Comment ne pas tomber «d'ici et maintenant»?

Comment ne pas tomber «d'ici et maintenant»?

En lisant toutes ces passions sur «autant en emporte le vent », chez vous la pensée de ne pas se trouver parmi eux ne surgit-elle pas? Comment se fixer dans le présent?

On peut faire cela seulement par la compréhension et par l’action!

Selon toute apparence, vous attendez maintenant que nous donnerons les phrases de circonstance toutes faites sur la nécessité de croire en Dieu, respecter Ses commandements et aimer les gens. Nous ne donnerons pas, parce que c'est la démagogie des gens dirigés par le cerveau du mammifère. Leur demandez comment on peut réaliser cette belle théorie – ils vous enverront aux instances: d'abord à l'Évangile, puis à un prêtre et ensuite fatalement vous vous mordrez la queue, en  errant dans le cercle vicieux … Le principe de l'autoréalisation à titre de la marche dans le cercle est la particularité essentielle et l'appartenance de toutes les mêmes forces sombres. 

Nous vous rappellerons qu'il y a les sept cercles de l’enfer, mais on ne dit nulle part sur les sept cercles du Paradis. C’est tout parce que dans le Monde de Dieu le principe fondamental du mouvement –avancer en spirale ascendante, mais non dans le cercle! Voilà la compréhension de la direction et du principe du mouvement de l'Évolution.

La chose suivante qu’il faut toujours se rappeler, c’est: « Il ne faut jurer de rien» (ne dis pas les jugements péremptoires!). En effet, personne n'est assuré contre la chute. Il est clair que tomber on peut seulement de la hauteur, eh bien, quand même de la hauteur du tabouret, ayant réussi à se rompre le cou. S'élever à la hauteur de qui il est confortable de tomber, en avançant en spirale, – il est impossible en principe, parce que tu te trouves dans le flux de la vie. La seule chance de tomber – c’est s’élever au-dessus de la vie ou être emporté du présent que, au fond, est la même chose. Pour cela, il suffit de devenir présomptueux un peu, ayant changé la pose de l’élève pour la pose du Maître, en voyant la vie de haut en bas. Non sans raison on dit que «un mauvais coup est peu compliqué»[38], il ne faut pas avoir beaucoup d'esprit. Le cerveau du mammifère n'est pas accablé sous une charge de l'esprit. La pondérabilité de l'esprit (la croix grave de la sagesse) est inhérente au néocortex, il ne permet pas à la personne de monter au-dessus de la vie, bien que tout peut arriver avec lui.

Le moyen et le critère de l'identification de la présence de la Conscience dans le présent existent, ils sont accessibles à tout venant. Pour cela, il suffit d’imaginer ou quand même sentir à côté de soi-même son double énergétique qui, au fond, est la Conscience de la personne. Si le double est toujours côte à côte ou se met en sa place au premier appel, on peut vous féliciter, vous êtes capable de diriger ce processus et le contrôler. D'habitude les gens perçoivent une telle capacité comme l'ouverture du troisième œil ou le don de la clairvoyance. En fait, cela n'est autre chose que la possibilité la plus heureuse de la personne quand même de se voir de temps en temps avec la Conscience dans le présent, en l'apprivoisant graduellement.

Comme tout dans ce monde, la perception est relative. La relativité est donnée par l'orientation de la Conscience de la personne qui peut être spatiale et temporaire. La variante idéale de la perception de la vie – quand la personne se place elle-même dans le point d'intersection des axes spatial et temporaire des coordonnées. Notamment ce moment est l'heure de gloire de l’Homme, le recouvrement de soi-même et la naissance du Créateur! Pourquoi? C’est parce que ses axes spatial et temporaire des coordonnées ont le point de départ de lui, il les domine et commence à créer le Monde des Raisons.

Quand la composante spatiale de l'Être (le Monde Véritable) passe devant la perception de l’homme, il est obligé de regarder la vie, en s'attachant à l'événement, à la situation, au moment de la vie à travers le prisme de la perception et des sensations. L’homme n'est pas le Point de Référence, le maître de sa vie, il est obligé de reconquérir et protéger avec acharnement dans l'axe spatial des coordonnées la zone (le cocon) qui lui est relativement confortable et tranquille. Dans ce cas, il y a un effet de la perception déformée à la charnière des milieux. L’homme ne voit pas la vie réelle, comme un poisson ne voit pas le monde réel dans l'eau. L'eau est son milieu de vie. Le monde de la terre le détail de qui est un bassin, est caché de lui par le milieu de vie – par l'eau, sa zone confortable. Le monde extérieur pour lui est invisible et sinistre.

Mais pour peu que l’homme se libère de la perception subjective du Monde, étant sorti du monde des sensations subjectives (et pour être précis – ayant laissé entrer la réalité objective dans lui-même), il commence à voir la vie véritable, peut la connaître. Il devient pour lui-même un observateur étranger, un naturaliste et un Créateur. Pour cela, il faut se décider à l'acte acharné – une fois pour toutes quitter la zone confortable habituelle. À partir de ce moment-là il est confortable pour lui dans n'importe quel point de l'Univers, à toutes les époques. C’est l’état quand la personne est capable de connaître la vie, sous toutes ses formes, ses manifestations et se réunir avec elle, s'étant attachée elle-même sur le «terrain», que, au fond, est la Création. L’exploration (le «scanning») de la vie à l'aide de la Conscience est considéré comme la connaissance de la vie quand la personne a la possibilité de pénétrer profondément dans l'essentiel des phénomènes, des événements et des processus, sans les arrêter, sans les détruire, en se passant de la dissection dans le but de l'étude. Il est possible de tuer le vivant pour la curiosité, mais se réunir avec lui – hélas, il est déjà impossible. Comme il est impossible qu’un anatomo-pathologiste, que même le plus inégalé, soit appelé «le Créateur»!  

Le deuxième axe nécessaire des coordonnées pour «un rattachement de soi-même au terrain (à la vie)», pour l'établissement des repères justes de la Conscience, est l'orientation juste dans le temps. L'orientation uniquement juste est le recouvrement et la compréhension de la situation actuelle du temps. Cela signifie qu'il est nécessaire de faire coïncider soi-même avec le deuxième axe des coordonnées. La chute au passé, quand tu vis par avec les souvenirs, ou la sortie au futur (le voyage dans le bleu), n’est rien d'autre que la chute du présent. Cela équivaut à l'état de la personne errant dans la nuit, quand il n'y a pas d'aucuns repères et il fait noir comme dans un four!

Le moyen le plus sûr de se protéger des états semblables – des «pépins», c’est se connecter au Moi Supérieur qui est joint à Dieu, et Il n'a pas droit de monter au-dessus de la vie et de l'Évolution – ce n'est pas prévu dans les statuts. Donc la connexion vers le Moi Supérieur et vers Dieu – c’est la garantie la plus sûre de notre lien avec la vie qui ne permettra pas de tomber du présent.

Le moment désagréable et le principal irritant pour beaucoup de personnes est notre affirmation que le seul moyen, réel et efficace, de faire cela – c’est se connecter à notre Système de l'Harmonisation de l’Individu et de la Santé. Et en outre le fait lui-même de la présence et de l'efficacité du Système n'est contesté par personne et n'est pas rejeté. On nous incrimine deux «crimes»: «Vous n’êtes pas les premiers, d’autres écrit sur la même chose» et «Vous n’êtes pas les seuls». Les objections semblables partent des gens qui sont venus chez nous en passant, en faisant le voyage fascinant par un grand cercle (notamment par le cercle!). Ils collectionnent les divers systèmes, les écoles et les technologies dans l'espoir de trouver «sa voie personnelle» exceptionnellement à seules fins de l'autoexpression. Comme vous le voyez, n'est en rien répréhensible, surtout, ce n’est pas notre contingent, nous pouvons seulement leur souhaiter bonne chance.  

Notre contingent sont des gens qui ont eu le temps de venir, de venir clopin-clopant, mais certaines personnes ont eu le temps d’arriver en rampant au Système «à douze heures moins cinq», à l’étape finale du chemin de croix. Notamment de croix, parce que avec beaucoup de connaissances sans l’usage pratique on a beaucoup de chagrin. Pour eux, «La Doctrine Secrète» et le Système de l'Harmonisation sont la vérité en dernière instance non parce qu'ils aiment ainsi, ou ils veulent croire ou nous leur avons inspiré ainsi, mais uniquement parce que, ayant fouillé personnellement toutes les impasses et les recoins, ils n'ont nulle part trouvé rien de la chose semblable! C'est pourquoi ils n’ont déjà pas le Choix à titre de la liste ou de la gamme des auteurs et des technologies, ils n’ont pas le désir de chercher quelque chose. Voici ces gens sont fixés dans le flux de la vie.   

Il n’y a pas d'autres moyens d'amener la personne à l'Évolution, excepté comme par les martyres, par les adversités. Il y a, en effet, des gens ayant le pivot de la naissance, ils sont amenés par l'intuition, mais pour la fixation dans le flux de la vie, ils ont besoin d'un grand courage! Les impasses et les recoins sombres ont la propriété d'allécher. Le courage est nécessaire à la personne qu'à ne pas aller à eux. «Les gens sont capables de porter presque tout n'importe quoi, s'ils n'ont pas le Choix. Le courage – c’est quand vous avez le Choix!» (Terry Anderson). 

[38] le proverbe russe.

Précédent Contenu Suivant