôle exclusif de la Terre, il faut ajouter que seulement sur la Terre l'Âme peut construire, avec l'organisme de la mère, le corps vivant d’un cafard, d’un petit chien, d’un chaton, d’un porcelet et, enfin, de la personne. Après la naissance de l'enfant son Âme, en commun avec les parents, d'abord forme la Conscience, ensuite la conception du monde. Puis, à partir de 12 ans, les parents, par les efforts conjugués, doivent aider l'adolescent à unir l'Âme avec la Conscience. Mais cela, comme vous comprenez, doit se faire en connaissance de cause et graduellement. 
De quelle connaissance des technologies semblables peut-on parler, si la science et plusieurs gens, à une mention de leur existence, ouvrent des yeux ronds ?  
Si sur une longue voie de l'Évolution des Âmes leur sélection était nulle, à l'étape de l'Évolution de la Conscience et de la personne cette sélection fait 99,9 pour-cent, c'est-à-dire un très petit pour-cent des habitants de la Terre pourra réellement prendre la voie de l'Évolution. Et cela (selon les représentations du Monde de Dieu) est la norme, la situation titulaire, le maximum sur qui Ils comptent! Et en outre pour la plupart des gens ce n’est pas une prédestination fatale, quand on dit que c'est « écrit dans la destinée » de la personne. Chacun de nous vient sur la Terre avec une seule mission – prendre la voie de l'Évolution. Mais c'est le travail sur lui-même, et, en premier lieu – le Choix, qu'à la période initiale présente la plus grande difficulté.
Ayant lu jusqu'à cette place, les gens nous posent d'habitude la question du sens de la vie de la personne et pourquoi est-il nécessaire pour Dieu de traîner une affaire en longueur avec nous ?  Puisque Dieu lui-même, Il est immortel, Il a tout pour être heureux et vivre à son aise. Et pourquoi le Monde Subtil et Dieu, ayant amené la personne sur la Terre, ont oublié de le munir des cartes, des schémas et des instructions pour le retour à la maison ? 
En ce qui concerne Dieu tout est très simple. L’homme (or Dieu, il est non seulement l’Absolu, mais aussi l’Homme vivant incarné), qui a pris la voie de l'Évolution et a reçu l'immortalité dans le corps physique, devient un chaînon dans la chaîne infinie, étant pratiquement devenu son otage. Il ne peut plus sortir de l'Évolution, ayant déclaré que s'est fatigué et qu’il en a assez ou a cessé de plaire. Dans ce cas, la chaîne évolutionniste se rompe. Il ne suffit pas que l’homme tombe de cette chaîne, il devient désœuvré, en restant sans occupation (même si il est Dieu lui-même).
C’est pourquoi la Vie dans l'Univers existe entre deux Pôles – la forme énergétique, ou radial, de l'existence (dans le Monde Subtil, invisible pour nous) et la forme matérielle physique de la vie présentée sur la Terre. Si le Monde Subtil refusera de traîner par la main le monde réel physique, en supposant qu'il est soi-disant indépendant, il en un clin d’œil se transformera en marais, ayant arrêté l'Évolution. Analogiquement, si les gens sur la Terre s'en feront accroire et commenceront à considérer qu’il n'y a aucun Monde Subtil avec Son Dieu, parce que l’homme lui-même est autocomplémentaire, toute la Terre avec l'Humanité se transformera en marais (c’est un scénario sinistre, qui en ce moment est réalisé par l’homme avec le succès ! ).
Ainsi, le Monde Subtil et Dieu ont partie liée avec notre monde réel par le lien indissoluble, puisque ces deux Pôles de la Vie peuvent exister seulement dans la coopération. De plus, tous les deux, ils existent dans la corrélation intime, continue, en échangeant des énergies, de l'information, et travaillent selon le principe du condensateur : en régime continue « charge-décharge ».
Quant à Dieu, tout dans ce Monde est relatif. Dieu lui-même sans nous, les gens, qui l’appellent Dieu et ont besoin de Son aide, de la protection et le rôle du Leader, Il ne sera plus Dieu. Sur la Terre, il y a beaucoup de personnes qui se trouvent dans les manicomes (et ceux qui ne se sont pas encore trouvés là-bas), qui s’appellent eux-même l’incarnation vivante de Christ, les représentants de Dieu sur la Terre, napoléons, etc. Cependant les personnes ne les prennent pas pour tels, c'est pourquoi elles les traitent comme des aliénés.
Qui es-tu vraiment et à quel point dans ce monde es-tu grand et signifiant, absolument les gens te doivent dire cela. Et en outre la personne peut se réaliser seulement parmi ses semblables, entre ses adhérents. Dieu est Dieu grâce au gens qui Lui fait tel, il se réalise aussi seulement parmi personnes semblables à Lui-même (la chose semblable est attirée par la chose semblable). 
Et l'Évolution est nécessaire justement pour une telle réalisation mutuelle. D'où la conclusion que l'Humanité (comme, d'ailleurs, chaque personne séparément) pourra savoir sur notre maturité et notre unicité aussi d’en Haut. Et pour le moment la personne, avec sa folie des grandeurs, elle rappelle un individu avec le bicorne sur la tête en affirmant qu'il est Napoléon.
à mesure que l’homme promeut en haut dans la verticale évolutionniste, sa Conscience s'ouvre graduellement, mais comme le procès et non pas en forme du fait. Avec cela l’homme reste à vivre sur la Terre, sans penser à aucune mort, mais, au contraire, en retournant le procès du vieillissement de son organisme, en aspirant à l'âge de 25 – 30 ans. Jusqu'à récemment les personnes isolées sur la Terre en obtenaient, quelques personne en un siècle, entre des yogis. Pendant les derniers siècles ils venaient au Monde de Dieu dans le corps physique, en recevant l'immortalité sur la Terre. Ils retrouvaient la nouvelle qualité au prix de l'abandon de la famille et le socium ( la société ) et de partir aux bois et aux cavernes.
Cette variante pour les gens de l'Occident s'est trouvée complètement inacceptable. Mais à présent, avec l'arrivée sur la Terre de l'Apocalypse et la réception du Système de l'Harmonisation de l’Individu et de la Santé, s’est présentée une possibilité de trouver l'immortalité dans le socium, sans partir au monastère.  
L'Apocalypse, ce n’est pas du tout la fin du Monde, c’est un passage de l'Époque des Poissons à l'Époque du Verseau. Il se manifestera par ce que l'on mettra à l'index la mort comme la coupure qui a passé de mode. Dans tout l'Univers immense la mort existe seulement sur la Terre, puisque l'Univers et Dieu lui-même, ils sont immortels. Le recouvrement par la personne de l'immortalité dans le corps physique, c’est un principal critère de son Évolution.
En parlant sur l'immortalité, ne pensez pas que ce don sera donné gratuitement, sans travaux. Rien n'est gratuit, nulle part et jamais, il faut payer pour tout. Vous devez payer l'immortalité par le travail de votre perfectionnement moral, en avançant par le chemin de la connaissance, qui nous est donnée par Jésus-Christ. L'espoir que l'âge d'or de l'immortalité fera passer automatiquement tous les gens à l'état parfait, sans effort de leur part, il est erroné et désastreux. Non sans raison, dans la Bible, dans la description des jours de l'Apocalypse, il est dit qu'il y aura la séparation des justes et des pécheurs. Ceux qui font serment, s'étant inscrit aux justes à ce titre que ils parlent : « Je crois, Mon Dieu, je crois », ils n'ont pas besoin de faire cela. Les justes sont ceux qui ont élargi sa Conscience pour le moins jusqu'à soixante pour-cent, qui ont obtenu de bons résultats dans le perfectionnement du corps et de l'esprit, qui vont par le chemin du développement évolutionniste, qui ont appris à vivre dans l'harmonie avec le monde et les gens.
La tâche de l'Apocalypse est de vacciner une personne contre la mort. Notre tâche est de venir au Monde de Dieu non en forme de l'Ascension de l'Âme grâce à ce que l’homme a réussi à la garder pure et immaculée (à propos, par là, dans cet état qui elle avait en partant à l'Évolution, personne ne l'attend et on ne l'acceptera pas !). L'Âme à titre du ballon aérien placée au le bout de fil, elle n’est pas du tout nécessaire dans ce Monde ! Ils l'attendent avec la personne, avec sa Conscience, la tête, les mains et les pieds, en qualité du travailleur et de l'aide pour Dieu, et non pas à titre du touriste. Et en outre la possibilité pour le passage massif des gens au Monde de Dieu est apparue seulement avec l'apparition dans notre vie d'un tel phénomène comme l'Apocalypse. 
Mais maintenant la question sur ce que représente la personne dans notre monde physique? Elle est présentée dans le corps physique par deux – cinq pour-cent de son Moi Supérieur. Les autres 95 – 98 pour-cent appartiennent à sept couches de son corps énergétique, chacun de qui est joint à son Essence Véritable. Tout sept Essences Véritables sont disposées à sept Niveaux du Monde Subtil – chacune sur le sien. Puisque 95 – 98 pour-cent de notre Moi Supérieur appartient à ces Niveaux au total, justement ils dirigent la personne et non le contraire. 
Les Essence Véritables de la personne est son Jésus-Sauveur, parce qu’ils unissent directement chaque personne avec Dieu. Cela signifie que Dieu appartient à chacun de nous, et non pas à les religions non diverses et non le pape ! Dieu répond à la question sur eux d'habitude par la question : « Mais qui sont-ils? »

Meurt le pape catholique.
Près des portes du Paradis Pierre lui rencontre.
– Comment t'appellent ? – demande Pierre.
– Je suis le pape!
– Le pape, le pape, – Pierre chuchote sous le nez, – je regrette, mais le pape est absent dans la liste. 
– Mais j'étais l'assistant de Dieu sur la Terre!!!
– Dieu a un assistant sur la Terre ?! – demande Pierre avec étonnement, – Il est étrange, je ne connais rien cela...
– Moi, je suis le chef de l'Église Catholique!!!
– L'Église catholique ? Je n'entendais jamais d’une telle... Attendez, je demanderai au Chef.
– Chef, – demande Pierre à Dieu, – là un original affirme qu’il est votre assistant sur la Terre, l'appellent le pape. Est-ce que cela vous dit quelque chose ?
– Non, – répond Dieu, – mais attends, demandons à Jésus.
Dieu et Pierre expliquent à Jésus la situation.
– Attendez, – dit Jésus, – je lui parleraimoi - même de cette affaire.
Dans 10 minutes Jésus, en riant jusqu'aux larmes, revient.
– Vous rappelez-vous le cercle de pêche que j'ai organisé il y a 2.000 ans ? Il EXISTE JUSQU'ICI!

Comme il a été dit plus haut, le Monde Subtil et le monde physique sont deux Pôles de la Vie. Les protagonistes dans ce spectacle sont seulement Dieu et la Personne. Dans le schéma 1 (chapitre 6) justement ils présentent deux phases actives de la Vie. Ces porteurs de la manifestation supérieure de la Vie, ils sont unis par un paramètre – la possession de l'énergie psychique.
L'Être Triple, ou la Trinité, au niveau de Dieu, Elle a l’air suivant :
Dieu Père est un Antimonde, parce que la Vie est apparue en effet dans l'Antimonde du Néant absolu. Notre Univers, il non plus ne fait pas exception : Dieu Fils est notre Monde manifesté, l'Univers. L'Esprit Saint – l'énergie psychique de Dieu, l'énergie de Sa pensée, à l'aide de qui ce Monde manifesté se matérialisait et existe seulement grâce à la transition réciproque continue, contrôlé par la pensée de Dieu, de la antiparticule à la particule.
Bien plus, la personne de la naissance reçoit aussi la limite définie de l'énergie de Dieu, et meurt, l’ayant épuisé. Dès le moment de la naissance de l'Univers aucune personne n'a pas péri accidentellement et n'est pas morte de la mort accidentelle. Tous cent pour-cent des gens meurent, dès que s'épuise l'énergie de Dieu, donnée par lui à la naissance.
L'Être Triple au niveau de la personne est déchiffrée ainsi :
Dieu Père est un schéma commun en forme de la verticale, où la personne et Dieu sont unis par la chaîne des Essences Véritables. Dieu Fils, il est une personne dans le corps physique. L'Esprit Saint – l'énergie psychique de la personne, selon sa capacité et son efficacité, pas moins puissante que l'énergie psychique de Dieu.
Selon sa structure et son fonctionnement le schéma donné rappelle le schéma de l'ordinateur, Dieu dans elle joue le rôle du processeur. La verticale comprenant de sept Essences Véritables, ce sont sept plaquettes du bloc systémique de l'ordinateur. La personne remplit le rôle du moniteur et du clavier. Notre cerveau est un organe, à l'aide de qui l’homme pense qu'il pense sur quelque chose. Mais maintenant considérez, quel danger pour l'Univers et tout le Monde présente un tel Homo sapiens – l’homme possédant une force puissante, mais ayant (au lieu de la tête) l'organe, à l'aide de qui pense qu'il pense!     
Comme vous le voyez, seulement les Essences Véritables (le Moi Supérieur) de chacun de nous sont douées par le droit de la conciliation entre Dieu et l’homme. Les intentions de toutes les autres structures, les personnalités et les essences qui désirent réaliser telles fonctions et telle conciliation, seront peu naturel, faux ; en réalité, ils sont les imposteurs. Pour que ce soit convaincant, essayez-vous de placer, par exemple, encore quelques plaquettes dans votre ordinateur ou votre télé (pour la sécurité). Que vous direz en réponse à cette proposition, nous devinons. Et vous aurez raison, seulement les créateurs des appareils sont à même de faire une telle intervention, et non pas les utilisateurs, et nous sur la Terre, tout sans exception – sont les utilisateurs !     
L'histoire de l'arrêt de la personne du Monde Subtil a commencé quelques cinq mille années auparavant, quand elle s'est enfoncé dans le monde réel à un tel point que s’a déconnecté du processeur. La rupture s'est passée au Niveau entre deuxième et troisième Essence Véritable. Il y avait cela non comme une chute ou une épreuve à outrance, mais comme le procès naturel évolutionniste, et en aucun cas ne nous est pas imputé.
Le schéma de l'arrêt est très simple. Le cerveau se compose de deux hémisphères se spécialisant chacun sur sa fonction qui lui est propre. L'hémisphère droit à l'aide de la subconscience, ou l’intuition, lie constamment la personne (dans ses Essences Véritables) avec le Champ Énergétique et Informatiquede l'Univers et avec Dieu lui-même. Mais cet hémisphère reçoit l'information non pas à titre des libellés des formules ou des schémas, formalisés convoités par l’homme, mais comme les sentiments non régularisés, les images, les associations.   
Dans une telle variante chiffrée (électronique) la personne ne peut pas lire cette information, il faut la déchiffrer, décoder dans l'état habituel pour nous, dans le code binaire comprenant seulement deux fonctions – « 1 » et « 0 », c'est-à-dire à la personne, il suffit avoir soufflé pour la solution de n'importe quel problème  –  « Oui » ou « Non ».
Le rôle du décodeur est réservé à l’hémisphère gauche. Il déchiffre l'information reçue et remet ici à l'inverse – à la réalisation par l’hémisphère droit. Ce procès passe continuellement, et non pas à titre de filet mince des unités et des zéros, mais comme un torrent de l'information qui submergerait toutes les capacités informatiques de la Terre toutes ensemble.  
Le procès est continu, c’est pourquoi que si au cours des événements surgit une unité ou un zéro superflus, tout le cours acquiert autre apparence, dissemblable, et le procès même peut s'achever avec le résultat imprévisible. Il faudra tout recalculer de nouveau ; de plus, ce procès se passe continuellement durant 24 heures par jour à titre de deux torrents de rencontre. 
En ce cas, comment on peut catégoriquement déclarer que « Je connais tout » ou « Seulement ce livre contient la Vérité» ? Pendant que la personne prononce cette phrase – combien des unités et des zéros dans sa tête et dans le Champ énergétique et Informatique de l'Univers il a eu le temps d'effacer ou ajouter !? Par un mot nous changeons le tableau du Champ qu’il devient méconnaissable – « Notre mot, comme peut-il se ressentir » 2 ! Si prendre en considération que nous sommes 6 milliards d’hommes, seulement sur la Terre, il ne peut être question d’aucune stabilité du Champ.
C'est pourquoi nous ne devons faire aucune affirmation catégorique sur le bon droit, sur la Vérité et sa plénitude absolue ! Telles affirmations sont corrects seulement au moment du retentissement, à la seconde suivante elles sont la tromperie et le mensonge le plus imprudent! Alors nous tombons ici même du Champ, mais en réalité – du processus de la Vie ! Les espérances de l’homme sur ce qu'existent 180 Lois de l'Espace ou les Commandement encore inconnus à nous, et l'observation de eux nous garantit la prospérité, – tout cela est un mythe. Dans l'Univers il y a une Loi unique – la Loi de l'Union avec l'Univers éternellement mobile et évoluant. La stabilité désirée n'existe pas dans l'Univers, c'est un destruction de lui! 
Telle est la variante idéale du travail du cerveau à deux hémisphères insérés travaillant selon le principe de l'ordinateur en chiffre, construit sur la base de l'application des supernanotechnologies. Que s'est passé après que l’homme s’est déconnecté de son « processeur » et son « récepteur », étant resté avec un décodeur ? Puisque notre civilisation sur la Terre et dans l'Univers est final, est une classe terminale, le Monde de Dieu ne pouvait pas admettre sa dégradation que réduirait à la sortie de l’homme aux cavernes.
Dans cette situation on était décidé de remplacer son ordinateur chiffre se plaçant dans la tête par le antédiluvien analogique, de lampe, qui a occupé entièrement le volume de la Noosphère de la Terre, mais en réalité – le volume de tout le Système Solaire.
Le nom « analogique » parle déjà de lui-même. Pour donner à l’homme l'aide dans n'importe quelle situation, ayant donné la réponse en guise de « Oui » ou « Non », l'ordinateur est obligé de trier la masse des situations analogues se passant avec d'autres gens, dans un autre temps et aux autres siècles. Puisque il est impossible de choisir la situation entièrement identique, à la personne on refile n'importe quelle aide convenante, seulement pourvu qu'il se débarrasse. Dans ce cas l'aide sans faute sera incorrecte, avec la probabilité de l'erreur de 99,9 pour-cent. La réponse au lieu du concret « Oui » ou « Non », elle sera comme dans cette ritournelle : « C'est ça, sans doute, au besoin, mais, néanmoins, cependant … »
Tout parce que le « Processeur » est un dynamisme, un procès, une vie, mais « l'Analogue » – c’est un précédent, un fait, une imitation, un doublage de la pratique vicieuse, une statique, et donc – une mort. L’homme, ne doutant pas du tout, a décidé de refuser les coûteux services informatiques « du côté de Dieu », il est venu à la nécessité de « raccourcir » la verticale évolutionniste sur la Terre, il s'en tirera avec le boulier, à ce qu'il dit. Et puis nous remplirons les pauses et les vides par les anecdotes, les détectives, les series télévisées et les romans féminins. 
Les formes mentales de la Noosphère représentent la surélévation substituant à Dieu pour l’homme. C'est un tentateur connu pour tout le monde – le Diable. Seulement dans lui il n'y a rien démoniaque, apporté du dehors : la Noosphère comprend entièrement des idées, des pensées, des idées, des espoirs et des émotions de l'Humanité produites par elle-même pendant la période de l'Évolution, et particulièrement – durant les 5.000 dernières années. En réalité c'est un des Niveaux de l'Univers, qui accomplit une fonction très importante, réservé seulement à lui.
Quant aux soi-disantes Forces Sombres qui mettent obstacle à notre prospérité et la prospérité sur la Terre, on peut les diviser en trois groupes. Le plus principal est une obscurité de notre ignorance. Puis il y a des formes mentales de la Noosphère de la Terre, parce qu’ils sont le Diable. Et le troisième échelon des forces sombres sont des Âmes désœuvrées.
Puisque dans l'Univers tout a la destination fonctionnelle et le sens profond, les forces sombres ne sont pas du tout le rudiment, non le vestige du passé, l'obstacle pour la prospérité de la personne sur la Terre. Dans l'Évolution de l'Humanité à elles est réservé un rôle très important de la vaccination contre le syndrome des stars. « La crainte du chasseur tient le lièvre éveillé ». 
Sur l'Évolution l'Humanité, il avait aussi les idées nébuleuses. La plupart des gens comprennent l'Évolution ainsi : « Voilà, vous verrez, c'est égal que nous deviendrons quelqu'un ». Pour que nous devenions non quelqu'un, mais les aides de Dieu, il y a tous les forces sombres. Leur destination consiste seulement en forcer à évoluer. Le fait est que aucun des gens vivant sur la Terre ne perdra son temps précieux et sa santé pour grimper sur la verticale évolutionniste – « un homme intelligent ne montera pas, >un homme intelligent contournera la montagne »3. C'est-à-dire aucun des gens qui sont sain d'esprit, avec une mémoire raisonnable, n’est capable d’évoluer volontairement (se perfectionner à la sueur de son front) !
Mais tels ne sont pas nécessaires pour Dieu! Et aussi, on ne peut pas faire l'Évolution pour l'amour de Dieu, de son prochain et pour toute l'Humanité. Il est possible d’obligé à la personne à évoluer seulement par un mode – lui créer, sur la Terre, les conditions insupportables pour l'existence. Si prendre en considération que notre civilisation dans l'Univers est final (le plus développée et flexible), trois ou quatre hommes, ils ne réussiront pas à pousser une personne sur la verticale évolutionniste, elle se débrouillera sans faute! Seulement quatre-vingt-dix neuf personnes, à la tête avec le Karma, elles pourront faire cela, et avec le soutien des forces sombres – « les meilleurs professeurs sont les professeurs cruels ».
Il faut expliquer, que représente la verticale évolutionniste ? L'appellent : la voie vers Dieu, le chemin vers le temple, la voie infinie « le Dào  », la voie du développement évolutionniste, la recherche de Dieu dans son Âme, etc. Cette verticale est aussi le tube par lequel l'Âme de la personne vient à notre monde. Par le même tube elle revient au Monde Subtil après la mauvaise incarnation suivante sur la Terre. C'est ce même tube avec la lumière à la fin du tunnel, est ce que voient les personnes qui ont été en état de mort clinique.
La verticale évolutionniste, elle est l'objet tout à fait réel, aussi que le sapin dans le bois. Aucun cueilleur de champignons raisonnable ne grimpera pas sur un sapin, lui est venu après au bois pour que cherche les dons de la nature. Les loups, l'ours ou les sangliers, ils peuvent le faire entrer là-bas. Seulement alors il grimpera sur le sapin, ayant oublié sur tout dans le monde. L'idée de l'Évolution consiste précisément en cela : forcer à l’homme à oublier pour quelque temps sur « les dons et les valeurs » du monde réel. Ayant commencé son Évolution, l’homme ensuite se les rappelle avec le sourire.   
Maintenant beaucoup de personnes parlent et écrivent sur ce que la pensée est matérielle, mais que cela est en fait, ne peuvent pas dire distinctement. Mais cependant la pensée n’est rien d'autre que l'énergie psychique, ou spirituelle. Les gens comprennent la spiritualité comme la foi en Dieu, la visite de l'église, les chandelles à côté des icônes et la lecture des prières. L’instruction, l'intelligence et la lecture des bons livres, tout cela est aussi la spiritualité. La spiritualité est également des bonnes affaires, la visite du théâtre et de la galerie de peinture, les conversations qui élèvent spirituellement et la mentalité positive. Oui, ce sera la spiritualité, si avec cela le potentiel gagné de la pensée et le potentiel dépensé de la limite de l'énergie de Dieu – le potentiel donné à la naissance, est lié par le travail.
Mais puisque avant l'apparition du Système de l'Harmonisation de l’Individu et de la Santé la technologie de la réalisation de l'énergie psychique était inconnue, cette spiritualité, le peuple l’appelle plus simplement et précisément: « l'Imbécile est riche en les pensées ». Et le peuple, comme toujours, il a raison. Pourquoi l'imbécile ? Mais parce que l'énergie psychique dénouée, non réalisée, représente le poison mortel, pour la personne elle-même, ainsi que pour tout le vivant tout autour, y compris pour le Monde Subtil, la population de l'Univers. 
C'est pourquoi une des fonctions des formes mentales de la Noosphère – être un écran protecteur, à l'aide de qui l'Univers se défend des pensées de son jardin d'enfants dangereux. C'est pourquoi personne des habitants de la Terre, dans leur état non harmonisé représentant la menace pour l'Univers par son énergie psychique débridée, ne se sera pas laissé sortir des bornes de la Noosphère de la Terre sous aucun prétexte, ni à titre de soi-disantes sorties dans le plan astral, ni à titre des vols dans les navires spatiaux en direction des autres mondes. 
La question suivante : comment les Essences Véritables dirigent la personne et pourquoi se fait-il cela? La direction se réalise à l'aide du Karma. Le Karma est un indicateur du désaccord des Essences Véritables de la personne avec sa conduite. L’homme, par rapport à eux, il a tort de faire une seul chose : il ne désire pas les alimenter par l’énergie psychique, en prenant part au travail avec eux selon le principe du condensateur – la charge et la décharge. Si les formes mentales du Noosphère sont tout à fait omnivores et se nourrissent de l'énergie psychique dénouée de tous les gens sur la Terre, les Essences Véritables se nourrissent seulement de l'énergie psychique de son  Moi Supérieur. Sans elle ils s'atrophient et périssent, mais en effet, ce sont des racines nourrissant l’homme, est son Sauveur. Si l’homme, à son tour, il ne nourrit pas les racines, ne s'en soucie pas, les Essences Véritables commencent à lui faire entendre raison à l'aide du Karma, faire fléchir le genou à l’homme. Pourquoi à genoux ? On peut lever l’homme des genoux, de la fosse – jamais.
Le Karma s'inscrit à la troisième couche karmique, ou éthéré, du corps énergétique, ainsi que à la troisième Essence Véritable. Et avec cela il s'inscrit non pas en forme d'un certain dossier avec la liste des affaires bonnes et méchantes accompagnée par les marques correspondantes de service.  
Il se trouve que le Karma ne prend pas du tout en considération toutes nos affaires bonnes et méchantes. Il s'inscrit à titre de la fraction, admettrons que 60/40, – les rapports des formes mentales positives et négatives. Au numérateur on apporte les formes mentales positives, au dénominateur – les négatives. À la catégorie des formes mentales positives l'Âme y inscrit les pensées de la personne sur le sens de la vie, sur sa mission sur la Terre, sur l'éternité de l'Univers, sur Dieu, les appels à Lui, les prières. C'est-à-dire tout ce qu'aidera à la personne dans l’incarnation suivante à venir à la compréhension de la nécessité de l'Évolution. Dans le dénominateur figurent seulement les formes mentales négatives. Si étrange que ici entrent : la formation, l'érudition, l'intelligence, la morale, la moralité, toutes les affaires bonnes et méchantes, y compris l'amour. Souvent l'Âme n'emporte pas de la Terre même le nom de son propriétaire ancien et la mémoire de son appartenance sexuelle !
Dans un tel cas la question vient naturellement à l'esprit : pourquoi nous, étant venu sur la Terre, nous travaillons beaucoup, nous apprenons, accouchons des enfants et les élevons ; nous aspirons à quelque chose et où après la mort part tout ce potentiel fait ? – Au sable! En mourant, la personne avec le corps physique emporte à la tombe trois enveloppes intérieures du corps énergétique : émotionnelle, mentale et karmique. Mais en cas du recouvrement de l'immortalité sur la Terre, tout son expérience se trouvera réclamé, y compris négative.
Si l’homme pendant trois-quatre incarnations sur la Terre n'a pas réussi se réaliser à lui-même, ayant joint l'Âme à la Conscience, n'a pas pu venir à la Conscience de Dieu, son Âme tombe en vrille, après la mort part avec lui dans le cimetière, en se trouvant dans la catégorie des désœuvrées. Durant le délai de cent ans environ elle se décompose et se dématérialise, en revenant à l'état originel, au corpuscule. Ainsi, tout le dit ne rejette pas l'idée de la religion de l'éternité de l'Âme. Elle reste éternel, mais avec le droit de la alternative : si vivre éternellement dans la personne ou rester la vagabonde éternelle dans le corpuscule et chacun de nous a le droit à cette Alternative! 
En conformité du rapport karmique (60/40), pour la personne dans sa vie suivante on assortit la génération, la famille, les parents convenantes. Dans un tel cas, si tu reçus la génération médiocre, les parents illettrés et pauvres, à qui faut-il s'en prendre ? Mais ce ne sont pas les arrêts du destin, mais c’est un capital de départ! Et en outre il est impossible de travailler le Karma en remboursement d'une dette par la patience, par les souffrances, par les bonnes affaires et les maladies. On peut seulement s'en sauver par la verticale évolutionniste! L’homme, en se levant par elle, à titre du corps de travail utilise l'énergie psychique. À l'aide de la technologie définie il nourrit simultanément les Essences Véritables de l'énergie et change son paramètre karmique, naturellement, à son profit. Ainsi, en chargeant successivement de l'énergie ses Essences Véritables, on peut sortir au cours d'une année de la dépendance de son Karma, ainsi que des formes mentales de la Noosphère. 
Et quand même, ayant lu cela, plusieurs gens ne voient pas la différence entre l’homme qui est venue au Monde Subtil après la mort du corps physique et celui qui est venu là-bas, ayant gagné l'immortalité physique sur la Terre. En effet, en tout cas les deux, ils se trouvent là dans les corps énergétiques. Les gens, sans trop réfléchir, ont décidé que des points seront reçus par celui qui a fait plus de « bonnes affaires » recevra.
La différence entre eux consiste seulement dans ce que la personne qui a laissé le corps physique sur la Terre, se trouve sur ce Niveau qui a mérité (non plus haut que le deuxième). Si tu veux te lever plus haut – va de nouveau à la Terre, nais, deviens plus sage et tente de « bondir » plus haut ou retrouver l'immortalité physique. C’est alors, devant toi on ouvre toutes les portes (les Niveaux). Étant venu l’immortel au Monde Subtil, tu peux grandir au moins jusqu'au Niveau de Dieu, seulement ne paresse pas d'apprendre et de travailler.
Dieu et le Monde Subtil ont montré d'une manière précise la attitude à l'égard de nos affaires « bonnes » et « méchantes » dans le Nouveau Testament. Les gens avec la passion étudient les textes de la Bible, en cherchant en eux quelques clés. On écrit à ce sujet les montagnes des livres, des articles et des monographies. Mais cependant la vérité, comme toujours, est en vue! Avec Christ on crucifiait deux criminels, les assassins. L’un d'eux blasphémait aussi sur la croix ; le deuxième, au contraire, pendant les souffrances de l'agonie a commencé à voir clair et était emmené par Jésus-Christ au Monde de Dieu. Notez, on prenait non l’homme juste ou le serviteur du culte, mais le criminel! Le Monde Subtil a montré de cette façon que nos représentations du « Bien » et du « Mal » n’ont aucune valeur pour Lui. 
La personne qui est prise la voie de l'Évolution, elle évolue non à tâtons, les cartes et les schémas sont ouverts à lui par ses Véritables Essences (Jésus) ou le Moi Supérieur. Pour le dire plus exactement, le Moi Supérieur, il est une expérience de l'autoréalisation de l'Âme inscrit au cours de son Évolution à mesure qu’elle descend dans sept Niveaux du Monde Subtil à notre monde réel. C’est comme si les hologrammes à titre des messages, des cartes ou des schémas que l'Âme a laissé pour elle-même pour que rentre chez soi, mais déjà avec le bagage à titre de la personne avec sa Conscience – en étant dans le corps physique.
Le fait est qu'en effet la personne par sa Conscience, elle revient au Monde de Dieu par les mêmes sept Niveaux – par lesquels son Âme est venue sur la Terre, elle suit à la trace. Là aussi ça ne fait rien que la personne revient dans le corps physique et avec la Conscience – les règles et les lois de l'existence y sont identiques pour tous les êtres! Mais pendant la période initiale de l'Évolution de la personne, pendant le stade du Choix, la délicatesse de son Âme, le phénomène à la manière de celui dont sont doués les pigeons et les chats, elle revêt une importance décisive. Ce n’est pas le secret qu'ils trouvent la maison ou même le maître qui a échangé la résidence et se trouve on ne sait pas où. Les aide en cela leur potentiel spirituel personnifié dans le lien avec la Chaîne Énergétique et Informatique de l'Univers, ou le Champ.  
La personne, elle est douée du même compas. Mais le potentiel informationénergétique accumulé par l'Âme au cours de son Évolution, pendant les millions des incarnations et des transformations, il suffit seulement pour 3 – 4 incarnations de la personne sur la Terre. Ceci en dépit des idées des gens trouvant que plus ils passent des incarnations, plus grande somme des points ils gagnent. En réalité c'est tout le contraire : plus on se dépense le potentiel de l'Âme, plus grandement est désaimanté son compas.
Si continuer l'analogie avec l'ordinateur, seulement la présence du potentiel suffisant de programme et énergétique lui permet de diagnostiquer, tester à lui-même, ayant éclairant sur l'écran toutes ses fautes et défaillances. Pour l’usager de l'ordinateur c'est la norme. Mais nous répétons que pour cela dans l'ordinateur, il doit être un paquet complet du logiciel, et il doit être connecté au réseau électrique donnant à lui la voltage de service, l'alimentation de bon aloi.
La personne qui a dépensé la ressource de programme, énergétique, de son Âme pour les mirages du monde réel (les jeux vidéo) n'a plus le paquet complet du logiciel, a déchargé les accumulateurs de l'alimentation autonome (de l’Âme) et pour comble s’a déconnecté du réseau (la Chaîne de Dieu)! Il est naturel que dans cet état il ne peut pas tester à lui-même, est hors d'état de reconnaître la présence chez lui-même des défaillances et les incidents. 
C'est-à-dire cela n‘est pas un péché de la personne, mais c’est son malheur. Aucuns rites et exorcismes, comme vous comprenez, n'aideront pas. On peut lui tirer de tel état seulement par le maître compétent, qui peut ne pas connaître la Bible, mais doit comprendre à la perfection les schémas de principe et les problèmes de l’homme (l’ordinateur) concrète. Le dernier tel spécialiste sur la Terre, il était Jésus-Christ.
À présent, avec la réception sur la Terre du Système de l'Harmonisation de l'Individu et de la Santé, il faudra à l'Humanité, en s'y appuyant, élever, former les spécialistes de la qualification semblable dans son collectif. Il n’y a aucune entrave à cela, excepté les mauvaises volontés de la personne. Nous avons la technologie complète et les programmes d'enseignement.  
Mais maintenant, il faut répondre à la question qui déjà a mûri dans la plupart des lecteurs. Comment nous considérons-nous nous-mêmes ? Pour qui nous faisons-nous passer ? Ne portons-nous pas ces-là bicornes napoléoniens ? Dieu merci! Nous avons évité ce triste sort, nous et nos disciples! Nous ont refusé catégoriquement de la perspective d'accomplir la mission, étant devenu les Professeurs de l'Humanité, ou les Gourous. Comme vous nous appellerez, ce sont vos problèmes! Nous-mêmes, les gens qui ont pris part à la création du Système de l'Harmonisation de l’Individu et de la Santé, nous qualifions des guides. Les guides qui sont capables de recevoir et refaire l'information, la mener à l'achèvement logique – à titre de la réalisation pratique par chaque personne sur la Terre, indépendamment, avec l’aide minimale en information et en méthode de notre côté. 
Encore nous sommes les guis – du point de vue des voyageurs qui se déplaçant dans l'espace et le temps du point « A » au point « B », c'est-à-dire à la différence de plusieurs nous connaissons les points initial et final de l'itinéraire, nous allons par lui, en ayant sur les mains les cartes et les schémas. Naturellement, nous invitons tous qui désirent aller avec nous : on s'est bien amusé aller ensemble sur la route. Ici, il faut préciser que le guide n'est pas obligé d’attirer et d’allécher, seulement ceux-là à qui cela nécessaire sans tarder, ils se mettent en route. Le guide ne tirera pas les compagnons de route par la cravate ou ne fera pas avancer, sa fonction est mener le peuple, ne s'étant pas égaré.   
Mais pour les Essences Véritables des gens venus vers nous, nous sommes les sauveurs, parce que seulement nous pouvons présenter la personne à ses Essences Véritables, les ayant appris à les pratiques pour l’action réciproque mutuellement avantageuse féconde, car personne sur la Terre, excepté nous, ne peut faire cela!
Quant aux garanties qui les gens demandent du guide, ici aussi tout est simple : le guide ne doit pas vivre pour le passé, il doit vivre dans le présent et être pointé seulement au futur, aller là-bas. « Il est impossible d'admirer le ciel d'hier ». Autrement il peut arrêter le mouvement en général, ayant bercé les compagnons de route par les souvenirs de ses voyages et aventures passés.
On peut trouver toujours des coupable de l'arrêt. Par exemple, les questions maudites russes : « Qui est coupable ?» Et « Que faire ?» ou notre excuse standard : «En Russie, il y a deux malheurs : les chemins et les imbéciles », mais il s'en suit que nous n’y sommes pour rien! Mais, sans doute, les voyageurs sont coupables, c'est-à-dire nous-mêmes. Il est temps de finir la pause pour fumer, de se lever et d’avancer après, car seulement « Le mouvement est une Vie! » Tout le reste est la Mort!

Plus en détail vous apprenez tout sur cela dans nos livres.
Ainsi en Route!

Le Système de l'Harmonisation de l’Individu et de la Santé, il vous aidera à développer dans vous-mêmes le savoir-faire pour différent diriger des événements de votre vie, la santé, le succès, la prospérité, etc. Cependant, si vous attendez que tout cela se passera comme dans le conte de fée ou comme par enchantement, vous vous trompez énormément. Dans cette vie, l’homme acquiert tous les biens terrestres seulement par le travail. Si vous voulez avoir tout, mais avec cela vous ne voulez pas travailler, l'information ultérieure, elle n’est pas pour vous. Le Système de l'Harmonisation, comme le Monde Subtil avec Dieu, ils n'aiment pas les fainéants. Ils n'ont pas besoin des fainéants. 
Si vous êtes une personne pensante, cherchant, ne craignez pas le travail, notre Système vous salue! Il est nécessaire aussi de prévenir : si votre Conscience est pleine des illusions, vous avez soif de la panacée, le miracle, nous vous devons désillusionner – la panacées dans un tel état, elle n'était pas, n’est pas et ne sera pas. Parce que la panacée se trouve à l'intérieur de chacun de nous. Le chemin vers elle va a travers le travail et le bon sens. Le Système de l'Harmonisation de l’Individu indique ce chemin, et en outre il est votre phare non seulement au moment donné, il est votre phare pour toute la vie, pour longue qu'elle soit. Si vous êtes prêts à prendre cette voie épineuse, mais joyeuse et bien réussie, soyez les bienvenus au Système de l'Harmonisation de l’Individu et de la Santé!

1 Karma (sanskrit, signifie acte, action) est un terme utilisé dans plusieurs religions orientales, il désigne le cycle des causes et des conséquences lié à l'existence des êtres sensibles. Le Karma est la somme de ce qu'un individu a fait, est en train de faire ou fera. Dans les religions incorporant les concepts de réincarnation ou de renaissance, les effets de ces actes karmiques se répercutent sur les différentes vies d'un individu.

2 La ligne de la poésie de Fiodor (Théodore) Ivanovitch Tiouttchev (1803 – 1873), un des plus grands poètes russes :

3 de la chanson de Vladimir Semionovitch Vyssotsky, aussi retranscrit comme Vyssotski (1938 – 1980), qui fut un grand auteur-compositeur-interprète soviétique. Il fut également acteur du théâtre et du cinéma.

4 aussi le tao ou le dao, est un terme de philosophie chinoise, signifiant : « la voie », « le chemin ».

 
 
Pr?c?dent Sommaire Avancer...