Le Choix est le vecteur principal de l'orientation de la Conscience dans le continuum espace-temps

Chapitre 2

Le Choix est le vecteur principal de l'orientation de la Conscience
dans le continuum espace-temps

Le choix! Le choix est la clé vers tout. Vous avez des
possibilités. Vous n'êtes pas tenu de passer la vie, en
ne s’embourbant pas dans les échecs, dans
l'ignorance, dans les misères, dans la pauvreté, dans
la honte et dans la pitié de vous-mêmes. On peut vivre
mieux!

Og Mandino

Le choix dans notre vie définit tout. Chaque minute, chaque seconde la personne fait le Choix. Elle choisit, par quel chemin aller au charbon (par plus long ou par plus court). Elle choisit, où il faut apprendre, travailler, comme réagir à n'importe quels mots ou l'information. La personne fait le Choix pendant la décision des problèmes plus globaux qui sont posés devant elle par la vie. « Être ou ne pas être», c’est son credo principal, en tout et partout.

Comme vous le voyez, le Choix est la partie intégrante de notre vie et de l'Évolution, on peut même dire – il est leur moteur. Il y a toujours une Raison, nous forçant à faire le Choix, et donc, il y a une Conséquence que nous avons finalement. La Conséquence peut être bonne ou mauvaise – tout dépend du Choix, jusqu’à quel point il est juste. De nouveau, tout dépend seulement de nous, de notre savoir-faire d'accepter la situation comme telle, d’analyser, de pronostiquer, de créer un ordre logique des événements pour recevoir le résultat souhaité. Faut-il reprocher aux étoiles, au destin, au Karma et aux princes qui nous gouvernent, si toi-même tu ne t'es pas préparé pour la vie, pour le savoir-faire de faire le plus difficile – le Choix volontaire?

Le satirique polonais Stanisław Jerzy Lec[13] s'est exprimé à ce sujet d'une manière précise: «Ceux qui a mis aux yeux les œillères, ils doivent se rappeler que la bride et le fouet encore entrent dans l'assortiment». Les œillères sont mises à la personne dès le bas âge par ses parents, par le socium, c'est pourquoi nous nous leur sommes habitués et nous ne remarquons pas. Il est plus facile de vivre avec eux – il n'y a aucune responsabilité, il n'y a pas de nécessité de penser! Mais avec cela la personne est fouettée constamment par le fouet à titre du destin (le Karma) et encore elle est menée par la bride on ne sait où! Retirer les œillères, s'étant libérée, seulement la personne elle-même peut faire cela, ayant commencé à voir clair et ayant reconnu leur présence. «Le début de toute sagesse, c’est quand on commence par appeler les choses par leurs propres noms». (Lao Zi).

Ayant lu cet article, uns gens choisiront la mort et l'accepteront avec résignation: «Il faut croire que le destin est tel». Des gens plus décidés, sans penser, déclareront : «Je ne m'occuperai pas de cela!» Ils avec la facilité trouvent l'autojustification et l'optimisme béat que tout autour d’eux ne s'inquiètent pas des choses semblables et un ordre n’a pas venu encore d'en haut. Il y a à ce sujet une réplique bien tapée: «Si tu ne t'occupes pas de politique, la politique s'occupera de toi!» C'est-à-dire quitter un problème n’est pas la solution du problème.

Et seulement peu des gens capables de prendre tout cela à son compte, ils commenceront à réfléchir, trouveront dans eux-même les forces et le courage pour chercher les voies vers le sauvetage. L'information ultérieure est exceptionnellement destinée à ces gens. À ceux qui ont soif de la Vie, qui la cherchent!  

On peut s'exprimer analogiquement au sujet de la santé. Vous aurez la santé ou la maladie – cela dépend seulement de votre Choix. Il faut souligner spécialement qu'à la longueur de plusieurs générations on nous apprenaient comme il faut correctement être malade et se soigner, mais ne nous apprenaient jamais à être sain! Maintenant chacun devra étudier cette science, chacun qui choisira la Santé. Il faudra justement étudier, en comprenant la science graduellement, pas à pas, en surmontant bien souvent les peurs, les doutes, en supportant l'amertume des échecs temporaires. Celui qui endurera jusqu’à la fin, celui-ci recevra la Santé. Qui continuera à ruser, chercher les voies «faciles» vers la santé, en rejetant traditionnellement la responsabilité sur les épaules des autres individus – des médecins, des extralucides, ou en espérant en les technologies uniques, celui-là échouera, même en ayant au départ le succès temporaire!   

C'est lié à ce que votre organisme au niveau des ADN peut comprendre vous seulement, seulement vos pensées personnelles. Tout l’extérieur que ne part pas de votre cerveau, la loi n'a pas encore été écrite pour lui! Et jusqu'à ce que vous soyez passif et indifférent à la santé, jusqu'à ce moment-là votre organisme sera passif. Donc, vous avez élu la voie directe vers la maladie! Seulement  vous-mêmes pouvez arrêter la maladie dans vous-même, par votre compréhension et par votre travail!  

Oui, vous direz, mais tout cela sont des déductions et une constatation des faits, cela n'étonnera personne! En effet, la réponse à la question: «Où la sortie qu'il faut entreprendre?» a la valeur spéciale sous le jour des événements et des faits qui précèdent. Ou nous devons attendre jusqu’à la science se décide à donner quelques recommandations pratiques? Cela  prendra pas moins de 25 ans, en outre «Les gens ont des réflexes ralentis: seulement les générations suivantes comprennent les événements», et la Terre se trouve déjà sous l'empire du cyclone gravitationnel. Maintenant il est nécessaire que chacun fasse une seule chose: aller où l’on appelle et être ouvert pour la réception de l'information. Mais l'essentiel pour soi-même est être déterminé avec le Choix, comprendre quoi vous voulez. 

Nous nous mettrons à parler des pas pratiques en voie vers la santé, vers la prospérité et des méthodes de leur acquisition dans les parties pratiques de notre Système, si vous voudrez en prendre connaissance. On peut les prendre seulement chez nous (vous trouverez notre adresse à la fin du livre).

Mais vous devez assimiler clairement que la vie est unie au fond: c'est la famille, la santé, le travail, l'étude, l'argent, le repos etc. Il est impossible de séparer une composante de l'autre, c'est pourquoi ils demandent de la solution cohérente. À présent il y a un remplacement orageux, dynamique d'uns processus par d’autres. Justement ce facteur ne permet pas aux gens de se faire une obsession de quelque un problème et tenter de les solutionner séparément. Tout cela force à apprendre à s’harmoniser soi-même avec le Monde, avec la Vie. «La plupart des gens ne savent pas reconnaître la possibilité favorable de cette raison qu'elle apparaît vers eux dans la combinaison de travail et est trop semblable au travail» (Thomas Edison[14]).

Nous espérons que vous avez compris que seulement à cause de son incapacité de faire le Choix juste, la personne tombe du lit personnel de la vie, en se trouvant dans la zone des bruits qui l'emmènent au monde des illusions. Certains demandent du conseil, comme on peut arrêter «le mélangeur des mots» à titre du travail constant chaotique des pensées qui empêche de se concentrer et enlève la quantité immense d'énergie. Voici c'est «la zone des bruits».  

La personne est liée à Dieu par le Moi Supérieur individuel. Cela signifie que chacun de nous a une fréquence propre (résonnante) du lien avec les Sources. Justement sur cette fréquence la personne reçoit ce soutien non limité et l'aide dans la santé et dans la réalisation des désirs. Seulement sur cette fréquence est formée l'union du Système Dieu – la Personne. Pour plusieurs raisons, y compris pour l’inhabileté de faire le Choix juste, on peut se déconnecter de la fréquence donnée et se trouver dans le spectre de l'action des diverses forces déséquilibrées du Monde (dans cette «zone des bruits»). Le lien Dieu – la Personne est troublé, la personne est malade, est dans le besoin, souffre et meurt.

Justement le Choix est la base de la vie. Le Choix aide à définir le réglage espace-temps de la Conscience personnelle. D'habitude, les gens perdent l'orientation temporaire, en tombant du présent au passé (ils vivent avec les souvenirs), ou se trouvent dans le futur (ils vivent avec les rêves). L’un et l'autre est dangereux, puisque emmène la Conscience du présent. Cela signifie que la personne ne peut pas correctement construire des relations avec les autres gens, ne peut pas solutionner des problèmes qui se trouvent devant elle, ne peut pas embrasser par la Conscience toutes les situations qui se forment aujourd'hui. Donc, la personne ne peut pas apprécier et définir la perspective de leur développement. Sa Conscience s'appuyant sur le passé ou sur le futur, elle ne peut pas trouver les accueils de la solution des problèmes d'aujourd'hui. Elle collectionne les échecs, en se trouvant dans les conditions les plus avantageuses! Elle est le créateur et le porteur des échecs qui mettent l'épée dans les reins. À partir de ce qui est dit, on peut tirer une conclusion qu'il est impossible de se mettre au travail, étant tombant du présent! 

Le trouble par la Conscience de l'orientation spatiale amène à ce que la personne n’est pas capable de définir, quel rôle elle joue dans n'importe quelle situation. La personne ne peut pas définir ses tâches et son rôle. C'est donc qu’elle «est remise à sa place» et elle est forcée à jouer le rôle avantageux pour quelqu'un, mais seulement non pour elle. La personne est déroutée, puisque ne comprend pas, quelle place elle prend dans la vie. Que la place n’est pas la sienne – beaucoup de gens comprennent cela. La prostration de la Conscience se fait sentir les relations. La personne se démène comme un possédé, entreprend une affaire et l'autre, s'agite, change les médecins, les partenaires de la vie ou du business, mais elle ne peut pas solutionner ses problèmes. La raison est une – la personne est tombée du continuum espace-temps. 

Tu n’as pas aujourd’hui de pouvoir sur demain
L’anxiété du lendemain est inutile.
Si ton cœur n’est pas insensé, ne te soucie même pas
du présent ;
Sais-tu ce que vaudront les jours qu’il te reste à vivre? 

Omar Khayyâm[15]

Seulement le Choix volontaire de la personne peut équilibrer, harmoniser son état! Pour définir la place dans le continuum espace-temps, il doit faire le Choix en faveur de la Vie. Il faut comprendre et se rendre compte que rien est plus précieux que la vie et pour sa préservation, il faut lutter par tous les moyens, en se souciant de la santé et de gagner de l'argent. Et en outre il faut obtenir un tel état pour que les problèmes du rétablissement de la santé et de l'indépendance financière n’existent pas en général. Il est nécessaire d'atteindre cela par les efforts personnels.

Pour dissiper les doutes sur cet article, nous ajouterons que le critère de la personne harmonieuse (du point de vue de Dieu) est l'indépendance des maladies, du socium et de l'argent. L'indépendance consistant justement en le superflu de la santé, de l'argent et en l'absence de la dépendance humiliante d'esclave de quelqu'un. Comme vous le voyez, cela n'a rien de commun avec les souffrances et la longanimité qui sont prêchées par la religion et par le socium. Nous pensons qu’il n'y aura pas d’objection contre ce que l’Individu peut être seulement la personne possédant la liberté intérieure qui apparaîtra après que vous receviez l'indépendance complète des maladies, de l'argent et du socium, gagnée par le savoir-faire de faire le Choix juste, opportun, renforcé par les efforts correspondants!

Si vous faites le Choix en faveur de la Vie, vous êtes admis par la Vie (par Dieu) à la classe des élèves, où on commence à vous apprendre, en éliminant graduellement tous les défauts et les inachèvements karmiques qui se trouvent dans vous-mêmes, non on ne sait où. La révision de vos opinions et convictions fera la Conscience libre, et seulement après cela la Vie pourra vous apprendre à la disposer correctement. Elle vous apprendra à disposer correctement du présent, sans tomber ni au passé, ni au futur.  

Mais avant de recevoir tout cela, vous devez apprendre à faire le Choix:

– En faveur de la Vie, du perfectionnement moral, de l'accord de devenir le deuxième Pôle de Dieu dans l'organisation du flux vital, non seulement Son adjoint simple.

– En faveur de Dieu, avec cela que la fréquence Naturelle du lien avec Lui dans notre Conscience est perçue comme la coopération avec les Forces Claires de la nature, mais la fréquence du lien avec la ligne des bruits est perçue comme le lien avec ses Forces Sombres. Vous devez être déterminés dans le Choix des forces, avec qui vous coopérerez, que, à son tour, définira l'orientation spatiale de votre Conscience.

Il faut noter ici que notre Système de l'Harmonisation est destiné seulement aux gens prêts à s'engager dans la voie de l'Évolution et à travailler au nom de la Vie et du Système Dieu – la Personne. Il est pour les gens laborieux et courageux, qui ont fait le Choix en faveur de la Vie.

Pour ceux qui n'ont pas déterminés, qui ne connaissent pas encore quoi ils veulent et s'ils veulent quelque chose en général, notre Système est fermé pour toujours. L'arrivée au Système seulement pour la raison qu'il est de Dieu, et donc, il y a une chance pour en temps utile prendre les mesures nécessaires et arracher quelques biens pour soi-même, – ce sont des illusions vides et c’est une perte inutile de temps. Dans le Système, il n’y a pas de panacée, comme il n'y a pas nulle part. La panacée se trouve à l'intérieur de chacun de nous. La voie vers elle commence par le Choix! Notre Système aide aux gens à trouver cette Voie à soi-même et le découvrir, ayant réglé le Système individuel Dieu – la Personne.

Tout est vendu! (la parabole soufie)

Une fois, il y a beau temps, à l'Orient, dans la ville de Samarkande, un très riche homme marchait sur le bazar. Et soudain, au loin sur la colline il vit l'inscription au-dessus d’un comptoir: «Tout est vendu!»
L’homme s’étonna, s'approcha du marchand et lui posa la question: «À ton avis, peut-on acheter chez toi le bonheur, la richesse et le succès?».
Le marchand répondit: «Nous vendons seulement les graines, mais comme elles lèveront et que vous cultiverez d'elles, cela dépend seulement de vous-même, exceptionnellement de vous!»

Votre Choix solutionne tout!

Comme vous le voyez, l’importance du Choix dans la vie de la personne est tellement grande qu'il y a une nécessité de son analyse et d’une compréhension plus profonde. Si faire l'attention à la sagesse populaire, on peut noter que pour le Choix juste, les gens dès d'anciens temps savaient ce qu'en vaut l'aune. Cela s'est reflété dans plusieurs contes de fée, particulièrement russes, où les héros (d'habitude trois frères) sont à la piste du bonheur ou du sens de la vie. Cette voie amène presque toujours à la pierre à la fourche de trois chemins. Sur la pierre, il y a l'inscription qui prescrit aux héros de conte de faire le Choix de qui dépendra tout leur destin ultérieur: «Si tu iras à droite – tu trouveras le bonheur, si tu iras à gauche – tu perdras ton cheval, si tu iras directement – tu perdras ton cheval et tu laisseras ta vie». En général, le principal héros choisissait la voie la plus dangereuse, c'est-à-dire directement. Pourquoi? Justement dans cela on cache tout le sens du Choix juste. Nous analyserons l'inscription sur la pierre de conte.

  • La première phrase dit: «Si tu iras à droite – tu trouveras le bonheur». D'habitude le frère qui va par ce chemin, trouve tout ce qu’il cherchait: le bonheur et l'argent, mais il reste insatisfait spirituellement. Finalement il laisse sa vie heureuse et rentre à la maison paternelle, ayant gardé rancune à son frère qui a risqué d'aller par le chemin dangereux. Le fait est que notre héros malchanceux cherchait le bonheur dans la satisfaction des désirs terrestres, en croyant erronément que le bonheur – c’est quand tu as la belle femme et beaucoup de l'argent. Mais si pour l'acquisition de tout cela, il n'a pas fourni un effort, il est au septième ciel – c’est une bonne occasion, monsieur! Seulement au bout du compte, il commençait à comprendre que les désirs n’ont pas des limites, ils grandissent en proportion de la prospérité, mais quelque chose principale passe outre. Cette chose principale est le savoir-faire de se trouver soi-même et cela est irréalisable dans le cadre de son idée du bonheur. Le héros perd. Et quand il rencontre le frère qui n’a pas peur des difficultés et des dangers, qui a marché courageusement à l'incertitude funeste, qui a surmonté toutes les difficultés, qui a trouvé son bonheur véritable, –dans ce cas, il le tue, n'étant pas capable de vaincre la fureur et l'envie. En réalité il tue dans lui-même celui qui devait se réaliser dans la vie, mais, ayant dépensé le potentiel de vie pour les rêves et pour l'inactivité, ne s'est pas réalisé. 
  • Le deuxième héros choisit la voie, sur laquelle il est recommandé: «Si tu iras à gauche – tu perdras ton cheval». Nous comprendrons, quel sens est caché dans cela. Le cheval dans l’Ancienne Russie était l'animal de culte, presque sacré. Il présentait un symbole de l'ami fidèle et dévoué, sa perte équivalait à la  mort. En choisissant ce chemin, le héros comprenait qu’il peut perdre non seulement son ami fidèle.

Qui est l’ami? Nous choisissons des amis conformément à nos idéaux, regards, convictions, en créent le milieu (le système) des adhérents. Nous créons l'équipe qui fait les mêmes erreurs de vie que nous faisons. Dans ce système tous sont égaux et identiques, les gens ne se distinguent pas d’autres. Tous proclament les valeurs de vie qui ne différent pas en general ; naturellement, ils divisent la charge de la responsabilité pour le choix incorrect commun. Sans doute, ils ne se reconnaissent pas coupables des malheurs et des échecs, en accusant n'importe quoi.


V. Vasnetsov. Le Chevalier à la Croisée des Chemins

Pour peu que vous changiez l’attitude envers la vie, étant sorti du système des adhérents, tout de suite ils se mettent en opposition, en temporisant et en disant du mal: «Nous regarderons, comment tout cela s'achèvera. Quel type! Il veut sortir, était vraiment sa vie mauvaise ?» Ainsi sera en mettant les choses au mieux, mais au pis aller – encore ils mettront le marchepied. L'opposition ne pardonne pas ceux qui quitte ses rangs. Notre héros voyait le sens de la vie dans la présence des amis – les adhérents, et quand il les a perdu – il a perdu ce sens. Il est rentré chez soi, en étant désappointé et dévasté. Ainsi que le premier frère, il ne peut pas vaincre l'envie, la fureur, l'indignation vers les succès du troisième frère plus chanceux. Et il prend part aussi au fratricide. Ce héros tue aussi dans lui-même celui qui devait se réaliser, mais n'a pas pu, à cause de l'absence des repères espace-temps justes. 

  • Le troisième héros a choisi la voie la plus difficile et dangereuse, qui lui promettait la perte du cheval et de la tête personnelle. Ayant passé cette voie avec la dignité, ayant surmonté toutes les difficultés, ayant bridé tous les désirs, en acceptant les événements tels comme ils sont, en contrôlant et en analysant ses actions, le troisième frère reçoit de la vie la rémunération – il se trouve lui-même. Son résurrection heureuse après que ses frères lui ont fait justice, indique que rien n'est terrible à l’homme qui a trouvé lui-même, qui a les justes repères de vie ; la Vie elle-même le protège et donne tous les biens.   

Comment il faut comprendre la prévention explicite « tu laisseras ta vie», analogue à l'exigence biblique d’immoler le fils? Laisser sa vie (sa tête) – signifie résigner des fonctions de l'encéphale qui s'est chargé des fonctions de l'appareil mental différents de sa nature, avec toutes ses valeurs de base et avec les clichés du monde matériel (subjectif). À l’homme, il est proposé de faire la réévaluation des valeurs, ayant mis sur la première place les valeurs spirituelles du Monde invisible, mais objectif Subtil. L'immolation du fils on sous-entend la cessation de la pratique vicieuse de l'éducation de la descendance sur la base des représentations subjectives, matérialistes sur le monde. Il est proposé d’amorcer la réaction en chaîne de la connexion de toutes les générations ultérieures vers l'encéphale de l'Univers, vers Son Champ énergétique et informatique.

Non sans raison on donne une telle signification au Choix – le Choix correct est lié à l'Évolution de la personne, à sa capacité de se trouver soi-même, ayant refusé du subjectif et est lié au débranchement vers la perception de l’objectif – de tout ce qu'est nécessaire à la création de la prospérité. Vous connaissez déjà que la vie passe entre deux forces s'opposant: la créatrice et la destructive. Dans chaque événement concret, la personne est mise par la Vie devant le choix de ces forces, sous l'empire de qui elle se trouvera: des créatrices ou des destructives. Tous veulent avoir affaire aux forces créatrices, mais on peut se joindre à elles seulement sous réserve des conditions définies, très durement attachées au perfectionnement moral de la personne. À partir de la description du Choix selon les contes de fée, on peut tirer la conclusion qu'il commence par le choix de l'orientation de vie. À chacun de nous, il est proposé de faire le Choix d'une de trois directions possibles.  

  • La personne qui a élu la première direction, elle est orientée vers elle-même, vers la satisfaction de ses besoins (émotions) physiologiques et psychologiques. Elle dépense toutes ses forces pour la recherche du bonheur, pour gagner son pain, et en outre sans manquer – avec la dépense des efforts personnels et du travail. La perception du monde est purement subjective, en pleine conformité avec ses représentations et convictions. Le monde objectif est caché entièrement derrière le voile du subjectivisme. Il est entièrement déconnecté du monde réel, en restant dans le cocon de la Dimension originelle. Le monde objectif est dangereux et terrible pour elle. Une telle personne se réalise seulement dans le travail manuel, parce qu’elle n'est pas harmonisée dans le Système la Conscience – la Personne
  • La personne allant par deuxième chemin, elle est orientée vers le copiage aveugle irréfléchi des programmes des parents, des amis, du socium. Elle est prête à se sacrifier pour la société, pour la Patrie, pour l'Humanité. Dans elle est mise la tendance à l'héroïsme, au messianisme, à la pratique des guérisseurs. Psychologiquement, elle est orienté vers le sacrifice pour le bien général. Elle tente de connaître la réalité objective, mais par le prisme de l’état d'esprit subjectif de l’oblativité. Tels gens parlent l'amour universel, la moralité, se passionnent pour les sciences ésotériques et pour les autres avec le but d'immortaliser la mémoire d’un peuple. Ils lisent la Bible et vivent selon les commandements de Dieu, par tous les moyens ils se tiennent à l'écart et se gardent des intrigues du Diable et des forces sombres, en se trouvant avec cela sous l'empire des forces destructives, mais au fond, des mêmes forces sombres.  

Tels gens se trouvent entre le subjectif et l’objectif, mais, en général, le subjectif, sensuel vainc. Ils perçoivent le monde objectif seulement des positions: «Cela me convient, mais celui-là ne me convient pas ; j’accepterai cela, mais je n’accepterai pas celui-là ; je m'occuperai de cela, mais je ne m'occuperai pas de celui-là». Ils tentent de diriger le monde objectif à l'aide des émotions et de sa perception subjective, en aspirant «à prendre Dieu par la barbe». Ils dictent ses conditions à tout et partout, imposent ses idées, ses règles. Ce sont les gens des émotions. Mais ils doivent compter avec la réalité objective, puisque leur essence intérieure est dirigée vers le monde extérieur, vers le soin du bien général. Le sacrifice est leur credo principal, en le réalisant, ces gens tentent de changer le monde conformément aux représentations subjectives « c’est bien – c’est mal». Leur logique est dirigée à l'intérieur, au monde des représentations subjectives, et par conséquent, comme dans le premier groupe, le bon sens manque chez eux. Ce sont les citoyens respectueux des lois, sous l'aspect social et religieux. Dans la situation critique ils suivront ce leader qui promettra le bien général et la prospérité. Ils sont irrésolus et ne peuvent pas commencer la transformation de la vie personnelle. En étant plongés dans les idées de la prospérité générale, tels gens sont capables de créer le mal (tout que ne s’unit pas avec leur morale, doit être supprimé) et en outre ils sont persuadés qu'ils agissent bien. Ces gens ne sont pas harmonisés dans le Système la Personne – la Personne.  

  • La personne allant directement (l'analogie du choix dans les contes de fée), elle est entièrement orientée vers le monde réel objectif. Elle développe la vision véritable objective du monde, la mentalité rationnelle, apprend à diriger les émotions. Elle traite les événements avec considération, après mûre réflexion, d'une manière orientée, en contrôlant ses idées et actions. Elle construit les relations avec les gens sur la base des conditions mutuellement avantageuses, en prenant en considération non seulement ses intérêts personnels, mais elle prend en considération les intérêts de l'autre personne. Elle respecte l'acte de la volonté des autres gens, n'impose à personne ses convictions. Elle commence à se rendre compte du caractère néfaste de la direction générale du mouvement de l'Humanité: en paroles – vers le bien, vers la lumière, vers Dieu, en fait – à contre-pied.

Un tel opportuniste doit changer son orientation contrairement aux programmes et l'opinion de la majorité, en élevant ses programmes créateurs personnels. Mais seulement un tel homme se réunit avec la nature, le subjectivisme le dégoûte ; il n'a pas besoin du sermon sur l'amour universel, sur la moralité, il vit avec cela. Ces gens sont des Créateurs de sa vie et de tout l'espace vital. Ils sont décisifs, ne craignent pas les difficultés, obtiennent le but. Leur logique est dirigée vers l'analyse du monde objectif, vers la coopération active avec lui, par voie du perfectionnement personnel et de la transformation. L'absence du subjectivisme, l'analyse exacte de l'objectif, leur aident à prendre de la vie tout qu'elle donne. Ils connaissent que la vie ne donnera pas le mauvais, mais on ne peut pas manquer la chance personnelle. Souvent pour l'acquisition de ses désirs, il doit surmonter les difficultés et les obstacles. Ces gens en viennent à bout, en manifestant maîtrise de soi, la patience, l'assurance des forces personnelles. Justement sur tels hommes on peut dire: ils n'attendent pas la faveur du socium, de l’État, des médecins, mais ils les créent eux-mêmes, en s'appuyant sur les forces créatrices de la nature! Toute la vie est concentrée dans cet homme et se réalise par lui. Il lui-même Crée la Vie!  

La vie est une réalité objective qui existe en dehors des désirs et des «vouloirs» de la personne. Et cette réalité peut devenir agressive par rapport à la personne, si elle n'a pas trouvé les repères justes, avant tout n'a pas appris à se servir raisonnablement du Choix. Il y a seulement un Choix juste – avoir la conscience objective de la réalité, quand la Conscience doit recevoir l'orientation vers le monde réel, ce monde comme il est, et non celui comme la personne voudrait le voir. Sans doute, des variantes énumérées, la dernière variante du Choix est juste.

Le monde objectif est un ensemble des divers champs qui ont le rythme défini. Ce monde se manifeste dans deux états: le statique et le dynamique. Dans la statique, il est perçu à titre des objets concrets, le dynamisme est présenté sous forme des ondes (en cas du caractère tridimensionnel) et des tourbillons (en cas de la multidimensionnalité). La coopération avec le monde objectif se réalise avec l'aide de notre énergie psychique, avec l'aide de l'énergie de l'idée au moyen de la Conscience. À cause du caractère cyclique (l’automatisme) du monde objectif, nous aussi percevons plusieurs processus automatiquement, quoi que sans se rendre compte, nous les percevons comme de bien entendu. Et en outre le caractère cyclique des phénomènes du monde objectif est lié à sa manifestation statique. Par exemple, nos soins journaliers, le travail quotidien, tout ce que nous faisons constamment. Notamment dans la statique est actuelle la manifestation de la Dualité et de la Triplicité. Par exemple, l’alternative du jour et de la nuit, toutes sortes des appréciations: c’est bien – c’est mauvais, je peux – je ne peux pas, je suis d'accord – je ne suis pas d'accord etc. Pour la Conscience, la statique est naturelle, elle est orientée notamment vers celle-ci. La manifestation statique du monde objectif est perçue facilement par nous. Dans ce cas, en réagissant aux événements, nous nous servons de premières deux formes du Choix, qui peuvent être appelées l’instinctive et l’émotionnelle. 

En effet, la personne qui a mise toutes ses affections en elle-même, reflète par la Conscience seulement ses instincts personnels, en aspirant à les satisfaire. Dans les relations avec les gens et avec les événements liés à eux, la personne se guide par les émotions. Si avec cela les lueurs du bon sens se déclarent, elles sont étouffées vite par la peur intérieure (animale).  

Dans les processus statiques de la vie, actifs sont les parties inférieures du cerveau (le cerveau reptile et le cerveau du mammifère). La manifestation semblable du Choix est admissible dans nos problèmes terrestres journaliers, qui sont accompagnés par le travail monotone et routinier, mais elle est tout à fait inadmissible dans la réalisation créatrice, dans les processus de la connaissance, dans les relations avec les gens liées avec la mentalité, avec l'activité mentale. La solution des problèmes financiers demande que soit fait le Choix juste.

Le Choix juste, quel est-il? En dehors de la coopération avec les conditions terrestres de la vie, la personne coopère avec tout l'Univers, avec le Monde Subtil, avec Dieu, mais l'essentiel – elle coopère avec le Champ énergétique et informatique. Le degré d'une telle coopération est lié au Choix de l'orientation vitale en direction de l'Évolution du perfectionnement moral, de la volonté d'exercer les fonctions de la Personne Raisonnable, par voie du développement dans soi-même des qualités pareilles à Dieu. Seulement ce Choix nous assure le lien avec nos Sources, et non de bonnes affaires, d’études des différentes pratiques de salubrité, l'observation des divers rites, les prières, les connaissances ésotériques etc.

La personne ayant fait le Choix en faveur de l'Évolution, se connecte aux processus évolutionnistes de l'Univers qui ont non seulement la nature d'onde, mais aussi la nature du tourbillon. Le tourbillon (la spirale se trouvant dans le mouvement giratoire) est caractéristique pour les processus multidimensionnels dynamiques. Comment nous coopérons et nous nous rendons compte des processus évolutionnistes de l'Univers, dépendent la santé, la longévité, la prospérité, la solution des problèmes financiers. Notre corps énergétique, les processus de la pensée, l'activité psychique, la spiritualité, la molécule de l'ADN ont la nature de tourbillon et sont liés aux processus évolutionnistes. 

Le refus de l'Évolution change l'état de tous les processus du support de la vie. L'énergétique, le psychisme, l'Âme, la mentalité ont aussi la nature de tourbillon. Il est mauvais quand ces processus de tourbillon ont la direction de la rotation du côté opposé de celui qui est propre à la nature. Dans ce cas la personne se trouve sous l'action des forces destructives du monde de la statique. L'Âme perd graduellement la vitalité, la personne dégénère et meurt, en traînant derrière elle-même la charge des défauts karmiques. Le Choix au profit de l'Évolution contribue au développement de la personne, au développement de la Conscience jusqu'au lien complet avec le Champ énergétique et informatique de l'Univers, avec Dieu. Se rétablit Son Système Dieu – la Personne. Dans ce cas la personne peut diriger la vie. Elle réalise la connexion aux processus du support de la vie de l'Univers au moyen de la partie supérieur du cerveau – au moyen du néocortex qui est mis au travail.

Certains investigateurs de la bioénergétique de la personne notent que les corps énergétiques des gens de l'Orient et de l'Occident sont divers selon les directions de la rotation des tourbillons bioénergétiques et selon la structure. Vous ne réfléchissiez jamais à ce que les habitants de l'Orient ont gardé l'originalité et pourquoi le Sauveur est venu aux habitants de l'Occident, et non de l'Orient? 

Tout est très simple. Dans un temps peu reculé, les habitants de l'Orient continuaient à garder son union avec le monde objectif. Le développement de la Conscience, le perfectionnement moral, l'orientation vers le développement spirituel contribuaient à cela. Personne dans le monde ne peut diriger si parfaitement le corps, la Conscience, les pensées, l'énergétique, comme c'est fait par les habitants de l'Orient. Et en outre ce savoir-faire chez eux est mis dans les gènes et est légué. À vrai dire, à présent la dégradation de la Conscience a touché l'Orient. La vie est la vie, elle demande la réalisation complète au plan de l'esprit et de la mentalité, ainsi qu'au plan des relations économiques. Pour vivre dignement, il est nécessaire l'argent, l'ignorance de leur signification freine le perfectionnement de la personne et porte dommage à la qualité de la vie. Les relations économiques dans la société sont aussi objectives, comme d'autres processus. C'est pourquoi les habitants de l'Orient doivent acquérir les connaissances sur ces processus. Il s'est trouvé que l'union de beaucoup d'eux avec le Champ énergétique et informatique et avec Dieu n’est pas telle solide pour éviter la dégradation de la Conscience. L'argent demande aussi des connaissances et du savoir-faire de lui diriger, comme tous les processus objectifs. 

Donc, en s'occupant des problèmes de l'étude et du perfectionnement du corps et de l'esprit, les habitants de l'Orient ont gardé le synchronisme de la rotation de leurs corps énergétiques avec les rythmes de la nature. C'est pourquoi ils possèdent la santé excellente (avec l'aide des moyens naturels), le moyen naturel de sa correction, possèdent à la perfection l'énergie psychique et la bioénergie.

Quant aux habitants de l'Occident, ils encore chez les anciens se sont détournés de l'union avec la nature, ils sont partis à la connaissance et à l’assimilation pratique des processus économiques, ayant oublié tout à fait l'Esprit. Ils croyaient erronément que l'argent est le phénomène naturel spécial, existant indépendamment, le phénomène qui ne se soumettent pas aux lois du monde objectif et de l'énergie psychique. Une telle dérogation aux lois naturelles a amené au développement technogène de la civilisation occidentale, à l'appauvrissement spirituel, à la dégradation et à l’étroitesse de la Conscience. Au total les caractéristiques assurant la vie (l'Âme, la mentalité, le pensée) ont perdu le rythme naturel. Les tourbillons de la bioénergétique de la personne ont reçu la rotation en sens inverse de la circulation naturelle, son assurance de la vie est troublée. Il fallait sauver l'humanité.

C’est notamment pour cette raison qu’à la personne occidentale on donnait le Sauveur, et avec lui – la Chaîne du Sauvetage prenante sa source dans la structure spéciale du corps énergétique, jointe au moyen de Moi Supérieur avec Dieu.   

À vrai dire, il ne faut pas penser que tout est si mauvais dans ce monde. Tout ce qui se passe dans la vie, il a son sens profond. À la différence du confrère oriental, l'habitant de l'Occident a la mentalité logique rationnelle spéciale qui donne le concret, la possibilité de la connaissance exacte des lois objectives et de leur utilisation pratiquement. Quant au développement spirituel, il n'est pas si triste. Il faut traiter, dans ce cas, aussi d'une manière consciente, en comprenant chaque pas, chaque action. Pour l’homme occidental, il est facile de faire la chose semblable, l'habitant de l'Orient ne vous comprendra pas: il s'est habitué à ne pas penser, mais à accomplir les commandements du Champ énergétique et informatique.  

C'est pourquoi si l’homme de l'Occident voudra s'engager dans la voie de l'Évolution, il obtiendra sur cette carrière des succès plus réels que le représentant de l'Orient. Certes, pour cela, il faut apprendre et recevoir la connaissance, en se servir d'une manière consciente.

L'erreur du confrère occidental consiste en ce qu'il aborde une question de l’obtention des connaissances d'une manière émotionnelle, en oubliant la logique rationnelle. Mais c'est réparable. La personne occidentale a la chance réelle de devenir un Créateur. Quand dans le développement de l'individu, les processus évolutionnistes s'embraieront, la rotation de son corps énergétique changera. En se réformant lui-même, il retrouvera la structure autosuffisante et le besoin du Canal du Sauvetage ne sera plus de rigueur.

La différence du développement de l'Occident et de l'Orient est liée au Choix des gens, bien que l'on peut attribuer tout cela au hasard, à la spécificité de la disposition géographique des places de la résidence. Mais le hasard est une réalité inconsciente. La vie squeeze toujours la personne, pour choisir la voie par qui elle ira ensuite. Les gens de ces régions de la Terre autrefois se trouvaient devant un Choix et ils ont choisi ce qu'ont trouvé nécessaire. Rappelez-vous la parabole biblique d’Adam et Eve – elle dit sur le Choix, n’est-ce pas ? Évidemment, c’étaient des gens qui ont choisi la direction occidentale du développement de l'Humanité. Probablement, c'était déjà justifié par ce qu'ils ont choisi l'action, le dynamisme. Adam et Eve encourent le blâme général. Qui les blâme? Les gens vivant selon les lois statiques, à qui le dynamisme fait peur, – il les dégoûte.

Selon les lois de l'Évolution, les héros bibliques ont fait le Choix juste, car on peut devenir le Créateur véritable, le constructeur véritable de l'espace vital seulement alors, quand tu as la mentalité logique (critique, philosophique) très évoluée, inaccessible pour les habitants de l'Orient. Ils ne savent pas calmer leurs émotions d’une manière volontaire, mais ils les répriment par la force: «C'est inadmissible pour vous». Les observations des processus modernes de la pensée et de la Conscience montrent que l'Occident a amorcé le processus de l'Évolution, mais l'Orient, au contraire, a commencé le processus de la régression de la Conscience. À l'Occident on forme la conception complexe de la vie (la liaison du développement spirituel et du développement économique), l'Orient s'écarte du développement de l'esprit et s’incline aux processus économiques, à qui leur Conscience s'attache de plus en plus.  

La logique de l'Évolution est très simple. Pour forcer l’homme à se connecter, d’une manière volontaire, à l'Évolution, au Champ énergétique et informatique et à Dieu, il fallait lui permettre de se déconnecter d’Eux, l’ayant laissé partir. C’est ce qui s'est passé avec la civilisation occidentale. Ensuite, chez les gens le besoin du retour surgit inévitablement, mais déjà ce besoin est enduré et conscient, volontaire. Pendant que l'Orient demeurait dans l’état bienheureux de l'union, l'Occident a eu le temps de rompre le cordon ombilical limitant la liberté de la recherche du chemin et du Choix. À présent, quand à l'Orient on a vu se dessiner une tendance à une telle rupture, l'Occident a eu le temps de devenir grand, d’essuyer les plâtres et de venir à la compréhension de la nécessité de la réunification volontaire. 

La différence est très sensible. Les gens de l'Occident viennent à Dieu atteignant l'âge viril, prêts à la gestion commune avec Lui des processus de vie, au Choix indépendant, volontaire et responsable!

Le bilan : le Choix arrête le développement évolutionniste, l'issue de n'importe quel événement.

[13] Stanisław Jerzy Lec (1909 – 1966) est un poète et écrivain polonais.

[14] Thomas Alva Edison (1847 - 1931), est reconnu comme l'un des inventeurs américains les plus importants. Fondateur de General Electric, un des premiers empires industriels mondiaux, pionnier de l'électricité, diffuseur, popularisateur et perfectionneur de technologies d'avant garde, auto-proclamé inventeur du téléphone, du cinéma et de l'enregistrement du son, il n'hésita jamais à s'attribuer quantité d'inventions réalisées par d'autres, jusqu'à revendiquer le nombre record de 1093 brevets.

[15] Omar Khayyâm (on peut aussi trouver son nom orthographié «Omar Khayam», 1048 – 1131) est l'écrivain et savant persan musulman

Précédent Contenu Suivant