Dieu – l’Individu et l'Absolu

Dieu – l’Individu et l'Absolu

La naissance et l'apparition de Dieu était, est et reste un secret pour l'Humanité. La connaissance de Dieu est diffusée, nébuleuse et parfois elle est tragique. Nous connaissons de Lui seulement ce que c’est quelque chose Éternelle qui comprenne la Source de la Vie et donne la vie à tout le manifesté. Dans cette Quelque Chose énigmatique, il n’y a pas des qualités personnelles, c’est quelque chose abstraite et incompréhensible. C'est pourquoi à l'Orient elle est appelée comme l'Absolu, et en outre quelque chose devient telle suite à la présence du Champ énergétique et informatique de l'Univers, au moyen de qui se réalise le processus de la gestion de l'Univers. Mais la connaissance ultérieure de l'Absolu a montré que dans la manifestation des relations avec la personne concrète, il se comporte comme l’Individu. Alors une notion «Dieu» a surgit – l’Individu concret qui ont atteint, pendant son développement, des capacités excédantes considérablement les possibilités de l’humain. Quoi qu’il en soit, en parlant de Dieu (ou de l'Absolu), nous avons en vue Quelque Chose qui se produit dans la Dualité et dans le dynamisme.

Si se mettre à parler de la manifestation concrète et l'incarnation de cette Quelque Chose, de Ses qualités et propriétés, nous recevrons inévitablement l’Individu concret – Dieu. Si parler sur les processus qu'il crée, sur les énergies dépendant de Lui, sur la coopération du Monde réel avec l'Antimonde, sur la naissance de la vie du chaos, – nous recevrons Quelque Chose à titre de l'Absolu étant la source des énergies, du mouvements, de la Vie. L’Individu se dissout dans l'Absolu. Exactement si chaque personne concrète est un Individu existant réellement. Toute l'Humanité est une entité rationnelle, dans laquelle n'importe quelle Individu se dissout, disparaît. Et il n'y a rien de surprenant ou paradoxal dans cela – le monde est relatif. 

Dans le principe triple qui est propre à Dieu, nous entendons cet Individu, de qui nous parlons: l’homme est créé à l'image de Dieu. Le principe triple de Dieu se manifeste dans la réunion de telles composantes universelles que l'Être (le monde réel manifesté), le Néant (l’Antimonde) et l'énergie universelle psychique de Dieu.

Pourquoi justement l'énergie psychique est-elle la composante dynamique de l'Univers? L'énergie psychique se manifeste dans la Conscience, dans l'énergie de la pensée. Pour diriger quelque processus, il faut le connaître et comprendre sans faute. Diriger – signifie voir la perspective du développement, en la asseyant consciemment et en la corrigeant. Il est impossible de se passer de la conception (de l’envergure) de tout cela. La Conscience est le produit du monde matériel (manifesté). La Conscience supérieure dirige les processus de l'Univers. Justement elle donne le dynamisme de la transition réciproque de l'Être au Néant et à l'inverse, grâce à quoi l’Univers et la vie dans Il existent! Seulement la pensée volontaire, délibérée est capable d’asseoir dans les Pôles de la Dualité de l'Univers la perspective dynamique de l’interconversion, leur caractère cyclique. Précisément la Conscience de Dieu donne le programme du développement évolutionniste de l'Univers. Cela signifie qu’Elle embrasse tous les processus dans le Monde manifesté (de l’Être), ainsi que dans le Monde non manifesté (du Néant, dans l'Antimonde).

Ainsi, tous les processus se passant dans un Monde et dans l'autre, sont sous contrôle de Dieu et sont dirigés par Lui. À propos, la division de l'Univers en les Niveaux se réalise en fonction du niveau du développement de la Conscience des gens vivant dans Eux et selon le degré de l'activité de l'idée se manifestant dans la création. La création est la composante active dynamique du processus de la pensée et de la compréhension. Il s’en suit qu’il est impossible d’affermir la force de la pensée et d’augmenter le potentiel de l'énergie psychique, sans aborder une question de la vie d'une manière créatrice, n'ayant pas pris soin de l'autoréalisation créatrice, absolument pratique et évolutionniste.  

L'Être est une manifestation de la matière (de certains matériaux de construction de l'Univers). Le Néant est l'état caché, non manifesté de ces matériaux pour nous. Oui, d'une part, c’est le vide faisant peur par son inertie froide silencieuse, absorbant avec empressement tout l’invivable. Mais d'autre part, c’est une source inépuisable, sans fond, de la Vie Éternelle de l'Être! La transition réciproque de l'Être et du Néant se réalise dans le Chaos. Justement le Chaos engendre l'Être et le supprime. L'Être et le Néant se soumettent à ses lois, à ses ordres. Pour le Chaos, il n’y a pas d'ordre, parce que ce sont deux flux énormes, contraires de la matière et de l'antimatière. Le moment de la transition du Néant à l'Être et vice versa est contrôlé entièrement par la Conscience de Dieu, c'est pourquoi le chaos ne peut pas être ici en principe. La transition réciproque constante du Néant à l'Être et à l'inverse assure le caractère cyclique et le dynamisme du même processus vital, du corpuscule élémentaire jusqu’à la personne.

Comme nous avons éclairci auparavant, le dynamisme ou le caractère cyclique du processus s'inscrit dans la sinusoïde et lui-même, il est dépendant du temps, parce que tous les changements coulent du passé vers le futur. Dieu qui se trouve sous l'empire du processus vital, Il est aussi dépendant de l'espace et du temps. Cela signifie qu'Il comme l’Individu existe aussi dans l'espace et Il est limité dans le temps. Il en résulte que Dieu doit se soucier de l'intensification et du maintien du processus vital et de Lui-même comme d’un participant direct du processus. Tout cela fait Dieu un otage de la Vie et de ce processus sous forme de l'Univers qui est engendré par Lui.

Précédent Contenu Suivant