Le traité sur le profit de la désobéissance

Chapitre 10

La réception du résultat

Le traité sur le profit de la désobéissance

Apprenez les règles et violez certains d’elle!

Les gens sont choqués par la divergence, et par-ci par-là – le déséquilibre criant du point de vue et des regards sur la vie, sur Dieu et sur le Monde Subtil, exposés par nous, – des regards courants, résistés et c'est pourquoi habituels. Certains ne s’irritent pas pour nos regards, mais justement le fait de la révolte contre «l'opinion publique» les irrite, puisque peu de gens se décident à «se produire» comme nous sommes fait. Encore un facteur irritant se cache dans l'absence de l'uniformité dans l'avalanche de l'information qui va d’en Haut – et cela est considéré comme une absence de la stabilité dans le Monde de Dieu (ne sont-elles pas des intrigues du Diable?).  

En fait justement l'absence des suffrages uniformes confirme ce que dans le Monde de Dieu il n'y a pas de marais triste avec les diables obligatoires, mais il y a une vie, avec toutes les absurdités inhérentes à elle et avec le pluralisme des opinions. Seulement Leur pluralisme ne s'exprime pas dans les différences de l'interprétation des Vérités et des lois objectives, mais dans le degré du savoir-faire de les porter jusqu'aux gens sur la Terre, la différence consiste en des demi-tons et en une répartition des accents. Mais les accents, comme il est évident de la parabole, peuvent être différents, et s’ils sont mis correctement, ils seront opportuns et corrects.

Comment éluder les règles (la parabole d’Osho)

Si la personne est assez rusée pour retenir trente trois mille règles, elle est assez intelligente pour trouver toujours le moyen de les éluder. Si elle ne veut pas faire quelque chose, elle trouvera le moyen.
J'entendais une histoire d’un saint chrétien. Quelqu'un lui frappa au visage, parce que ce jour au cours de matin il dit: « Jésus disait que si quelqu'un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l'autre». Cette homme voulut vérifier cela et lui frappa à tour de bras sur la joue. Ce saint était en effet fidèle à sa parole: il lui présenta l'autre joue. Mais cet homme n’était pas simple aussi: il frappa sur l'autre joue, encore plus fortement. Alors la surprise l'attendait: ce saint lui donna l’uppercut gauche à la mâchoire, ce fut si fort que celui-là se exclama:

– Que fais-tu? Tu es saint et toi dis le matin que si quelqu'un te frappe sur une joue, présente-lui l'autre.
Le saint para
:
– Oui, mais je n'ai pas de troisième joue. Et Jésus en resta là. Maintenant je suis libre. Maintenant je ferai ce que je veux. Jésus ne donne pas plus d'aucunes instructions pour cet article!

Le fait est qu'on croie une telle affaire délicate, comme le contact avec les habitants de la Terre, aux Gens qui se sont développés, ont mûri, ont connu les Lois objectives de l'Être dans toute leur plénitude, d'abord sur la Terre, et puis dans le Monde Subtil. Mais après, en état d'incarnation de l'information reçue, le facteur humain prend en main toute la plénitude du pouvoir. La discordance complète commence. La raison de cela est que les gens sur la Terre ne connaissent pas de Lois objectives de l'Être. En leur absence, l'interprétation subjective de l'information reçue commence. Imaginons pour l'instant que les gens sur la Terre du jour au lendemain ont oublié l'existence du standard uni sous forme du Système des poids et mesures.  Il est difficile d'imaginer que l'on peut commencer. Admettons qu’un fournisseur rédige une plan de charge en tonnes, mais un destinataire ne connaît rien excepté les livres ... 

Et de la même façon dans l'Univers il y a un Système uni des Standards à titre de la liste des Lois Objectives qui sont en vigueur dans tout l'Univers (excepté la Terre). Il en a résulté que le dernier Standard a été jeté il y a 5.000 ans, et les habitants eux-mêmes de la Terre se sont mis à inventer le nouveau standard. En échange des Standard concrets et clairs du Champ Universel, les standard succédanés, tout à fait incompréhensibles, de la Noosphère ont été créés. Et depuis ce temps-là l'Humanité avec l'enchantement joue à la «transmission défigurée» avec le Monde Subtil. Ils nous disent sur les roues, mais nous les disons sur les sous, comme dans la parabole.

Les doctrines et les religions

Une fois quelques personne vinrent à un puits et s'approvisionnèrent en eau claire, et puis ils le portèrent – chacun à son village. Les gens apportèrent ses récipients pour faire provision d'eau, mais ils oublièrent de les laver. Dans le premier village le récipient était au sirop de framboise, dans l'autre – au poisson, dans le troisième – à l'eau-de-vie maison. Les gens qui apportèrent l'eau prévenaient que les récipients pour l'eau doivent être propres, mais les habitants ne prêtèrent pas attention à leurs paroles. Les porteurs d'eau ne voulaient pas verser l'eau dans les récipients sales, mais  il n'y avait rien à faire, en effet, ils ne pouvaient pas laisser les gens mourir de soif. L'eau était versée et, certes, elle accepta le goût de ce de quoi les récipients étaient salis. Et les habitants des villages pensèrent que l'eau apportée, possédait initialement ce goût. 
Une fois ils rencontrèrent les habitants des autres villages et chacun commença à raconter du goût de l'eau apportée et de ses propriétés. Quand ils apprirent que l'eau chez eux est différente, ils décidèrent qu'elle est de différentes sources. Ici ils commencèrent à se prouver l'un à l'autre que leur eau est la meilleur et seulement elle a le droit de s'appeler l'eau propre. À cause de cela, ils se brouillèrent. Et tous commencèrent à considérer les voisins ne respectant pas leur eau uniquement propre, comme les ennemis. Dans son ignorance ils ne connaissaient pas qu'ils adorent et estiment l'eau non elle-même, mais le goût qu'ils donnèrent.

Pourquoi ce Système des Standard de l'Univers n’était pas nous dicté dans son aspect originel? Pendant les dernières 5.000 ans du Monde Subtil, on envoie des courriers (des porteurs d'eau) avec le devoir à nous remettre les connaissances perdues. Seulement le problème est que le courrier doit naître d'abord sur la Terre, augmenter, ouvrir sa Conscience, étant devenu l'Individu et le Leader. Et alors déjà accepter, par le canal intuitif, la «correspondance» du Monde de Dieu, l'ayant traité à la forme digestible, claire justement pour le présent et accessible pour la civilisation donnée. Seulement ensuite il doit introduire l'information dans les esprits des gens. Introduire notamment à l'horizontale, au niveau du Système la Personne – la Personne, en passant la verticale impérieuse l'accès à laquelle il n’aura jamais.  

L'humanité vivant sur mesure de son monde n’est pas prête à accepter les messagers de Dieu. La raison se trouve dans les divers degrés de la préparation et du développement de la Conscience (dans les différents degrés de la propreté des récipients). Vous direz: «Bien, avec l'Occident tout est clair, mais Orient? Il se distinguait toujours par sa spiritualité». Oui, se distinguait. Seulement pour qui fait-il bon de cela? Pour certains moines et lamas qui vivent dans le monastère et cachent soigneusement les connaissances des gens! D'ailleurs, pour Dieu, il n'y a rien de bon à attendre d’eux. Le but de l'Évolution de l'Humanité est l'Évolution de la Conscience. Elle peur évoluer seulement dans l'antagonisme constant entre le Bien et le Mal. Ces forces se manifestent le plus activement dans le socium du type occidental. C'est pourquoi la Conscience des habitants d’Orient (y compris des lamas) lesquels sont formés sur les principes de la quiétude spirituelle, n'est pas capable de se développer et d’évoluer. Seulement de nos jours, avec le renforcement de l'influence de l'Occident, en Orient a commencé à se développer la civilisation moderne qui apporte des correctifs aux processus du développement de la Conscience de la personne. 

Les habitants de l'Orient se sont trouvés plus heureux dans ce plan. Ils ont passé toutes les phases possibles du développement de la civilisation, du socium, et avec eux ils ont passé à l’étape plus parfaite du développement de la Conscience. Il restait seulement à donner les repères justes pour l'Évolution de l'Individu et le processus du développement de l'Humanité de la Personne-animal (le biorobot) jusqu’à l’Homme-Dieu sera terminé. Plusieurs habitants de l'Orient reçoivent tels repères, mais ils sont dépareillés et ne sont pas compris jusqu'à la fin par les gens. Pour le moment, seulement nos livres donnent le tableau commun du Monde et la méthode complexe de la transformation évolutionniste de la personne.

Néanmoins l'information de Dieu indiquant aux gens la voie aux lendemains qui chantent, n'arrange pas la grande partie des habitants de la Terre. Elle est rembarrée. Le fait est que l'information oubliée a des contradictions tellement criantes avec les représentations résistées, avec les goûts, avec les normes, avec les lois écrites et non écrites, qu'au niveau des États et du socium elle sera rejetée avec l'indignation selon toutes les positions.

Puisque le processus de l'introduction du nouveau est de longue durée et délicat, les Gens envoyés à la Terre en état adulte (soi-disant des Védas) ne s'acquitteront pas de cette tâche. Premièrement, à tous les niveaux ils seront perçus comme anormaux (au minimum), donc ils ne trouveront pas la compréhension et n'accompliront pas leur tâche. Deuxièmement, pour pénétrer dans le milieu étrange, avec ses ordres et ses lois tout à fait sauvages (de Leur point de vue), ils doivent vivre parmi nous quelques dizaines des années. Mais comme il s'est avéré, cette tâche est déjà irréalisable pour le Monde Subtil. Aucune Personne du Monde de Dieu ne survivra longtemps sur la Terre ou l’on «évincera» ensuite. C'est pourquoi le courrier doit absolument naître sur la Terre. À quoi tient-il? Pourquoi jusqu'ici personne n’était envoyé? Il est grand temps de réprimander! Qu’on choisisse Là-bas certain téméraire et que l’on envoie, et nous ici vraiment l'accepterons comme il faut! 

Nous vous signalons qu'on choisit et on envoie par les dizaines et par les centaines chaque année. Les messagers de Dieu viennent sur la Terre en rangs et en colonnes, et tout comme aux abysses, les absorbent le socium et la Noosphère (le Dragon insatiable mâche).

Comment? Par seulement ce que sur la Terre, il n’y a pas de tels parents qui accepteraient le fils spatial et l’élèveraient comme Fils de Dieu. L’on élèvera absolument comme la personne «normale» terrestre, ayant perdu tout ses inclinations et ses habitudes, «anormaux» de leur point de vue. Si quelque chose restera, cela sera réalisé par lui dans la religion, dans l’ésotérisme, dans l'occultisme, dans la magie, dans la sorcellerie, dans la pratique des guérisseurs, dans l'astrologie, dans les arts martiaux asiatiques, etc. Regardez combien il y a de tels hommes à chaque pas! Chaque deuxième d'entre eux est venu du Niveau des Saints, peut-être même des Dieux. Et quelles capacités d'organisateur, quelle force de pénétration, quelle poigne! Se fait sentir l'École! Certains d'eux deviennent des conseillers et des consultants des présidents des États. Oui, ils ont réussi à s'exprimer eux-mêmes, mais le bras n’est pas assez long pour réaliser le devoir de Dieu. 

Le problème de ces «messagers» consiste en ce qu'ils viennent comme tous les gens ordinaires, en naissant chez les papas et chez les mamans terrestres, mais on les attende à titre des Extra-terrestres, des Messies, c'est-à-dire à titre des gens concrètement et clairement marqués. La Conscience humaine ne comprend pas les allusions. C’est pourquoi ces «messagers» dépensent tout leur acompte pour faire illusion (dans la Conscience), en  flagornant les standards de la Noosphère.

Qu’est-ce qui arrive à eux après la mort? La plupart se trouve dans la catégorie des Âmes en peine, désœuvrées ; beaucoup, comme Castaneda, restent à tout jamais dans la Noosphère, en étant au service. Certains veinards, comme, par exemple, Helena Blavatsky, ont réussi à se trouver dans l’Enfer d'où avec le temps encore on peut aller à la renaissance. Peu de gens, au prix de l'amnésie complète et de la perte de tous les anciens mérites, réussit à se trouver dans le Niveau de la Renaissance, d'où ils iront de nouveau à la renaissance, mais surchargés de la charge karmique. La situation peu enviable. Et seulement les plus heureux d'heureux sont ceux qui se sont trouvés dans les couvents orientaux et ont réussi à éviter de faire des bêtises dans le domaine de conduire les gens à «la voie aux lendemains qui chantent», – ils reviennent à ce Niveau de qui ils sont venus.   

Mais tout de même, où Dieu regarde-t-Il, pourquoi Dieu ne prend-Il pas des mesures, pourquoi n’exige-t-Il pas pour la formation des courriers? Mais Il dit qu’on prend des mesures, la sélection est la plus rude, l'enseignement est au niveau le plus haut. Ainsi qu'il est apparu dans les conversations avec Dieu, ayant passé une telle école dans le Monde Subtil, la personne sur la Terre devient pareillement un exécuteur discipliné, responsable. Elle s'est habituée à se soumettre, mais elle n'est pas apprise à mettre en doute les actions des aînés, des autorités et les ordres dans le socium. C'est-à-dire la seule chose qu'ils ne peuvent pas – faire un recoupement de la réalité objective. Le socium est la réalité objective, ils l’acceptent inconditionnellement et se soumettent, c’est pourquoi ils ratent son examen et sont refusés. 

Il ne leur suffit pas d’avoir une mentalité critique qui s'embraye seulement en cours d’une interprétation forcée de la réalité objective du socium. Ce moyen de la mentalité aide à révéler et filtrer de cette réalité les processus les plus objectifs psychiques coïncidants avec la réalité objective de l'Univers. Ce moyen de la mentalité s'appelle la Mentalité Continue Logique. C’est justement qu’il assure le développement et l'Évolution de la Conscience, sa coopération avec le Champ énergétique et informatique et avec Dieu. En cela et seulement en cela consiste le malheur des messagers de Dieu. Ils se sont habitué à servir la réalité objective à l'œil (sans la soumettre à la compréhension critique), en bon ordre établi dans ce milieu où ils se trouvent, et ils deviennent les mêmes sur la Terre. Au lieu de casser petit à petit le système vicieux, en affaiblissant le pouvoir du socium et de la Noosphère sur la personne, ils l'affermissent encore plus!

Nous comprenons que nous soulever la question épineuse où il est très facile de descendre jusqu'à l’accusation gratuite et jusqu'à la rhétorique vide, c'est pourquoi nous manierons les faits. Le peuple dit que la semi-vérité est un mensonge odieux et Nietzsche[72] au sujet de la vérité a dit : «Toute vérité devient venimeuse, si l’on fait le silence». Il en résulte facilement que la science prétendant à la réalité objective absolue, la limitant par les bornes du monde physique, tente de trouver la vérité par voie de la division de l'entier notoirement incomplet en détails. De quelle vérité on peut se mettre à parler, si le Diable se cache dans un tas de détails? Mais la religion avec l’ésotérisme, en emmenant les gens de la vie réelle au monde sensuel et subjectif, encore davantage leur inspirent de la crainte de la vie. 

La force du socium et de la Noosphère réside dans leur autoritarisme. Non sans raison ils réalisent la gestion de la Conscience de la personne par des sommités et par des prestiges. Toute personne normale (même si elle est l’envoyé de Dieu), habituant à coordonner son opinion avec les sommités, trombe aussitôt au pouvoir de la Noosphère. Avec cela toute sa mission s'achève. Dans le meilleur cas, elle étonnera les gens des tours de passe-passe, en matérialisant des billets de cent dollar, des bagatelles d'or, et par les miracles semblables. Mais si vous demanderez à un tel sorcier: « Pourquoi ne voulez-vous pas diriger vos capacités pour le bien des gens ?», il répondra que la personne elle-même doit obtenir tous les biens, par son travail. Si c’est ainsi, il faut enseigner à l'Humanité ignorante, ayant indiqué la voie vers le moment de lucidité, mais le sorcier n’a ni des Connaissances ni des droits pour faire cela.

Et en outre Dieu ne pourvoit personne de quelque droits à titre des prérogatives ou des mandats et donc Il ne prive pas. La personne reçoit tous les droits de la vie, quand, en comprenant les lois objectives de l'Univers, devient l'élève appliqué de la Vie (de Dieu) et se charge exactement tant droit combien elle peut «traîner». Seulement dans ce cas elle, en vivant dans le socium, développe sa Conscience, en débordent le cadre limitant du socium, peut embrasser par sa Conscience le Tableau objectif de l'Univers qui, au fond, est la même Voie – le Tao infini. Seulement alors elle peut se décider de s'appeler «guide» qui est  d'accord d'indiquer la direction du mouvement. Et non à tous, mais à quelque gens, aux plus persistants. 

Nous mettons en relief que tels gens s'appellent eux-mêmes seulement «voyageurs» et «guide» non en raison de la modestie fausse ou de l'humiliation volontaire. Cet une des manifestations des lois objectives. S'étant appelé sur la Terre «Maître de l'Humanité», le saint, l'incarnation vivante du Dieu – la personne, qu’elle sois trois fois sainte dans le Monde Subtil, assume inévitablement toute la responsabilité de ce qui se passe avec l'Humanité et donc son Karma. Certes, il est agréable quand on t'exalte et on te porte en triomphe, mais la finale des «heureux du jour» est triste, les admirateurs reconnaissants les «mangeront» absolument comme James Cook... À propos, c’est aussi la manifestation des lois objectives desquelles «l’Homme-Dieu», à vue de pays, n'a pas de la moindre idée.  

Dans un tel cas, il emmène involontairement les gens au monde des contes de fée et des illusions. À qui sert-il? Seulement pas à Dieu! Ainsi,  Sai Baba, si glorieux maintenant, est l'originaire d'un Niveau assez haut, dépense tout son puissant potentiel vital pour emmener les gens de la vérité. Dans cette vie il accomplit la fonction de l'Ange du Karma, du représentant du Niveau Karmique (la même Noosphère, le Diable). Bien qu’il soit venu du Monde de Dieu, du Niveau des Saints. Il faut rappeler ici que quand l'Humanité est entrée dans l'époque du développement de l'esprit, Dieu souhaitait bonne chance aux gens par les paroles que tout est entre leurs mains et Il n’a plus l'intention de montrer les miracles. De ce moment chaque personne doit créer tous les miracles par les mains personnelles, par son travail.

C'est pourquoi tous les sorciers sont des serviteurs du Diable, de la Noosphère. Tout ce qui est dit est représenté dans la Bible, dans l’Ancien Testament. Le Nouveau Testament apporté par Jésus-Christ commence par l'indication de la voie. Chaque personne elle-même, pour venir à Dieu, doit trouver et construire cette voie. C'est la voie de la réunification avec le Moi Supérieur (avec le canal du sauvetage). Cette voie est cachée et inaccessible, si la personne n'a pas appris à penser, observer et comparer, en connaissant la réalité objective, c'est-à-dire si elle n'a pas amorcé la Mentalité Continue Logique. La Noosphère et le socium, à l'aide des sommités, l'emmènent du côté opposé. Du même coup, avant de se référer à l'autorité des Maîtres de l'Humanité, pensez à qui est la position prise par vous et à qui sont les intérêts que vous exprimez? Mais il est probable que vous aussi voulez être avec Dieu et Lui croire!

Certains nos lecteurs qui ont lu l'énorme quantité des livres des Maîtres de l'Humanité avouent sincèrement qu’ils nous envient. Ils s'étonnent – pourquoi nous avons réussi à déterrer la voie vers le Moi Supérieur et vers Dieu, mais pas eux? Nous avons noté que tous les «cintrages des doigts» sont fait notamment par tels envieux. Leur but est prendre leur revanche sur nous pour l'injustice semblable. En effet, tout est si simple, la voie est indiquée il y a beau temps dans la Bible et dans l’ésotérisme, mais elle a été trouvée non par eux!

Il est aussi devenu intéressant pour nous: en effet, pourquoi? C'est qu’il y a beaucoup de gens, plus dignes que nous. Il se trouvé qu’on ne peut rien dissimuler. Nous différons seulement par ce que nous ne reconnaissons aucunes sommités. Pour nous, il y a seulement une vérité est une Vie comme la réalité objective. Pour nous, n'est pas l’autorité absolue Dieu lui-même (cela ressemble à un paradoxe). Nous vérifions avec la vie chaque action, n'importe quelle information reçue de Dieu. Nous nous sommes armés seulement de ce qui correspond à la vie. Ce que ne la correspond pas, c’est un moyen d’emmener de la Vérité, de l'Évolution, que n'est autre chose que le service du Diable. Et comme il s'est avéré, nous avons choisi la position juste. C’est notamment grâce à elle que nous avons réussi à déterrer ce de que nos adversaires rêvent. 

Eh bien, mais Dieu ne nous en veut pas, parce que pour peu qu’Il devienne une sommité absolue n'ayant pas droit à l'erreur, Il sans tarder se transformera en l'idole, en divinité, de la Personne vivante – en fonction (à proprement parler, la religion a réussi en cela). Il vous envoie le bonjour et dit: «Vous n'attendrez pas !»[73] À propos, le secret du mystère inconcevable de Dieu est très simple: «Le faux a cet avantage qu’on peut bavarder sur lui sans cesse; mais il faut utiliser le véritable tout de suite, autrement il n'existe pas du tout !» (J. W. Goethe[74])   

Si on tente de vous passionner par les Grandes Doctrines, mais avec cela on n’indique pas la voie concrète de la réunification avec Dieu, ne croyez pas tout ce qu'on vous dit, parce que ce sont un bavardage et un délire! On tente de vous passionner par les miracles de la guérison, par le développement et par le perfectionnement de la Conscience subjective, par la matérialisation de quelques objets ou  substances – ne croyez pas. On vous persuade à suivre la sommité? Mais pourquoi pas directement Dieu, en effet, entre vous il n'y a aucunes barrières, excepté les intermédiaires-sommités? C'est pourquoi la voie habituelle vers Dieu, avec l'intermédiaire autoritaire à la tête de la foule, c’est une voie à nulle part!  

La vraie voie vers Dieu est seulement une, à travers du perfectionnement moral et à travers de la connaissance de la vie. Rappelez-vous que tout se trouve à l'intérieur de la personne et seulement elle-même, par son Choix, est capable de trouver la voie de la prospérité et de la vie, absolument par son travail. Tout le reste signifie partir de Dieu et de la Vie. Ne tombez pas dans les pièges des sommités et de la Noosphère!

La pratique montre que les gens qui mettent en œuvre le Système reçoivent les résultats rapides et concrets seulement dans le cas où la Conscience n’est pas portée à croire les sommités, s'est libéré de leur dépendance. La personne elle-même cherche la vérité, par son travail. C’est pourquoi justement le refus des sommités contribue au dévoilement rapide de la Conscience. Ce n'est pas étonnant, car la Noosphère se fait obéir de la personne au moyen de leur vénération, en emmenant sa Conscience du présent. L'autoritarisme empêche que la personne fasse le Choix juste. Elle copie son idole à tous égards, lui imite, qu'amène à l’étouffement du potentiel créateur et à l'incapacité à percevoir et à estimer adéquatement la réalité objective. 

C'est pourquoi nous traitons tout à fait indifféremment votre érudition, vos connaissances des travaux des Maîtres de l'Humanité et vos émotions au sujet des sorciers. Nous sommes absolument indifférents à toutes les Sommités tout ensemble. Voulez-vous entrer dans la voie de l'Évolution, connaître la Vie, se réunir avec Dieu? Refusez les sommités et les prestiges dans votre Conscience. Cherchez et construisez la voie vers Dieu. Nous vous apprendrons à faire cela. Vous pouvez oublier tout que vous lisiez connaissiez, jusqu'à nos livres, mais traitez avec honneur ces connaissances. Vous appreniez. Vous receviez les éléments de la mosaïque de l'Univers des sources dépareillées de l'information. Il reste à en mettre le tableau commun, mais on peut faire cela seulement avec la Conscience libre qui n’a pas des œillères (à titre des sommités et des stéréotypes), avec la développée Mentalité Continue Logique. À propos dire, les stéréotypes sont le résultat de l'influence sur la Conscience des sommités et des idoles. Pensez à cela. 

À partir de ce que nous sommes entièrement privés de l'admiration devant les sommités, nous voulons parer les reproches portés contre nous et, comme nous pensons, seront portés par ceux qui n’ont compris jusqu'à la fin le sens de nos livres. Parfois on nous accuse de la relation indifférente à la Bible, aux travaux des Roerichs, de Blavatsky, de la méditative du taïga Anastasia, etc. Ou on nous convainque de la non-conformité de nos énonciations avec certaine énonciation du sommité reconnue. Cela ne nous inquiète pas du tout. En effet, les sommités et leurs opinions pour nous n'existent pas. Pour nous la sommité est la Vie avec sa réalité objective. Nous reconnaissons seulement ce que se lui conformera et se confirme par la pratique. Nous n’avons ni le temps ni le désir pour les débats, pour les altercations, pour la preuve du bon droit. 

Vous cherchez la vérité, c’est pourquoi vous-mêmes devez chercher les preuves. Elles vous sont nécessaires et elles vous inquiètent. Nos preuves sont convaincantes pour nous et il y a grande probabilité qu'elles ne vous persuaderont pas. Il est possible que par la recherche des preuves, la vie tente de porter jusqu'à vous la vérité et forcer à amorcer la mentalité. Il ne vaut pas la peine de perdre le temps aux débats, mieux vous-même comprenez tout. «La majorité des voix n’est pas la preuve irréfragable au profit des vérités qui se laissent découvrir – pour cette raison que plutôt certaine personne  tombera sur telles vérités que tout le peuple» (R. Descartes[75]).

Ensuite certains admirateurs des sommités nous font grief de la sous-estimation des travaux de leurs idoles, en demandant  sur le coup, pourquoi nous restons sur nos positions, en ignorant le point de vue des auteurs honorables, autoritaires? Nous reconnaissons seulement ce point de vue qui se conforme à la vie. N'importe quelles vérités prophétiques non confirmées par la vie, pour nous sont des conversations futiles. On peut dire la même chose sur les travaux des contacteurs, proclamant la bonne nouvelle sur le sauvetage de l'Humanité, que ceux qui observent le Décalogue entreront dans l'époque de l'immortalité, sur notre relation aux horoscopes, aux pronostics astrologiques, aux sorciers. Toute cela sont des conversations futiles et une tromperie du public malchanceux!

On nous dit: «Mais c’est intéressant!» Pour nous, tout ce que ne s'accordent pas avec la vie ne présente aucun intérêt. Confiez que perdre le temps et l'énergie psychique sur l'étude de l'information malicieuse il n'y a d'aucun désir. L'information que vous estimez présente un intérêt seulement pour vous et vous devez la comprendre. Pour vous de cela nous faire nous ne pouvons pas. Vous déjà connaissez notre opinion à ce sujet.

En relisant tout ce qui est écrit par nous, nous inclinons de plus en plus à ce que l'on réserve à notre travail, à titre des livres et du Système, le rôle et la tâche d'audit indépendant de l'état de choses sur la Terre et en général dans l'Univers.

Qu'est-ce que c'est «audit»? L'audit est une révision de l'objet ou du sujet de l'activité économique à propos de sa conformité à tous les règlements, règles et lois. C’est l'audit indépendant qui fait l'activité de n'importe quelle société ou de la compagnie transparente et claire pour ses partenaires du business et pour les clients. La conclusion positive du d'audit indépendant est le critère de l'honnêteté et de la sécurité de la compagnie. Outre cela, il révèle tous les faibles et les écueils dans son activité. Ici elle-même est intimement intéressée par la réception d'une telle information qui peut être donnée seulement par l'audit indépendant. Pour l'exécution d'un tel travail, il y a des sociétés fiduciaires spéciales qui pour très fort somme d'argent à la demande de la compagnie contrôlée et à ses frais passent une telle révision. Et en outre les auditeurs reçoivent n'importe quelle documentation à la première demande.   

Nos livres présentent quelque chose semblable à l'audit indépendant de l'activité économique du Monde Subtil, de Dieu et de l'Univers. Pour cela à nous on ouvre l'accès libre à Son Champ Énergétique et Informatique, on prête secours possible et concours.

Probablement, certains de vous, en souvenant de ce que dans le premier livre nous nous sommes présentés comme les contacteurs, peuvent objecter que, en nous nommant dans le deuxième livre «auditeurs indépendants», si nous n'excédons pas le règlement et les pouvoirs? Plus d'une fois nous-mêmes posions cette question. Nous étions calmés que l'Évolution n'a aucunes barres et aucuns règlements lesquels ne peuvent pas être excédés par la personne. Et il est plus facile avec les pouvoirs. La personne est le Fils de Dieu, c'est pourquoi chacun des gens vivant sur la Terre a droit d'établir (théoriquement) dans la première incarnation le canal intuitif avec le Moi Supérieur et avec Dieu, à commencer à coopérer avec succès avec l'Espace informatique de l'Univers, ayant amorcé par cela même son Évolution. Ayant travaillé sérieusement sur elle-même, elle retrouve l'immortalité physique, passe à la Quatrième Dimension et, ayant travaillé un certain temps là-bas, elle a des chances, déjà dans cet Univers, de devenir un collaborateur de l'Appareil administratif de Dieu. 

Nous répétons que tout cela est possible théoriquement. «Dans la théorie, il n'y a pas de différence entre la pratique et la théorie. En pratique, la différence a lieu!» Le travail pratique sous-entend le travail qui est lié, pour l'essentiel, à l'analyse et aux réflexions, en l’absence de la reconnaissance publique, des acclamations et des applaudissements. De plus, il n'a rien de commun avec cette activité débordante qui est développée par toutes les religions et par toutes les doctrines, par les Gourous et par les Maîtres. C'est un regard objectif sur l'Évolution réelle.

Notamment l'absence des «tubes de cuivre» sous forme de la reconnaissance publique et le long travail sur soi-même n’est  pas estimé par les proches n'arrange pas beaucoup de personnes. La vision subjective et la compréhension du «travail avec Dieu» sous-entend le placement automatique dans la «fabrique des étoiles», pour ce qui  a exprimé un désir de tester ses forces. Si cela est absent, l'intérêt pour un tel Dieu et pour Son travail disparaît à la fois, il vaut mieux de faire comme au bon vieux temps, avec la Noosphère.

Il y a encore un prétexte pour les reproches qui a le but de nous «remiser» et de nous faire entendre raison, quand les gens aspirent à montrer qu’ils ne sont pas nés d'hier et qu’ils comprennent beaucoup de choses.

Cette parabole orientale est tout à fait à sa place ici :

Un élève vint à un Maître, en désirant que le Maître lui apprenne tout ce que lui-même possède. Le jeun homme racontait longtemps qu’il connaît beaucoup de choses. Et quand ce vint pour prendre le thé, le maître versa au visiteur la tasse jusqu'aux bords et continuait à couler. Le jeun homme s’exclama: « Maître, où vous coulez, en effet, la tasse est déjà remplie!»
Celui-là répondit: «
De la même façon, est remplie ta Conscience, comment je pourrai t’apprendre quelque chose d'autre?

Vous demanderez : que faire, comment libérer la Conscience de l'information inutile ; probablement, quelques technologies et méditations sont nécessaires? Nous nous dépêchons vous dissuader, il ne faut désaimanter et effacer rien. Le volume de la mémoire humaine est tel que dans elle peut se placer toute l'Espace informatique de l'Univers (l'exemple de Dieu est la confirmation évidente). Il faut se libérer seulement de la sensation de sa plénitude, de son ampleur personnel. Pour peu que la personne reconnaisse cela dans elle-même, la Conscience est prête à apprendre de nouveau, est prête à prendre la pose de l’élève. L’homme ici n’est pas tourmenté par l'ampleur de la Conscience, mais seulement sa sensation lui tourmente. Et dites maintenant, que doctrines, Gourous, technologies, Sauveurs nous sont nécessaires, pour nous délivrer de ce malheur? Seulement l’homme lui-même est capable de s'aider lui-même! 

Nous ne prétendons pas à l'autorité, nous ne nous appelons pas «Maîtres de l'Humanité», nous ne nous approprions pas les lauriers de la priorité et de l'importance, nous ne nous mettons pas sur nos reins le rôle des messies, c'est pourquoi il ne faut pas nous «remiser» et faire entendre raison, et en vertu de notre indépendance un litige semblable est peu intéressant pour nous. Nous n'invitons personne nulle part et nous ne faisons pas de la propagande. « Nous vendons seulement les graines, mais comme elles lèveront et que vous cultiverez d'elles, cela dépend seulement de vous-même, exceptionnellement de vous!» (de la parabole).

Dans les livres, nous avons exprimé notre perception de la réalité et pas plus. Nos adversaires énumèrent, à titre des arguments, les auteurs de qui nous avons capté l'idée et l’avons recopié «exactement», c'est-à-dire tentent de nous accuser du plagiat. Ces tentatives montrent que les adversaires honorables, n'ayant compris ni les travaux des leurs sommités aimées ni notre «Doctrine», tentent d'essayer leurs forces dans l'audit.

Ils sont mûs par un seul but – vilipender tout le monde, ayant pris leur revanche de la tromperie à titre de la ruine des espoirs et des destins laquelle était reçue par eux, en suivant leurs idoles, ou nous éliminer de la voie des auteurs aimés pour que nous ne nous mettions pas dans les jambes. Cela aussi ne nous inquiète pas. Nous avons connu et nous avons trouvé la voie personnelle, sans s'appuyer sur aucunes sommités ou prestiges, et nous allons par cette voie. Ce qui l'accepte va avec nous, ce qui n'est pas d'accord – va par sa voie. Notre tâche est ne priver personne du Choix. Notre voie se trouve contre le courant de la majorité, en contradiction avec leur opinion, mais il coïncide avec la Voie de Dieu. 

Nous sommes reconnaissants aux auteurs qui ont son opinion et expriment le point de vue analogue au nôtre. Le jugement identique confirme seulement que nous sommes dans la bonne voie. Dans quelle voie il y a nos adversaires s'occupant des chamailleries, c'est leur problème. Nous ne discutons avec personne, nous ne prouvons rien à personne. Nous sommes assurés de notre Choix et ne nous intéresse pas l'opinion de tous autres, excepté de Dieu. Si notre travail est le plagiat ou non – nous laisserons les adversaires solutionner cela, bien que nous pensons que  c'est un coup d'épée dans l'eau. Le but de leurs attaques est un seul – le désir de venger l'honneur du maître (de la Noosphère), parce qu’ils sont son serviteurs et instrument. Nous espérons que nos adversaires eux-mêmes connaissent les raisons de l'agression, et s’ils ne connaissent pas – devinent.

La question suivante qui on nous donne d'habitude, est liée au désir d'apprendre notre opinion en ce qui concerne n'importe quelle énonciation lue chez quelque auteur ou dans la Bible. Notre opinion est telle que nous n'avons aucune opinion. Ce qui est exprimé par l'auteur, c'est son point de vue. Il a le droit complet d’exprimer. Vous étiez intéressés par son énonciation? Comprenez vous-même, elle vous est adressée. Ne voulez pas comprendre, demandez l'auteur. Nous ne démentons personne et nous n’approuvons personne, nous reconnaissons seulement la réalité objective. Si l'énonciation de l'auteur se confirme et concorde à la vie, nous la soutenons entièrement, si ne se conforme pas, qu'est-ce que cela peut nous faire? Apprenez à avoir votre point de vue. N'acceptez pas sans preuves les opinions étrangères. Prenez votre courage à deux mains pour prendre la position objective, mais ne vous cramponnez pas à votre subjectivisme. 

Aussi, on nous demande souvent du pronostic du futur: « Quel avenir pour l'Humanité?» Nous avons le lien avec les Niveaux supérieurs de notre Moi Supérieur et du Champ Énergétique et Informatique, c'est pourquoi nous ne possédons pas l'information du niveau d’une diseuse de bonne aventure. Comment tournera n'importe quel pronostic – cela dépend entièrement de la personne. Nous croyons que tous les biens sont créés par les mains humaines. Ce qui sera créé par la personne, sera obtenu par elle, quels que soient les cataclysmes avec cela, même si toute l'Humanité périssait (Noé est l'exemple).  

Voilà c’est tout que nous voulions noter. Notre position est la non-reconnaissance des sommités et des prestiges. Pour toutes les choses, nous avons notre opinion objective confirmée par la vie, c'est pourquoi nous demandons les adversaires honorables qu’ils  ne perdent ni leur temps, ni notre temps précieux pour les altercations. Dans nos livres, vous trouverez les réponses à toutes les questions, seulement lisez-les attentivement ; et de toute façon, votre spéciale opinion subjective et votre désaccord ne nous persuaderont pas. Nous nous trouvons dans les différents bords de la Rivière de la Vie. 

C’est notamment l'opinion spéciale subjective des habitants de la Terre qui a créé et nourrit la Noosphère. L’objectif comporte le subjectif comme la composante et cela signifie que l'objectif comprend et accepte le subjectif, mais le subjectif ne pourra jamais comprendre l'objectif!

L’objectif, c’est la Vie et Dieu. Ils comprennent parfaitement nous et vous. Nous avons appris à trouver le consensus, la compréhension mutuelle et le terrain d'entente avec eux. À quel point chacun de vous s'acquittera de cette tâche – ce n’est pas notre prérogative, mais chacun a la chance salutaire.     

Pendant tout le temps de l'existence de «La Doctrine Secrète», il n’y avait aucune (nous soulignons, aucune!) réclamation ou prétention un peu sérieuse à l'adresse de notre «cabinet indépendant d'audit». Nous ne tenons pas compte des lettres méchantes et des affirmations que «cela ne peut pas exister, parce que cela ne peut jamais exister».  

En principe, qu'est-ce que doit être réfuté? N’est-ce pas la vie – la réalité objective? La Personne Raisonnable ne doit-elle pas percevoir cette objectivité par sa Conscience personnelle, et non par étrangère? Et ne doit-elle pas coordonner toutes ses actions avec la vie? Non seulement la science peut connaître les lois objectives de la vie. Les connaissances qui sont données par elle, c’est un côté extérieur, un entourage. Nous pouvons et nous devons connaître ces lois par notre contenu intérieur (par la Mentalité Continue Logique) et cette connaissance n’a ni les limites ni le prix. On ne peut pas réfuter la réalité objective et cette occupation n’est pas sûre!

[72] Friedrich Wilhelm Nietzsche (1844 – 1900) est un philosophe et un philologue prussien. L'œuvre de Nietzsche se rattache principalement à la métaphysique.

[73] la phrase de l'anecdote populaire en Russie, quand un vieux Juif répond à la question: «Comment va votre santé?»

[74] Johann Wolfgang von Goethe (1749 – 1832), est un poète, romancier, dramaturge, théoricien de l’art et homme d’État allemand, fortement intéressé par les sciences, notamment l’optique, la géologie et la botanique, et grand administrateur.

[75] René Descartes (1596 – 1650), est un mathématicien, physicien et philosophe français.

Précédent Contenu Suivant