Les perdus dans le temps, ou «Autant en emporte le vent-99»

Les perdus dans le temps, ou «Autant en emporte le vent-99»

Il est probable que vous avez déjà un soupçon que nous commençons a divaguer peu à peu, que nous disons des paroles étranges. Comment on peut tomber de la vie, tomber du temps, contracter le virus de la dégradation? Tout cela est bizarre et incompréhensible.

Le rêve (la parabole actuelle)

Un pilote volait au-dessus de la Californie. Il dit à son ami:
– Jette un coup d’œil en bas sur ce beau lac. Je suis né non loin de lui, mon village est là-bas.
Il montra un petit village, qui s'est installée sur les collines non loin du lac, et dit:

– Je suis né là. Dans mon enfance, j'étais assis souvent près du lac et pêchait. La pêche était mes passe-temps préférés. Mais dans le temps où j'étais l'enfant pêchant dans le lac, des avions volaient toujours dans le ciel. Ils volaient au-dessus de ma tête et je rêvais de ce jour où je puisse devenir le pilote et diriger l'avion.
C'était mon seul rêve. Maintenant il a été exécutée. Et maintenant je chaque fois regarde en bas sur ce lac et je rêve de ce temps où je prendrai ma retraite et je commencerai à pêcher. En effet, mon lac est si beau ...

La personne, en grandissant, vivait du futur, ayant réalisé son rêve – elle vit du passé, n’étant pas presque jamais dans le présent!

Dieu lui-même vit dans le présent, ici et maintenant, construit Son futur et le futur de l'Univers dans la composante dynamique de l'Être. La conscience de 99 % des gens sur la Terre est emmenée de cette composante aux autres mondes, aux autres Dimensions, aux autres systèmes des coordonnées. Il ne vaut pas la peine de s'étonner de cela, parce que le monde réel physique, comme la personne elle-même, est un hologramme, un mirage, et son siège en soi sur le globe ne vaut pas lourd. 

Maintenant on aime répéter que la pensée est matérielle. C'est parfaitement exact, le plus précieux dans l’homme sont la pensée et l'énergie psychique qui est générée par elle. Si la pensée avec la Conscience sont emmenées de la vie réelle, donc il ici seulement fait du volume, mais il est déjà perdu pour la vie, Dieu, l'Évolution!

Si se rappeler que le présent est un processus de la réalisation du futur variable,  comment l'Humanité peut-elle construire le futur digne, en étant absent dans le présent en 99 % de sa quantité? Les gens sont absents non tout 100 % du temps de leur vie, mais quand même sont absents? Sur quelle conformité d'idées et sur quelle subordination à l'unité de direction de Dieu on peut parler, quand 99,9 % de la population est en absence irrégulière et dans les vapes complètes?

Voici en quoi consiste la raison du paradoxe non expliqué jusqu'ici. La majorité pléthorique de l'Humanité ne veut pas du mal à eux-mêmes et à leurs enfants, ils gagnent son pain à la sueur de son front, tâchent de vivre en conformité avec les commandements de Christ, mais ils ont construit le futur – puisse-je n'avoir jamais vu cela de mes yeux! Mais en effet, ce n’est pas encore le soir! Et tout cela, à cause de ce qu’ils ont emporté l'énergie vitale donnée pour la création, du présent chacun de son côté, et tous veulent vivre joliment là où se trouve leur corps physique. 

Et où Dieu doit-il nous réunir pour nous mener aux lendemains qui chantent, à la Quatrième Dimension, si nous nous sommes dispersés du présent comment des cafards, et Il n'a pas droit de lui quitter pour nous réunir? C’est juste, Il ira avec ceux-ci qui sont restés avec Lui et battent le pavé! Qui sont-ils, les gens qui ont fait 1 %? Les gens avec le pivot! La plupart d'eux sont venus avec lui, la partie – l'a déjà fait sur la Terre.

Nous ne tentons pas de diriger quelqu'un, nous ne formons personne en colonne, mais nous sentons par intuition et nous connaissons qui est emmené par la Conscience du présent. Il est très simple de les distinguer parmi d’autres, ils abordent l'affaire, en étant assurés qu’ils connaissent déjà presque tout le monde. Ils consentent à faire connaissance avec notre livre et avec le Système seulement pour nous examiner et pour se porter eux-mêmes à la perfection absolue. Voici cette approche s'appelle l'ignorance cultivée des gens qui sont tombés du flux de la vie. 

Par exemple, nous ne nous considérons pas comme des maîtres, mais nous connaissons le tableau total, sans qui il est impossible qu'aller aux lendemains qui chantent, en général il est dangereux de se mettre en route. La connaissance de ce tableau donne la possibilité à la personne de faire «le raccordement sur le terrain», se trouver  soi-même dans le système des coordonnées du présent. Et seulement alors on peut donner la direction du mouvement ultérieur et tous les buts et les repères intermédiaires.

Il est frappant de voir avec quelle facilité les gens, n'ayant pas un tel raccordement, en étant tombés du temps, osent faire le Choix et atteindre leur but. Sans avoir une notion de ce qui tu es et où tu te trouves, il est impossible de toucher à la perfection et remplir son objet. La bévue est garantie!

Le secret de la méditation du vieux Maître et le sens de l'efficacité frappante de trois étapes du vigilance, il consiste en ce que l'élève est mis à telles conditions sévères qui on ne lui permet pas de tomber du présent pour une seconde. Puisqu'il maîtrise avec vigilance, son futur peut être absolument prédéterminé et ne peut pas présenter des surprises désagréables! À propos, la tâche du cours initial de l'apprenti, quand la personne vient au maître avec le but d'apprendre à faire des violons ou devenir le maître des arts de combat, mais l’on force à laver les planchers et préparer le déjeuner, elle consiste en ce que, par le travail brouillon éreintant, attacher la personne au présent, ici et maintenant. Autrement l'élève, en étant dans la lune, n'étudiera pas le principal!

Seulement ceux-ci qui ne tentent pas de se replacer au-dessus de la vie, mais prennent la pose de l’élève à l'égard d’elle, ils s'obtiennent le succès dans le Système et dans la vie, regardent tout l'événement de bas en haut. Souvent ils, n'ayant pas achevé la lecture de «La Doctrine» jusqu'à la moitié, courent pour se connecter au Système.

Les gens qui nous font serment que, aussitôt qu’ils reliront plusieurs fois les livres, tous comprendront (aussi vite que possible), sans tarder se connecteront vers le Système, dans 99 cas de 100 ne s'adressent plus à nous. La sancta simplicitas, qui est plus mauvaise que le vol, il nous reste seulement à rester pantois! La Conscience les emmène là-bas, au passé ou au futur, où ils habitent, parce que seulement là il est confortable pour eux. Mais la question, comment faire face à la vie vraie, réelle – reste insoluble aussi que toutes les prétentions à elle restent sans réponse. 

Donc, faisons le bilan, en revenant de nouveau vers le destin Valentin. Selon toute apparence, elle a le pivot parce qu’il est pratiquement impossible de forcer la personne «normale» à entrer à corps perdu dans ses choses de «l'autre monde» et dans l'inconnaissable. Comme nous disions déjà, il est absurde de chercher des coupables de son malheur, tous sont coupables et personnes concrètement ne sont coupables. Elle a reçu la leçon et il est bon, s'il profitera. La principale leçon pour elle et pour vous consiste en ce que la connaissance avec les sources premières comme «La Bhagavad-Gîtâ» et «La Doctrine Secrète des jours de l'Apocalypse» doit avoir absolument l’interprétation et l'application pratiques. Et personne ne s’inquiète de ce que l’homme ne connaît pas ces conditions et n’a pas la pratique, en manière de notre Système. Les connaissances sont sur Internet Universel où tout est ouvert et accessible, on ne se cache rien. Connecte, apprends à travailler, à analyser et à prendre le nécessaire pour toi-même. Si tu ne peux pas trouver la pratique, il n'y a rien plus facile – crée-la. Ah, c’est difficile et étrange? Mais être un kamikaze et entre dans la cabine de transformateur d’une tension de 150 kilovolts pour brûler comme une chandelle, cela n'est pas du tout difficile et n'est pas terrible? 

Tous sans exception comprennent la mission comme l'action de faire le bien aux gens et le service à Dieu avec le sacrifice immanquable et impératif en fin. Voici alors la personne compte ne plus mener à la marque, mais vaincre définitivement pour qu'à la fois et avec la garantie se trouve dans le Paradis. Eh bien, risquons le coup! Quand même les lauriers de Christ ne les laissent pas dormir tranquillement. Mais la personne a seulement une Mission – d’un Créateur, mais non d’une victime. Un homme russe peut laisser sa tête pour l’œuvre utile – c'est simple comme bonjour, mais pour être attelé et  prendre le collier – dispensez-moi de telle nécessité!

Dans les premières années du contact nous ne pouvions pas comprendre très longtemps – pourquoi Dieu, tel grand, sage et omnipotent, en réponse à notre demande de prédire notre futur, restait pantois avec confusion. – «Oui, répondait- Il, j'ai le Dépositaire du Temps (ainsi s'appelle la fonction), qui peut rembobiner «la bande du temps» en arrière, au moins vers le début de la Création du Monde. Mais comment je peux prédire le futur variable de quelqu'un, y compris mon personnel? Oui, oui, y compris mon personnel! Ayant créé l'Univers et vous, je suis devenu l'otage et de l'Univers, et de chacun de vous».  

Exactement ainsi que le propriétaire de la voiture, en se mettant au volant, devient son otage. Tout dépend de ce qu’il n'est pas tombé du présent, à quel point. C'est-à-dire – à quel point Il ne vit pas dans les illusions de l'état passé de la voiture (puisque plus tôt elle était nouvelle et ne jouait jamais un mauvais tour au propriétaire), mais il vit dans les réalités d'aujourd'hui. Il se rend compte que la voiture s'use, donc elle demande d'attention et des soins quotidiens. Si le maître de la voiture est resté dans le passé, étant tombé du présent, le futur le punira absolument. Comment? Très simplement. Un beau jour la voiture refusera l'obéissance, se cassera et tuera le maître! Vous pouvez vous-mêmes citer l'énorme quantité des analogies semblables.

Dieu de notre Univers (comme les Dieux de tous les autres Univers avec Dieu Père qui est à la tête d’eux) s'en souvient, Il ne tombe pas du présent (et si s'Ils absentent pour un certain temps, entrent tous les processus dans un automate), autrement chaque telle chute créera le vide imprévisible dans le futur. D'une telle perspective l'appétit disparaît et Ils se trouvent mal.   

À partir de cela, on peut appeler Dieu notre «otage» conventionnellement, hypothétiquement. Certes, Il connaît en gros comment n'importe quel processus prendra fin, parce qu’Il Lui-même le compte scrupuleusement et forme. Mais avec cela (puisqu’Il n'a droit de tromper personne dans rien) Il ne peut pas appeler la date exacte et l'heure de l'achèvement du procès, ainsi que son résultat exact ou le bilan. Les processus dans l'Univers ont l'étendue des milles, des millions et des milliards d'années. Comment on peut prévoir chacun d'eux, si la multitude de facteurs accessoires, y compris le facteur humain – tel puissant et imprévisible, y interviennent à chaque instant? Il est très intéressant, amusant et instructive d’être notre otage justement dans ce plan, comme Dieu dit.   

En effet, on ne s'ennuiera pas avec nous. Par exemple, dans le premier livre nous écrivions que notre civilisation dans l'Univers est final et de révision. Il était ainsi avant l’amorçage de l'Apocalypse. Mais déjà le début de notre travail commun avec Dieu qui est réalisé dans «La Doctrine Secrète» et dans le Système de l'Harmonisation de l’Individu, a fait dérailler les plans et les délais de tous sept Univers, y compris les plans de Dieu le Père Sabaoth. Mais Ils ne nous en veulent pas. Ils disent qu’on est décidé à élever dans notre Univers, sur les nouveaux principes, encore une civilisation pour vérifier tout cela en pratique. Dans un tel cas, il reste l'énigme de savoir comment les gens sur la Terre, même si ils ont la sagesse de Salomon, peuvent-ils prédire le futur? Tous les prophètes, les gens entrant dans le plan astral, ainsi que la grande partie des contacteurs, ils sont connectés à la Noosfère, mais celle-là est une grande ouvrière de montrer les illusions. La Noosfère montre notamment ce futur vers qui «les étoiles traînent par les cheveux»!

Selon toute apparence, les gens s’intéressent peu – si le futur réel correspondra aux pronostics, le processus et la participation sont importants pour eux. C'est pourquoi la prédiction de l'avenir, la cartomancie, la chiromancie se sont transformées en industrie solide dans qui on fait des bonnes situations, des fortunes de plusieurs millions. Les astrologues, les prophètes et les oracles entrent dans les cadres des gouvernements, en formant de facto le futur de l'Humanité. À ce compte on peut faire la conclusion que ce futur sera peu enviable!

En d'autres termes pour ne pas avoir pas des ennuis dans le futur, il faut ne pas dire la bonne aventure, mais construire sans cesse, pas à pas, le former dans le présent, et nos Dieux rendus sages expérimentés s'occupent de cela. Mais la personne,  une créature légère, préfère voltiger gaiement, comme un papillon, d'une fleur à l'autre, en remettant les problèmes urgentes à plus tard, à la semaine des quatre jeudis. Elle saute: le passé – le futur – le présent – le futur – le passé... Ensuite, s'étant présenté devant le futur réel sous forme du vide et de l'imprévisibilité complète, elle s'exclame: «Oh, là-là!» – et court chez les devineresses, chez les pronostiqueurs, chez les astrologues pour apprendre – que les étoiles lui diront-elles à ce sujet? Mais les étoiles toujours conduisent ceux qui sont prêts et traînent pour les cheveux ceux qui ne sont pas d'accord. Elles ne savent rien d'autre. C'est-à-dire ceux qui sont prêts, ils ont la possibilité de construire le futur, et donc, ils peuvent eux-même choisir le destin, mais ceux qui ne sont pas d'accord avec une telle manière d'aborder, ils n'ont plus qu'à esquiver des coups de pied, en espérant que peut-être nous éviterons!

Précédent Contenu Suivant