Que faut-il faire pour savoir faire le Choix juste?

Que faut-il faire pour savoir faire le Choix juste?

1. Les CONNAISSANCES. En réalisant quelques plans, l’homme se guide par les connaissances, par les habitudes et par l'expérience. Par exemple, les connaissances des mathématiques, les habitudes de la solution des tâches du même type et l'expérience, fondée sur l'analyse des habitudes, elles sont nécessaires pour la solution de la tâche mathématique. La conception semblable est nécessaire dans n'importe quelle affaire. Nous admettrons, vous voulez découper en bois quelque objet. Vous avez besoin des connaissances de ces matériaux avec qui il vous faudra travailler, des habitudes dans la sculpture, vous avez besoin de savoir bien manier les outils, l'expérience permettant de recevoir le résultat qualitatif. Les connaissances de la psychologie, les habitudes de la connaissance et de la sensation intérieure des gens, l'expérience fondée sur les observations, sur l'analyse des habitudes reçues à la suite du contact et des relations avec eux sont nécessaires pour faire les relations correctes avec les gens. 

Les connaissances de l'anatomie, de la physiologie, des technologies des pratiques de salubrité sont aussi nécessaires pour rétablir la santé. Il est nécessaire d'avoir les habitudes du contact et de la perception de l'organisme personnel, autrement il ne vous comprendra pas, ainsi que l'expérience fondée sur la compréhension du corps pour appliquer les pratiques nécessaires au moment donné. Les connaissances sont toujours nécessaires et partout. Voulez-vous augmenter la qualité de la vie, prolonger les années de la vie? Il sont nécessaires les connaissances selon tous ses aspects.

Le processus de la vie est lié à l'intérieur et à l’extérieur. L'intérieur sont tous les processus passant à l'intérieur de l'organisme. C’est la structure de l'organisme, des organes, des cellules, des tissus, ce sont les processus physiologiques, les processus de la corrélation et la coopération des organes, les processus de change, ce sont les processus psychiques et énergétiques. Le monde extérieur est le monde des processus des relations avec les gens, y compris des relations économique. C’est la coopération avec la nature, avec le socium, avec l'État et avec ses diverses structures (les structures d'État, la religion et d'autres institutions).  

C'est pourquoi pour diriger correctement la vie personnelle, il faut avoir des connaissances dans plusieurs domaines. Pour diriger la santé, il est nécessaire d’avoir les connaissances de la biologie, de la physique, de la chimie, de la psychologie etc. Pour trouver sa place dans la société, il faut connaître des gens, il faut savoir les professions, la psychologie. À présent on demande la connaissance des langues étrangères, les connaissances des lois de toute sorte (sociales, juridiques, du travail etc.) sont nécessaires. Pour avoir de l'argent, il faut savoir les lois de l'économie, des finances, les lois de l'autoreproduction de l'argent. Comme vous le voyez, la vie fructueuse demande beaucoup de connaissances. Le socium n’est pas capable de nous donner les connaissances nécessaires qualitatives répondant aux exigences du présent, c'est pourquoi chacun de nous doit s'occuper de l'autodidactie. Si vous acquerrez constamment les connaissances nécessaires au moment donné, vous pourrez les appliquer dans la vie et sa qualité augmentera. 

À présent dans la société il y a des changements globaux. Les moyens habituels de la survie s'écroulent. Beaucoup des gens ne peuvent pas s'adapter aux nouvelles conditions uniquement parce qu’ils n’ont pas assez de connaissances. Ils se sont trouvés perdus. La précarité des gens dans la vie, l'incapacité, et parfois la mauvaise volonté d'acquérir les nouvelles connaissances et les habitudes amènent aux stress constants. En fin de compte, ils deviennent irritables, et souvent agressifs, méchants, envieux. Les qualités négatives se développent qu'aggrave seulement leur position faible dans la vie. Les enfants se trouvent dans l'aura de l'énergie méchante psychique, chez eux du bas âge l'agressivité et l'incapacité construire les relations justes (égales en droits) avec les enfants du même âge se développent. Tout cela se reflète négativement sur leur vie ultérieure, mais en effet, les enfants sont le futur de n'importe quelle société. Quelle société aurons-nous dans dix ans à venir? Les adultes sont responsables du futur de leurs rejetons.

C'est pourquoi il faut ne pas se cacher à la vie, mais il faut acquérir les connaissances et les habitudes nécessaires. Apprenez vous-même, alors vous pourrez inculquer à votre enfant la correcte  position de la vie. Pensez à cela. Votre «je ne veux pas, je ne peux pas» n’est pas capable d'arrêter ou de changer la vie. L’objectif ne se soumet jamais au subjectif. Tous nous avons ce que nous avons, seulement parce que nous n’avons pas pris soin de l'autodidactie en son temps. Les sages maîtres d'école parlaient toujours: «Vos études commencent seulement maintenant, il faudra apprendre pendant toute la vie». Et comment ils sont dans le vrai! La personne qui désire vivre longtemps, elle doit prendre soin de l'autodidactie constante, de la réception constante des connaissances. Sans connaissances, rien ne sera. 

Il faut distinguer les connaissances du niveau d'information. Les connaissances sont toujours liées à leur application pratique à la vie. Le niveau d'information sont des vieilleries inutiles, qui dépensent notre énergie psychique et ne sont jamais appliquées dans des affaires. Pour avoir les connaissances, il faut savoir travailler avec l'information. Seulement on ne peut pas suivre aveuglément l'information entrant dans vous, particulièrement si «des rumeurs courent». Très souvent les gens réagissent à ce que d’autres parlent («les gens parlent...»). Les gens peuvent parler n'importe quoi et sur n'importe quoi. L'information devient la connaissance quand elle est réellement perçue par vous, est comprise, est contrôlée et est mise en pratique (est revêtue de la forme concrète palpée).

Que distingue encore le Niveau d'information des Connaissances? Nous soulignons: les Connaissances sont toujours liées à la Compréhension et au Bon sens. Le niveau d'information est lié seulement avec les émotions. Si vous commencez à analyser l'information, à comprendre, à faire les conclusions et à prendre la décision que vous devez vous en servir, ayant appliqué en fait, dans la vie, elle vous donne les connaissances. Si cela ne s'est pas passé, elle menace de devenir le niveau d'information, qui en présence des clichés se réalise dans les émotions. Par exemple, vous avez lu dans le journal que les molécules de l'ADN réagissent à la pensée de la personne. Qu'est-ce que c'est? l'information indique qu'il faut apprendre à contrôler les pensées et qu'avec l'aide de la pensée vous pouvez diriger l'intégrité de la molécule de l'ADN. Est-ce que l'information est utile? Absolument. Elle peut être employée pratiquement et, de plus, elle indique la voie du perfectionnement ultérieur sous forme de la nécessité du savoir-faire de travailler avec la pensée.

Maintenant nous nous adresserons à une toute autre information. À présent on produit les livres sur l’ingérence des adeptes de la loge maçonnique dans la vie des gens de toute la planète, il ne restait pas à côté de cette intervention et la Russie. Les auteurs estiment que la raison de tous les changements négatifs pour les gens du régime de vie dans le pays, elle est notamment l’ingérence des «juif-maçons». Qu'est-ce que c'est? Le niveau ordinaire d'information (il ne le sait que par ouï-dire). Qu'elle peut provoquer? Seulement l'irritation et la méchanceté aux francs-maçons, qui ont cassé notre ma baraque, et ni plus ni moins. De ce que vous avez appris cela, vous pouvez influencer quelque peu la suite des événements? Non. Cela ne vaut pas la peine de dépenser l'énergie psychique et la santé pour la délectation de cette information.

Vous vous rappelez que tout que se passe à la vie, il a le sens encore souvent caché de nous. La vie se prolonge. Personne ne peut changer notre vie, si nous-mêmes ne voulons pas cela. Quels que soient les événements terribles, il y avaient toujours des gens, qui en étant «à flot», tenaient ferme aux frais de l'acquisition des habitudes de la survie. Il faut simplement apprendre à vivre dans les nouvelles conditions. La vie apprend au recouvrement des habitudes de la survie par d'autres gens et par les diverses structures du socium. S'il n'y aura pas des francs-maçons, seront les blanc, les rouge, les verts, les bleu clair ou encore quelqu'un. N'importe quels changements de la vie battent selon ceux qui n'ont pas voulus changer!

Malheureusement, à présent nous traversons un boom d'information. Il y a peu d'information donnant les connaissances, dans l'essentiel c'est le niveau d'information. Donc le travail avec l'information est soumis aussi au Choix. En dépend, avec quelles forces (créateurs ou destructives) vous coopérerez. Il y a une expression: «La connaissance conduit à Dieu, l'ignorance emmène de Lui». Le niveau d'information, absolument, emmène de Dieu, c'est donc qu’il ne contribuera pas à votre réalisation créatrice! 

Quand le corps agit spontanément,
Cela s'appelle l'instinct.
Quand l'âme agit spontanément,
Cela s'appelle l'intuition.
Ils sont semblables, et en même temps
Sont éloignés l'un de l'autre.
L'instinct appartient au corps grossier;
L'intuition appartient à l'âme – au corps  fin.
Et dans l'intervalle entre eux – il y a l'esprit,
L'expert, qui n'est jamais spontané.
L'esprit signifie la connaissance.
La connaissance n'est jamais spontanée.
L'instinct est plus profond que l'intelligence,
Mais l'intuition est plus haute.
L'un et l'autre – ils sont en dehors de l'intelligence,
Et l'un et l'autre, c’est bien.

Osho

2. La MENTALITÉ RATIONNELLE LOGIQUE. Vous connaissez déjà que l’hémisphère cérébral gauche répond pour la mentalité logique, réaliste, et l’hémisphère cérébral droit répond pour les émotions. Dans l'idéal, le travail des deux hémisphères doit se manifester dans leur synchronisme. En fait nous avons la prédominance d'un d'eux, à la suite de quoi il y a des gens avec la mentalité du côté gauche, et il y a des gens avec la mentalité du côté droit. Les premiers pensent et agissent. Les deuxième attendent quand quelqu'un les fera le bonheur ou leur donnera quelque miracle.

Mais, non tout est si simple. Comme ont montré les études du travail du cerveau, il lui-même, comme l'organisme physiologique, ne peut pas penser. Vers le processus de la pensée il est poussé par l'énergie psychique du Champ énergétique et informatique de l'Univers. La qualité de la mentalité est définie par le Système Dieu – la Personne. Dieu a donné à la personne tout nécessaire à la vie, mais vraiment comme elle il profitera de ces dons, ce sont des problèmes de la personne même. Seulement en dépend la présence et la qualité du les Système Dieu – la Personne assurant la vie. 

À la suite de l'absence des connaissances de la structure du Monde, la personne est chargée au monde subjectif qui accepte comme le monde objectif. Au lieu du Système Dieu – la Personne elle construit le Système la Conscience – la Personne. Au total reçu l'énergie qui assure la pensée, elle est dépensée pour «le mélangeur des pensées», résultant de la considération des soins journaliers et des problèmes. Le cerveau n'accomplit pas la fonction de l'organisme pensant. Avec le temps cette fonction s'atrophie, à la suite de quoi s'aggrave la mémoire, la physiologie du cerveau se ruine, mais après cela – de tout l'organisme. La personne se transforme en objet invivable et, finalement, meurt.

Et c'est une autre paire de manches, quand la personne construit le Système Dieu – la Personne. Dans ce cas son cerveau est connecté à la source naturelle, au le Champ énergétique et informatique. Le processus mental reçoit la réalimentation à titre de l’énergie psychique de Deux qui assure la vie, à la suite de quoi on active la partie supérieur du cerveau (le néocortex), tous les deux hémisphères commencent à travailler synchronement. La mentalité de la personne devient objective, reflétant la réalité objective. La perception subjective se neutralise, disparaît «le mélangeur des pensées». On active la mémoire et la physiologie du cerveau, et mais après lui – la physiologie de tout l'organisme. C'est là que siège la panacée de la santé et de la longévité. Seulement dans l'union avec le Champ énergétique et informatique et avec Dieu, la personne est capable de penser rationnellement et logiquement, ayant bridé ses émotions et ses passions. La précognition s'ouvre, la personne connaît les événements de meilleure heure qu'ils se passeront, que permet de les corriger. L'intuition, avec l'aide de la précognition, elle soufflera les actions justes dans n'importe quelle situation. 

Si la personne veut vivre infiniment longtemps et heureusement, elle doit s'assurer soi-même par le processus infiniment long de la connaissance et par la mentalité logique continue. Nous entendons par cela la capacité à recevoir la réponse de l'Espace Informatique à n'importe quelle question, l'analyse et la compréhension de cette réponse, la généralisation et l'application à la vie, dans la situation concrète. La mentalité logique continue dépend seulement de l'orientation et du Choix. Quel Système doit être construit: la Conscience – la Personne ou Dieu – la Personne, la personne elle-même définit au moyen du Choix. Le Choix est la loi fondamentale de la vie. Il est un indice de l'union avec Dieu, avec les Sources. Le Choix définit, quel type de la mentalité la personne élit, et de cela dépend le Choix de la vie ou de la mort. Personne n’a droit de changer le Choix de la personne, même Dieu lui-même. Le Choix de chacun de nous est la Loi pour tout l'Univers.

On peut mettre en marche le processus de la mentalité rationnelle (continue) logique seulement avec l'aide de la manière complexe d'aborder le problème de la santé, de la connaissance de la vie. Pendant les années de l'inactivité le cerveau perd ses fonctions. Pour leur activer, il faut entraîner la mémoire par voie de par apprendre par cœur des divers textes, les mots étrangers. La logique se développe avec l'aide de la physique, des mathématiques, c'est pourquoi il n'y a pas de honte à l'étude de ces disciplines selon les programmes d'école ou d'institut. Les connaissances et la logique vont côte à côte!

3. Le DOMPTAGE des ÉMOTIONS, la LUTTE CONTRE les STéRéOTyPES. Les émotions et les stéréotypes sont l'obstacle prémédité en voie du Choix juste. Les émotions est la position de vie de la personne. Elles apparaissent quand la personne entre en opposition avec la réalité. Les émotions sont engendrées seulement dans le Système la Conscience – la Personne à la base de la perception subjective du monde, quand la personne tente d'attacher la réalité objective à ses intérêts, mais la Conscience est dirigée vers soi-même, vers son Ego. Les émotions sont le résultat de l’asynchronisme du les travaille des hémisphères cérébraux, quand l'énergie psychique de Dieu dirigée à la personne pour la consolidation, est utilisée à d'autres fins.

Selon les représentations orientales, l'énergie psychique, selon la structure, est hétérogène. Elle a trois composantes, chacune de qui accomplit la fonction qui seulement lui est propre. Une contrôle la corrélation de la personne avec Dieu, en réalité l'état du Système Dieu – la Personne. C'est la composante Céleste de l'énergie psychique. Dans l'organisme, elle est liée au système nerveux, à la mentalité, aux glandes endocrines, à différentes sortes de tissu cérébral. Elle agit activement sur l'hémisphère cérébral droit.

Une autre composante de l'énergie psychique contrôle la corrélation de la personne avec la nature, avec son milieu de vie et contrôle en réalité l'état de quelques Systèmes: la Conscience – la Personne, la Personne – la Personne et la Nature – la Personne. Vous êtes connus avec le Système la Conscience – la Personne. Le système la Personne – la Personne définit la vie dans la société des semblables à soi, le savoir-faire de construire les relations justes avec les gens. Le système la Nature – la Personne définit la vie de la personne sur la Terre, ses liens avec les conditions naturelles de la vie, la relation à la nature, la possibilité de créer les conditions favorables de la résidence. La composante terrestre de l'énergie psychique répond pour l'état de tous ces Systèmes. Dans l'organisme, elle est liée à différents aspects de tissu conjonctif, excepté le sang. Ainsi, elle contrôle les tissus osseux et de graisse. Les tissus conjonctifs accomplissent beaucoup de fonctions importantes. C'est la fonction protectrice, la synthèse de la série des substances nécessaires à l'alimentation et à la construction des cellules, le maintien de la balance d'eau dans les tissus, la conservation du potentiel de l'énergie de vie dans les cellules etc. Le déséquilibre de la composante terrestre de l'énergie psychique amène au vieillissement de l'organisme. Elle agit activement sur l’hémisphère cérébral gauche. 

La troisième composante de l'énergie psychique de la personne est une énergie de la Vie. Elle assure la coopération des premières deux composantes. Elle définit la capacité de l'organisme de la vie, est liée à l'Âme, mais par elle est liée au Moi Supérieur, coopère avec l'énergie psychique de Dieu. Elle est responsable pour tous les processus d’échange, pour la production de l'énergie, pour la transformation de tous les types des énergies en à la vitalité, est liée au tissu musculaire. Elle agit activement sur le néocortex, assure le travail synchrone des hémisphères cérébraux, ainsi que dirige les processus de l'hématopoïése, la qualité du sang, la composition chimique  et énergétique et son transport. 

Pour la santé, il est nécessaire que toutes trois composantes se trouvent dans la coopération définie proportionnelle l'un avec l'autre. La violation de la proportion amène à la violation de tous les types des processus d’échange dans l'organisme, aux maladies. Pour assurer l'équilibre de toutes les composantes de l'énergie psychique, en dehors du perfectionnement moral, il faut étudier et pratiquer le système de salubrité le yogi.

Dans le Système la Conscience – la Personne, le moment définissant sont les orientations conscientes créées par la personne elle-même, autrement – les clichés, les stéréotypes. Au fond, c'est la tentative de la Conscience de remplacer par ceux-ci le lien avec le Champ énergétique et informatique, et par conséquent, avec Dieu. Le cliché (le stéréotype) est engendré par la pensée de la personne et est en réalité – par l'idée-forme. L'idée-forme est le produit du Système la Conscience – la Personne. Elle n'a rien à voir avec le Système Dieu – la Personne, c'est pourquoi elle reste à côté de la personne, en recevant la réalimentation par ses pensées et par l'énergie psychique. L'ensemble de toutes les idées-formes de l'Humanité crée l'enveloppe raisonnable spatiale, la Noosfère.

Selon l'idée, la Noosfère est aussi le champ (l'espace) informatique, mais seulement très petit. Sa différence du Champ énergétique et informatique de l'Univers consiste en ce que le Champ Universel donne à la personne l'autoréalisation à titre de l'immortalité, en le forçant à devenir l’Individu. Et la Noosfère enlève la vie, en donnant l'autoexpression à titre des émotions. Voici la personne «se traduit» et s'abâtardit, en se transformant graduellement en un mammifère gai, proférant des gros mots d'une manière créatrice.

Elle reste attachée vers la Noosfère jusqu'à ce que construit le Système la Conscience – la Personne. Dans la Noosfère on reflète toute l'expérience terrestre de l'Humanité, ses postulats moraux, les recherches scientifiques, les orientations religieuses et ésotériques. De quoi que la personne s'occupe, en se trouvant dans le Système la Conscience – la Personne, toutes ses pensées et toutes ses aspirations s'affaissent dans la Noosfère. Il lui semble que par les prières il appelle à Dieu, sur l'affaire s'adresse à la Noosfère.

On peut être connecté à Dieu seulement par le néocortex, par le Moi Supérieur et par le Champ énergétique et informatique de l'Univers. Il n’y a pas d’autre voie! Cette voie commence par la transformation de la position de vie et par la pondération de l'énergie psychique dans l'organisme.

Dans le Système la Conscience – la Personne les services inférieurs de l'encéphale sont actifs, le système limbique ou le cerveau du mammifère, qui selon les propriétés fonctionnelles est lié aux instincts et aux émotions. La personne réagit à chaque sa pensée d'une manière émotionnelle, et la pensée crée l'idée-forme, particulièrement si elle se répète souvent. Les stéréotypes sont liés aux émotions, puisqu’ils sont engendrés par celles-ci. La logique, l'esprit rationnel peuvent créer l'idée-forme de la personne seulement dans le cas où son Choix volontaire demande cela. Ainsi, les gens avec la mentalité logique sont inaccessibles pour la Noosfère. N'importe quelle émotion est une connexion impérative à la Noosfère et la lecture, dans elle, de l’information conformément à la pensée qui règne sur vous au moment donné. Et jusqu'au vous changeriez votre mentalité, votre façon de voir, vous ne vous libérez pas de la Noosfère. Dans le Système la Conscience – la Personne tous les gens sont exposés aux émotions, ont les stéréotypes, c'est pourquoi sont dirigés par la Noosfère.

Cependant la Noosfère est créée par les pensées et par les affaires de la personne. Donc sur la verticale hiérarchique, elle se trouve au-dessous de la personne et doit être dirigée par elle, être utilisé comme l'outil. Maintenant s'achève le processus de l’asservissement complet de la personne par la Noosfère. Elle l'a mis à la place de Dieu, lui rend son énergie psychique, le pouvoir sur soi-même et sert à celle-ci, en accomplissant le service d'un maître. Et c'est la violation criante de la Loi de la Hiérarchie, c’est-à-dire – la «gaffe» de l'Humanité. Pour de vrai, selon la Loi de la Hiérarchie, la Noosfère doit être dévoué à la personne, être dirigée par lui, l'Humanité est obligée de régner sur elle.

Il s'ensuit que les idées-formes créatrices sont des pratiques (des images mentales) faites de sa propre main, qui la personne utilise comme les outils pour l'acquisition des buts, et toutes les pratiques faites par quelqu'un (en réalité elle les sert) sont les idées-formes négatives. Le charme par les idées-formes étrangères à titre des émotions et des stéréotypes (que au fond est le charme du Diable) toujours empêchera de faire le Choix juste. Le Choix est lié au savoir-faire d'estimer correctement la réalité objective, de quoi on ne peut pas faire, en étant emprisonné dans les émotions, dans les stéréotypes et dans la Noosfère. En outre le Monde Subtil considère tout cela comme l'atteinte à la propriété intellectuelle étrangère, en raison de la mauvaise volonté de penser et d’agir de son propre chef. Si appeler les choses par leur nom, c’est rien d'autre que   

L'habitude de voler (de la parabole d’Osho):

Tu vis par l'habitude, c’est signifie qu'en fait l'habitude vit par toi. L'habitude elle-même continue, elle a une énergie personnelle. Certes, elle prend ton énergie, mais tu coopérais avec celle-ci dans le passé et tu coopères dans le présent. Peu à peu l'habitude devient le maître, et toi – seulement le serviteur, l'ombre. L'habitude te donne les ordres, et tu seras seulement le serviteur obéissant. Tu dois la suivre. 
Il est arrivé ainsi que le mystique
hindou Eknath partait pour le pèlerinage. Le pèlerinage devait durer au moins une année, parce qu'il se proposait de visiter toutes les places sacrées du pays. Certes, il était le privilège, le pèlerinage  avec Eknath, et milles des gens voyageaient avec lui. Le voleur de ville vint aussi et dit:
– Je connais que je suis le voleur et je ne suis pas digne être le membre de ton groupe religieux, mais d
onne-moi une chance. Je veux partir pour ce pèlerinage.
Eknath dit:
– Il sera difficile, parce que l'année est un long délai, et tu peux commencer à voler les objets aux gens. Tu peux créer les problèmes. S'il vous plaît, rejette cette idée.
Mais le voleur insistait. Il dit:
– Pour cette année je cesserai de voler, mais je dois aller avec vous. Et je promets que pendant l'année je ne volerai aucun objet. 
Eknath accéda. Mais dans huit jours les problèmes ont commencé, et voici ce que s'est passé: les objets ont commencé à disparaître du bagage des pèlerins. Et encore plus étrange il y avait ce que personne ne les volait – ils disparaissaient simplement du sac d'une personne et dans quelques jours ils se trouvaient dans le sac de quelqu'un d'autre. L’homme dont le sac ils étaient trouvés, parlait qu’il n'a rien fait, qu’il n'a pas la notion de ses objets, comme ils en se sont trouvés dans son sac. Eknath avait les soupçons, et une nuit il a fait semblant de dormir, mais continuait à veiller et observer. Vers minuit le voleur a surgi. Il a commencé à remettre les objets d'un sac à l'autre. Eknath le prit en flagrant délit et dit:
– Que fais-tu? Tu me promettais donc!

– Je suis ma promesse, – le voleur dit. – Je n'ai volé aucun objet. Mais c'est mon habitude étrange parmi la nuit, si je ne fais rien criminel, je ne peux pas du tout m'endormir. Ne pas dormir toute une année? Et toi, tu es l’homme de la compassion. Tu dois être plus compatissant chez moi. Mais je ne vole pas! Les objets se retrouvent toujours; ils ne disparaissent nulle part, passent simplement d'un bagage à l'autre. Et en plus, dans une année il me faut commencer de nouveau à voler, c'est pourquoi je dois garder la forme.
Les habitudes te forcent à faire les objets définis; tu es leur victime. Les hindouistes appellent cela la théorie du Karma. Chaque action que tu répètes ou chaque pensée – parce que la pensée est aussi l'action fine dans l'esprit – elles devient plus fortes. Elles usurpe le pouvoir sur toi. Alors tu vis comme un prisonnier, comme un esclave. Et cette réclusion est très fine; la prison comprend tes habitudes, les conditionnements et les actions que tu as fait. Elle entoure ton corps et tu t'es embrouillé dans elle, mais tu continues à te penser et à te duper par ce que tu fais cela par toi-même. 

4. Le COURAGE. Ici il faut comprendre avec la qualité humaine nommée le courage, la présence de qui définit en plusieurs cas notre Choix. La renaissance spirituelle, le mouvement volontaire chez Dieu commence du Système la Conscience – la Personne et sont liés à l'élimination de plusieurs obstacles provoqués par les raisons objectives, physiologiques et énergétiques. Ainsi, en nous trouvant sous la direction du cerveau du mammifère, en nous guidant par les stéréotypes, nous avons le corps énergétique changé, incomplet (les enveloppes célestes inactives). Conformément à cela, nous avons la physiologie changée qui est programmée pour la destruction, puisque l'Âme non liée à ses Sources, elle ne reçoit pas l'alimentation assurant la vie.

Il faut commencer la transformation de l'élimination de ces obstacles. C'est le travail sérieux demandant les connaissances, l'orientation juste et les raisonnements logiques:

Des «Entretiens de Confucius»

Négliger les indications et solliciter le succès – c’est signifie se hasarder. Le succès brillant demande le temps, mais il est déjà impossible de corriger l'affaire qui s’est achevée par un échec. Vous pouvez vous permettre d’être imprudent? 
Et dernier: c’est la vie sans entraves – voyager par le cœur, en profitant des objets comme d’un char, et élever le Médiane dans soi-même, en se fiant à l’inévitabilité, – voici la limite de notre perfection. Comment on peut attendre la rémunération pour ce que nous avons fait? À la vie il n'y a rien de plus considérable qu'exécuter le prescrit. Et rien plus difficile.

«C’est la vie sans entraves – voyager par le cœur, en profitant des objets comme d’un char, et élever le Médiane dans soi-même, en se fiant à l’inévitabilité» – là encore c’est la manifestation supérieure du Courage!

Notre dépendance des stéréotypes et de la Noosfère change souvent l'orientation, en engendrant les doutes et voilent le but. Tout cela mène au déroutement, au Choix incorrecte. Par ailleurs, les changements de la mentalité, de la physiologie, de l’énergétique se passent non à la fois, peuvent s'aggraver d'abord plusieurs maladies chroniques. Ils engendrent les nouveaux doutes, particulièrement si la personne a pas assez de connaissances pour venir à bout de ces problèmes. Souvent à cette période s'aggravent les problèmes karmiques demandant la transformation urgente, et pour sa résolution on demande telles qualités comme la résignation et la patience.

L'ensemble des problèmes semblables demande à la personne de l'éducation dans soi-même de la Volonté, de la Fidélité à de la direction élue et la Foi en les forces personnelles. Si il y a pas assez de ces qualités à la période initiale, elle cède de nouveau et recule. Seulement les Âmes courageuses trempées peut surmonter tous ces obstacles. Seulement elles peuvent chercher la raison de l'apparition du problème à partir d'elles-mêmes, chercher les connaissances nécessaires, analyser et expérimenter, sans rouler de la voie élue. Seulement les courageux peuvent faire le Choix et ne pas regretter, même si se sont trompés, car ce n’est pas terrible de se tromper, c'est terrible de reculer. L'erreur est des études, c’est un perfectionnement moral. Seulement les courageux sont capables en se trompant, trouver les raisons des erreurs et les éliminer, ayant changé la relation à la situation, sans tenter de casser ce qui déjà est accompli. Seulement les courageux peuvent atteindre son but. Ils sont favorisés par l'Univers. Les gens courageux connaissent la différence entre le Choix juste et l'Erreur, connaissent le prix de l'Erreur. Il ne peut pas les forcer par aucun moyen à tourner le chemin juste, ils ont connu déjà le mauvais et ne voudront pas de nouveau revenir là-bas pour rien au monde.  

La plupart des gens craignent les erreurs et le risque, donc craignent non seulement le Choix, mais la Vie. C’est aussi le Choix à qui ils ont droit.

«Dans l'année du traitement le psychiatre m'a dit: – Mais peut être, la vie est l'étude non pour chacun» (Brown Larry[16]).

La volonté est la qualité nécessaire à l’homme parfait, elle est élaborée seulement alors quand il risque, ne craint pas de faire l'erreur. La connaissance, le dévoilement de la capacité de la mentalité se succèdent après l'erreur, se développe la sagesse. La peur de l'erreur le laissera pour toujours dans le Système la Conscience – la Personne que ne jure aucunement avec la nouvelle Époque.

C’est votre Choix!

5. LA FOI. En finissant le sujet du Choix, il faut mentionner encore une qualité du caractère de la personne, sans qui le Choix perd tout sens. Une telle qualité est la Foi. On peut se transformer et sa vie seulement par la force de la pensée personnelle. La force de la pensée, son énergie psychique est à la base de l'Univers. La personne, en se trouvant dans le Système la Conscience – la Personne, plus espère en ses forces physiques et les conditions, parce qu'elles sont pour elle la réalité objective. La force de la pensée dans ce Système n'est pas utilisée et on n’estime pas que c’est un héroïsme, puisque le cerveau du mammifère n'est pas capable de la produire avec le potentiel créateur suffisant.

   La pensée dans ce Système est double. Elle reflète seulement les pôles opposés de n'importe quels processus: oui – non, c’est véritable – c’est erroné, ainsi – non ainsi. Elle n'a pas la composante dynamique liant les phénomènes contradictoires à un tout unique. La composante dynamique de la pensée est la création. La pensée devient créatrice seulement dans le néocortex et seulement dans la coopération avec le Champ énergétique et informatique! Seulement une telle pensée apporte à la personne toutes les transformations nécessaires et les réalise, en exprimant sous forme matérielle. Puisque la pensée est à la base de l'Univers, tous Ses processus et les énergies en sont dépendants. Tout le Champ énergétique et informatique est dépendant de la pensée. C'est pourquoi avec l'aide de la pensée on peut transformer les processus intérieurs, ainsi que les extérieurs. Avec l'aide de la pensée on peut entièrement restaurer la santé et créer la prospérité. 

La pensée se soumet aux lois définies, dont les principales sont les Lois de la Préservation ou de l'Équilibre. Cela signifie que la personne vivant parmi d'autres gens, elle crée avec eux le système bioénergétique, dans lequel un rôle important est assigné à l'énergie psychique (à l'énergie de la pensée). Avec l'aide de la pensée, on peut affermir ce système, ayant assuré son état harmonieux (d'équilibre), mais on peut détruire, ayant créé la dysharmonie. Dans le système harmonieux, le principe agit: un pour tous, tout pour un, c'est-à-dire les lois de la moralité, sur qui les gens ainsi parlent beaucoup, travaillent. Les lois de la moralité sont des lois des systèmes d'équilibre, auxquelles on ne violent pas les Lois de la Préservation. 

Dans les systèmes à qui la dysharmonie est propre, les lois de la moralité ne travaillent pas, puisque dans eux on ne respecte pas les Lois de la Préservation. Les tentatives des gens d'élaborer dans soi-même les qualités de la moralité, elles s'achèvent par l'échec. On ne plante pas la moralité, on ne cultive pas et on ne forme pas, il faut vivre moralement. Elle est la manifestation de la loi fondamentale de l'Univers – de l’Union. «La loi est la logique libre de la passion» (Aristote). Dans les systèmes non équilibrés, il faut apprendre à vivre avec la résignation, c'est-à-dire ne juger personne, respecter le Choix des gens et être naturellement disposé envers les événements, sans souhaiter de les changer, sans forcer la main à personne etc. À titre de l'exemple spectaculaire d'un tel système on peut sans hésiter appeler le socium et toute l'Humanité. 

Avec l'aide de la pensée la personne peut transformer sa vie, mais pour cela il faut croire en sa puissance, et en réalité, – en les forces propres. Les forces s'affermissent par le courage. Si il y a le courage, on réalisera la force de la pensée. En son manque la force de l'idée ne travaille pas. Dès que vous commencerez à former dans vous-mêmes le courage, en surmontant fermement tous les obstacles et tous les doutes, la force de l'idée commencera à se matérialiser. Si, par exemple, vous devez restaurer quelque organe malade ; dans ce cas, vous donnez l'orientation vers son rétablissement et vos désirs se seront réalisés, l'organisme deviendra de nouveau sain. Votre Foi en la puissance créatrice de la pensée fera le miracle. Pour que les miracles semblables s'accomplissent, il faut ne pas violer les lois, conformément à qui la pensée vit. 

Pour le renforcement de la Foi, vous devez comprendre qu'elle dépend entièrement de l'unité avec la pensée créatrice et du Courage. La pensée perd le potentiel créateur dans les émotions, dans les stéréotypes, dans l'inaction, c'est pourquoi, si voulez avoir une forte pensée, il faut faire libre, coopérante au Champ énergétique et informatique et à Dieu. De nouveau, il n'y a pas de raisons extérieures pour vos échecs, ils se trouvent à l'intérieur de vous. Votre futur se trouve dans vos mains et dépend de la Foi, du Choix, du Courage.

Les représentants de tous les états et de tous les confessions aiment se référer au sujet de la Foi à la Bible, où est écrit que «...qu'il vous soit fait selon votre foi»[17]. Cela signifie qu'aucuns pas pratiques, en complément de la foi, non seulement ne sont pas nécessaires pour la personne, mais même sont dangereux et nuisibles. Probablement, pour cette raison personne ne voit dans les mots «... la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas » (Hébreux 11: 1) le déchiffrement explicite d'une telle notion énigmatique comme la Foi.

Ainsi, contrairement à la mauvaise volonté catégorique pour entendre une telle sédition, il faut reconnaître quand même que la foi en Dieu n’est pas l'attente passive et domptée de la réalisation, comme elle est maintenant interprétée, mais précisément la réalisation pratique de ce qui est attendu, que sous-entend la nécessité d'agir activement dans cette direction dans le présent!  

[16] Larry Brown (1951 – 2004), était écrivain américain.

[17] Matthieu 9 : 29.

Précédent Contenu Suivant