Des auteurs

Des auteurs

Cher lecteur, vous tenez dans les mains le livre qui retire l'auréole du mystère et de la réticence profonde du jeu fascinant sous le nom de «Vie». Tous qui a lu nos livres l'une fois, ils réagissent d'une manière très émotionnelle. À quelqu'un «La Doctrine Secrète» ouvre les yeux sur le monde véritable à titre de la réalité objective. Ils les lisent beaucoup de fois.

Il y a des gens qui sont plongés dans un profond état de choc pour nos livres. Mais pas du tout parce que dans eux on écrit quelques passions ou les prophéties terribles. À cet égard toutes les affaires sont à jour – tous les faits, les chiffres et les calculs sont pris de la vie réelle et il n'y a pas d'objection à cela. Les gens sont plongés dans la panique même pas par ce qu'il est nécessaire d'analyser et modifier l'interprétation des connaissances, des convictions et des valeurs, mais la reconnaissance obligée du fait que plusieurs d'eux n’a pas aucune valeur réelle – ni pour la personne, ni pour Dieu.   

Tout cela provoque une grande confusion dans les esprits des gens. Sa question n'est pas liée pas du tout avec l'idée – chercher l’issue et sauver la marmaille que, on pourrait penser que cela serait le plus raisonnable et à temps. Ils s'absorbent entièrement dans la recherche de la réponse à la question «Qui est coupable?» Précisément ils nous pressent de questions avec la litanie des sources, des Saintes Écritures jusqu’aux énonciations des auteurs (écrivant les livres «sur la vie») où on dit autrement. Puisque personne ne leur donne le conseil concret que il faut faire avec ce bagage, un grand nombre de ces personnes ne le refuseront en aucun cas!

Et enfin, la réaction de la troisième catégorie. Ce sont tous qui produisent le bagage (le ballast) mentionné, en chargeant eux les gens. «En Russie, il y a trois malheurs – des chemins, des imbéciles et des imbéciles montrant le chemin».

Pour ne pas tenter les pays et les peuples «ne sont pas fous» et qui se tiennent pour les plus civilisés, encore une fois ayant donné le prétexte à réjouir de malheur des empotés russes, nous mentionnerons que les idées sur la recherche des voies ne visitent pas même en dormant leurs esprits bouffis de graisse et embourbants désespérément dans la propreté et dans le confort. Mais vraiment ils ne s'appellent jamais des imbéciles, puisque c'est le destin des gens sages et autocritiques. Quant au Gogol[1] – l'auteur de cette énonciation malheureuse, cette idée l'a visité précisément pendant les voyages par l'Europe. Le plus bientôt l'écrivain a sonorisé l'opinion sur la Russie du dehors …

En un mot, cher lecteur, vous tenez dans les mains la grande aventure, et peut être, votre destin?!

La critique informelle de la première édition du deuxième livre
d'un des premiers lecteurs

Un des signes de l'accélération du rythme de la vie moderne est la croissance constante de la quantité totale de l'information dans le monde. Les nouvelles entrent dans un logement par la liaison par satellite, de n'importe quelles régions peu accessibles de la planète; la capacité des voies ne limite plus le besoin; le flux de la production typographique sous forme des journaux, des livres, des revues a augmenté tellement que l'édition elle-même est devenue le service accessible à tous.

Napoléon il y a 200 ans a décidé qu’il suffit d’avoir un journal dans chaque pays (comme on le sait, Il ne réussit pas à conquérir l'Europe). Aujourd'hui l'écrivain talentueux est capable de «conquérir» tout le monde. Et ce «bicorne» tourmente de plus en plus à ceux qui savent écrire. Et que doivent faire ceux qui savent lire ? In-Forma-tion – qu'est-ce que c'est?

– La forme pénétrant (in) à l'intérieur de moi, à ma conscience. Mais si c'est le virus? Et que sert-il de critère pour prendre l'information? Où est le filtre? En quoi consiste la résonance, l'harmonie?

Les grandeurs quantitatives absolues, par exemple, la longueur et la hauteur de l'écran de la télé peuvent être choisies dans l'harmonie de la perception visuelle en correspondance «de la juste proportion». Elle est approximativement égale à 1:0,619. Est-il possible de capter l'idée, le sens principal du volume d’un gros livre, à la cellule de la «juste proportion»?

Alexander et Tamara Blanc, «La Doctrine Secrète des jours de l'Apocalypse», le livre deuxième «La Matrice», Kiev, 2004. Le volume de l'information principale de «La Matrice», sans données publicitaires et d'édition, fait 436 pages. Nous trouverons la «juste proportion»:

436 x 0,619 = 270.
Sur la page 270 on imprime 38 lignes.
38 x 0,619 = 23,5.

La proposition commence sur la 23-ème ligne et s'achève sur le milieu de la 24-ème ligne (le nombre 23,5). Je lis: «L'Information dans le livre et dans le Système en réalité produit la sélection dans la Conscience de la personne». Y a-t-il dans cela «une idée juste» du livre?

Pour moi, la sélection est une capacité d'adaptation: la variabilité et l'hérédité. La sélection de la Conscience est une œuvre personnelle et une co-création. D'où est prise cette information? Je lis – de la vie. L'information est telle précieuse que, malgré les émotions personnelles et les émotions des auteurs, se forme l'impression que le livre est traduit de quelque langue étrangère inconnue à nous.

Qu'est-ce que c'est la vie? – L'échange énergétique et informatique, le mouvement. Qu'est-ce que c'est le mouvement? – Le vent est aussi le mouvement. Pour le poète lyrique le vent consiste en le tremblement d’une feuille, pour le physicien – en la variabilité du vecteur d’une girouette. Mais en un système? – Le caractère cyclique. L'inspiration – l'expiration. Il est plus difficile de décrire le Système. Le Système dans le mouvement, le Système apprenant, le Système autorégulateuer, éternel dans le Temps et dans l'Espace.

On peut lire le livre de n'importe quelle place – en tout cas tu te trouveras dans un des sous-systèmes du Système, de la fin au début – c’est aussi le mouvement, on peut plusieurs fois relire – se manifestera le caractère cyclique. L'essentiel est savoir utiliser les connaissances reçues pratiquement et les réunir dans la résonance et dans l'harmonie avec le système du Moi personnel.

Je remercie les auteurs de la découverte de la voie naturelle et aisée vers la Perfection.

Alexander Rybalkine.

Des auteurs

Cher lecteur, il nous faudra continuer le voyage au monde énigmatique du processus de la connaissance et de la mentalité changée. Comme le premier notre livre, le deuxième est consacré aux problèmes du développement de la Conscience, à l’issue au-delà de ses possibilités. La matière exposée dans le livre, elle est choisi de telle manière que vous puissiez indépendamment, sans aide de quelqu'un:

  • rouver les réponses à tout les questions passionnantes et vital ;
  • acquérir les repères nécessaires de vie et toujours se rendre compte de ce que vous faites, à quoi bon et pourquoi ;
  • apprendre à aborder critiquement le travail avec l'information et former le processus créateur de la connaissance ;
  • réveiller dans soi-même les puissances créatrices ;
  • élaborer la logique évolutionniste et la volonté, avec l'aide de qui vous pourrez éliminer tous les obstacles de vie et les infortunes ;
  • former de soi-même l’Individu qui à sa juste valeur pourra être fier des résultats atteints ;
  • déceler en soi-même, à l'aide du Système de l'Harmonisation de l’Individu, la capacité de la précognition, c'est-à-dire – recevoir l'accès complet et non limité au Champ énergétique et informatique de l'Univers, ayant franchi les bornes des représentations étroites terrestres, et acquérir la multitude d'autres habitudes irremplaçables.

Tout l'énuméré est forcément mis en relief par nous de l'état de la Conscience qu'on appellent Développé. Forcément – parce que la personne dans cet état, elle voit tous les processus dans leur corrélation indissoluble, à titre du tableau commun. Mais en raison de la perception par les gens des événements et des processus dans l'aspect discontinu (discret), isolé (que dans l'état de la continuité de la mentalité est simplement inadmissible) plusieurs sujets quoi que se rejoignent, c’est pourquoi dans les textes il y a leurs répétitions. Ne percevez pas cela comme nos défauts. Les sujets qui sont examinés dans les livres, ils sont si importants pour l'acquisition de la Conscience Développée que les répétitions sont simplement nécessaires. La Conscience, farcie par les stéréotypes, change lentement, graduellement et seulement par voie de la répétition fréquente de la même information, en ayant le temps d'apprendre sa quantité négligeable. C'est pourquoi pour obtenir la compréhension de la nécessité de la transformation personnelle, on introduit le dévoilement de la même idée de différentes positions, peut-être quelque d'eux touchera le cœur de l’homme.

Il faut encore prendre en considération ce fait que les livres s'écrivaient par nous dans la mesure de notre compréhension personnelle de la réalité objective, l'élargissement graduel de la Conscience et l'union de plus en plus étroite avec le Champ Universel. Si maintenant les prendre et régler, ayant décomposé selon les sujets, il y a une crainte qu'ils, s'étant transformé en manuels secs académiques, deviendront moins intéressants et clairs pour les lecteurs, ils cesseront de harceler la Conscience.

En outre dans les livres il y va de la vie à titre du processus vivant, dynamique, qui se développe. Connaître la vie, en l’ayant disséqué pour diviser en des parties séparées, – c’est une entreprise absurde, ils résulteront des fragments séparés: le filet, la côtelette, la goulache. Ce sont des objets absolument utiles et savoureux, mais ne parlants rien sur la vie. On peut étudier la chair vivante seulement dans le dynamisme, l’ayant scanné par l’idée.

L'astronome aveugle (la parabole de Paulo Coelho)

L'ami amena à Hassan à la porte de la mosquée, où l'aveugle mendiait.
– Cet aveugle est l’homme le plus sage dans notre pays, dit-il.
– Depuis quand êtes-vous aveugle? –  Hassan demanda à l’homme.
– De naissance, –  répondit celui-là.
– Et comment vous êtes devenus tels sage?
– Puisque je n'acceptais pas ma cécité, je tentais de devenir un astronome, l'aveugle dit. Mais puisque je ne pouvais pas voir le ciel, j’étais obligé de s'imaginer les étoiles, le soleil et les galaxies. Et plus j’étais pénétré de la création de Dieu, j’étais plus proche de Sa sagesse.

Seulement la Conscience ouverte, développée est capable de faire cela. Mais ses «frais de production» sont tels que, en décrivant les hypostases et les aspects séparés de la vie, il fait absolument cela chaque fois dans le cadre du processus commun indissoluble. On peut réaliser pratiquement toutes les idées déclarées dans les livres seulement à l'aide du Système de l'Harmonisation de l’Individu et de la Santé.  

[1] Nicolas Vassiliévitch Gogol (1809 – 1852) est un écrivain ukrainien d'expression russe.

Contenu Suivant