Le sens de la vie et de l'Évolution de la personne

Chapitre 7

Le sens de la vie et de l'Évolution de la personne

Les gens confondent souvent l’idée-forme avec le Moi Supérieur. Nous noterons leur différence essentielle. L’idée-forme est le résultat de votre compréhension des processus vitales. Elle est formée et créé seulement par votre pensée. Sa fonction est réaliser, former un certain événement autour de vous, par lequel votre idée pourrait se matérialiser, en étant devenu la réalité. Vous êtes liés à votre idée-forme seulement dans la vie présente.

Le Moi Supérieur, ce sont des programmes du développement évolutionniste d’Âme dès le moment de sa naissance jusqu'à votre état présent. Le Moi Supérieur est d’une manière complexe liée à vous et à votre réalisation vitale. Vous êtes liés toujours ai Moi Supérieur: et dans la vie présente, et dans la passée, et dans la future. Toujours et à toutes les époques il reflète votre Essence. Plus parfaits vous devenez, plus parfait devient votre Moi Supérieur, et par lui vous pouvez diriger l'hologramme de la vie personnelle, en y mettant la perspective pour le futur.

1. La vie est un flot des changements constants et des transformations de l’Âme. L'Âme naît dans le Monde de Dieu, où il y a seulement une forme radiale de la vie (voir le schéma 1).

Initialement elle a seulement le potentiel vital sous forme de la composition des programmes, lui donnant la tendance vers l’établissement dans la vie, vers l'organisation et vers le règlement de son flux.

L’établissement de l’Âme dans la vie (l’adaptation) signifie l’habileté à sortir heureusement des états négatifs de la vie, en transformant chacune situation, on pourrait penser que sans issue, en positive, avantageuse pour soi-même. La résignation de l’Âme devant les côtés négatifs de la vie, la passivité, le renoncement à la solution aux problèmes sont fixée dans le logiciel comme le passif et au total ils composent la dette karmique. 

Pour la réalisation des programmes de la vie, l’Âme acquiert le corps physique. Le flot de l'Évolution des corps physiques de l’Âme commence des atomes, des molécules, des substances, des objets, des corps de la vie organique et, enfin, elle acquiert ce à quoi aspirait  à la folie – le corps de la Personne.

En acquérant des divers corps, l'Âme assimile la Vie à tous les Niveaux, dans toutes ses manifestations et dans toutes les milieux. L'Âme ne peut pas sauter par-dessus quelque marche. Ce n'est pas assez dire, à chaque telle discipline, elle doit recevoir la note ni moins que «bien»; toutes les notes sont fixées dans le fichier séparé de l’Âme de chacun de nous. En prenant la décision du destin de la personne, à plus forte raison – si elle concerne, de manière ou d’autre, les destins de l'Humanité et de l'Univers, le Monde Subtil et Dieu se montrent partial, pèsent et analysent tout l’état de service de son Âme.

L'ensemble de toutes les étapes et des niveaux fait le flux vital de l’Âme. Et en outre sa vie passe absolument entre le remplacement constant des chutes et des montées (des oppositions), parce que seulement ainsi on peut acquérir l’expérience de la vie, sans tomber du couloir étroit du «juste milieu». À chaque Niveau et l'étape de sa vie elle a l'expérience personnelle. Cette expérience se fixe dans le logiciel de l’Âme et ne disparaît nulle part. En s'approchant de l'étape décisive de son existence – de l'acquisition du corps de la personne, l’Âme apporte au bloc de programme de ce corps toute sa «dot» – l'état à titre de l'expérience de la vie avec tous ses moments positifs et négatifs.

Chaque Âme a l'expérience individuelle, il suit de là que tous les gens sont uniques en son genre. En d’autres termes, à chaque période de la vie, l’Âme élabore le rythme défini et le style de la vie, sa tonalité personnelle. Naturellement, les montées sous forme de l'expérience positive, donnent l’état majeur, optimiste d'esprit ; les chutes – l'expérience négative – donnent à l'Âme l’état mineur, pessimiste d'esprit. L'expérience de l’Âme consiste en son habileté à trouver l’issue de n’importe quelle situation négative pour de nouveau s'établir dans la vie, ayant reçu l’état majeur, vivifiant d'esprit. C'est la réalisation créatrice des programmes de l’Âme ou, dire plus exactement, – de l'Âme même.  

Si l'Âme n'a pas trouvé l’issue des périodes négatives de la vie, dans son logiciel est observé l’état mineur, décadent d'esprit qui se transmet aux incarnations suivantes. Elle a toujours son expérience évolutionniste sur soi. L'ayant tourné en arrière, vers le début de son apparition, nous recevrons le flux vital de l’Âme ou son hologramme. 

2. L’espèce biologique de la vie dans la personne demande la présence du cerveau – de l'outil assurant la vie de l'Âme à présent et en même temps sachant rétablir le lien avec les programmes évolutionnistes de l’Âme, avec l'hologramme de son expérience de la vie.

La solution de cette tâche demande l'Évolution du cerveau même laquelle passe trois stades:

  • a) le cerveau des reptiles – le cerveau le plus simple assurant la perception des irritants du milieu ambiant et la réaction de retour de son côté ;
  • b) le cerveau du mammifère qui assure l'apparition des instincts, des réflexes, des émotions aux irritations extérieures. Des moments de la curiosité dans la connaissance du monde environnant et de soi-même se déclarent;
  • c) néocortex – le développement supérieur, parfait du cerveau qui assure la connaissance non seulement de la vie d'aujourd’hui de l’Âme, mais aussi de toute sa période évolutionniste. Deux stades sous-jacents – les niveaux, les parties du cerveau de l’homme (le cerveau reptile et le cerveau du mammifère), ils ne sont pas doués d'une telle compétence. 

3. Dans l'organisme tout est lié: le travail des organes intérieurs est lié et coordonné par le métabolisme, par le système hormonal et par le système nerveux central; la corrélation de l’organisme avec le milieu ambiant est assurée par le système nerveux périphérique (somatique ou végétatif); le travail des organes intérieurs est lié aux muscles du corps. Si les organes sont tendus trop et remplis de l’énergie négative, les muscles correspondants deviennent flasques, perdent le tonus, se rétrécissent en séchant. Les cellules de l’organisme génèrent constamment l'énergétique du corps. Les rythmes et les fréquences de ces générations s'installent dans le corps énergétique d’une mode multicouche. Les fréquences grossières s'installent plus près vers le corps physique, c’est une couche émotionnelle. Dans lui, on reflète l'état de tous les organes qui accumulent dans eux-mêmes les fréquences de ces émotions.

Notre connaissance, la compréhension du Monde, toutes les pensées liées aux émotions, elles s'installent dans la deuxième couche du corps – mentale. Ce sont les connaissances, la compréhension du Monde, notre expérience qui sont nécessaires à l'adaptation dans la vie dans le monde réel, physique. Ces processus sont dirigés par le cerveau du mammifère.

La connaissance du monde à ce niveau va par les organes de sens (les yeux, les oreilles, le nez, la bouche, la peau). Toutes les connaissances sur le monde environnant reçues par les organes de sens sont les connaissances subjectives, personnelles, statiques. Nous jugeons sur tout conformément aux sensations, aux sentiments et aux émotions engendrées par les organes de sens. Le cerveau est l'appareil qui recueille les sensations et, en les comprenant, construit le tableau du monde conformément à nos sensations individuelles. Le cerveau, sans amorcer le néocortex, n'accomplit pas sa fonction d’un outil pensant. Il obéit entièrement aux organes de sens, et donc est un otage de nos émotions, de nos sentiments et de nos désirs.

Puisque le cerveau dirige tous les processus de l'activité vitale de l'organisme (à sa dépendance complète des émotions), le travail de l’organisme dépend de nos émotions. Finalement, les émotions négatives contrarient le travail de tout l'organisme. Nous acquérons des maladies qui sont fixées dans la couche émotionnelle du corps énergétique, et les pensées liées aux émotions données et aux maladies, elles sont fixées déjà dans la couche deuxième, mental, du corps énergétique.

Tout cela fait l'expérience de l’Âme de la vie en cours. Elle reste dans la mémoire et est corrigée conformément aux tâches évolutionnistes de l’Âme, c'est-à-dire toutes les actions, les idées, les désirs et les actes de la personne se trouvent sous le contrôle et sous la correction du Karma. La tâche du Karma est la synchronisation des actions, des idées et des actes énumérés avec les tâches de la réalisation créatrice de l’Âme, pour emmener la personne de la classe des animaux à la classe de l’Homme – du groupe supérieur de l'Évolution de la Nature.

Toutes les variantes et les déséquilibres entre les tâches de l’Âme et les pensées, entre les actes de la personne sont fixées dans la couche troisième, karmique, du corps énergétique. Les gens faisant les tentatives de la sortie de la classe des animaux, commencent à comprendre la vie, en aspirant à la connaissance de son sens, mais avec cela ils doivent savoir synchroniser l'activité du cerveau avec les programmes de l’Âme. Cela se fait avec l'aide de la couche inférieure du néocortex – intermédiaire entre le cerveau du mammifère et le néocortex. En se trouvant à ce niveau, la personne éprouve constamment quoi que la dualité de la personnalité, en luttant contre elle-même. D'une part, elle est appelée par les programmes de l’Âme, d’autre part – elle se trouve encore en proie aux programmes de la Conscience stéréotypée. Son cerveau n'accomplit pas encore la fonction de l'organe pensant. Elle se trouve toujours en proie aux sentiments. La personne peut sentir et même connaître ses péchés (les dettes karmiques), mais elle ne peut pas les corriger, puisqu’elle n'a pas le lien avec l'Âme, avec l’hologramme de la vie. Il n'a pas tout simplement l'accès à elle.  

L'Évolution de l’Âme de Dieu jusqu’à la personne – c'est le Moi Supérieur de la personne concrète. Le Moi Supérieur a l’état défini d'esprit, la fréquence, qui sont donnés par les moments de la réalisation créatrice des programmes de l’Âme. Le point de départ du Moi Supérieur et de l’Âme est la «gemmation» de l’Âme de Dieu, le point de l'arrivée – la personne dans la vie présente. Ainsi, chaque personne à travers de son Moi Supérieur est liée à Dieu. Et dans cette union, personne n'a de place: ni des saints, ni des prêtres, ni des enfants, ni des femmes, ni des les maris. Chacun a le droit de rétablir le lien avec Dieu sans tous intermédiaires. Il se rétablit par le Moi Supérieur.

L'énergie de Dieu nourrit constamment le Moi Supérieur et l’homme même, mais à quel point il se servira de cette énergie, en dépend seulement de sa conscience de la vie, c'est-à-dire de lui-même et du Moi Supérieur, du désir et de l’habileté  de se lier avec le Moi Supérieur.

4. Quant à la restitution du lien avec le Moi Supérieur et à la gestion de lui, c'est accessible seulement au néocortex – la partie supérieure du cerveau. Pour amorcer le néocortex, la personne doit sortir de la classe des animaux (des biorobots) et passer à la première classe du Monde de l’Homme Vraiment Raisonnable. Il est impossible de faire cela, avec tout le bon vouloir de la personne. Telles possibilités se trouvent en dehors de la compétence du cerveau du mammifère que se reflète dans la construction matricielle du processus de la pensée et de la compréhension de la réalité (voir le sujet «Matrice»).

Pour s'engager dans la voie de l'Évolution, il sont nécessaires les guides – des représentants du Monde Subtil comme du nombre des gens ordinaires allant avec succès par la voie du développement évolutionniste. Seulement avec l'aide des guides du Monde Subtil on peut changer la Matrice. D'habitude les gens appellent les adjoints du Monde Subtil les «Anges gardiens». De la personne on demande une seule chose – le plus vite possible soustraire la Conscience à l'influence des clichés (stéréotypes) et des attachements aux instincts intérieurs, à l’Ego, que contribuera à la perception des processus objectifs de la Vie, à leur compréhension et à la coordination des actions notamment avec la Vie, mais pas avec les caprices individuels. Une telle relation à la réalité créera la nécessité de la prévision des situations et donc tout l'Univers se précipitera à vous aider.   

On vous donnera la possibilité de recevoir l'information nécessaire à la vie du Champ énergétique et informatique, et pour ne pas y se tromper, vous sera donné quelqu’un des représentants du Monde Subtil qui vous mènera au Monde de l'Évolution et qui vous aidera à établir la coopération durable avec le Champ opposé de la Vie, avec Dieu. De ce moment, et pas plus tôt, vous devenez indépendant dans votre développement évolutionniste. Mais jusqu’à ce moment-là votre guide est la personne qui avant vous est venue à l'Évolution et a atteint dans ce domaine des résultats positifs. Le Monde Subtil lui-même choisit ces gens pour vous sur la Terre, si vous les acceptez ou non – c’est votre soin!

Le contrôle semblable est nécessaire, puisque vous pouvez à n'importe quel moment dévier de la voie évolutionniste, de nouveau s’étant engagé dans la voie de la satisfaction de vos instincts, en étant revenu au monde subjectif des illusions. Le Choix est le Choix! Au Monde Subtil, sont nécessaires ceux qui ont appris à faire le Choix au profit de l'Évolution dans n'importe quelle situation de la vie – les gens fermes, assurés et constants. C'est pourquoi chacun de nous doit développer l'Individu dans soi-même. La transmission du témoin du développement évolutionniste peut être confié seulement à l’Individu:   

  • a) le premier pas vers la transition sous la gestion du néocortex est la compréhension d’un problème. Il faut comprendre et se rendre compte la modicité et la position d'obturation par le cerveau du mammifère. Il faut se rendre compte et désirer échapper de la «prison spirituelle»;
  • b) le deuxième pas dans cette direction sera la compréhension de ce que le garde des illusions de la personne, l’arrêt de ses possibilités est la Conscience formée par le cerveau que dépende des organes de sens. Il faut avouer que la Conscience farcie  des habitudes, des attachements, des orientations, des dogmes (des stéréotypes), est l’outil retenant la personne et son Âme dans une cage, dans une prison qui s'appelle «Classe des animaux». Le chat savant du poème de A. Pouchkine «Rouslan et Ludmila»[46] est une chose triste de la personne, ne réussissant pas à sortir de la classe des animaux (des biorobots). La comparaison de la personne avec le chat savant n'est pas du tout accidentelle. Pouchkine a dessiné, par intuition et en mettant en vers, la verticale évolutionniste sous les espèces du chêne vert près de l'Anse. Il faut comprendre l'Anse comme tout l'Univers. La chaîne en or – rien d’autre que l'Évolution qui ceigne le chêne par la spirale ascensionnelle. Mais le chat, au lieu de se lever par la verticale évolutionniste, marche à droite et à gauche, c’est-à-dire dans le plan horizontal du monde réel en trois dimensions, sans penser à la sortie de ce monde. Au lieu de cela, il reste en tout point sous l'empire des émotions: soit chante,  soit raconte les contes de fée. En un mot, ce chat s'est passionné pour les conversations futiles ;    
  • c) s'étant rendu compte de toute cela, la personne doit prendre la clé des champs, comprendre que toute la vie ultérieure dépendra de ses études. Les études c’est une acquisition de l'expérience et de l'habitude d’être libre, devenir un Créateur de la vie. Ayant accepté tout cela, la personne doit demander du secours au Moi Supérieur, et à travers lui – à Dieu ;
  • d) l’aide de Dieu aide à s’échapper des états limitants les possibilités de la personne. Elle reçoit l'accès vers le Moi Supérieur, c'est-à-dire vers l'expérience évolutionniste de l’Âme. Cela aide à apprendre à libérer la dépendance du cerveau des émotions, de la Conscience stéréotypée. Plus le cerveau est  libre, plus se développe la compréhension par la personne de son Âme. Se développe l’attention intérieure, avec l’aide de qui le cerveau est lié à la personne elle-même et à son Moi Supérieur. La personne reçoit la possibilité de comprendre et de corriger les rythmes de l'Évolution de l’Âme conformément à son hologramme. Comme vous comprenez, on peut faire cela seulement dans le présent, ici et maintenant;  
  • e) ayant corrigé la Voie de l’Âme dans toute son étendue de Dieu à Personne, chacun de nous procède à la formation de la période suivante évolutionniste de l’Âme conformément aux tâches de Dieu et de l'Univers, ayant dirigé son Évolution  à contre-pied. C'est la gestion de la vie et de l’Évolution personnelles.

5. Certes, il doit apprendre tout. La personne doit constamment être dans la pose de l’élève, en percevant la vie comme les études. Tous les événements se passant à la vie doivent forcer chacun de nous penser et chercher les raisons du malheur dans soi-même. Il faut apprendre à comprendre – à quoi la vie veut vous apprendre. Probablement, dans votre Conscience, il y a un stéréotype, un cliché, qui demande modifier une interprétation et faire des changements, et peut être au contraire, il développe dans vous les caractéristiques vous nécessaires, mais elles ne sont pas encore développées chez vous. C'est pourquoi acceptez telle qu’elle est, sans fêlure de l’âme et sans crises de nerfs.    

N’oubliez pas que jusqu’à vous n’avez pas appris à voir toute l'Évolution de l’Âme, dans votre vie, vous vous guidez encore sur vos désirs, mais pas sur le bon sens. Pour que vos désirs soient reçus, vous devez être parfait. Qu'est-ce que cela veut dire? En passant le développement évolutionniste de Dieu jusqu’à l’Homme, l'Âme acquiert l'expérience de la vie, mais cette expérience ne peut pas toujours être réussie, l’Âme n’a pas pu se conduire correctement à toutes les étapes de son développement. Ses erreurs sont fixées au Niveau donné, mais puis, sous forme d’un certain trait de caractère ou d’un stéréotype, est remis à la vie actuelle de la personne.  

En développant la Conscience, la personne dans la connaissance d’elle-même, du Monde et de Dieu commence à avancer dans le sens inverse – de l’Homme vers Dieu. Dans la mesure où le néocortex et la Conscience développent, la personne connaît successivement les Niveaux de l'Évolution de l’Âme, mais déjà du premier jusqu'à septième. Dans chacun Niveau, elle modifie l'interprétation de l'expérience de son Âme, en corrigeant les moments négatifs, par cela même elle fais le Moi Supérieur et elle-même plus parfaits. C'est défini par le changement du caractère, des habitudes et des attachements. La fontaine des émotions se calme tout doucement.

La formation du tableau commun, avec les détails ultérieurs, doit devenir la priorité dans ce mouvement: des choses  communes aller vers les détails, mais en aucun cas des détails vers les choses  communes. Les détails dans la Conscience de la personne ont la tendance à l’exagération hypertrophié, en couvrant le tableau commun, et contribuent à sa chute du présent.

Dans ce cas, en réponse à la demande sur l'exécution du désir, l'énergie envoyée par Dieu ne rencontre pas des obstacles dans la voie et le désir de la personne est accomplit. S'il y a des défauts dans le Moi Supérieur, l'énergie envoyée pour la réalisation du désir rencontre sur sa voie la barrière et est gaspillée pour son élimination. Finalement, le désir peut être réalisé seulement alors quand l'énergie de Dieu éliminera tous les obstacles dans la voie. C'est pourquoi on ne peut pas refuser le but. La personne reçoit ses désirs au terme fixé, seulement il faut les attendre. Si vous refuserez le but, le flux de l'énergie de Dieu allant en aide cesse, le défaut de l’Âme dans le Moi Supérieur se conserve, en restant l'obstacle.

Il sera l'obstacle dans n'importe quelle nouvelle votre affaire. On vous permettra d’avoir telles conditions de la vie qui correspondent à cet obstacle. Mais si vous voulez améliorer la qualité de la vie, on ne réussira pas faire cela jusqu'à ce que vous preniez votre courage à deux mains et jusqu'à ce que vous compreniez la nécessité d'éliminer l'obstacle karmique dans votre hologramme. 

Notamment en raison de la correction des erreurs de l’Âme dans son Évolution, il y a un retard de l'exécution des désirs, et c'est pourquoi on ne peut pas brûler les étapes. Il faut apprendre à attendre et ne pas changer le but. Il faut former la patience en soi-même et accepter dûment ce que se passe dans la vie. 

En montant l'escalier évolutionniste de l’Âme à Dieu, la personne modifie successivement l'interprétation de toute l'expérience de l'Âme, en corrigeant ses erreurs. C'est ce que s'appelle la correction du Karma. Toutes ces erreurs demandant la correction, se réalisent absolument dans la vie de la personne à titre de quelques événements. C'est pourquoi quoi qu'il advienne, apprenez à définir et à voir la raison de cela, à l'éliminer dans votre Conscience, dans vous-même. Traitez tranquillement ce processus. N'oubliez pas que la raison de tous les événements se trouve à vous, à votre Moi Supérieur, à l'expérience de votre Âme. Chacun a à la vie autant qu’il a mérité de la vie, en parfaite conformité avec sa valeur. C'est pourquoi vous vous résignez à l'événement, réfléchissez au sens de sa leçon pour vous-même, comprenez vos regards et vous-même. Modifier une interprétation, cette seul action élimine l'erreur évolutionniste de l’Âme et vous recevez l'accès à l'énergie de Dieu. Et c'est le seul moyen de l'augmentation de votre vrai valeur!   

Les gens qui ont essayé toutes les méthodes et les technologies connues après la lecture de nos livres parfois littéralement «mettent sous nos yeux» les travaux des différents auteurs, en tirant des parallèles entre notre Système et ces auteurs, sans aller au fond des choses. Nous vous assurons que toutes les analogies semblables et les parallèles sont déplacées et incorrectes. Tous connaissent la sagesse orientale : «  On a eu beau parler «khalwa[47], khalwa», quand même il n’est pas plus doux dans la bouche». Donc toutes les technologies connues, les méthodes et les systèmes, c’est une enveloppe dans qui la khalwa est enveloppée, mais sans l'aide du néocortex elle est inaccessible. Si c'était non ainsi, la personne est déjà devenue immortelle il y a longtemps. Puisque cela ne s'est pas passé comme ça, donc il est temps de fermer ce sujet, il est sans issue et sans perspectives, parce qu’il n'appartient pas à l'Évolution, ne l'a pas.  

La «khalwa» elle-même, c’est une compréhension critique et une attention intérieure. Ou une concentration qui en plus est possible après la réunification de la personne, par le Moi Supérieur, avec le Pôle opposé de la Vie, avec Dieu. Et les parallèles sont impossibles parce que tous nos prédécesseurs sont restés loin de cette «khalwa» à titre de la Vérité, et nous n'avons presque rien pu prendre de leurs obtentions. En somme, tous ces auteurs, n'ayant pas eu le temps d’amorcer l'Évolution pour la personne, l’ont arrêté par ce qu'ils ont formé dans sa Conscience une grande quantité des stéréotypes. Ce sont des faux prophètes bibliques, et les gens tentent de les trouver absolument parmi les porteurs du nouveau, inaccoutumé, en cherchant le mauvais tour là où il est absent. Mais cependant, tout se passe à la vue de tous et vous êtes menés en barque, d’une manière non dissimulée, par les autorités reconnues, dont les livres se trouvent dans plusieurs familles ; vous les voyez constamment sur les écrans des télés et aux pages des éditions autoritaires, mais 99 % des gens apprennent cela post factum!  

Nos respectables adversaires ont eu pourtant l'esprit de vendre aux gens l’enveloppe de la khalwa. Est-ce que c’est notre faute? Comprenez vous-mêmes ces auteurs et votre crédulité! Puisque l’enveloppe est rien d’autre que des technologies sans compréhension, tous les travaux de nos prédécesseurs et de nos adversaires sont orientés seulement vers l’apprendre à une personne à faire ce que l’enrichira et sauvera. Mais, n'ayant pas donné le tableau commun des événements, n’ayant pas l’appris aux habitudes de l’autoidentification et de la découverte de la place personnelle dans ce tableau, n'ayant pas appris à amorcer le néocortex, lui donner quelques technologies – c’est une occupation absurde et dangereuse. 

Nous répétons qu’on peut diriger les événements, seulement si vous êtes constamment dans le présent, si vous apprenez à vivre et à travailler dans le Monde des Raisons. Mais seulement cela de nouveau n’est pas comme le fait de la connexion au Système, mais le processus de la réunification avec le Moi Supérieur par le travail de se perfectionner. On ne peut pas considérer seulement la libération des maladies comme le but de ce travail. Bien qu’à l'étape initiale il faut lutter contre eux. 

En général, on ne peut pas vaincre les maladies, n’ayant pas déconnecté le processus du vieillissement. Pour peu que une lâche, un tas d'autres maladies tombe. On peut déconnecter le processus du vieillissement de l'organisme seulement par un moyen – se trouver dans le Monde des Raisons. Pour cela, il faut connecter au Moi Supérieur, amorcer le néocortex, ouvrir le sixième sens psychique sous forme du canal (du contact) intuitif. Seulement alors vous pourrez arrêter, avec l'aide du Moi Supérieur (et à son tour, le Monde Subtil et Dieu l’aident), le «volant» de la vieillesse et de la destruction (en réalité, vous arrêtez le temps) et vous commencerez graduellement à le détordre en arrière, vers le rajeunissement, et puis vers l'immortalité. C'est bien cela l'Évolution de la personne, sa Voie, à mesure qu’elle se meuve par cette voie les maladies restent en arrière d'elles-mêmes. Comme vous le voyez, tout est très simple et faire des efforts pour résoudre ce problème dans quelque autre succession – c’est signifie s'occuper de l'illusion.   

À partir de ce qui est dit, on peut conclure que pas le Système lui-même travaille et pas la connexion. Ils sont seulement des outils influençant la Conscience, et en tout cas, elle est capable (puisque en effet la pensée est matérielle) d’influencer les gens environnants et les événements.          

Dans notre Système, l’importance relative des technologies fait 1 %, pas plus, tout le reste – la compréhension, c’est le travail le plus grave et douloureux. La tâche du Système est amorcer le processus de la pensée. C'est s'obtient seulement par les tentatives de la personne elle-même de comprendre la réalité et par voie de la lecture constante multiple de nos livres. Beaucoup de gens notent que l’illumination vient «soudain», à titre d’une impulsion ou d’une chiquenaude après qui le monde apparaît comme la réalité attendu objectif. Tout devient sur les places et par la suite autrement ce monde n'est plus perçu. La Mentalité Continue Logique fait partie. «L’agitateur des pensées» dans la tête disparaît. Les pensées naissent seulement pour l'affaire.

L'énergie de l’ouverture de la Conscience est initialement mise dans nos livres et dans le Système. Seulement celui qui aspire sincèrement à la connaissance de la réalité objective et de Dieu peut en se servir. C'est pourquoi nous ne créons aucun agiotage et aucun mouvement public autour du Système. Celui qui a besoin viendra, il ne faut pas les allécher et chercher à persuader, ce sont des Âmes sensibles. Tous les autres 99 % des gens sont une écume et un ballast, ils enlèveront le temps et les forces, en demandant les preuves de notre bon droit, en réussissant à n’aller nulle part avec cela. Il est impossible que la personne se faisant au Monde des Raisons, puisse prouver quelque chose même par voie de la démonstration de quelques miracles, parce que son influence sur le Monde des Conséquences (notre monde physique) se passe non directement, mais indirectement. Le mécanisme d'une telle influence et de sa force se trouvent dans le Monde Subtil, invisible pour nous. 

Ainsi, la voie vers la santé, vers la gestion de la vie se trouve par la réunification avec le Moi Supérieur, par le travail actif avec lui pour la correction des erreurs de l’Âme en régime du dialogue avec elle. Cela signifie que toutes vos chances et vos malchances, toutes les forces curatives se trouvent à l'intérieur de vous. Votre Moi Supérieur – c’est votre individualité, et personne n’a l'accès à elle, excepté Dieu et les gens de Son Monde qui aident seulement dans un cas – si vous demandez cela. Sans demander de l'aide à Dieu vivant, l'aide ne sera pas!

Le lien avec le plan Divin se réalise dans trois directions: des énergies spatial et terrestre et à l'aide de la pensée. Cela signifie que pour apprendre à diriger le corps et la vie, il faut apprendre à diriger les flux des énergies terrestre spatial et ses pensées. C'est la personne parfaite.

La personne, ne réussissant pas à sortir de la classe des animaux, en restant dans son cadre, qu’elle sois trois fois un Pape ou un membre honoraire de toutes les Académies des Sciences terrestres confondues, est dirigée par les canaux suivants:

  • les énergies-programmes spatial et terrestre sans qui la personne ne pourrait pas exister;
  • les pensées engendrées par la Conscience stéréotypée;
  • les programmes du plan humain (la classe humaine des animaux), c'est-à-dire la Noosphère;
  • et au dernier tour, seulement dans un petit degré, – par les énergies de Dieu.

Dans ce cas, la suralimentation par les énergies de Dieu est faible, puisque la personne par ses pensées est connectée surtout à la Noosphère. Et pour l'essentiel ses programmes sont formés par les stéréotypes des gens et par les habitudes émotionnelles d’eux. Dans ce cas, il est difficile de diriger les énergies de Dieu, et au fond, il est presque impossible, puisque les stéréotypes (les clichés) de la Conscience emmèneront en tout cas vers les programmes habituels, chers à la Noosphère. C'est pourquoi la personne n'aura pas le succès stable dans  l’atteindre ses buts quoi qu'elle fasse et entreprenne. Et elle n’aura pas des buts comme tels, parce qu'ils s'appuient sur la satisfaction des instincts et des caprices. 

La personne appartenant à la classe des animaux, est rien d'autre que le biorobot connu de tout sous le sobriquet «Diable». En effet, le Diable se trouve initialement dans chacun de nous. Et seulement de nous dépend, si nous l'élèverons dans nous-mêmes ou nous tâcherons de exterminer par notre perfectionnement, pour lui quitter (comme des vieux vêtements étroits) et partir chez Dieu.

Et maintenant nous aborderons de nouveau le vieux problème du bien et du mal. Le problème consiste seulement en ce que les gens font allusion, comme le bien, à eux-mêmes et à leurs valeurs non passagères à titre de la raison et de l'intelligence, avec le progrès technologique. Certes, il y a des manques, mais au fond du décollage total c’est trois foin rien. Il faut nous aimer et sauver justement tels comme nous sommes. Et sans manquer – tout 6 milliards des Âmes. Naturellement, tout le mal aussi se trouve du dehors,  au-delà de la Terre. Ah oui, alors!   

Cependant, il ne faut pas oublier que déjà environ dix ans dans l'Univers et sur la Terre, le jeu est mené selon les autres règles. Sa Majesté l'Évolution conduit le bal, même les Dieux n'osent pas la contredire, comme on disait déjà bien des fois. La personne ne désirant pas évoluer, en continuant à jouer selon ses règles, fait des otages tout l'Univers et Dieu. Oui, notamment ainsi, naïvement, par simplicité. Non sans raison on dit que la simplicité est plus mauvaise que le vol. 

Par ce Choix, l'Humanité a hissé le pavillon: «Je péris, mais je ne désarme pas!», n'ayant pas laissé le Choix au Monde Subtil et à Dieu. On donne aux gens sur la Terre le sauvetage à titre du Système de l'Harmonisation de l'Individu et de la Santé, mais pour le moment  ils en repoussent, en objectant qu’on promettait d'envoyer le Sauveur, mais on a envoyé le travail pour se perfectionner. Mais que voulez-vous qu’il fassent, si la variante alternative n'était pas, est absent et ne sera pas ? Pour le Monde Subtil, il ne reste rien à faire que d’accélérer tous les processus sur la Terre pour que la population soit réduite à vue d'œil par les rythmes catastrophiques. Cela s'appelle le Karma de l'Humanité. Une telle correction – c’est le dernier argument de Dieu. Seulement elle ne veut pas entendre raison, sa limite est déjà épuisée. Quand nous resterons 50 % et nous verrons enfin que tout cela est sérieux, alors, on pourra parler avec nous et essayer de s'accorder.  

Le fait est que tout est relatif. Si  laisser tout aller, l’homme s'accoutumera graduellement à toutes les choses, même à l'anéantissement de soi-même. D'autant plus qu'il ne nous faut pas apprendre au sacrifice (pour le bien commun), nous en ferons toujours,  de tout cœur. Oui, mais en cela, il peut résulter ainsi que la Terre sera dépeuplée. La religion et le socium nous mènent vers cela. Nous pouvons, sans cérémonie, comme un seul homme, nous sacrifier pour le bien commun et du prochain. L’homme après une petite mise au point est pratiquement prêt pour cela. L'exemple de l'anéantissement de soi-même massif des gens dans la secte du révérend Moon en les années 80 en confirme entièrement. 

Seulement une telle issue (au sens propre du mot comme au figuré) l’arrange tout à fait, mais le Monde Subtil et Dieu avec une telle variante du développement des événements ne sont pas d'accord catégoriquement! C'est pourquoi, ayant donné aux gens la variante du sauvetage, Ils ne pouvaient pas laisser le développement ultérieur des événements dans le régime couvant. Autrement cette variante sera aussi écrasée et foulée aux pieds par l'Humanité, comme plusieurs précédentes. Comme dit, l'histoire connaît tels cas, chez  nous cela résulte bien.   

Les gens possédant quelque érudition, ayant lu «La Doctrine Secrète», déclarent leur désaccord avec la perspective dessinée dans les livres, manifestent leur vision des événements et, naturellement, leur opinion spéciale. Nous ne voulons dissuader personne, chacun dans ce monde a raison de son point de vue. Mais seulement cet homme-là aura vraiment raison dont l’opinion coïncidera avec l’opinion de Dieu – de l’Homme vivant, mais pas de l'idole. Le critère de ce bon droit est seulement un – le recouvrement de l'immortalité. Notre Système donne la chance réelle d’apprendre ce critère pratiquement. Les chances d’en faire autrement sont égaux au zéro!

Eh bien, pour le moment dès février 2003 nous «sommes entrés» dans l'Eure du Verseau. Nos perspectives d'un avenir plus proche ne sont pas ensoleillées. La mortalité augmentera, particulièrement de la génération montante; s'accroîtra le nombre des accidents technogènes, s’augmenteront des cataclysmes naturels, sans parler sur la croissance de la criminalité et sur le terrorisme. Ce sont les données les plus fraîches. Ceci dit, toutes les «opinions personnelles» resteront en l'air et, à vrai dire, ils n'intéressent personne. Quant au bien et au mal, ces notions et le toutime – sont relatives et subjectives. C'est pourquoi chacun de vous doit décider pour soi-même que pour lui est le bien et que – le mal.  À ce propos il y aura encore une parabole.

Le Jongleur de la Vierge Marie (de Paulo Coelho)

La Vierge Marie, avec dans ses bras l’enfant Jésus, décida de descendre sur terre pour rendre visite au monastère. Tous les prêtres se mirent en ligne, chacun se tenant fièrement devant la Vierge afin de rendre hommage à la madone et à son fils. L’un fit remarquer les magnifiques tableaux qui décoraient les lieux, l’autre montra une copie de la Bible dont la rédaction et l’illustration avaient nécessité cent ans, un troisième récita les noms de tous les saints.
Tout au bout de la rangée, le jeune Burkhard attendait nerveusement son tour. Ses parents étaient des gens simples, et la seule chose qu’ils lui avaient apprise, c’était à lancer des balles en l’air et à jongler.
Son tour arrivé, les autres prêtres jugèrent qu’il était temps de mettre fin aux hommages, puisque l’ancien jongleur n’avait rien d’important à ajouter, et pourrait même ternir l’image de l’abbaye.
Cependant, tout au fond de son cœur, il ressentait le besoin de donner quelque chose de lui-même à Marie et son fils. Honteux sous les regards pleins de reproches de ses frères, il sortit de sa poche des oranges et se mit à les lancer en l’air et à les rattraper avec ses mains, créant un magnifique cercle dans l’air, comme il le faisait quand sa famille et lui allaient de foire en foire dans la région.
A ce moment-là, l’enfant Jésus dans les bras de la Vierge se mit à applaudir de joie. Et c’est au jeune Burkhard que la Vierge tendit l’enfant souriant pour qu’il le porte quelques instants.

La parabole est instructive sous tous les rapports. Toute la confrérie, excepté un moine-gringalet, a été incapable de plaire à l’enfant Jésus qui personnifie la Vie demeurant toujours dans le présent (ici et maintenant). En réalité, tous les prêtres se sont trouvés tombant du temps, en s'occupant avec abnégation de l'autoexpression. C'est pourquoi la Vie ne les a pas vu et n'a réagi aucunement. Que, dans ce cas, est le bien et que est le mal, décidez vous-mêmes.

Les gens préfèrent faire semblant d'être aveugles et sourds, mais chacun garde son opinion, c’est sacré. Pour le Monde Subtil et pour Dieu, le débordement et tout ce qui est permis – qui a embrassé toutes les couches de la société, c’est un festin pendant la peste. Les vœux pieux (à titre de la mentalité positive) de l’homme ne désirant pas faire le Choix – c’est rien d'autre que l'optimisme d’un homme qui finit par la corde. 

Notre Système en effet n'a pas l'alternative et a reçu déjà la reconnaissance dans l'Univers. Mais pour les habitants de la Terre, notre information sous forme de «La Doctrine Secrète des jours de l'Apocalypse» et du Système de l'Harmonisation de l'Individu est critique.

L'information dans les livres et dans le Système produit en réalité la sélection au niveau de la Conscience de la personne. Les partisans ardents de la Bible nous écrivent souvent, en nous accusant de l’inauthenticité de l'information. Ils affirment que Dieu, selon la Bible, fera entrer l'Humanité dans le Règne Céleste, à l'époque de l'immortalité seulement après qu’Il produira la sélection des justes et des pécheurs. Les justes seuls entreront dans le Règne Céleste. Ensuite nos adversaires dépeignent les tableaux de la sélection, tout comme à la Bible. Seulement ils ne prennent pas en considération ce que le laissez-passer à la Quatrième Dimension n’est pas l'opinion subjective de la personne qu’elle est soi-disant l’homme juste, mais les moyens de sa mentalité, sa capacité du changement de la Conscience, la tendance sur l'Évolution.

Notre Système amorce ce processus. Il non seulement apprend comme entrer dans l'époque de l'immortalité, mais aussi révèle ceux qui ne désirent pas changer en bien. Ainsi, Dieu par les mains des gens eux-mêmes produit la sélection, en faisant avec cela la chance de s'engager dans la voie de l'Évolution. Tout est beaucoup plus facilement que les admirateurs de la Bible ont inventé ; ils désirent sans faute voir Dieu descendu sur la Terre et réalisant la sélection selon les sympathies personnelles. Nous soulignons encore une fois: la paresse de l’Âme humain dans la combinaison avec la Conscience dormante, inactive et en l'absence de la mentalité active, ne sont pas nécessaires pour Dieu. Lui sont nécessaires des adjoints dans aux affaires de la construction de l'Univers et de la Vie, mais pas des parasites.

Encore Lui n’arrange pas la situation qu’en cas de la réalisation du Deuxième Avènement du Christ planifié par la Bible, L’on qualifiera immanquablement comme l’aliéné. Puisque avec un tel diagnostic maintenant on n'envoie pas au Golgotha, le manicome Lui sera garanti! Pourquoi? Parce qu'Il de nouveau commencera sa mission dès l’expulsion des marchands des temples de Dieu.  

Il faut expliquer ici que le commerce est considéré autant et même plus la vente par les serviteurs de l'église des chandelles et l'exécution pour la récompense de n'importe quel rite, jusqu'au mariage religieux des homosexuels. Probablement, pas tout le monde ne connaît que la part solide dans le commerce de vin et d'eau-de-vie appartient à l’Église orthodoxe. N'y restent pas en arrière toutes les autres confessions et religions. Jésus-Christ sera engagé à lancer l'anathème contre tous eux, autrement Il ne sera pas le messager de Dieu.  Comment on réglera ses comptes avec Lui pour cela, on peut ne pas conjecturer. Outre cela, Il devra produire la séparation de l'Humanité en les hommes justes et en les pécheurs. Selon Ses premiers pas, Son opinion aussi ne coïncidera pas avec l'opinion du socium dans cette question. C’est pourquoi seulement des jocrisses peuvent croire que cette fois avec Jésus-Christ tout sera autrement. Heureusement, Dieu lui-même n’es pas un jocrisse!

Vivre dans le Paradis sous le nom «Quatrième Dimension» – c’est une affaire sérieuse et responsable. La vie, peut être, elle n’est pas pour chacun? L'information donnée dans le livre et dans le Système, elle force à faire le Choix. Les gens mettant en doute son authenticité, et surtout ceux qui la rejettent, caressent l'espoir de trouver la voie personnelle (en oubliant que dans notre Univers, seulement une Personne – Dieu – a la voie). Ils soi-disant défendent le droit du Choix personnel, mais dire plus exactement, le droit de laisser tout comme il est. Du même coup ils se raient de la vie (de l'Évolution) eux-mêmes, leurs familles et ceux-là des proches et des connaissances (ayant accepté le Système comme une instruction d'agir, ils les mèneraient à sa suite. Chacun de ceux qui ont «refusé» laisse après lui-même une trouée gigantesque, seulement pas des arbres dans la forêt, mais des gens semblables, en les condamnant à la destruction évolutionniste.   

Si regarder en arrière, à l'histoire, les scélérats les plus odieux qui se sont marqués par la malédiction des descendants envieront une telle «productivité». Et ce sont telles valeurs, comme: Alexandre le Grand, Darius III Codoman, Tamerlan, Gengis Khan, Napoléon, Hitler et Staline. Les terroristes musulmans en comparaison de ceux qui ont refusé l'Évolution, – sont des petits enfants.

La question est posée ainsi et la demande de chacun sera correspondante. C’est la réponse à l'énigme de la Bible: «  ... Avec beaucoup de sagesse on a beaucoup de chagrin!»[48] Chacun de nous devra payer pour tout et en premier lieu pour son intelligence développée mais non réalisée!

[46] Rouslan et Ludmila est un opéra russe du XIXe siècle composé en 1842 par Mikhaïl Glinka, d'après le poème narratif de A. Pouchkine du même nom.

[47] une khalwa, un halva – une friandise orientale aux noisettes, au sucre et à l'huile.

[48] Ecclésiaste 1 : 18.

Précédent Contenu Suivant