La pauvreté est un problème, mais la richesse n’est pas du tout moindre

La pauvreté est un problème, mais la richesse n’est pas du tout moindre

Il vous restait à choisir – que problème il est plus agréable pour vous de résoudre.  

Si vous résoudrez le problème de la pauvreté, vous n’obtiendrez pas de bons résultats dans n'importe quelle affaire, et donc –dans la vie. Vous resterez pour toujours un raté pauvre.

Si vous résoudrez le problème de la richesse, vous réussirez à n'importe quelle affaire, mais d'abord vous devez changer votre mentalité. Comment?

1. Vous devez prendre la décision – qui est plus importante pour vous, la pauvreté ou la richesse, c'est-à-dire mettre correctement les valeurs et les priorités économiques. La richesse doit être sur la première place.  

2. Pendant un certain temps, il faudra lutter contre les pensées qui inspirent la peur et l'incertitude.

La logique du pauvre est discontinue. Les orientations discontinues, qui ne sont pas liées logiquement et qui se nourrissent par les impulsions de la peur, prévalent dans elle. Donc cette logique divise et vous sépare de votre succès et de la richesse, parce que le principe «divise et domine » lui est inhérent. En effet, quand la personne pour sa garantie de la stabilité économique tente de s'enraciner dans quelque affaire, il est beaucoup plus tranquille si tous les adversaires (les concurrents) sont éliminés. Plusieurs commencent par cela, en mettant la masse des forces et de l'énergie pour les éliminer. La logique de la super riche personne est unissante, créatrice. Elle comprend que l'on peut obtenir de bons résultats seulement ensemble, à l'aide des adhérents. C'est pourquoi elle se sert activement des conseils des autres gens, de leur aide et de leurs connaissances.

Pour déraciner dans soi-même la logique d’un pauvre, rappelez-vous plus souvent que vous résolvez le problème de la richesse. Répétez mentalement: «Ce monde est le monde de l'argent, le monde de la richesse. Moi, je suis sa particule. Dans lui, il y aura toujours beaucoup d'argent pour moi. Je choisis la richesse. Dieu ordonna de faire ainsi. Au nom de Dieu. Amen». Il est désirable de s’imaginer soi-même comme la personne riche entourée de l’aisance et du luxe, se sentir le maître de ce luxe.

3. En procédant à une nouvelle affaire, il faut faire des mines de cinq cents diables toutes les peurs et les doutes qui sont inspirés par la logique du pauvre. N'importe quelles peurs et doutes peut être surmontés seulement par «l'action de faire». Faites les pas, que même mauvais, mais vers l'obtention du résultat, seulement ne demeurez pas les bras croisés et ne se cachez pas aux problèmes courants sur le divan devant la télé. Tôt ou tard, en tout cas il faudra résoudre les problèmes. En résolvez aujourd'hui – peut-être demain, il sera trop tard. La chance ne vient pas deux fois. Sentez-vous vous-même prospère dans l'affaire. Créez dans vous-même l'assurance que vous n’êtes pas seul, les adhérents sont à côté de vous, prêts à venir en aide à n'importe quelle minute. Ne résolvez pas vos problèmes au solitaire. Cherchez les réponses aux questions, en s'adressant aux compagnons, aux collègues. «Pour avoir ce que vous n'aviez jamais, il faut faire ce que vous ne faisiez jamais et cesser de faire ce que vous faisiez chaque jour!»    

4. Ne communiquez pas avec les gens contaminés par le virus de la mentalité des pauvres. Communiquez seulement avec ceux qui possèdent la logique des riches. Voulez-vous devenir riche? Cherchez les riches pour les relations. Ce sont vos adhérents.

Seulement après cela, on peut répondre à la question: «Où je trouverai les gens nécessaires à moi

Vous trouverez ces gens parmi ceux qui pensent comme les riches.

Tout d'abord, commencez à penser tellement, alors les adhérents viendront chez vous: les semblables s'attirent.

N'oubliez pas que les gens à qui vous voulez inviter dans votre affaire, ils peuvent posséder la logique du pauvre. C'est pourquoi ne vous dépêchez pas de les rééduquer, ne vous dépêchez pas de les consulter.

D'abord, choisissez votre Voie. Faites le Choix. Prenez la décision et affermissez-vous dans elle. Le succès de l'affaire dépend seulement de votre Choix, de votre décision et de votre maîtrise de soi.

Le succès viendra quand vous serez moralement prêts à le percevoir, serez prêts à l'acceptation de ce à quoi vous aspirez, mais ce n’est pas le fait, mais le processus. Alors il y aura des gens qui viendront chez vous. Tout dépend seulement de vous!!!

Précédent Contenu Suivant