La place de la personne dans les positions de la Dualité et de la Triplicité

La place de la personne dans les positions de la Dualité et de la Triplicité

La personne, comme une particule de l'Univers, se soumet à Ses lois fondamentales: de la Dualité et la Triplicité. On lui confie la mission principale – devenir l'organisateur, le participant et le protagoniste du processus vital! Autrement toutes les affirmations sur la ressemblance de l’homme avec Dieu est une conversation futile sans moindre désir de Lui répéter intérieurement. Seulement grâce à la personne, Dieu et le Monde Subtil se connaissent eux-mêmes, se développent et se perfectionnent. Analogiquement, l’homme est capable de se connaître lui-même et se perfectionner grâce à Dieu (au Monde Subtil). Dieu, le Monde Subtil, d'une part, et l’Humain, d'autre part, ils sont deux Pôles du processus vital.

Si le lien de Dieu avec la Personne interrompt en quelque sorte, la vie s'interrompra dans sa manifestation supérieure – dans la conscience! Seulement grâce à la corrélation volontaire des Pôles de l'Être, Dieu – la Personne, tout l'Être, la nature se rendent compte de soi-même.

Le degré supérieur de la conscience est inhérent seulement à la Personne et à Dieu, cependant les éléments de la raison et de la conscience, ils sont inhérents à tous les êtres vivants, des molécules biologiques jusqu’au monde des plantes et des animaux. Mais si prendre en considération que dans ce Monde tout est vivant, tout le monde réel manifesté dans le Champ et dans la Substance, il possède des éléments de la raison. C'est pourquoi (mais plutôt – grâce à cela) dans tout l'Univers il y a seulement deux Ses représentants qui sont capables de diriger tous les processus de l'Être: Dieu et la Personne. Certes, Dieu comme le Créateur du processus de vie, Il possède la priorité. Et la personne, elle faut apprendre.

La personne (comme en Son temps Dieu) doit devenir l’Individu qui peut être doué du droit de la gestion des processus de l'Être. Et en outre l’Individu doit être sans aucun soupçon de l'opinion préconçue et du subjectivisme. Seulement alors on peut lui confier la connaissance et la gestion des processus objectifs. Les gens qui n'ont pas développé dans eux-même les qualités de l’Individu, pour l'Univers ils ne sont pas plus signifiants, que, pour ainsi dire, un atome, une cellule ou un lapin. Bien que dans le monde il est de mode de croire que Dieu aime de manière spécialement chaque personne. Dieu aime tout et tout le monde comme sa Création. Il fait grand cas de la personne pour cette raison que malgré tout, au fond de Son Âme, Il a une lueur d'espérance que celle-là se remettra et commencera à évoluer, étant devenue cet Individu pour Lui nécessaire, avec qui on peut maintenir tout le processus vital d'une manière organisée. 

À partir de cette destination naturelle de la personne, on peut conclure que la nature même y a inculqué les qualités pareilles à Dieu, et les ayant développé, elle devient Dieu. C'est pourquoi on dit que la particule de Dieu est inculquée dans chacun de nous. Il est nécessaire que nous fassions seulement une chose – vouloir développer en soi-même cette particule, vouloir devenir le participant (l'adjoint, le constructeur, mais non le destructeur) du processus vital.

Précédent Contenu Suivant