Au lieu de la préface

Au lieu de la préface

Après la parution du premier livre «La Doctrine Secrète des jours de l'Apocalypse» nous recevons beaucoup de lettres des lecteurs, d'où il ressort qu'en vertu des raisons subjectives, il est difficile aux gens de recueillir ensemble toute l'information des livres, qui parfois les étourdit et choque. C'est pourquoi nous avons décidé d'éclairer en détail dans le deuxième livre les sujets difficiles pour comprendre, ayant indiqué le schéma total du travail sur le développement de la Conscience. Nous accordons de l'attention spéciale justement au développement de la Conscience, puisque la compréhension incorrecte, inadéquate de la réalité objective est la raison principale de tous les malheurs de l'Humanité. Seulement la perception incorrecte du monde que la personne reçoit de la Conscience orientée subjectivement, viole son union avec Dieu, le Moi Supérieur et les Sources. Bien des gens, ayant entretenu des rapports avec notre information et avec le Système de l'Harmonisation, continuent à croire erronément qu'ils seront sauvés par les technologies. En réalité il se trouve autrement. Les technologies aident seulement à ceux qui ont fourni des efforts importants pour la transformation de l'orientation de la Conscience personnelle, ayant refusé plusieurs habitudes et regards.   

Au propre, l'intensification, l'effort et la réalisation des puissances créatrices sont bien plus importants que la transformation de la Conscience. Déjà il est temps de comprendre que personne ne recevra aucuns biens à tout hasard, il faut gagner tout le monde. La personne s'est habituée à obtenir tout par le travail manuel, en enlevant tout nécessaire de la nature. En fait il faut ne pas enlever, mais recevoir d'elle tous les biens par voie de l'autoréalisation créatrice. Il y a une grande différence entre le travail manuel et l'activité créatrice. La création es la lois fondamentales de l'Univers, c’est un état dynamique (actif) de l'énergie (de l’idée) psychique de Dieu, qui se manifeste dans sa matérialisation. C'est pourquoi la personne recevra absolument l'union si nécessaire à la vie réussie avec la nature et avec tout l'Univers, mais seulement à travers la création.

Personne ne réfléchit à cela, mais justement la création est le paramètre principal et le paramètre de la ressemblance de la personne avec Dieu, selon quelle image il est créé. Dans notre cas, il faut appliquer la réalisation créatrice pour la création quoi que pour le plan individuel du perfectionnement moral à la formation de la vie personnelle. Seulement la compréhension critique de chaque pas dans les actions entreprises (pour quoi et à quoi bon on utilise chacun d'eux) aidera à améliorer la qualité de la vie. Personne ne fera cela pour l’homme. Tout se trouve dans ses mains. C'est pourquoi dans nos livres et dans le Système on donne seulement les repères, l’homme lui-même doit mettre le travail de se traîner lui-même du marais. Est-il difficile de faire cela? Absolument. Mais la vie est digne de cela. Seulement dans l'activité créatrice on peut comprendre – qu'est-ce que c'est la vie et l’estimer à sa juste valeur. 

Qu'il est nécessaire d'entreprendre pour avoir la perception juste de la réalité objective? C'est le travail de l'intelligence. Il faudra apprendre à voir ses défauts et erreurs, et le principal est ce que pour un grand nombre de personnes est inaccessible – les reconnaître et corriger.

La pratique a montré qu’il est plus facile de naître de nouveau pour l’homme que reconnaître son tort. Voilà où gît le lièvre – la racine de tous les échecs et de l'incompréhension de nos livres et du Système. Ensuite il faut apprendre à connaître la réalité objective par voie de sa compréhension, et pour cela il faut apprendre à travailler avec l'information, la comprendre, en choisissant seulement ce que contribue à la connaissance de la vie et a l’importance pratique dans votre vie journalière. Il faut savoir, de manière indépendante, trouver les réponses à vos questions. Il faut savoir exactement aussi mettre des buts, tracer des voies de leur acquisition et les obtenir, en ayant de la suite dans les idées. Avec cela il faut réussir à ne pas s'attacher au but, mais se concentrer sur les voies de son acquisition. Justement une telle conception vous fera sage, et la sagesse est la forme supérieure de la mentalité. Elle se manifeste dans le savoir-faire de voir le tableau commun, ayant réussi à ne pas la détruire, en étudiant les détails.

Nous examinerons tout le dit plus haut, en nous autorisant de l'exemple d'une lettre dans qui l'auteur, en ignorant le processus de la compréhension de l'information, ayant vu dans  notre livre l'allusion à la nécessité de changer la relation à ses regards, il a commencé à défendre ses opinions avec passion. C’est opinion d'Youri S., l'auteur de la théorie de l'apparition de l'Univers.

Bonjour Alexander.
J’ai lu votre livre avec l'intérêt.
Je ne connais pas par quel moyen vous entrez dans la réalité psychique, mais l'information dans votre livre pour beaucoup est conforme à celle-là qui j’ai reçu.
La seule chose qui me trouble, ce sont les chiffres exacts, non argumentés par les calculs mathématiques. Vraiment si vous parlez que 2-5 % du Moi est concentré dans le corps, cette thèse demande l'argumentation.
Ou si affirmer que 99,9 % des âmes s'élimineront, la conclusion statistique semblable doit être fondée. Dans votre livre, il n’y a pas des arguments, c'est pourquoi les chiffres semblables provoquent la méfiance.
Ma théorie des processus symétriques donne d'un peu autres significations des paramètres cachés.
Et encore, vous affirmez que la mort disparaîtra. Alors disparaîtra l'évolution, puisque l'immortalité présume l'absence du mouvement, le passage à un plus haut degré du développement. Comme vous le voyez, l'immortalité est la vraie mort.
Mais je vous ai écrit la lettre non pour commencer la discussion. Je suis intéressé, en premier lieu, par les états changés de la conscience, sans qui l'information semblable ne pouvait pas venir chez vous. 
Si ne vous embarrasse pas, ferez part de votre expérience de la coopération semblable avec les structures subtiles.
Respectueusement, Y. S.

Bonjour Youri!

Sans l'aide des Gens du Monde Subtil et de Dieu il est impossible d’entrer à la réalité psychique, le secret consiste seulement en ce qu’il faut s'accorder avec Eux. Nous avons réussi à faire cela.
Toute la base probante sous forme des chiffres et des faits est tirée des découvertes des savants, des médias et de la Bible. Vous avez lu inattentivement le livre.

Nous ne sommes pas des théoriciens, mais plutôt des analystes, c'est pourquoi nous n'avons pas le besoin d’amener le fondement théorique ou les argumentations. Et pourquoi faut-il faire quelques argumentations de tout qui est perçu tout à fait normalement par les gens des manuels, des travaux des savants, des articles dans les médias? La différence consiste seulement en ce que, ayant joint toutes ces touches dépareillées au tableau commun, nous avons donné aux gens quelque chose faisante peur et choquante, à titre de la réalité objective. Mais ce sont vraiment des prétentions non à nous.

Les théories sont vos pain, mal de tête et prérogative des savants. J'espère ne pas vous offenser en écrivant cela, j'écris comme il est, mais majoritairement la science font ses preuves seulement dans la théorie, on vous paie pour cela. Nous, les praticiens, nous nous trouvons dans telles conditions qu’il faut donner aux gens les possibilités de recevoir le résultat pratique, mais non de beaux contes de fée ou d’argumentation mathématique! C'est-à-dire nous avons la confirmation de toutes nos affirmations, chiffres, pour-cent et calculs en pratique. Pour s'assurer de cela, un sceptique doit attendre 50 années pour se convaincre de tout le monde par expérience d'autres gens, ou aller avec nous pour recevoir le résultat pratique à titre de l'immortalité, s'étant persuadé de notre bon droit à son exemple.

Mais pour ce qui concerne l'immortalité vous, Youri, avez poussé trop loin ; lisez nos livres, là-bas tout cela s'explique naturellement. À propos, c’est encore une confirmation pratique de la justesse de nos chiffres. Ne vous vexez pas, mais votre perception coïncide, en effet, avec la perception d’une ménagère ou d'un étudiant de dix-huit ans. Selon leurs questions qu’ils nous donnent après la première lecture des livres, vous avez le même pour-cent de la compréhension, sinon que, en comparaison de l'étudiant, vous êtes plus retenu, correct et raisonnable. Chez ceux-là les émotions éclatent parfois: il faut à l'instant même lui donner l'explication du sens de la vie, autrement il n'a nullement envie de vivre, il est prêt à porter les mains sur soi.  

Ce que la vie est éternelle, cela entre avec peine dans la Conscience de la personne mortelle. La personne meurt, mais aussi après sa mort les couchers du soleil et les levers du soleil, le cercle des saisons ne cessent pas. La Terre non plus ne descend pas de l'orbite, et le Soleil ne cesse pas de briller. Il ne faut pas parler sur l'Univers, sur le Monde de Dieu et sur Dieu Lui-même, ils sont immortels. Pour que l’homme réfléchisse à tout cela, on inventait le caractère cyclique. Autrement, si le Soleil brillait constamment et sur la Terre il y avait le printemps éternel, personne ne penserait à l’éternité: pourquoi il faut penser, nous vivons déjà dans le paradis.   

Au sujet de la mort des arbres, des plantes, des animal, des oiseaux, etc. : le sens de leur mort est l'Évolution ultérieure d’Âme. Regardez aux yeux des animaux et des oiseaux – quelle soif de la vie, quelle aspiration à devenir la personne plus vite! C'est pourquoi pour eux la mort comme telle, elle n'existent pas, ils ne la connaissent pas et ne craignent pas. Pour eux la «mort» est une imminence, un passage d'une classe à l'autre, il est plus proche de l’humain, sans tomber du Flux de la Vie (voir le schéma 1).

Seulement l’humain connaît la mort, et seulement il la craint, parce que pour son Âme et son Moi Supérieur c’est une rupture de l'Évolution, un déraillement – des «rails» sur qui ils allaient de trois mille jusqu’à trois millions d'années. Pour eux c’est déjà la vraie mort et ils ne la veulent pas. Seulement l’humain (leur base matérielle) ne veut rien connaître!

Youri, vous observez seulement, quels yeux ont bien des de gens, à la différence des animaux : d'étain, inexpressifs, tournés à l'intérieur. Ni des diseuses de bonne aventure ni des calculs mathématiques ne les aideront pas; dans cette incarnation ils ont déjà perdu son impulsion, la soif de la Vie! Quelqu'un d'eux a encore la chance de venir de nouveau sur la Terre, mais la grande partie quittera la Piste. Cela se confirme par la quantité immense d'âmes désœuvrées qui, en «s'assoyant à côté» de la personne, existent grâce à son énergétique. Vous désirez connaître les processus semblables au moyen des mathématiques, mais il vous est impossible d’y comprendre, puisqu'ils deviennent réellement vus seulement au moyen du développement du sixième sens intuitif et du troisième œil – mais pour la science ce n’est pas l'argument.

Il ne faut pas penser qu’il n’y a pas de précédents de l'immortalité autour de nous  – ils sont créés! Mais si observer, ils existent. C'est le juif errant – Ahasvérus, qui a donné un coup à Jésus-Christ par les râteaux quand celui-là traînait la croix au Golgotha : en retour de cela,  il a reçu l’immortalité qui sans réveil de la Conscience s'est transformé pour lui en travaux forcés à perpétuité!

schéma 1

Ce sont huit empereurs immortels de la Chine, les gens immortels vivant dans les couvents du Tibet, et encore le Comte de Cagliostro (Giuseppe Balsamo, ou Joseph Balsamo), le Comte de Saint-Germain, etc. La télévision russe Il y a 1,5 année a présenté une télétransmission dans laquelle un journaliste racontait du destin de l’homme concret qui ont reçu l'immortalité réelle après le contact avec l'éclair sphérique. Maintenant il a plus de 100 ans, mais selon l'extérieur il est un homme de quarante ans. Tout cela est confirmé par ses photos faites il y a 75-80 années. С'est autre chose que cela est présentée aux gens comme l'exotisme, sans moindre tentative de la compréhension, de la systématisation et de l'analyse! Pour la personne normale c’est le signal de la retraite, que c’est une fiction et une lubie de quelqu'un, et il ne vaut pas la peine de traiter cela sérieusement. Il faut ne pas oublier que la personne est, avant tout, un produit du socium et présente les intérêts du socium, mais aucunement ses personnels! Ce sont des stéréotypes, des clichés, sous forme de l'interdiction de réfléchir à l'immortalité, parce que, par cela même, tu nuiras au socium et à la Noosfère, ayant reçu l'indépendance d’eux. Essayez de trouver ici au moins une parcelle du bon sens! 

Ce désordre dans le climat, dans les champs magnétiques qui est observé maintenant, – tout cela est seulement la conséquence du changement de l'inclinaison de l'axe de la Terre, qui doit s'installer, en fin de compte, perpendiculairement au Soleil. La circonstance donnée supprimera le cercle des saisons: dans les latitudes moyennes, il y aura le climat subtropical, le printemps éternel – comme le signal de la retraite déjà pour la mort. Les cataclysmes climatiques, c‘est une période de transition qui se prolongera environ 10 ans, quand tous les processus dans l'ingénieur électricien et dans l'atmosphère de la Terre doivent entrer dans la norme et se calmer. Parce que «l’économie» est vraiment très complexe. 

Ce que selon la science s'appelle l'état changé de la Conscience, en fait – c’est son élargissement de 2-5 % jusqu’à 65 %, avec l’amorçage simultané de sixième sens psychique, ou intuitif (la précognition). Quand cela se passe, un élève de la première classe enseigne à toute sa famille, en répondant à n'importe quelle question des grandes personnes, même s’ils soient des académiciens. Il faut voir cela! 

Au sujet des chiffres. Dans tous les manuels, il est écrit que la personne utilise seulement quelques pour-cent des possibilités de l'encéphale. Nous ne discutons aucunement avec cela, nous ne contredisons pas, et vous? Nous précisons seulement que la personne, soit le président du pays soit le pape, profite de deux parties du cerveau – le cerveau reptile et le cerveau du mammifère. La partie supérieure, le néocortex, fait la bête et se repose. Comme on peut l’amorcer – personne ne connaît cela! Si on connaissait, ce serait déjà une sensation mondiale. Puisque la sensation n'avait pas lieu, donc la découverte n'était pas! Et ce que quelqu'un écrit sur cela, ce sont ses problèmes et ses passe-temps.  Il n'est pas nuisible à la santé d’écrire, il est nuisible de ne pas recevoir le résultat des écrivasseries.        

Pour «Homo sapiens», l'affirmation que chez lui le néocortex n’est pas amorcé est blessante. Les gens objectent, en se référant au progrès scientifique et technique et technique, aux acquisitions de la génétique, comment on pouvait faire cela sans raison et génie humains, à ce qu'on dit? Oui, on peut, avec un grand effort et par voie de l’amorçage par l'Humanité du mécanisme de l'anéantissement de soi-même. Parce que nous, avec le cerveau du mammifère, avons pénétré dans tels domaines, où on peut entrer seulement avec le néocortex embrayé, ayant pensé trois fois, comme nous sortirons de là. C'est comme des enfants qui se sont emparés des allumettes.

Pour ce qui est du néocortex, c'est aussi entendu sans théories. La structure du cerveau répète la structure d’un arbre. Le cerveau reptile, ce sont des racines, le cerveau du mammifère – c’est un tronc, et le néocortex – est une couronne. Quand le froid est en route, l'arbre enlève le feuillage pour la survie, la couronne dort. L'arbre aussi se dessèche, le plus souvent, à partir de la couronne. C'est pourquoi il n'y a rien de surprenant à ce qu'à l'Époque des Poissons, aux temps défavorables pour le néocortex, il est tombé en sommeil pour que commence à se réveiller à l'avènement du printemps (l'Ère du Verseau)! Maintenant ces temps arrivent et le néocortex des gens a commencé à donner signes de vie, mais pour le moment non chez tous. Et les arbres, non tous se réveillent au printemps, certains ne sont pas de force à faire cela. Mais si les arbres périssent silencieusement, l’humain, en sentant subconsciemment sa perte, commence à hurler et proférer des gros mots. Nous devons écouter les répliques de toutes sortes, quand son Âme pleure, mais la Conscience ne veut rien connaître, et comment on peut aider à un tel!   

Le secret de l'immortalité est simple. Si vous n'aimez pas le mot «Dieu», mettons que c'est «la Raison Supérieure», «l'Absolu», «les Énergies Universelles », «le Monde Subtil», «l'Autre monde». Dans tous les cas c'est le Pôle opposé de la Vie, et sans réunion avec lui on peut ne pas se rappeler ni de la survie de l'Humanité, ni de l'immortalité! Pourquoi ce temps malicieux est incombé à nous? Mais le poète a dit: «Heureux ceux-là qui ont visité ce monde dans un moment fatal!»[2] Heureux – cela signifie chanceux!  

Nos mentions de Dieu provoquent souvent l'irritation, et quand la méchanceté. À ce qu'on dit, qu'est-ce que vous en savez, nous connaissons la Bible par cœur, nous Lui prions pendant deux mille années, et puis après? Il n'y a pas d'erreur, mais un sot se reportait au récepteur du téléphone pour qu’il l'ait nourri – cependant la nourriture n'est pas apparue ... Et la personne vivante dans la plupart des cas, sans doute, aidera.

Le fait est que Dieu du point de vue de la religion et ce Dieu que nous avons en vue – ce sont des notions incompatibles! La religion appelle à croire en l'idole, en la crucifixion, en Pinocchio en bois. Pour une jeune Humanité c'est plus que suffisant. L’humain a «fermé le circuit» du Pôle de la Vie, de que était tout à fait content (par cela même il a inventé la mort par mégarde). Comme un petit enfant pour qui des poupées est un monde entier, mais le monde inventé, intérieur, virtuel. Cependant le moment vient de devenir grand – et il s'éloigne des poupées, se fait au monde réel, fonde déjà sa famille avec les «poupées» vivantes qui en font un adulte. Mais si la période du jeu avec les poupées n’est pas passée, le désir de devenir grand, en devenant immortel, chez l’homme peut n’apparaître pas. C'est-à-dire il ne faut pas comprendre toutes nos énonciations à l'adresse de la religion comme les invectives ou ce qu'il ne faut pas aller à l'église. En aucun cas! Tout cela, à l'étape définie, est normalement et n'est pas imputé à personne. Mais vous permettez, on ne sait quand il faut devenir grand!   

À présent de plus en plus des gens commencent à voir clair et voient Dieu vivant –  en effet, Dieu est la Vie, dans la magnificence complète de toutes les contradictions, sans qui elle perdrait l'intrigue et le sens. Seulement les contradictions donnent la sensation de la vie, en accomplissant la fonction du facteur éducateur. Mais justement la présence de tout cela force les gens à se soustraire aux réalités de la vie et à chercher protection des idoles du dieu inanimé encourageant toutes les déraisons humaines.

Dieu à notre sens et à notre connaissance est l’Homme vivant, concret et immortel, qui vive dans le troisième Univers. À propos, Il n'a pas d'idées de l'absurdité de l'immortalité et de l'Évolution, parce que la Vie est, à son sens, un processus infini de la croissance, de la autoréalisation, de la responsabilité de l'affaire confiée, des destins des collectifs immenses des gens qui sont conduits par Lui. Dans l'Univers avant-dernier Il était l’homme mortel, jusqu’à ce qu’Il a commencé à voir clair pour aller par cette Voie évolutionniste, par qui Il maintenant mène l'Humanité à sa suite! Il n'y a qu'à arrêter l'Évolution, s'arrêtera l'Évolution de l'Univers et de tous les gens peuplants l'Univers, et c’est ni plus ni moins que l'unité avec 10 milliards de zéros. 

Le critère et le sens de Son travail, de l'existence de l'Univers, est une préparation de Dieu pour l'Univers suivant, cadet, avec Ses cadres fonctionnaires, avec son Monde de Dieu – quelques milliards de spécialistes principaux. Ils devront créer et soigner l'Univers suivant, avec Son «jardin d'enfants». Seulement dans ce cas notre Dieu Jéhovah, ensemble avec ses cadres, passera au deuxième Univers suivant, (ils sont sept). Ayant passé toutes sept marches, Il se trouvera dans les cadres de Dieu le Créateur, où, ayant accumulé le potentiel correspondant humain, avec le temps, après milles ou millions de tels cycles comme l'existence de notre Univers, se commenceront à peupler tout le volume de l'Univers. Alors l'espace vital seront non les petites îles-Univers avec les Galaxies séparées et les Systèmes Stellaires, mais l'espace vital unique, commun, où tous les gens seront immortels et heureux dans son Évolution. L'information semblable est donnée non seulement à nous, elle est reçue par beaucoup de contacteurs. C’est vraiment votre affaire si croire ou non.

       
matriochkas

L'Univers, comme matriochkas (les poupées russes), présente sept couches (volumes) de qui en attendant est peuplée la plus petite couche, intérieure, sous forme du rayon fin de la Vie, avec sept nos Univers se trouvant dans elle. C'est pourquoi les rumeurs sur la mort de l'Évolution sont prématurées – elle commence à se déployer tout à l'heure!   

Nous, avec quelques dizaines de personne qui ont ouvert sa Conscience, connaissons à fond le processus de la réunification avec le Pôle opposé de la Vie (le processus de l'Évolution) et nous connaissons comment l'aider à l’amorcer à chaque personne qui désire. Si vous voulez – nous vous apprendrons, nous ne faisons pas mystère de cela, les manuels sont prêts. De quel droit nous nous sommes fourrés devant la science? Mais où est écrit que l'on ne peut pas? Croyez, vraiment on ne veut pas se réduire à rien «correctement et selon la science». Partir honteusement au Néant. Il vaut mieux que nous essayions de recevoir l'accès à l'immortalité – avec le scandale, sans autorisation, à nos risques et périls, «sans mandat du Parti et du gouvernement»!   

Youri, ce n’est pas un truc – ouvrir la Conscience de l’homme jusqu'à 65 % durant six mois. Le problème est comme lui aider à surmonter ses stéréotypes personnels, ayant ôté la charge superflue des mêmes connaissances, par exemple, de vos théories? En effet, l’homme pense qu’il porte sur son dos un sac-à-dos avec les diamants! Oui, à présent cela est ainsi. Mais il ne faut pas oublier – d'où nous sommes et où nous allons. Nous allons  d'un système des coordonnées à l'autre, du Monde des Conséquences au Monde des Raisons. C'est-à-dire tout ce bagage inestimable ayant les valeurs éternelles ici, dans le Monde des Raisons aura la valeur des balayures de la mise en décharge. Là-bas seulement un produit a la valeur – nous et vous (sans tout le bagage à titre de nos valeurs éternelles et dogmes), comme des enfants nouveau-nés. Ils nous apprendront à tout ce qui sera nécessaire. Et pour le moment nous sommes présentés dans le corps physique seulement à 2-5 % de notre «Moi», parce que la Conscience est ouverte aux mêmes 2-5 %. Il s'ouvrira plus – au même pour-cent Ils nous ajouteront la présence du Moi Supérieur dans la vie. Comme vous le voyez, un découle de l'autre et ne contredit pas votre Théorie de la Symétrie, il faut seulement permettre à la Conscience de faire l’ordre logique.

Tout s'est mis en mouvement, et maintenant l'essentiel est ne pas rester en arrière de la caravane. 99,9 % des gens resteront en arrière et périront justement pour ses «diamants». Quelles théories, Youri, ce sont une pratique totale et une vérité sans artifice. Par exemple, dans la Bible est dit qu’il est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche (surchargé de ses «valeurs») d'entrer dans le royaume de Dieu[3]. Seulement tous cherchent dans la Bible quelques interprétations subtiles, clés, sous-entendus, mais non le bon sens! Il n'y a rien à faire, «le malheur d'avoir trop d'esprit» – les frais de l'instruction élémentaire générale, il faut payer pour tout. 

De par l'expérience et de la pratique des gens connectés au Système, nous recevons les confirmations quotidiennes au dit. Le sens de n'importe quel texte lu par la personne, ayant la Conscience de 2-5 %, se distingue évidemment du sens qui est perçu par celui qui l'a ouvert quand même jusqu’à 50 %. Il s'en suit que pour les gens avec la Conscience ouverte n'importe quelle information porte la charge sémantique immense. Elle ouvre (aux associations apparaissant par le canal intuitif) l'accès à la source de la sagesse sans fond – au Champ énergétique et informatique de l'Univers. En comparaison de Lui, toute la sagesse terrestre est une flaque au milieu du chemin, dont centre se pavane une galette magnifique de vache : «Si croire la réflexion dans la flaque – toi es menu et sale». Comme vous comprenez, la personne qui a goûté la sagesse de l'Univers, elle ne boira en aucun cas de la flaque (ne croira pas la réflexion)!  

Si faire le bilan, le critérium de la piété et de la dévotion, le critère et le laissez-passer au royaume de Dieu, à l'âge d'or, au Siècle de l'Immortalité, à la Quatrième Dimension, sera non le niveau de notre foi en Dieu, de l'instruction élémentaire, de l’érudition et non le rapport des nos actions, bonnes et méchantes. Pour mieux dire, tout cela sera pris en considération, mais quand même le principal paramètre sera non la valeur de la «charge» en poids et en des gabarits, mais justement sa restriction, comme il existe dans le transport aérien.

Le fait est que dans le Monde Subtil l'information et les connaissances comme telles, elles n'ont aucune valeur, n'ont pas de l'autorité et de l’importance. Dans l'Espace informatique, il y a beaucoup de ces biens, il suffira pour les thèses de doctorat de toutes les sciences pour tous les habitants de l'Univers. Seulement personne ne s'occupe de cela. Pourquoi? Parce que tout de suite, après la rédaction de n'importe quel livre, on peut lui jeter courageusement à la corbeille à papier et se mettre au nouveau. Au moment où l'auteur met le dernier point longtemps attendu, sa thèse a déjà perdu l'actualité.

C'est pourquoi les gens dans le Monde de Dieu ne travaillent pas avec l'information pour, avec son aide, influencer les gens, la situation, les événements. Ils, en se trouvant dans la coopération constante (dans le dialogue) avec le Champ, forment sa Conscience et les événements autour d’eux. Ils créent à eux-même les conditions favorables pour la vie et forment les processus de vie dans l'Univers. C’est précisément de cette manière que sont formés et sont lancés tous les processus sur la Terre. Et si on peut s'accorder avec «Aire Lines» ou avec «Lufthansa», ayant payé par l'argent l'excès de la limite de la charge en masse et en gabarits, il sera impossible de trouver un compromis avec le Monde Subtil, parce qu'Ils ne sont pas des transporteurs du chargement, il est traîné par vous-mêmes. Simplement ils préviennent que vous tentez de porter la contrebande à titre des «valeurs» qui chez eux se transformera en ordures puantes!   

Le problème consiste précisément en cela – beaucoup de personnes pourraient supporter le poids des peines et des vicissitudes du voyage, si elles faisaient route sans bagages. Mais la raison de leur perte sera la charge au-dessus de ses forces et tout à fait inutile, qu'ils ont voulu traîner au point final du voyage.

Le 13 décembre 2002 à la télévision russe est passée l'émission, dans qui le colonel des forces spéciales du GRU (le nom du service de renseignement militaire de la Russie), pour la première fois, a soulevé le rideau du secret de la technologie de la préparation des combattants élitaires invulnérables. Il presque mot à mot a répété ce qui nous disons:  pour ce que l’homme refuse les dogmes habituels et les stéréotypes, il se trouve dans la réalité parallèle (objective), en devenant – dans la compréhension de la personne «normale» – absolument invulnérable! Si traduire ce qui est dit en notre langue, l’homme dans la situation extrême amorce le sixième sens intuitif, en se connectant au Moi Supérieur. Le Moi Supérieur est connectée, à son tour, à la Chaîne de Dieu et au Champ informatique de l'Univers, en étant l'utilisateur de Leurs services. Mais Ils voient tout le monde d'en haut: Ils voient le champ de bataille, les adversaires, Ils connaissent leurs projets, leurs possibilités, l'état, la réaction et Ils sont capables de compter, en un tour de main, tout «le jeu d'échecs» du combat, ayant donné à l'utilisateur de ses services les recommandations et l'aide à titre des marches avec gain assuré. Ils peuvent faire ce que plusieurs fois excède les possibilités du cerveau de la personne! 

Et si les spécialistes des forces spéciales sont parvenus à tels résultats par intuition, par la randomisation, spontanément, par la méthode des essais et des erreurs, sans comprendre jusqu'à la fin le mécanisme de la réception de ces résultats admirables, vous vous imaginez – quels miracles peut-être créés par la personne connaissant pleinement ce mécanisme, capable d’en diriger! Ceci dit, pour l’homme qui est passé consciemment à la réalité parallèle, au Monde des Raisons, un tel miracle comme l'immortalité physique se transforme en objet tout à fait ordinaire, comme pour l'agent des unités spéciales est vaincre dans le combat, étant resté avec cela invulnérable. La différence consiste seulement en ce que dans les forces spéciales les combattants aguerris, forts de l'esprit, entrent à la réalité parallèle, qui en effet dépasse l’entendement ordinaire. Chez nous, en se connectant au Système, les simples gens qui ne sont pas prêts à la rencontre avec telle réalité ni moralement, ni psychologiquement, ils entrent à la réalité que dépasse l’entendement ordinaire encore davantage. C'est pourquoi sans aide et soutien du Monde Subtil et de nous, les guides, ils ne pas surmonteront cette voie, ne tiendront pas fermes.   

Pour comprendre le sens de «La Doctrine Secrète », il faut la relire, en réfléchissant à chaque mot. Ayant lu votre théorie, j’ai compris aussi, comme n'importe quelle personne normale, son sens en quelques pour-cent. Je prendrai connaissance plus en détail de vos travaux.

Excusez-moi qu'il est si catégoriquement, mais il est honnêtement et «sans sirop». Tous mes vœux!  

Voici quelle réponse nous avons reçu:

Bonjour, Sacha et Tamara.
Merci pour la lettre «sans sirop»: je ne souffre pas du plat sucré. Seulement vous en vain m'avez rangés parmi les savants: il est évident que vous n'avez pas lu l'entrée de mon livre. Je ne suis pas le savant, je me guide par le bon sens. Je n'accepte pas les symboles vides des équations, j'ai besoin de leur sens. Moi non plus je ne suis pas contre les noms – Dieu, Être hautement développé, l'Éther etc. De nouveau, c’est la prérogative des savants – donner les noms et ensuite s'égosiller quel nom est plus juste.
Quant aux résultats pratiques, mes contacts avec la sphère de l'inconscient ont donné la structure du noyau et la restriction de la théorie de A. Einstein. Les savants ne me pardonneront pas cela. Qui aimèrent si l'ingénieur ordinaire signale au professeur l'inconsistance de ses arguments?
C'est bien que vous comprenez l'intégrité indissoluble de l'Univers. La compréhension est plus haute que la connaissance. Mais je me répéterai, n'importe quels chiffres est une prérogative des sciences exactes – qui sans calculs mathématiques engendrent la méfiance des mots de ceux qui disent. Quant à vos idées, je ne discuterai pas avec vous des bagatelles et je ne chercherai pas des contradictions dans les raisonnements, ce n’est pas mon but. Mon but est avancer. Et plus exact – rattraper ceux qui sont devant moi. 
Je comprends votre ravissement au sujet de la réalité ouverte à vous. Mais vous n’êtes pas les premiers. Un certain HVN est allé en avant très loin. Il n'appelle pas son nom. Mais il est indiscutable que ses capacités lui permettent de posséder le temps – comme nous possédons l'espace. Les dalaï-lamas orientaux et les autres représentants des religions de l'Orient sont allés en avant très loin. Le prêtre de l'orthodoxie Garms et Neale Donahue[4] ont pénétré loin dans ses conversations avec Dieu. Ce fait que vous avez touché au même sacrement, il dit seulement sur la possibilité de venir à un but par les différentes voies.   
Je suis parfois gagné par le doute: vaut-il la peine de faire un rapprochement entre la physique et la religion ? Mais c'est plus fort que moi. Et si les découvertes physiques et l'étude de l'équipement viennent à moi d'inconscient, donc il faut marcher par cette voie. Je pense, Christ aussi pouvait vivre tranquillement comme un artisan. Mais il est allé à la croix, parce qu'il accomplissait la volonté du Créateur. Encore, l'éducation athée ne me donne pas la possibilité d'entrer dans le temple par la porte ouverte. La malédiction de ma génération consiste en ce que nous sommes obligés d'aller à la vérité à travers les épines des erreurs expérimentales. Mais par cela même, il est plus agréable d'arriver à la vérité. Beaucoup de mes amis croient simplement en ce à quoi je vais par voie de la connaissance. Mais ma connaissance me permet de reproduire les résultats et les confirmer par les effets et «on peut les tenir dans les mains».
L'analyse des humeurs de plusieurs représentants des «créateurs intellectuels» me permet dire, avec certitude, qu'approche le brusque changement dans la conscience des gens raisonnables dans la direction de la reconnaissance du lien intègre de tous les rameaux de la connaissance, y compris la science, la religion, la mystique etc. Dans la science, on s'appelle cela le remplacement du paradigme dominant. L'effet de ce remplacement est semblable à ce que l'aveugle recouvre la vue.
Je suis content que vous avez commencé à «recouvrer la vue».
Mes meilleurs vœux. Youri S.

La sélectivité de la Conscience est frappante. Dans nos livres, nous nous mettons en quatre, en expliquant et en démontrant que devant l'Humanité, comme devant chacun séparément, il y a un problème de la survie, nous argumentons et nous expliquons la position de différents points de vue. Voilà une chose étonnante, quand à la réponse on commencent à dire que nous ne sommes pas les premiers et les autres gens se trouvent en contact, on nous félicitent avec ce que nous recouvrons la vue. Oh, là-là Il s'agit non de nous, non de nos éclaircissements, lucidité et capacités, nous ne pensons pas du tout d’eux. Nous donnons l'information sur une des voies pour commencer à voir clair, et c’est une affaire de chacun – en se servir ou non. Seulement il ne faut pas oublier que dans la nature, encore il y a des forces destructives, en dehors des forces créatrices. Leur antagonisme a seulement une signification – apprendre à la personne à travailler par la tête, faire le Choix juste volontaire. 

Pendant deux ans je ne pouvais pas comprendre – que me rappelle la lettre de Youri, et soudain, une pensée m’est venue à l'esprit – une dame de l'anecdote répondait exactement de telle façon. Dans l'examen de la conduite, les examinateurs l’ont demandé – comment travaille le moteur de l'automobile (le principe de l'action), elle a répondu sérieusement: «Ti-di-dyc, ti-di-dyc, ti-di-dyc». Cette réponse pourrait être portée à la catégorie des cas curieux, si elle ne copiait pas précisément les réponses de la science, de la religion et de l’éxotérisme à la question sur le sens de la Vie et sur le principe de l'action de l'Univers. Tout même: «Ti-di-dyc, ti-di-dyc, ti-di-dyc» …

Chacun de nous a le lien personnel individuel avec Dieu, c'est pourquoi chacun a sa voie personnelle de la vie, dont itinéraire doit être construit par soi-même, avec l'aide du perfectionnement moral. Ce processus doit se fonder sur l’expérience qui déjà existe. Deux voies du perfectionnement moral sont proposées à la personne: l’orientale et l’occidentale.  

La voie oriental est lié à la transformation de la Conscience personnelle. Il est impossible de prouver cette voie par les calculs mathématiques. Il s'appuie sur l'acceptation simple par la Conscience des lois naturelles comme de bien entendu. En effet, on ne peut pas décrire par le mode mathématique crépuscule du matin ou lueurs du soleil couchant, on peut seulement les observer, en percevant par les organes de sens. À propos, la destination véritable des organes de sens consiste justement en percevoir les phénomènes naturels (chacuns) sans quelque analyse. La tentative de la personne d'analyser le phénomène vu, et encore par la partie inférieur du cerveau (qui dans cela est pas trop fort), amène à l'apparition des émotions, à titre du signal-réaction qui communique que la tâche donnée (en absence dans la Conscience du tableau total de l'Univers) excède les possibilités analytiques du cerveau. Les organes de sens donnent simplement l'information sur n'importe quel phénomène, en constatant qu’il a lieu et pas plus.

Seulement les événements de vie peut être soumis à l'analyse, puisque la Conscience peut déjà refléter leur tableau. N'importe quel événement, même lié aux relations des gens, est la loi naturelle objective, et c'est pourquoi peut être justifié au point de vue scientifique. Cependant dans le manuel de la psychologie ou de la pédagogie on dit que la connaissance de ces disciplines est fondée sur la perception sensuelle des phénomènes de la psychologie et sur l'éducation. Aucun d'eux ne contient des calculs mathématiques. Et comment l'on peut décrire la voie du perfectionnement de la Conscience avec l'aide des mathématiques? On peut connaître cette voie seulement à travers la perception sensuelle développée du monde, qui s'appelle la Vue Intérieure (la Connaissance), ou l'Intuition.  

Si la personne n'a pas cette Connaissance, elle n'est jamais assurée de rien. Elle s'irritera elle-même, et irritera ses proches par les découvertes et les théories récentes, n'ayant pas confié jusqu'à la fin à aucun d'eux, comme le bijoutier de la parabole:

Contrôle encore une fois (la parabole d'Osho)

L'esprit est, en son essence, le début de la folie. Et si tu te trouves trop dans lui, il t'affolera.
Dans mon village, j’habitais en face de la maison d’un bijoutier. J'étais assis devant sa maison et j’ai appris qu'il avait une habitude curieuse: il fermait la boutique, mais puis deux ou trois fois tirait la porte pour contrôler – si en effet elle est fermée. Une fois je revenais de la rivière et il, ayant fermé la boutique, allait à la maison. Je dis:

– Tu n'as pas contrôlé!
– Que dis-tu? – demanda-t-il.
– Tu n'as pas contrôlé la serrure!
Il l'a contrôlé – je voyait comment il l’a tiré trois fois, mais maintenant j'ai créé la situation, et l'esprit est toujours prêt à douter. Et il dit:

– Peut être j'ai oublié. Je dois revenir.
Il est revenu et a commencé de nouveau à contrôler la serrure. C'est devenu mon amusement – chaque fois, quand il partait, il achetait des légumes sur le marché, et j’accostais et je lui disais:

– Que tu fais ici? Tu n'as pas contrôlé la serrure!
Il jetait ses légumes et disait:

– Je reviendrai maintenant; je seulement dois aller et contrôler la serrure.
Une fois il achetait le billet à la gare, pour aller à quelque part, j’ai l’accosté et je lui ai demandé:   

– Que tu fais? La serrure!   
– Mon Dieu, est-ce que je ne l'ai pas contrôlé? – dit-il.
– Non!  
– Maintenant, il est impossible d’aller.
Il a rendu le billet, il est venu à la maison et a contrôlé la serrure. Mais alors il était trop tard pour revenir à la gare – le train est déjà parti. Et il me croyait sans doute, parce que j'étais assis toujours devant sa maison.
Graduellement c'était appris par tout le monde et les gens disaient:

– Où vas-tu? As-tu contrôlé la serrure?
Finalement, il s'est fâché contre moi :

– Il est probable que tu répands les bruits, parce que où que je vienne, tous me disent sur cette serrure.
– Ne les écoute pas, lui dit-je. Que l'on disent n'importe quoi.
– Que signifie – «n'écoute pas»! S'ils ont raison, j'ai disparu pour toujours. Je ne peux pas si risquer. C'est pourquoi, en connaissant parfaitement que peut-être cette personne ment, quand même je suis venu pour contrôler la serrure. Dans le fin fond, je sais que l'a contrôlé, mais qui sait exactement?
L'esprit n'est jamais assuré de rien!

L'esprit est le moyen de la réflexion de la réalité objective par le cerveau du mammifère, et pas plus!

La voie occidentale du perfectionnement moral se trouve à travers la connaissance de soi-même par voie de l'argumentation scientifique. À quoi elle a amené – nous avons connu pratiquement, sans quelques calculs mathématiques. Avec l'aide des mathématiques on peut décrire les lois objectives de l'Univers, mais personne n’a encore réussi à décrire le sensuel. Les chefs de l'Humanité conduisaient les gens pendant plusieurs centaines d'années selon la voie de l'argumentation scientifique de la réalité objective, en rejetant avec cela la possibilité de sa connaissance avec l'aide des sensations intérieures intuitives. Justement ce cours a amorcé le processus de l'anéantissement de soi-même de l'Humanité. Mais les gens ne veulent pas entendre raison. Quand même se trouvent les obstinés qui tentent de prouver le sensuel au moyen de la science. Il est impossible de faire la même chose par la définition! Et affirmer que la vérité se trouve seulement dans ce que peut être palpé par les mains, c'est peu sérieux. Chaque personne se heurte chaque jour à plusieurs processus auxquels il ne peut pas palper pas par les mains, ils sont perçus d'une manière émotionnelle et ils sont connus seulement par voie de la compréhension.

Dans le temps où la personne occidentale tente de palper le résultat de la connaissance des processus de la vie par les mains, son confrère oriental montre les miracles de la perfection de l'esprit, du corps et de la Consciences sans aucune tentative de «palper» la vie. Au cours du perfectionnement moral le confrère oriental a surpassé de beaucoup l'occidental. En observant les gens orientaux, on peut seulement s’étonner de leur quiétude, calme et amour de la vie. Tout cela dit que le perfectionnement par voie de la transformation de la Conscience, c’est la voie uniquement possible. Sa difficulté consiste en ce qu'il faudra s'estimer soi-même, ayant la pensée critique, que dégoûté beaucoup des orgueilleux, mais ce sont leurs problèmes.  

Ces processus qui se passent maintenant dans la nature, ils poussent les gens vers la nécessité de commencer à voir clair et vers le perfectionnement moral. Et en outre ces phénomènes se passent partout. En effet, chacun fait la propagande de sa méthode de l’illumination comme uniquement juste. Que doit faire homme du peuple, par quel moyen de se servir? La méthode doit être purement intuitive. Avec cela, on ne peut pas percevoir n'importe quelle méthode initiale comme la panacée et la vérité absolue. Les gens ont un différent niveau du développement spirituel, c'est pourquoi chacun doit percevoir la méthode élue par lui comme le point de départ. Dans la mesure du perfectionnement d’Âme et de la Conscience, vous serez amenée à cette méthode, qui se trouvera consolidant et terminant. Ensuite vous pourrez construire indépendamment la voie individuelle du perfectionnement en tête à tête avec tout, en ayant avec cela les repères justes de vie. 

En se trouvant à l'étape de la connaissance de la voie du perfectionnement, il ne faut pas attirer l'attention sur le particulier et noter la ressemblance des idées des divers auteurs. Si pour vous le particulier a une importance, cela signifie que vous êtes agitée par les passions, c'est-à-dire par les clichés (les stéréotypes), et il faudra travailler dur à leur domptage. Vous devez être reconnaissante à l'information du même type. Donc elle vient à vous non en vain, vous êtes dans le droit chemin, seulement à la première connaissance avec elle vous n'avez pas compris quelque chose, vous n’avez pas mis au point, peut-être vous avez l’interprété incorrectement. La leçon non apprise viendra à vous jusqu'à ce que vous élaboriez le point juste de vue, votre point. Si vous aspirez au perfectionnement, il faut vous résigner à l'imminence du travail avec l'information du même type. Ce sont vos études.

Les gens se sont habitués à percevoir la lecture de l'information du Champ énergétique et informatique comme l’illumination. Mais ce n’est pas toujours ainsi. Le Champ est commun, et chacun en qui s'ouvre la voie de communication avec lui, il est capable de lire l'information. Seulement le problème consiste en ce que  l'information comptée du Champ ne joue pas toujours le rôle créateur. L'information est impersonnelle et on ne peut pas la tester à la fois, ayant déclaré catégoriquement, si elle est correcte ou non. Elle peut être véritable par les gens. Tout dépend de la Conscience de la personne. Si elle est agitée par les passions et est privée de la capacité de la compréhension logique, l'information comptée aura le caractère destructif. L'exemple de cela est la création de la bombe thermonucléaire, dont schéma est aussi pris entièrement du Champ.   

La Noosfère est une partie de l'Espace informatique et exerce les fonctions d'éducateur, mais l'information comptée du Champ par la personne se trouvant sous son influence, elle aura absolument le caractère destructif. La personne pacifiée donnera l'information du caractère créateur. Quelle information vous accepterez et comme s'en servirez –  c’est votre Choix et vos études. Pour que l'Évolution batte moins pour les erreurs dans le Choix, il faut apprendre à travailler avec l'information, en analysant et en la réfléchissant. On ne peut pas suivre l'information selon le principe «c’est intéressante». Maintenant nous examinerons plus en détail la place de la personne dans l'Univers et notre lien avec Dieu.

[2] les vers de Fiodor (Théodore) Ivanovitch Tiouttchev (1803—1873), un des plus grands poètes russes, diplomate de carrière, censeur.

[3] Matthieu, 19: 24.   

[4] le plus probable est que l’auteur a en vue Neale Donald Walsch.

Précédent Contenu Suivant