L'orientation spatiale de la Conscience de Dieu

L'orientation spatiale de la Conscience de Dieu

L'espace de la Vie dans qui il y a un monde réel, il peut être seulement en trois dimensions. La constante universelle de notre Univers indique à cela – le nombre π comprenant  qui est composé de trois unités entières. Grâce à quoi se forme le caractère multidimensionnel de l'espace, dont l’existence est indiquée par la science? Nous nous rappellerons que le principe triple de Dieu se manifeste dans l’unification de telles composantes universelles comme l'Être, le Néant et la Conscience universelle de Dieu. Cela signifie qu'il embrasse les processus du Monde (Être) manifesté comme du Monde non manifesté (du Néant), c'est-à-dire tous les processus se passant dans les deux Mondes, sont sous contrôle de la Conscience de Dieu et sont dirigés par Lui. Mais si tout l'espace dans qui l’Être existe, est en trois dimensions, pourquoi nous ne connaissons pas l'existence des autres Mondes?

La raison de cela est seulement la modicité de notre Conscience. Mentionnons que nous connaissons la réalité par les organes des sens qui donnent toutes les informations nécessaires sur le monde dans lequel nous vivons. Pour notre vie et l'activité, il suffit des renseignements sur l'espace à trois dimensions, c'est pourquoi la Conscience est entièrement orientée vers lui. L'orientation de la Conscience de Dieu est multidimensionnelle. Elle embrasse notre Monde manifesté comme l'Antimonde.

La science a prouvé la structure à plusieurs échelons (niveaux) du Monde. Il y a sept tels Niveaux. Chacun d'eux a sa dimension (son rythme) et son moyen de la vie. À chaque Niveau tout l’Être vit et existe aussi dans l'espace à trois dimensions. Pour que, en se trouvant à n'importe quel Niveau de la vie, connaisse et comprenne quand même la présence de tous les Niveaux de l'Univers, il faut avoir non simplement la connaissance du Rythme de l'espace. Il faut remplir, pour cela, sa Conscience du caractère multidimensionnel. Dieu, de qui dépende et qui contrôle tout dans tous les Mondes, possède justement la Conscience multidimensionnelle coopérante avec tout le Champ énergétique et informatique de l'Univers.

Puisque la Dimension de la Conscience est ou la vue spirituelle, ou la cécité spirituelle de la personne, sera plus évident, si nous expliquerons son sens par l'exemple du travail des organes de la vue chez différents êtres vivants. La fourmi, par exemple, voit seulement une tache lumineuse. Sa perception visuelle embrasse la gamme (la Dimension, le Rythme) la plus étroite. Une abeille voit les contours de mosaïque des objets immobiles et seulement dans la couleur blanc-et-noire. Sa gamme (la Dimension, le Rythme) de la perception visuelle est beaucoup plus large. La personne voit incommensurablement mieux que la fourmi et l'abeille, en distinguant les détails et les demi-tons les plus petits, mais seulement dans le spectre visible et à l'éclairage suffisant. Les animaux de la famille des félins, de plus, ils voient parfaitement pendant la nuit. La gamme de leur vue est encore plus large. Des dauphins et des chauves-souris ont élargi considérablement la Dimension de la perception du monde environnant grâce à ce qu’ils ont ajouté l'écholocalisation dans la gamme des fréquences ultrasonores à la gamme de la perception dans le spectre visible. Et en outre, dans cette gamme ils voient parfaitement la demi-sphère antérieure, ainsi que la postérieure. Le dauphin, en plus vers tout, utilise l'émetteur ultrasonore comme l'arme.   

Maintenant il s’agit seulement des yeux comme d’un des organes des sens, permettant à la personne de régler la coopération avec le monde extérieur dans le spectre optique. Mais si mettre lancer encore le canal intuitif de la perception, qui a intégré toutes les gammes connues et encore inconnues, tous les fréquences et les spectres, la sensibilité, – les horizons de la vision, et donc de la connaissance de l'Univers, ils centuplent! Voilà c'est une ouverture de la Conscience quand la Personne voit tout l'ensemble de l'Univers dans toute sa beauté, et non cherche dans lui, en clignant les yeux, un certain cinquième angle sous le nom de «la Quatrième Dimension».

Diriger la vie, être son Créateur – cela est possible pour celui qui a commencé à voir clair spirituellement et voit dans l'Univers non seulement le côté extérieur, la carcasse, l'entourage et les processus se passant dans Lui, mais aussi comprend les raisons, les motifs moteurs et les tendances, permettant à cet organisme énorme vivre éternellement, sans penser à la mort! Seulement tels gens recevront le droit à la Vie Éternelle. Tous les autres se borneront à la participation, la recherche de «la tache lumineuse» à titre des Vérités sans appel et les garanties de la prospérité générale, n'ayant pas trouvé le temps de déborder le cadre de la notion «essayer»!

Pour le moment, la Conscience de la personne de 2 – 5 % est égale environ à la gamme de la vue d’une fourmi. Convenez que si la fourmi de toute la diversité des beautés de l'Être voit seulement la tache lumineuse, cela ne signifie pas du tout que rien n'existe autour d’elle et en général il n’y a rien à regarder. Il est difficile d'imaginer, quelles perspectives et possibilités brillantes s'ouvrent à l'élargissement de la Conscience jusqu'à 90 %, qui est maximum pour la Terre. La Conscience de Dieu est ouverte dans une mesure de tout 100 %, c'est pourquoi  elle est universelle.

Chaque niveau de la Conscience correspond à chaque Niveau de l'Être. Il possède certaine Dimension. Par voie de l'élargissement de la gamme de la Dimension de la Conscience on atteint la Conscience Universelle. La Conscience s'élargit par les entraînements et par la pratique.

La Dimension de la Conscience est défini aussi par le nombre p, pour mieux dire, par la valeur des chiffres qui se trouvent après le nombre 3 et virgule (3,...). Le premier nombre se trouvant après la virgule, est l'unité. Qu’est ce qu'elle signifie? Le nombre π 3,0... indique à l'absence complète de la Conscience. Mais puisque notre constante π  = 3,14... (justement elle agit sur la Terre), l'unité indique à la présence de la Conscience à l'état embryonnaire. Le deuxième chiffre après la virgule (4) indique au degré du développement de la Conscience (au type de la Conscience) de la personne (π = 3,14). 

L'apparition de la Conscience ne se borne pas à cette gamme. Elle est de départ, c’est un point de départ pour l'élargissement continu de la Conscience capable de créer les divers Niveaux de l'existence du monde réel. La propre gamme de la Conscience correspond à chaque Niveau. L'entraînement de la Conscience jusqu'à l'état capable de comprendre et comprendre les différents Niveaux de l'Être, il élargit sa Dimension, en augmentant la Dimension de l'espace entourant. Il faut mettre en garde que le fractionnement des documents de la Doctrine et le Système, avec leur étude approfondie ultérieur, avec l’étude habituel et mécanique, sans compréhension profonde, ce n'est pas l'entraînement de la Conscience et ne donne pas des résultats! 

Si au Niveau de vie de la personne la dimension de la Conscience se trouve dans la latitude de 0,1 jusqu'à 0,3 (3,1 ÷ 3,3), la latitude suivante aura la dimension (le rythme) π + 0,2, i.e. 3,3 ÷ 3,5).

Niveau 1     3,1 ÷ 3,3
Niveau 2     3,3 
÷ 3,5
Niveau 3     3,5 
÷ 3,7
Niveau 4     3,7  
÷ 3,9
Niveau 5     4,0
÷ 4,2 (la valeur du nombre atteint π atteint 4,0).
Niveau 6     4,2
÷ 4,4
Niveau 7     4,4
÷

Ainsi, la forme radiale de la vie appartient au Niveau sur qui π = 4. Ici à l'existence spatiale, on ajoute encore une caractéristique permettant de diriger le continuum spatial-temporaire. Cette composante est l'énergie psychique manifestée dans la Conscience. 

Justement ici, dans la forme radiale de la vie, dans la Quatrième Dimension, demeure Dieu Lui-même, avec Son personnel de direction. C'est le Monde de Dieu. Il est naturel que tous les processus passant sur la Terre, de manière ou d'autre, sont liés au nombre π  = 3,14. Tous les processus dans le Monde de Dieu au niveau de la Conscience ou de la mentalité sont liés au nombre π  = 4... Tous ses mécanismes, les études, les théories et les appareils ne sont pas capables d'aider à l’homme (qui n'a pas ouvert la Conscience et qui vive dans la Troisième Dimension) à dépasser les bornes établies. Mais ce qui est inaccessible à la technique, il est accessible à la Conscience.

Initialement, dans nous la nature a inculqué le lien avec tout l'Univers et avec Dieu. Au désir, en développant la Dimension de la Conscience, l’homme est capable de s'en rendre compte et connaître, en étant devenu Son deuxième Pôle de l'Être.

On sait que la personne est entourée de l'enveloppe énergétique, hétérogène selon la structure. Elle a sept niveaux chacun de qui est lié au Niveau concret de l'Univers. Les premier trois enveloppes intérieures du corps énergétique appartiennent à la Terre, elles nous lient au monde réel, à la Noosfère et à la Conscience. La quatrième enveloppe quoi que assure l'accès au Monde Subtil. Elle correspond à la Conscience élargie de la personne parfaite, libre de la correction karmique. Les trois dernières enveloppes extérieures assurent le lien avec le Monde Subtil. Elles lui appartiennent. Leur état dépend entièrement de notre conscience et reconnaissance du Monde Subtil comme tel, du savoir-faire de coopérer avec Lui. Notre Âme est la partie de ce Monde, et la vitalité d’Âme assure l'alimentation par les énergies du Monde Subtil. C'est possible seulement au cas où la Conscience coopère activement avec Lui. Notre union avec le Monde Subtil, la coopération active et volontaire contribue au développement et au renforcement des enveloppes célestes du corps énergétique. Et au contraire, l’éloignement du monde de Dieu, la mauvaise volonté d'accomplir la fonction du deuxième Pôle de l'Être contribue à l'atrophie de ces enveloppes que fait la personne mortelle et malade. 

Précédent Contenu Suivant