Apprenez à construire correctement les relations avec les gens!

Apprenez à construire correctement les relations avec les gens!

Pourquoi plusieurs craignent ainsi le travail avec les gens? La cause est seulement une, ils aiment se mettre des problèmes étrangers sur les reins, en assumant la responsabilité pour eux. Dans le «monde» (dans le socium) cette action s'appelle «faire le bien aux gens» (souffrir pour ses amis!). 

C’est aussi la correction de vos relations avec les gens. On ne peut pas assumer la responsabilité pour les problèmes de quelqu’un, en payant de sa personne. Il faut prendre au monde de la prospérité et du succès ceux qui sont prêts à aller avec vous au prix du travail personnel, de la responsabilité de leurs résultats, qui se rendent compte que leur prospérité dépend d’eux et seulement d’eux. Cet personnes résoudre les problèmes par eux-mêmes, en trouvant les voies de la sortie des situations défavorables, en se formant comme des Individus. Mais il ne faut dépenser ni le temps précieux, ni les forces à ceux qui tentent de vous charger toute la responsabilité pour ce qu'ils ne sont pas devenus les Individus et n'ont pas atteint le succès promis. Ces gens resteront pour toujours dans le monde de leurs peurs. Ce sont leurs problèmes, et ils doivent les résoudre par eux-mêmes. Ils sont les gens avec l'esprit faible, avec la psychologie d’esclave. La vie ne leur sourira jamais. «Tous veulent le bien. Ne le rendez pas!»  

Il est punissable à résoudre les problèmes étrangers puisque vous violez, par cela, le jugement porté sur soi-même de la vie. Toute votre force et votre énergie vous dépensez en vain pour ceux qui vous ont surchargé leurs problèmes, et le Karma considère tout cela comme la dépréciation par vous de la vie personnelle (quelque chose dans le genre du suicide). Donc elle ne vous est pas nécessaire, on peut vous la prendre. C’est pourquoi on prenne, en punissant par les problèmes de la santé, en prenant l'argent, en créant les accidents, mais si la personne ne veut pas apercevoir ces avertissements, on amène à l'invalidité ou on prenne la vie.

Les gens ont une idée incorrecte sur le bien et sur le mal. L’homme craint d’avoir l’air de méchant aux yeux des autres. Tous veulent être bons. Il faut rappeler que le mal contribue à l’Évolution de l’homme, il reçoit le bien comme la récompense de l’élimination de l'Ego dans lui-même, pour le perfectionnement moral fructueux. Il s'en suit que seulement Dieu, la vie elle-même peuvent donner le bien à l’homme. La distribution du bien n'est pas le destin et la prérogative de la personne sur la Terre. C'est pourquoi les gens, ayant soif d’être bons, en fait font la douce. Être bon et faire la douce – ce sont des notions opposées.

Qu’est-ce que c'est le Mal? Le Mal, le Karma, le destin, c’est seulement le moyen de la correction de la personne. Ce n’est pas un secret que quand tout est bon chez nous, y a rien à jeter, nous oublions quelque peu Dieu et l'Évolution avec Leurs problèmes éternels. La personne se baigne dans son bonheur et dans sa satisfaction, ayant mis à la terre son orientation vers l'Ego. Le lien avec le Moi Supérieur et avec Dieu s'affaiblit. Mais quand elle se sens mal et quand elle fait mal, la première idée que vient à l'esprit est: «Mais où est Dieu?» Pour qu’une telle personne se rappelle constamment où elle est et où est Dieu, sans tomber du présent, il y a une compresse très effective sous le nom  de «Mal»!

Les gens comprennent le Mal comme tout ce qu’empêche leur prospérité, le calme, qui est en contradiction avec leurs désirs et leurs regards. La vie apprend à tous à l’aide d’autres gens, c’est pourquoi nous recevons le Mal notamment d’eux. Nous accusons les autres de l'accomplissement du Mal, de l'égoïsme et nous ne réfléchissons pas du tout à ce que nous nous sommes heurtés au Mal uniquement parce que nous-mêmes, nous ne répondons pas aux exigences de la vie et de l'Évolution. Par notre relation à nous-mêmes, à la vie, aux gens, nous avons mérité ce Mal. Le Mal contourne la personne parfaite répondant aux exigences de la vie. La personne avec l’esprit faible au lieu de se corriger elle-même, se sent malheureuse, reporte ses problèmes sur les autres, par tout «se plaint» de sa part malheureuse. Vous pouvez regretter un tel homme, en étant devenu le bon compagnon pour lui (en faisant la douce) – et vous recevrez de la vie le même Mal comme la correction pour l’ingérence dans les leçons de la vie dirigées pour son éducation!  

D’habitude les gens se trouvent qu’ils sont redevables à leurs amis et proches de quelque chose, en craignant de causer de l’ennui (de faire le Mal). Ça vaut la peine de se rappeler que ce sont vos illusions au plan des relations. Il n’y a plus assez de place sur votre ligne de transmission individuelle avec Dieu: ni pour les parents, ni pour les proches, ni pour les amis, ni pour les enfants. Ce lien est individuel, parce que vous lie personnellement avec Dieu et personne n’a droit d'intervenir dans lui, excepté vous. C'est pourquoi Dieu considère le Bien dans les relations des gens comme la rémunération pour la qualité du lien restauré avec lui, et le Mal – comme la nécessité de la correction de ce lien. En obtenant le perfectionnement de la personne, la vie lui apporte le Mal par les proches, par les amis, par les parents et peut-être par vos mains. Vous étiez bien loin de penser à faire le Mal à la personne, mais la vie tournera les événements ainsi que, en désirant faire le Bien, vous créez absolument le Mal. Il faut tout comprendre correctement et traiter tout tranquillement.   

N’oubliez pas que le Mal est une école de la Vie. La personne qui a étudié avec succès ses leçons, elle vainc le Mal et pour prix des succès elle reçoit le Bien et le bonheur dans toutes ses affaires. Il est inutile de discuter avec la Vie, elle est objective, c'est pourquoi tout vos sentiments et vos révérences lui sont profondément indifférentes. On peut résoudre les problèmes objectifs seulement à l'aide du méthode objectif. Vous désirez faire le Bien à la personne? D'abord, vous-même devez le mériter de la Vie, et puis vous pourrez raconter à l’autrui, comme il peut l’atteindre. La Vie n’a pas d’autre moyen de la manifestation du Bien. Si tu veux faire le Bien, deviens l’Individu, le Leader pour une autre personne, obtiens sa confiance et par ton exemple la mener à ta suite, au monde de la prospérité, l’aide à s'engager dans la voie de l'Évolution. La personne qui porte l'idée du perfectionnement moral au peuple, est rémunérée par la Vie de cent fois!

C'est pourquoi pour nous, le critère de la sincérité des disciples est seulement un, c’est une capacité de mener ses disciples, si non à notre suite, au moins dans la même direction (qu'arrive extrêmement rarement!!). Toutes les autres choses – ce sont une rhétorique fleurie et un verbiage, dans le but de faire du fla-fla. Conformément à la Loi de la Succession, vous êtes intéressants et utiles à Dieu,  au Champ, à l'Univers, à l’Évolution et à nous autant que vous êtes intéressants et utiles à vos proches et à vos disciples!

La personne qui aspire à faire la douce est punie par la Vie, puisqu'elle ne se perfectionne pas et par son bien faux empêche aux autres de chercher les voies vers la perfection, en empêchant commencer à voir clair. Pour la vie un tel «amateur de faire la douce» devient un obstacle qui doit être éliminé. C’est pourquoi ne vous dépêchez pas d'aider aux gens à résoudre leurs problèmes. Chacun doit résoudre ses problèmes lui-même. La qualité de la vie dépend des leçons tirées par la personne de la Vie, en surmontant le Mal. Chacun a ce qu'il a mérité.

On nous demande souvent: «Comment faire, j'ai emprunté un sac d'écus, mais je ne peux pas rembourser une dette ?» Ou «J'ai prêté une certaine somme d’argent, mais jusqu’ici on ne me rembourse pas». Que se passe dans ce cas? Rembourser la dette ou le recevoir – ce sont des processus subjectifs à titre de nos émotions, mais nous avons affaire aux phénomènes objectifs de la vie, c'est pourquoi il faut traiter ces problèmes d’une manière logique, en analysant les raisons de l’apparition des situations semblables. Quelles sont ces raisons? La personne qui s'efforce en vain de résoudre les problèmes de la vie, est sous l'influence des forces du Mal de la Nature. La vie la corrige, en tentant de forcer à penser, mais elle ne veule toucher ni de près ni de loin à aucun perfectionnement, c’est pourquoi elle reçoit une punition à titre de la maladie ou on lui prend l’argent. Cette personne n’aura pas d'argent pendant tout le temps nécessaire pour commencer à voir clair. 

Outre cela, ayant commencé à voir clair, la personne doit encore réussir à mériter chez la Vie l’affluence de l’argent. Il faut du temps pour tout cela. N'oubliez pas que Dieu ne distribue pas des miracles, ils sont créés par la personne, par ses mains. Elle crée non à titre du fait, mais sous forme du processus. Si on vous punisse par le Mal, l'argent «part» de vous, mais vous, au lieu d'analyser la situation, avez décidé de vous délivrer des problèmes, ayant emprunté l’argent à un ami, vous ne pourrez pas lui rembourser la dette. Vous pourrez payer les dettes seulement alors quand vous mériterez cela, c'est pourquoi tâchez de trouver la raison de l'imperfection dans vous-même. Quand vous vous améliorerez, la situation changera. Quant à votre ami qui vous a prêté de l’argent, ayant fait une «bonne affaire» pour vous, il s'est trouvé sous l'influence du Karma. Il doit accepter la situation comme nécessaire et attendre tranquillement quand vous pourrez rendre la dette.  

L’incompréhension de la coopération du Bien et du Mal souvent incite les gens aux divers crimes. Apprenez à être bons, pas des «amateurs de faire la douce». Savez estimer la vie, la prospérité et n'échangez pas le don de la Vie pour les «bons  affaires». N'oubliez pas que la notion «être bon» signifie mener la personne à sa suite, au monde de la perfection et à l'Évolution. La Vie n’a aucunes autres bonnes affaires. Toutes les bonnes affaires dans le spectre des sensations subjectives prennent une mauvaise tournure pour vous et pour ce que vous avez plaint. 

En continuant le sujet de la réalisation créatrice de l'Individu, il faut souligner qu’il est accessible seulement à la personne harmonieuse dans toutes les qualités composées. En l’homme tout doit être beau: le visage, le vêtement, et l’âme, le corps, la langage, l’esprit, les pensées, etc. C’est pourquoi, en se souciant du perfectionnement de la Conscience, n'omettez pas la perfection de votre corps, de votre image. La beauté du corps commence par le maintien. En prétendant au rôle du Leader, en aspirant à mener à sa suite quand même les proches, mais en ayant avec cela un maintien courbé, une allure incertaine, en faisant l'impression de la personne écrasée par la charge des problèmes quotidiens – comment pouvez-vous persuader d’autres, qui vous confiera que vous êtes capables d’apprendre aux gens à venir à bout de leurs problèmes? La personne peut être charmée et attirée seulement par votre assurance qui se manifeste dans toutes vos caractéristiques extérieures: le maintien assuré, la présence du but, la langage juste assurée, les connaissances concrètes et polyèdres, etc. C’est pourquoi avant de se déclarer sur le rôle du Leader, il faut d'abord s'occuper de la santé personnelle, de la correction du maintien, du renforcement des muscles, de la et de la facilité flexibilité  du corps. On peut atteindre tout cela seulement avec l’aide d’une pratique régulière de gymnastique. 

On ne peut pas développer l’esprit sans recourir à son entraînement à l'aide de la mémorisation des vers, des fragments de la prose, des mots étrangers, de divers textes, de la compréhension de nos livres.

Pour la perfection de la langage, vous devez utiliser seulement ces mots dont le sens est clair pour vous. La langage doit être littéraire, on n'admet pas l'utilisation des mots-parasites ; n'abusez pas des mots du vocabulaire du langage populaire. On peut former correctement la langage seulement par voie de l’exposé des textes et par les relations vivantes informelles avec les gens.  

Votre voix doit être aussi assurée et bien placée. La qualité de la voix dépend entièrement du moyen de la respiration. D'habitude nous respirons superficiellement, en utilisant seulement la respiration de poitrine. Finalement, notre voix est instable, tombe, soit grossière, soit de fausset, soit basse. On peut éliminer ce manque seulement par l’entraînement. La respiration doit être diaphragmatique (la respiration abdominale). La reproduction du son à la base de la respiration diaphragmatique se distingue par la force et par l'égalité. Inspirez par le diaphragme, en expirant, tentez de lire le texte, parlez avec volubilité. Il faut s'occuper de cette pratique jusqu'à ce que votre organisme à la reproduction des paroles se serve automatiquement de la respiration  diaphragmatique.

Pour le développement de la force de la voix nous recommandons la pratique suivante: branchez le magnétophone à tout le volume, à côté de ça lisez un texte ou chantez une chanson. Tentez de crier plus fort que le magnétophone. Avec cela suivez que votre voix soit égale. Vous recevrez le résultat aux praticiens constants.

Il n'y a rien insignifiant et inutile dans le processus du perfectionnement. Le perfectionnement doit aller à tous les aspects de la manifestation de l’Individu. C’est un travail grand et sérieux. Ayant atteint dans cette voie des résultats sensibles, vous recevez de la vie la rémunération à titre de la coopération avec les bonnes forces de la Nature que vous amènera absolument au succès dans n'importe quel travail à qui vous vous mettez.

Les gens confondent souvent les notions de la réalisation objective créatrice et son composant subjectif. La réalisation objective créatrice est liée aux processus objectifs de la vie et au savoir-faire de la personne de les diriger, en créant des biens pour soi-même, est liée au savoir-faire d’une manière créatrice de former la vie personnelle. La réalisation subjective créatrice est liée aux possibilités et aux désirs personnels. Par exemple, la personne a des bonnes dispositions aux danses ou au chant. En visitant un cercle de danse ou un cercle de chant, elle peut considérer qu'elle s’est déjà formée comme l’Individu, qu'elle a trouvé le moyen de sa réalisation. Mais une telle réalisation d’amateur, de dilettante, s'appuie seulement sur l’opinion subjective. Elle amène au syndrome des stars et pas plus. 

On peut aussi dire cela de n’importe quelle autre affaire, y compris du business moderne. La personne a son affaire, son business. Elle trouve qu'elle est devenu libre et indépendante. Cette affaire lui plaît, répond à ses désirs. Elle a le revenu. On pourrait penser que tous les problèmes sont résolus, encore de souhaiter quoi? Cependant en fait, nous avons de nouveau une représentation subjective de la réalisation créatrice, puisque notre businessman n’a aucunes notions des lois objectives de la Vie. Il tâche de se réaliser dans l’affaire (dans son business) qui se trouve initialement en contradiction avec la Vie, mais il ne soupçonne pas cela. Il est un otage de l'affaire une fois choisie, de ses désirs et de ses intérêts (des émotions), c'est pourquoi tôt ou tard il faudra fermer boutique ou reconvertir son business. Au bout du comte, tel businessman n’aura ni le loisir, ni l'argent libre. En réalité, la vie passe sans y faire attention.

Quel que soit votre affaire, il faut l’orienter vers les lois objectives de la vie, et pas tenter de construire à l'unisson à vos émotions, qu’elle soient positives entièrement!

Précédent Contenu Suivant